Jeunes LGBT : une quinzaine de plaintes contre les ex-dirigeants du Refuge.

“Marianne” a eu accès au contenu de la quinzaine de plaintes, notamment pour agression et harcèlement sexuel, qui visent Nicolas Noguier et Frédéric Gal. Le couple dirigeait le Refuge, une fondation dédiée aux jeunes homos et trans en détresse, mais au sein de laquelle régnait une atmosphère dérangeante. Enquête.

Adam* a 16 ans. En ce mois de mars 2020, il cherche de l’aide, hanté par un viol subi quelques semaines plus tôt. Il finit par adresser un SOS au Refuge, cette fondation qui vient en aide aux personnes LGBT+ en difficulté. La structure accueille plusieurs centaines de jeunes et en héberge les deux tiers. Quelques jours plus tard, l’adolescent est convié par Nicolas Noguier, président de la fondation, à un entretien par visioconférence. À ce rendez-vous, assiste également Krystal Gil, une employée d’un lieu d’accueil que gère le Refuge à Aujargues (Gard) et surnommée la « maman » des adolescents. « Durant l’entretien, assure l’adolescent, ils m’ont posé des questions sur la taille de mon pénis, mes positions préférées, la consistance de mon sperme. » Et de culpabiliser : « Je n’ai pas réalisé. Je me suis dit que c’était ça, être adulte. »

Après l’enquête de Mediapart à la fin de 2020 dénonçant un « management par la terreur » au sein du Refuge, après un audit du cabinet Boston Consulting Group en février dernier décidé par son conseil d’administration et faisant état de « dysfonctionnements structurels imposant une réaction forte et urgente », après, enfin, une accusation de viol portée dans les colonnes de Têtu par un ancien hébergé à l’encontre de Nicolas Noguier le 6 avril, voilà le genre des témoignages que Marianne a collectés en apprenant qu’une quinzaine de plaintes allaient être déposées au parquet de Montpellier contre le couple Nicolas Noguier et Frédéric Gal par des ex-hébergés, bénévoles et salariés.

Marianne : https://t.co/IFLJv1b4Ii?amp=1



Cyril Hanouna a adressé un message à ceux qui critiquent l’association « Le Refuge » en Novembre 2018 :

Après le nouveau rebondissement dans l’affaire qui mêlait TPMP à l’association Le Refuge, qui vient en aide aux personnes victimes d’homophobie, Cyril Hanouna a adressé un message de soutien à la structure avant de s’adresser aux personnes qui la critique.

La polémique avait été enclenchée l’année dernière après une séquence jugée homophobe par le CSA lors du prime Radio Baba dans lequel l’animateur avait réalisé un canular téléphonique. Un affairedont l’association Le Refuge, qui s’engage auprès de jeunes homosexuel(le)s en plein désarroi, avait été mêlée lorsqu’un bénévole avait déclaré avoir recueilli le témoignage de détresse du jeune victime du canular téléphonique. Ces propos auraient en fait été montés de toutes pièces par l’un des bénévoles d’après les informations révélées par L’Express. Ce nouveau rebondissement risque d’entacher l’image de l’association qui a pourtant permis de sauver de nombreux jeunes rejetés par leurs familles après qu’ils aient fait leur coming-out. Ce 28 novembre, avant de partir pour un voyage en Laponie le lendemain avec son équipe, Cyril Hanouna a tenu à réagir en adressant un message de soutien à l’association et à ceux qui la critiquent.

« Je sais qu’il y a pleins de gens, je l’ai vu sur les réseaux sociaux qui commencent à critiquer Le Refuge (…) et qui disent ‘c’est une association de merde’ etc.. ça vraiment si vous m’aimez ne le faites pas parce qu’aujourd’hui Le Refuge on en a besoin il y a plein de jeunes garçons et de jeunes filles qui ont besoin du refuge, il font un travail exceptionnel » a déclaré le présentateur de TPMP après le nouveau rebondissement sur l’affaire qui le mêle à l’association Le Refuge.

« Cette histoire je pense qu’elle a dépassé tout le monde même le président du Refuge contre qui je n’ai rien du tout, et ce qui est dingue c’est qu’après cette histoire on a continué à se parler avec Nicolas Noguier, et je lui ai dit ‘je serai toujours là pour toi, je leur en veux pas du tout' », a confié Cyril Hanouna, avant de revenir sur son fameux canular téléphonique :« Comme je dis c’était un sketch con mais c’était pas un sketch homophobe ». Et de conclure par un message aux téléspectateurs :  » Continuez à soutenir Le Refuge et je continuerai à le soutenir moi comme j’ai fait après l’affaire ». Espérons que le message soit passé pour que l’association puisse poursuivre son travail nécessaire en toute sérénité.

Télé Loisirs : https://www.programme-tv.net/news/tv/220110-apres-la-polemique-sur-le-refuge-cyril-hanouna-adresse-un-message-a-ceux-qui-critiquent-lassociation-video/


Un jeune garçon, en 2018, a été déjà été victime du « Refuge ».

Marlène Schiappa maintient toute confiance en l’association Le Refuge en 2018 :

« Le Refuge fait un travail EXCEPTIONNEL. »

Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat.