Archives mensuelles : novembre 2019

LA COMMUNION, UN MIRACLE PERPÉTUEL ET CATHOLIQUE, par Laurent Glauzy

La Toussaint a été l’occasion de bénéficier d’une indulgence plénière en assistant à la messe le 1er novembre, en confessant pendant l’octave et en visitant un cimetière. Voilà une pratique fort généreuse et simple de la sainte Eglise qui par le pouvoir des clés et le rôle que lui décerne Jésus-Christ nous permet de laver notre âme pour éviter le purgatoire dans le meilleur des cas.

Cette pratique est d’autant plus belle qu’elle nous prépare aussi à la venue de notre Seigneur et à la Noël. Elle nous repositionne, si j’ose dire, dans cet événement central de la Chrétienté, la Nativité.

Et, le meilleur moyen de préparer cet évènement est de nettoyer l’âme et de communier (c’est à dire nourrir notre âme par l’hostie qui remplace la manne). Si les miracles de l’hostie ou eucharistiques sont nombreux comme celui de Lanciano (hostie transformée en chair et restée intact depuis le VIIIe s. et du rhésus sanguin AB comme le linceul de Turin) démontrant ainsi la volonté de Dieu de se manifester aux hommes, les miracles de la communion sont également nombreux et mettent souvent en scène le saint Ange Gardien, présent lors de ce moment à nos côtés.

Ainsi, il est déjà arrivé que des fidèles voient leur saint Ange gardien communier avec eux. Le cas le plus célèbre est celui de saint Bonaventure dont l’Ange gardien avait pris l’hostie de la main du prêtre.

Tous ces miracles uniquement présents dans la religion catholique TRADITIONNELLE témoignent de l’authenticité de cette religion et de la présence invisible de notre Seigneur dans la sainte Communion.

 

Résultat de recherche d'images pour "saint bonaventure"

SAINT BONAVENTURE

Comment l’Eglise du Christ a été chassée de France.

De la France Royale et Catholique à la révolution républicaine.

 

Messianisme – Frankisme : Ses Acteurs.

Opera Instantané_2019-11-08_073923_duckduckgo.com

Opera Instantané_2019-11-08_074335_fr.wikipedia.org

 

EDGAR QUINET, Initié en 1848 :

« Le Catholicisme ne peut pas être adapté à la république donc nous ne pouvons transformer celui-ci pour en faire une religion MESSIANIQUE. »

Opera Instantané_2019-11-08_074816_duckduckgo.com

 

Ferdinand Buisson et Jules Ferry (3ème république) se réfèreront à Edgar Quinet et Chasserons l’Eglise du Christ pour faire pénétrer dans l’Ecole l’idée que chaque élève est à lui seul un Sauveur, un Messie, un Christ qui va amener la rédemption finale.

Opera Instantané_2019-11-08_075325_duckduckgo.comOpera Instantané_2019-11-08_075402_duckduckgo.com

Concernant la LOI DE 1905.

Ferdinand Buisson sera à la tête des écoles Primaires sous la Direction de Jules Ferry à partir de 1880.

Il fera entrer cette idée de « rédemption finale » dans l’Ecole via son Ministère, les Institutions des Hauts Fonctionnaires et dans les cercles des Professeurs.

Ferdinand Buisson sera également à la tête de la Commission Parlementaire de 1905 concernant la LOI DE SEPARATION DE L’EGLISE ET DE L’ETAT.

De fait, la laïcité n’est pas la Loi de 1905 : la laïcité EST LA RELIGION DE LA REPUBLIQUE.

Vincent Peillon le confirme dans son livre : « La révolution n’est pas terminée ».

La Loi de 1905 EST L’ARME de la laïcité qui a pour objectif :

Chasser l’Eglise du Christ et Confisquer Tous les Biens du Clergé Catholique pour ne légitimer que la république et sa religion.

Une Guerre Acharnée contre la Monarchie et la Religion Catholique alors que les Français ne veulent pas de république.

Guerre Acharnée également contre les Français qui repoussent à chacun des votes la république et sa laïcité car les Français ne veulent ni de la république ni de sa laïcité.

Preuve en est :

1870 : Institution de la 3ème république.

1871 : Les Français élisent une Majorité de Monarchistes à la Chambre.

1876/1879 : Les républicains ont à nouveau une majorité dans le régime qu’ils ont fondé.

« Un Miracle politique » diront certains. Sauf que ce Miracle fut le Premier « Miracle » d’une série ininterrompue de FRAUDES DE MASSES.

C’est ainsi que la république survivra et survit : par la corruption au plus haut sommet de l’Etat.

L’enrichissement plus que considérable de Jules Grévy, président de la république de 1879 à 1887 n’est pas dû au hasard. Son « Clan Grévy » -premier lobby républicain- prendra en Otage le régime afin d’en tirer des profits personnels.

Opera Instantané_2019-11-08_082445_duckduckgo.com

Scandales Financiers de la Société de Percements du Canal du Panama 1889/1892.

Sera impliqué Jacob Adolf Reinach qui lance alors une campagne pour encourager le financement de ce projet avec la complicité d’hommes politiques de la 3ème république.

En 1889, la société dépose le bilan en entraînant la Ruine de 85 000 souscripteurs. Entraînant également des Faillites en Chaînes : comptoirs d’escompte de Paris, Cuivres, etc.

Opera Instantané_2019-11-08_083905_duckduckgo.com

Juste après ce scandale, entreront en Vigueur LES LIGUES.

-Ligue Monarchiste – Ligue Nationaliste – Ligue Catholique qui déclencheront des émeutes antisémites en réponse aux scandales financiers. Très peu de morts seront à déplorer mais il sera noté un Total Rejet de la république et de sa laïcité.

La Ligue Antisémite naîtra alors.

A cet effet, en Opposition à la république, à sa laïcité, à sa révolution, ces Ligues vont redéfinir l’Identité Française car la république est considérée comme un CORPS ETRANGER.

Le socle à cette identité sera LE CATHOLICISME et l’Adversaire, l’Ennemi à exclure sera Désigné.

Cet Adversaire sera : Tous ceux qui soutiennent la république et la laïcité à savoir :

« Les Juifs, les francs-maçons et les Protestants ».

A ce titre, Jules Aper commettra en 1898 un livre : « Le Trio juifs, francs-maçons, Protestants.

Opera Instantané_2019-11-08_085435_www.amazon.fr

En PDF Gratuit : https://isabellerrnf.firebaseapp.com/eub449/2012690513-le-trio-juifs-francs-maons-protestants-d1898-par-jules-aper.pdf

 

Pour savoir si Oui ou Non des Juifs ont joué un rôle dans la révolution dite Française, il n’est pas nécessaire d’aller se référer à Edouard Drumont (La France Juive) ou à « l’Antisémite » proclamé Charles Maurras, NON !

Il suffit de se référer simplement au très Pro-Sémite : Anacharsis Cloots.

Opera Instantané_2019-11-08_073728_duckduckgo.com

 

Robespierre suspectera Anacharsis Cloots d’être : « Un Agent de l’Etranger », c’est tout dire !

Voilà ce qu’Anacharsis Cloots écrit dans son livre « La république Universelle » en pages 186 et 187 par rapport à l’implication des juifs dans la révolution dite Française :

« Nous (les Révolutionnaires) trouverons encore de puissants auxiliaires, de fervents apôtres dans les tribus judaïques, qui regardent la France comme une seconde Palestine. Nos concitoyens circoncis nous bénissent dans toutes les synagogues de la captivité. Le juif, avili dans le reste du monde, est devenu citoyen français, citoyen du monde, par nos décrets philosophiques (Emancipation en 1791 par la Convention). Cette fraternisation alarme beaucoup les princes allemands ; d’autant plus que la guerre ne saurait ni commencer ni durer en Allemagne, sans l’activité, l’intelligence, l’économie et le numéraire des juifs.

Les magasins, les munitions de toute espèce sont fournis par les capitalistes hébreux, et tous les agents subalternes de l’approvisionnement militaire sont de la même nation. Il ne faudra que s’entendre avec nos frères les rabbins, pour produire des effets étonnants, miraculeux. J’ai reçu à cet égard des réponses infiniment satisfaisantes de mes commettants du Nord. La cause des tyrans* est tellement désespérée, que les aliments les plus sains se changent pour eux en poison subtil. On accusa les juifs, dans les siècles de ténèbres, d’empoisonner les sources ou les puits ; et voici que dans notre siècle lumineux, les juifs, en fournissant viandes pures, aideront l’humanité à exterminer la tyrannie*. »

*Tyran / Tyrannie = Tyran = Le ROI       –        *La Tyrannie = L’EGLISE CATHOLIQUE.

Opera Instantané_2019-11-08_100609_fr.wikipedia.org

Prêtres massacrés

 

Opera Instantané_2019-11-08_094630_duckduckgo.com

« Parmi les juifs qui participeront à l’exportation en Europe de la Révolution, il y a le commandant de l’artillerie hollandaise dans l’armée de Napoléon, le lieutenant-général Georges Alexandre Matuszewitz (1755-1819), qui était le fils d’un lettré de Kopyczynce, un des piliers de la secte frankiste et confident de Jacob Frank. »

« Le témoignage édifiant d’Anacharsis Cloots sur l’apport matériel des juifs à l’expansion de la Révolution est la partie émergée de l’influence qu’a exercée le judaïsme, via notamment sa kabbale, sur la fondation de la République française ; l’histoire secrète de la religion de la République dont j’ai retracé la généalogie dans mon ouvrage La mystique de la laïcité – Généalogie de la religion républicaine, de Junius Frey à Vincent Peillon .

Le spécialiste de l’histoire religieuse de la République, Vincent Peillon (lui-même de confession juive), affirme que « avec la Révolution, la Providence a fait sa part de l’œuvre, et c’est du côté humain qu’elle n’est pas encore accomplie… Ce thème du concours de l’homme à la création de Dieu fait jonction entre la kabbale juive, l’illuminisme et les philosophies de l’histoire républicaine… », et il ajoute « dès lors que, fondamentalement, l’admirable hérésie protestante conduit, comme la kabbale ou l’illuminisme, à considérer que l’action de Dieu exige d’être continuée par l’action de l’homme, que la créature est elle-même créatrice, que la révélation est devant nous, nous nous trouvons face à une anthropologie républicaine qui repose sur une disposition onto-théologico-politique spécifique. »

Il faut revenir aux débuts de la Révolution de 1789 pour saisir cette influence juive kabbalistique sur la République, dont Vincent Peillon se garde bien d’expliciter l’histoire et la généalogie…

Tandis que, comme l’explique Cloots, des juifs soutiennent l’effort de guerre révolutionnaire, des crypto-juifs travailleront à influencer idéologiquement la Révolution. Le plus important et le plus influent d’entre eux est sans aucun doute le petit-cousin de Jacob Frank. Il s’agit de Moses Dobruschka, alias Franz Thomas von Schönfeld, alias Junius Frey (1753-1794).

Lorsqu’éclata la Révolution française, il se rendit à Strasbourg (en 1792) et devint un membre activiste influent au sein du club directeur de la Révolution, le Club des Jacobins ; et ce, en demeurant toujours en relation avec son groupe frankiste, le bruit ayant d’ailleurs couru qu’il devait prendre la direction de la secte après la mort de Frank.

La principale contribution de Junius Frey à la Révolution française fut littéraire et philosophique. Bien installé dans les milieux révolutionnaires français, occupant une place importante au Club des Jacobins, Junius Frey rédige un livre dans lequel il théorise les fondements théologiques (en fait kabbalistiques) de la démocratie et de la République. L’ouvrage a pour titre Philosophie sociale dédiée au peuple français (1793). Commentant ce livre, le grand historien du judaïsme et spécialiste de la kabbale, Gershom Scholem, explique que « cet ouvrage est animé, dans les passages relatifs à la religion, par un radicalisme éclairé qui, aux yeux des frankistes, ne contredit nullement la mystique ésotérique, mais au contraire la complète ».

hindi_livre-b69de dans JUIFS KHAZARS

Les révolutionnaires et les républicains ont, dès le lendemain de la Révolution, eu pour ambition d’établir une religion pour sous-tendre et faire vivre leur régime ; et c’est ce qu’on lit dès l’introduction du livre de Junius Frey qui écrit :

« Chaque gouvernement est une espèce de religion, qui a sa théologie, le système de la démocratie ou de la liberté a la sienne… » 

Junius Frey présente ensuite les bases de cette religion occulte de la République – qui deviendra la laïcité – d’essence kabbalistique, que l’on retrouvera chez les théoriciens républicains du XIXe siècle (voir : La mystique de la laïcité, chapitres III et IV).

Cette pénétration de la kabbale dans la Révolution et la République est clairement affirmée par Gershom Scholem lorsqu’il écrit que :

« Cette tentative d’union des idées de la Révolution française et des idées messianiques a eu un succès extraordinaire. Nous avons perdu de vue en général l’attrait qu’elle a exercé sur les esprits et aussi ce qu’avait d’insolite à l’origine ce projet visant à identifier ces deux courants d’idées et à interpréter le messianisme des livres prophétiques et de la tradition juive d’après l’idéal de la philosophie nouvelle du XVIIIe siècle… Nous serons stupéfaits de constater que les racines de cette idée doivent être cherchées précisément dans la Kabbale » 

La République est donc bien organiquement liée au judaïsme et par suite aux juifs ainsi qu’à leurs aspirations messianiques. Le lobby judéo-sioniste ne perdra par conséquent son emprise sur la France que lorsque le régime républicain s’effondrera. N’en déplaise aux idéalistes naïfs qui imaginent que l’idéal républicain aurait été perverti et qu’il suffirait donc simplement réformer la République.

Références : Youssef Hindi

 

Opera Instantané_2019-11-08_094150_duckduckgo.com

Confirmation pour la Révolution de 1848 par Bernard Lazare : « L’Antisémitisme son histoire et ses causes ».

« De nouveau, ils (les juifs) durent leur indépendance à l’esprit révolutionnaire qui une fois encore vint de France. Nous verrons du reste qu’ils ne furent pas étrangers à ce grand mouvement qui agita toute l’Europe ; en certains pays, notamment en Allemagne, ils aidèrent à le préparer, et ils furent les défenseurs de la liberté. Ils furent aussi parmi les premiers à en bénéficier, car on peut dire qu’après 1848 l’antijudaïsme légal est fini en Occident ; peu à peu les dernières entraves tombent, et les dernières restrictions sont abolies. En 1870, la chute du pouvoir temporel des papes fit disparaître le dernier ghetto occidental, et les Juifs purent être des citoyens même dans la ville de saint Pierre. »

 

Opera Instantané_2019-11-08_100225_duckduckgo.com

Emmanuel Todd :

« Républicanisme, socialisme, communisme se sont en pratique définis contre un catholicisme résiduel, qui les structurait pour ainsi dire négativement. La mort de cette religion a tué comme par ricochet les idéologies modernes. Nous sommes ici, explique-t-il, tout proches de l’un des points nodaux de la crise qui, bien loin de n’affecter que la surface politique des choses, touche en réalité le socle métaphysique de la société, fonds de croyance irrationnelles et inconscientes venues d’une histoire très lointaine. »

L’on comprend pourquoi il fallait un : « VATICAN D’EUX ».

 

 

Absolument.

Screenshot_2019-10-17 (1) LICRA ( _LICRA_) Twitter(2)

Nous, nous sommes LA FRANCE.

Opera Instantané_2019-11-08_101730_duckduckgo.com

La république n’étant qu’une Intruse, comme nous venons de le voir, au Sein de la Nation FRANCE dans laquelle Jésus-Christ est Roi et notre Sainte Mère Marie Reine.

Opera Instantané_2019-11-08_102118_duckduckgo.com.png