Aux Pédérastes Criminels : « Si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une de ces pierres de meule qui font tourner les ânes, et qu’on le jetât au fond de la mer. » NS Jésus-Christ.

Pédéraste \pe.de.ʁast\ masculin. Homme qui aime les jeunes garçons, généralement adolescents ou préadolescents.. J’appelle pédéraste celui qui, comme le mot l’indique, s’éprend de jeunes garçons. — (André Gide, Corydon, 1911) 


Canada : le pays sous le choc après la découverte d’un charnier d’enfants

Les restes de 215 enfants amérindiens, pensionnaires d’un institut catholique au XIXème siècle, ont été découverts la semaine dernière au Canada, suscitant une vague d’émoi. 

Chaussures alignées, poupées, vêtements d’enfants… Les hommages se multiplient au Canada une semaine après la découverte glaçante d’un charnier. Les restes de 215 enfants amérindiens ont été trouvés à Kamloops, en Colombie britannique, sur le site d’un ancien pensionnat catholique du XIXème siècle. De jeunes amérindiens y étaient envoyés de force pour être assimilés, avec l’interdiction de parler leur langue ou de pratiquer leurs coutumes.  

Justin Trudeau promet des réparations  

Ce n’est pas une surprise pour la communauté amérindienne. « Tout le monde dans la communauté amérindienne savait qu’il y avait des charniers. Nous alertons depuis des années », explique Lua Mondor, membre de la communauté. Au total, 6 000 enfants auraient trouvé la mort dans ce type de pensionnats. 

Le premier ministre Justin Trudeau a promis qu’il y aurait des réparations : « C’est notre devoir de réparer les terribles choyées qui se sont produites dans ces pensionnats ».  

France Info : https://www.francetvinfo.fr/monde/canada/canada-le-pays-sous-le-choc-apres-la-decouverte-dun-charnier-denfants_4647961.html


RAPPEL : En 1791 les révolutionnaires qui s’étaient TOUS juré de TUER l’Eglise Catholique ont voté une Loi d’ANEANTISSEMENT et d’EXTERMINATION contre le Peuple Vendéen Catholique. La république n’a JAMAIS abrogé ces 2 lois qui courent encore.

Et ils parlent d’un enquête sur 70 ans en arrière seulement !

L’Eglise Catholique a été infiltrée depuis la révolution dite Française, depuis 1789 !

Et depuis Jean XXIII, depuis que la secte conciliaire maçonnique est au pouvoir dans l’Eglise de Notre Seigneur, le Vatican est devenu un centre Infernal DE TOUS LES VICES LES PLUS PERVERS qui sont condamnés PAR LA PEINE DE MORT DANS L’EGLISE CATHOLIQUE.

Les deux derniers pédérastes criminels qui opérèrent en France Catholique ont été mis à mort. Ils seront Honorés par la république maçonnique.

Merci à Marion Sigaut pour l’enquête qu’elle a menée pour savoir si Lenoir et Diot étaient « de gentils homosexuels ».

Il s’avère que ces deux pédérastes s’accouplaient dans la rue aux yeux de Tous et que beaucoup d’enfants en étaient non seulement choqués mais surtout terrorisés.

En France Catholique de 1750, ces Criminels Pédérastes ont bien été exécutés afin qu’ils ne commettent plus LEURS CRIMES sous les Yeux de Tous.

Par contre, la république maçonnique et talmudiste AIME LES PEDERASTES CRIMINELS, elle les PROMEUT avec tout ce qu’ils représentent en vices horribles et en horreur ce tout porté par le mouvement Criminel des LGBTQ+++++++++++++++.

L’abbé Don Luigi Vila, Fils Spirituel de Padre Pio a enquêté au sein même du Vatican pour Saint Padre Pio.

« À la fin de la rencontre, Padre Pio embrassa l’abbé Villa et lui dit: «Courage, courage, courage ! parce que
l’Église est déjà envahie par la Franc-maçonnerie», ajoutant : «La Franc-maçonnerie est déjà arrivée
aux pantoufles du Pape». (Paul VI). »

« L’abbé Villa ne fut certes pas beaucoup surpris d’y lire bien des noms de ces hauts Prélats
que déjà auparavant, il avait fait éloigner de leurs sièges, ayant fourni au Saint Office les documents de leur appartenance à la Franc-maçonnerie. »

A lire et à conserver : http://www.chiesaviva.com/donluigivilla%20fra.pdf

Que les Ecuries d’Augias soient nettoyés et désinfectées, c’est très bien.

Mais comment admettre, même si nous parlons de la secte conciliaire et pas de l’Eglise Catholique qui a été DETRUITE par la franc-maçonnerie, qu’il n’est question que d’UNE SEULE ENQUÊTE pour mesurer les ravages des pédérastes Criminels ?

. N’y a t’il pas de pédérastes Criminels dans le Judaïsme ?

. N’y a t’il pas de pédérastes Criminels dans l’Islam ?

. Et surtout, n’y a t’il pas de pédérastes Criminels au sein même des organisations étatiques et dans les loges franc-maçonnes ?

Il est vrai que la « justice » républicaine franc-maçonne n’aime pas condamner les violeurs et les assassins d’enfants qu’elle protège maternellement sous son aile !

ET Pire !

Elle mettra LES CHARNIERS D’ENFANTS dénoncés par Madame Martine Bouillon SOUS LE TAPIS, jusqu’à faire disparaître la vidéo de l’émission de Lise Lucet que des internautes avaient eu la Bonne idée de sauvegarder, fort heureusement.

Guillaume Von Hazel du Fide Post : l’Eglise et la Pédocriminalité.

 Pédocriminalité dans l’Eglise : plus de 100.000 mineurs concernés selon le rapport Sauvé

LE SUJET CAPITAL ET CENTRAL EST LA PEINE DE MORT.

Comme le dit si bien Corinne, le rapport « Sauvé » n’est qu’une poudre de Perlimpinpin lancée à la face du Bon Peuple qui est totalement ignorant sur l’Eglise Catholique qui a été remplacée par l’Eglise Conciliaire maçonnique avec Vatican 2 afin de jeter l’opprobre que dans un sens en BLANCHISSANT ainsi l’ENTIERE PEDOCIMINALITE RESTANTE qui a fait que des CHARNIERS D’ENFANTS ont été trouvés.

Nous devons garder notre Calme en sachant qu’il y a de Quoi aller SULFATER.

Rapport Sauvé : et maintenant, que va faire l’Église contre la pédocriminalité ?

La publication des conclusions du rapport Sauvé, mardi matin, a causé une déflagration au sein de l’Église. Une nouvelle séquence s’ouvre désormais, avec plusieurs chantiers discutés puis votés, afin de mettre fin aux dérives observées par la commission qui a enquêté sur l’ampleur de la pédocriminalité.DÉCRYPTAGE

« En attendant que la rédemption vous traverse éventuellement, un jour, le mieux que vous auriez à faire serait encore de vous taire et de commencer à vous exécuter avec ardeur et célérité. » C’est ainsi que François Devaux, fondateur de la structure « La Parole libérée », s’est exprimé, mardi, après la publication des conclusions du rapport de la commission d’enquête sur la pédocriminalité dans l’Église, dit rapport Sauvé. Et alors que 330.000 victimes ont été abusées par des prêtres, des religieux et des laïcs catholiques, pas moins de 45 préconisations ont été établies dans ce rapport, qui constitue une base de travail.

Création d’un tribunal pénal canonique national ?

Concrètement, que va faire l’Église ? Les évêques et les religieux ont déjà lancé un certain nombre de chantiers. Sur la question de l’indemnisation financière, un fonds de 5 millions d’euros a été créé. Jean-Marc Sauvé a demandé à ce que ce ne soit pas une somme forfaitaire, mais qu’elle soit adaptée au vécu de chaque victime. L’Église devrait annoncer sous peu la composition d’une instance indépendante qui attribuera une aide individualisée.

L’autre chantier déjà en cours concerne la création d’un tribunal pénal canonique national. Cela fait partie des préconisations du rapport, car jusqu’à maintenant chaque diocèse avait son propre tribunal. C’est l’évêque qui avait à la fois le pouvoir de nommer les juges et qui était chargé d’appliquer les peines de ses prêtres reconnus coupables. La conférence des évêques de France attend le feu vert de Rome.

Un vote d’ici un mois

Un numéro de téléphone unique financé par l’Église a été mis en place avec l’association France Victimes. Enfin, il risque d’y avoir toute une série d’autres chantiers qui seront discutés puis votés d’ici un mois lors de l’assemblée des évêques et des religieux et religieuses.

Europe 1 : https://www.europe1.fr/societe/rapport-sauve-et-maintenant-que-va-faire-leglise-4069969


« La torture préalable » de la France Royale et Catholique a donc été supprimée en 1791, c’est pourquoi les Vendéens ont été massacrés, éventrés, empalés, brûlés, noyés, …………

C’est ce qui acta la naissance « Des droits de l’homme ».

« Les droits de l’homme » sont nés du SANG DES VENDEENS.

Ainsi, le Criminel Pédo-sataniste Patrick Henry qui a enlevé, séquestré et exécuté le petit Philippe Bertrand, alors âgé de 7 ans, ne subira pas la guillotine.

Il a même pu sortir de prison 40 ans plus tard pour s’adonner aux trafics de drogue et autres tares qui feront qu’il fera à nouveau de la prison.

Il est mort le 3 décembre 2017, bien au chaud dans son lit grâce à BADINTER.

Commandements de DIEU POUR LA SOCIETE :

« Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements » (Mt 19,17) : Evangile et commandement

« Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Ac 5,29) : la loi civile et la loi morale

« C’est moi qui fais mourir et qui fais vivre » (Dt 32, 39) : le drame de l’euthanasie

« A chacun, je demanderai compte de la vie de son frère » (Gn 9, 5) : la vie de celui qui respecte les commandements est sacrée.

« J’étais encore inachevé, tes yeux me voyaient » (Ps 139 138, 16) : le crime abominable de l’avortement

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Luc 10,27) :  tu défendras et aimeras CELUI QUI VIT SELON LES COMMANDEMENTS DE DIEU.

« AVANT QU’ABRAHAM FUT, JE SUIS » Notre Seigneur Jésus-Christ

Opera Instantané_2020-03-12_104806_duckduckgo.com

Au Saint Nom de Dieu, nous EXIGEONS des enquêtes sur les CHARNIERS D’ENFANTS EN FRANCE, sur le Réseau Pédo-Criminel de Jeffrey Epstein en France et sur les Loges maçonniques dont un squelette d’une Fillette a été trouvé dans une loge de Béziers en 1941 lorsque le Maréchal Pétain a fait dissoudre la franc-maçonnerie.

Jacques Ploncard d’Assac dressa le constat suivant :

En prenant possession de la loge de Béziers, sous le gouvernement du Maréchal, en 1941, la police découvrit le cadavre d’une fillette âgée d’environ sept ans.

Commis par M. le procureur de l’Etat français, M. le docteur Roulaud, médecin légiste, se rendit le 19 décembre 1941, à 16 heures, à la Loge et dressa un rapport.

« Le cadavre examiné, y lit-on, est celui d’une fillette mesurant cent trois centimètres, et par conséquent, âgée d’environ sept ans. »

Le médecin légiste décrit ensuite minutieusement ce cadavre qui pesait deux kilos, dont les parties molles étaient « absolument desséchées, ligneuses et légères« . Les viscères avaient été enlevés. Il ne restait que le « squelette, les muscles des membres, avec des morceaux de peau parcheminée« .

Les vaisseaux artériels avaient été « colorés en rouge vif« , et les veines « injectées en bleu« . On avait conservé « la vessie et le rectum béants et parcheminés« .

Deux trous pratiqués dans le vertex permettaient de suspendre ce cadavre au mur, ajoutant à l’horreur du spectacle.

On avait, détail horrible, « respecté les paupières qui portaient encore leurs cils longs et blonds » et les lèvres qui bordaient « d’un mince liseré desséché une rangée presque intacte de petites dents jaunies ».

On pourra trouver deux reproductions photographiques du cadavre de la loge de Béziers dans les Documents maçonniques d’août 1942, p. 23.

Toutes les loges n’avaient sans doute pas les moyens de pousser l’usage de l’horrible aussi loin que la loge de Béziers, mais dans tous les cabinets de réflexion, on trouve des crânes, des tibias, des tentures de deuil, des transparents lumineux faisant apparaître un corps d’homme, des silhouettes en matières luminescentes, des squelettes en fer forgé peint, etc…

De toute manière, il s’agit d’inspirer l’horreur.
La découverte du cadavre de la loge de Béziers indigna, à l’époque, un public qui ignorait tout des cérémonies initiatiques dans la Franc-maçonnerie. « Sans aucune nécessité scientifique, écrivaient les Documents maçonniques, sans aucun droit, contrairement aux lois, la Maçonnerie s’est appropriée le malheureux cadavre d’une petite fille pour le faire figurer dans ses cérémonies macabres afin d’impressionner les Frères. »Le but était, évidemment, de placer ses adeptes dans un « état spécial d’hypnose intellectuelle et d’énervement physique », nécessaires à la préparation à l’initiation.

Jacques Ploncard d’Assac
Le secret des Francs-maçons (1979)
p. 131


Viols, tortures, meurtres et sacrifices d’enfants…

Ce reportage présenté par Elise Lucet le 27 mars 1999 (et censuré sur Youtube) révèle l’existence d’un réseau pédo-satanique actif sur la France en dévoilant l’enfer vécu par plusieurs enfants qui expliquent avoir été abusé au cours de cérémonies très étranges qu’ils représentent sur des dessins.

Dans ce reportage et au cours du débat qui s’ensuit, il est question de viols, de meurtres rituels, de têtes coupées, de charniers d’enfants (notamment en région parisienne selon les propos du substitut du procureur Bouillon), mais il est aussi question de l’attitude étrange de la Justice qui malgré les nombreux éléments à charge du père, dont les extraits de différentes conversations éloquentes provenant d’écoutes téléphoniques, oblige ces enfants à retourner chez leur père contre leur gré et malgré leurs larmes.

Les témoignages des enfants sont discrédités sous prétexte qu’ils sont doués d’un imaginaire fantasmatique particulièrement fertile alors que plusieurs psychiatres et spécialistes affirment qu’ils ne peuvent pas avoir inventé ce qu’ils racontent avoir vécu.

En visionnant cette vidéo sur Internet, vous percevrez à travers leurs témoignages, l’intensité de leurs souffrances, de leurs peurs lorsqu’ils expliquent avec leurs mots d’enfant ce qu’ils ont vécu et ne veulent surtout plus vivre.

Ce genre de témoignages ne permets pas de douter de la véracité des faits.

Madame Martine Bouillon parle des CHARNIERS D’ENFANTS DANS PARIS ET EN fRANCE à partir de 1 : 28 : 00

Madame Bouillon sera écartée de de la Magistrature et à Karl Zéro qui ira la voir pour en savoir plus, Madame Bouillon répondra :

« Je ne puis en dire davantage, il en va de ma vie et de celle de mes enfants. »


Nous apportons notre soutien à toutes les Victimes des pédérastes Criminels qui étaient exécutés par l’Eglise Catholique alors qu’ils sont HONORES par la république des loges.

NOUS, CATHOLIQUES, vous rendrons Justice sur cette terre tôt ou tard avec l’aide de Notre Seigneur Jésus pour reprendre notre pays afin d’y opérer un nettoyage en profondeur pour vous apporter enfin UNE VRAIE JUSTICE, celle de Dieu gravée dans les Saintes Ecritures.

Qu’il en soit ainsi.


3 Commentaires

  • Il faut être extrêmement prudent par rapport aux prétendus « charniers » d’Amérique du Nord. Il s’agit avant tout de manipulation médiatique pour jeter l’opprobre sur l’Église. Ces « charniers » sont très probablement de simples cimetières. Ils nous parlent encore de leurs fameux « géoradars » qui arrivent donc cette fois à identifier 215 corps d’enfants précisément, sous terre !
    Pierre Blanchette avait fait magistralement le point sur la question il y a quelques mois :

    il pose la question : « Combien d’églises ont brûlé suite à ça ? »

    Aimé par 1 personne

  • Terrible affaire que je vous invite à visionner
    Si l’évêque aujourd’hui décédé, avait pris au
    sérieux le la lettre des parents et le signalement
    d’une paroissienne cette affaire aurait eu peut-être
    une issue moins dramatique ….
    A visionner rapidement avant retrait…

    https://ok.ru/video/2253345131159
    https://ok.ru/video/2253345131159
    semperparatus

    J'aime

  • je suis d’accord avec le commentaire précédent vigilance, les charniers existent mais là comme par hasard dans un internat catholique!! bien sur

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s