Marion Sigaut sur la TV slovène Exodus – 2ème partie.

Les Eglises continuent de Brûler dans un silence assourdissant…………….comme s’est étrange, on penserait que c’est voulu !

La Dépêche du Midi : https://t.co/DUjNzVxgQm?amp=1

Publié le 03/10/2020 à 05:13 , mis à jour à 12:39

Mardi matin, un incendie s’est déclaré à l’église de Nailloux, mais grâce à l’intervention rapide des pompiers, le bâtiment principal n’a pas été touché. Seule une partie de la toiture de la sacristie a été ravagée.

L’église Saint-Martin de Nailloux a été édifiée à la fin du XVe et au début du XVIe siècle. Elle relève du style gothique méridional qui se caractérise par une certaine austérité de l’ensemble que modère toutefois l’emploi des briques, l’utilisation de contreforts à la place d’arcs-boutants et des ouvertures rares et étroites. À l’intérieur, la nef unique est complétée par des chapelles latérales.

Cette église, dont la voûte a été restaurée en 2011-2012, est dotée d’un clocher-mur du XVIIIe siècle typique de la région toulousaine. Il est percé de cinq baies campanaires abritant les cloches et sa hauteur permet d’observer les environs jusqu’à 20 km.

La richesse de l’église tient par ailleurs au fait qu’y est installé sur la gauche du chœur un retable du XVe siècle composé de cinq bas-reliefs en albâtre de Nottingham. Y sont représentés les scènes de la Passion (Flagellation, Arrestation du Christ, Crucifixion, Mise au Tombeau, Résurrection). Quelques fragments de peinture encore visibles permettent de penser que l’ensemble était jadis polychrome.

La richesse de cette œuvre reflète la prospérité de la région aux XVe et XVIe siècles due à la culture du pastel.

Par ailleurs, on observe également une partie de l’autel provenant de l’abbaye cistercienne de Boulbonne à Cintegabelle. Il est composé de marbre rouge extrait dans le Minervois. L’autre partie de l’autel est conservée depuis la Révolution dans l’église de Cintegabelle. Le partage s’est effectué en 1792 après que l’abbaye fut vendue comme bien national.

De cette même abbaye ont été récupérées des stalles du XVIIe siècle en partie ornées de têtes sculptées, installées dans le chœur.

L’église Saint-Martin est classée monument historique par arrêté du 18 novembre 1926 pour son clocher et son retable.


QUI peut donc mettre le Feu dans nos Eglises et Cathédrales ?

QUI peut nous en vouloir à ce point ?

???

4 Commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s