Archives de Catégorie: Angleterre

May fait ce qui lui plait…….ou Presque !

Normal, puisque La City de Londres est le cœur de l’Empire !

Donc, May fait où on lui dit de faire, Trump suit aveuglément son fidèle « Bibi« , Trudeau est le soldat de plomb de sa Majesté, Macron de Rothschild lui bouffe à tous les râteliers (pourvu qu’ils soient connectés !), Vlad lui discrètement s’est mis à la Trumpette de Jéricho !

Et la boucle est bouclée !

Enfin presque…

Theresa Fleur de May de Mai, fait ce qu’il plait à la City ;

Pourquoi ne pas faire du Parlement britannique un mémorial de l’Holocauste ?

Résultat de recherche d'images pour

Gilad Atzmon جيلاد أتزمون گيلاد آتزمون

Traduit par Faustio Giudice –  URL de l’article source: http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=26001

Cinq premiers ministres britanniques, dont certains sont des criminels de guerre notoires, se sont unis hier pour demander la construction d’un mémorial de l’Holocauste à proximité du Parlement britannique.

« Une mission nationale sacrée » , c’est ainsi que Theresa May a décrit l’idée et, pour une fois, je suis tout à fait d’accord avec cette femme tristement tragique. J’irais plus loin : ne vous contentez pas de construire un sanctuaire de l’holocauste à Westminster, faites de notre parlement un monument à l’holocauste. Nous n’avons pas vraiment besoin d’une Chambre des communes : en l’état actuel des choses, nous ferions mieux de recevoir des ordres directs de nos vrais dirigeants à Tel Aviv.

Mais il y a une justification éthique plus profonde qui justifie l’érection d’un mémorial de l’holocauste en lieu et place de notre parlement dysfonctionnel. Tous les commentateurs politiques britanniques savent maintenant que plus les groupes de pression juifs terrorisent le royaume, ses défenseurs des droits humains, ses artistes, ses écrivains et ses poètes, plus les Britanniques prennent conscience des crimes du sionisme, d’Israël et de leur impitoyable lobby. Plus les politiciens britanniques rejoignent les clubs parlementaires d’amis d’Israël, moins les Britanniques font confiance à leur système politique. Plus l’endoctrinement de l’Holocauste nous est enfoncé dans la gorge, plus les Britanniques se méfient de la manière dont l’histoire est racontée.

Mme May a dit : « En plaçant notre Centre national de commémoration et d’éducation de l’Holocauste à côté de notre Parlement, nous faisons une promesse solennelle et éternelle que la Grande-Bretagne n’oubliera jamais ce qui s’est passé pendant l’Holocauste ». C’est vrai, Mme May ? Vous pensez vraiment ce que vous dites ? Notre mémorial de l’Holocauste mettra-t-il en lumière le fait embarrassant que la Grande-Bretagne a rendu très difficile pour les réfugiés juifs la recherche d’un refuge sûr dans le Royaume ou dans d’autres parties de l’empire ? En 1937, alors que le taux de réfugiés juifs cherchant à immigrer en Grande-Bretagne augmentait, le gouvernement britannique a créé des normes plus strictes pour ceux qu’il voulait admettre. La première était que les réfugiés devaient faire déposer 50 livres dans une banque étrangère, mais en Allemagne, il était illégal de posséder des devises étrangères. Si cela n’était pas suffisant pour arrêter l’immigration juive en provenance d’Allemagne, le gouvernement britannique a limité le nombre d’immigrants en 1938 et 1939. En pratique, le gouvernement britannique a tourné le dos aux Juifs allemands et autrichiens.

La Première ministre a juré que « face au méprisable déni de l’Holocauste, ce mémorial préservera à jamais la vérité ». Je suis là pour vous dire en toute confiance que le mémorial britannique de l’Holocauste agira de manière intensive pour dissimuler la complicité britannique dans la destruction des juifs européens.

Mme May a été rejointe par tous les anciens premiers ministres vivants : David Cameron, Gordon Brown, Tony Blair et Sir John Major. À l’exception de Sir John Major, tous nos premiers ministres vivants sont impliqués dans un grand nombre de morts et de carnages. Alors que Blair et Brown ont mené ce royaume à une guerre criminelle désastreuse en Irak qui a fait des millions de victimes, c’est Cameron qui a réussi à entraîner ce pays dans une série de catastrophes en Libye, en Syrie et au-delà.

Tony Blair, que le tiers du peuple britannique considère comme un criminel de guerre, a déclaré dans son message que « l’antisémitisme et la haine n’ont pas pris fin en 1945. Malheureusement, aujourd’hui, une partie de ce poison est passée de la marge politique à une partie du courant politique dominant ». Blair faisait probablement référence à son propre parti qui lutte pour renier le passé criminel qu’il lui a lui-même infligé. Mais la vérité est que l’antisémitisme n’est pas mort en 1945, certainement pas en Grande-Bretagne. Le gouvernement travailliste d’après-guerre a fait tout son possible pour rendre la vie des survivants juifs de l’holocauste impossible. Dans l’histoire sioniste, le ministre britannique des Affaires étrangères Ernest Bevin (travailliste) est considéré comme l’un des ennemis les plus acharnés du peuple juif. Ce haut responsable politique travailliste s’était opposé à la suppression de la limitation de l’immigration juive en Palestine. Cette chronique sioniste de la politique travailliste anti-juive va être explorée dans le mémorial de l’Holocauste ?

Il n’est pas nécessaire d’être un génie pour comprendre pourquoi Blair et Brown sont si enthousiastes à propos d’un musée qui chronique les crimes nazis plutôt que d’un institut approprié et opportun qui explorerait leurs propres crimes en Irak. Il est assez clair pourquoi David Cameron préfère détourner l’attention de ses propres erreurs en Syrie et en Libye. Mais cela va plus loin. La Grande-Bretagne et l’Empire ont une longue liste de crimes contre l’humanité à expliquer : l’esclavage, les camps de concentration de la guerre des Boers, la partition de l’Inde, la destruction de la Palestine, les famines en Irlande et au Bengale. Des millions d’innocents ont perdu la vie à cause des crimes de l’empire, mais nos premiers ministres, dont l’éthique est compromise, se sont engagés à commémorer les crimes qui ont été commis par un autre peuple. Est-ce là le message éthique que nous sommes censés transmettre aux générations futures ? L’autoréflexion zéro est-elle une nouvelle valeur britannique ?

J’ai appris que Jeremy Corbyn, la personne qui, selon les sondages, est destinée à devenir notre prochain premier ministre, n’est pas du tout différente de ses prédécesseurs. Corbyn, qui à un moment donné prétendait se soucier du plus grand nombre, souscrit maintenant à la primauté de la souffrance juive. M. Corbyn n’a pas tardé à annoncer qu’il « soutiendrait fermement la commémoration permanente, y compris la construction d’un mémorial national, ainsi que des investissements supplémentaires dans les programmes éducatifs ». Je suppose que soutenir un mémorial de l’Holocauste est un ticket d’entrée au 10 Downing Street.

Il y a de bonnes raisons de croire que toute notre classe politique a désormais émigré en Égypte, tous sans exception, ils vivent dans le déni.

Merci à Tlaxcala
Source : https://www.gilad.co.uk/writings/2019/5/8/why-not-make-parliament-into-a-holocaust-memorial

URL de cette page : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=26001

*****

 

Gilad Atzmon a déjà annoncé la Fin de Sion !

  • Tout comme Norman Finkelstein a récemment démontré que le chien-guide, Bibi, de l’aveugle, Donnie Mains d’Enfant Trump, est lui-même  un raciste et un suprémaciste juif, à l’image d’Israël
  • Alors qu’Ilan Pappe a déconstruit au moins 10 mythos sur Israël :

“Le sionisme a sécularisé et nationalisé le judaïsme. Pour y parvenir, les penseurs sionistes affirmèrent la possession du territoire biblique et recréèrent, en fait le réinventèrent, comme le berceau de leur nouveau mouvement nationaliste. Comme ils le voyaient, la Palestine étaient occupée par des ‘étrangers’ et avaient été repossédée. ‘Étrangers’ ici voulait dire tout non-juif qui avait vécu en Palestine depuis la période romaine. En fait pour bien des sionistes, la Palestine n’était même pas une terre ‘occupée’ quand ils arrivèrent dessus en 1882, mais plutôt une terre ‘vide’ : les natifs palestiniens qui vivaient là leur étaient invisibles ou sinon, ils faisaient partie de la dureté et des obstacles de la nature et à ce titre devaient être conquis et retirés du paysage. Rien, ni pierres, ni Palestiniens, devaient se mettre sur le chemin de la ‘rédemption’ nationale de la terre convoitée par le mouvement sioniste. Jusqu’à l’occupation de la Palestine par la Grande-Bretagne en 1918, le sionisme était un mélange d’idéologie nationaliste et de pratique colonialiste…”

“Comme les théoriciens du nettoyage ethnique l’ont reconnu, là où est adoptée une idéologie d’exclusivité dans une réalité ethniquement lourdement chargée, il ne peut y avoir qu’un seul résultat possible: le nettoyage ethnique…”

“De fait, si vous étiez juif sioniste en 1948, ceci ne voulait dire qu’une seule chose : adhésion et implication totales à la dé-arabisation de la Palestine.”

~ Ilan Pappe, professeur et chaire d’histoire à l’université d’Exeter, “The Ethnic Cleansing of Palestine”, 2006, traduction Résistance 71 et dans : Colonisation et totalitarisme : Israël État d’apartheid… ou pire ?

Effondrer le colonialisme par apostasie collective ou renonciation au baptême – Jo Busta Lally, mars 2019

Sur mon blog, depuis plus de 3 ans, pour agir comme des petits détonateurs supplémentaires pour exploser tous les mythos, dogmes et doctrines, je réalise des versions PDF en français que vous pouvez retrouver dans cette page ► LES PDFs RÉALISÉS PAR JBL1960 et je vous recommande, de suite, ces lectures sur le sujet ;

La Bible ‘déterrée’ d’Israel Finfelstein et Neil Silberman ;

Traductions Bibliques & Falsifications Historiques du Dr. Ashraf Ezzat (version complète de 68 pages uniquement sur ce blog) ;

Païens en Terre promise, décoder la Doctrine Chrétienne de la découverte de Steven Newcomb ;

Nouvelle Version revue & corrigée du 17 avril 2019  INTRODUCTION À LA PHILOSOPHIE & LA PENSÉE AMÉRINDIENNES, Russell Means (1939 – 2012)

Effondrer les empires coloniaux par apostasie collective de Jo Busta Lally

Mon dossier : MEURTRE PAR DÉCRET (version PDF incluse) le génocide dans les Pensionnats pour Indiens de 1840 à 1996 au Canada et de 1820 à 1980 aux USA.

JBL1960

source:https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/05/15/may-fait-ce-quil-lui-plait/

 

Bill Maloney, un vrai héros accusant la famille royale d’Angleterre de Pédosatanisme, par Laurent Glauzy

Nous pouvons connaître notre classe politique par ce qu’elle ne dit jamais, par ce qu’elle ne dénonce jamais.

Aucun homme politique ne dénonce le pédosatanisme, alors que les crimes rituels sur les enfants pratiqués par l’élite sont courant.

J’ai pour principe de dire que l’on dénonce jamais ce que l’on est.

Bill Maloney est un héros des temps modernes connus où, disons-le, la lâcheté est devenue est une attitude générale. La démocratie n’est pas un lieu de libre échange, mais un lieu où les plus lâche on le droit de vivre, pour schématiser de manière à peine grossière.

Dès leur plus jeune âge, Bill Maloney et ses sept frères et soeurs furent placés dans des orphelinats anglais, où ils subirent des sévices sexuels. Sa soeur Dyana décéda dans d’étranges circonstances après la sortie de son film Sun, Sea and Satan, en mai 2008, relatant l’abus et la disparition des enfants de l’établissement Haut de la Garenne à Jersey. En place publique, à Londres, Bill Maloney et ses militants accusent les Windsor de pédosatanisme.

 

Le pédo-satanisme est-il la conséquence de pratiques rituelles liées à une élite maçonnique ? Aujourd’hui, Bill Schnoebelen, ancien haut-représentant de l’Église de Satan, affirme que la Franc-maçonnerie pratique le pédo-satanisme comme rite initiatique du 33e degré du Rite écossais ancien et accepté. Dans Morals and Dogma, en 1871, Albert Pike, un des « pères » de la Franc-maçonnerie, atteste que « la religion devrait être, pour nous tous, initiés de hauts grades, maintenue dans la pureté de la doctrine luciférienne. Oui ! Lucifer est Dieu. » Et, en 1900, le grand mage Aleister Crowley, initié au 33e degré, avoue dans Magick in theory and practice, le sacrifice de cent cinquante enfants par an, entre 1912 et 1928. D’ailleurs, en 1941, la police trouve le cadavre d’une fillette dans une loge, à Béziers. En 1998, des squelettes d’enfants sont découverts sous la maison londonienne de Benjamin Franklin, rédacteur de la Constitution américaine, Franc-maçon et adepte du Hell Fire Club. Le pédo-satanisme serait donc une pratique partagée par une élite maçonnique transmettant le pouvoir à des politiciens et des financiers ayant les mêmes valeurs occultes. Telle est la certitude du Dr Cecilia Gatto Trocchi, anthropologue, elle ajoute qu’en quelques décennies, la société a évolué d’une logique matérialiste et communiste vers une spiritualité satanique et maçonnique. L’auteur, Laurent Glauzy, démontre notamment les relations ayant existé entre Buckingham Palace et le pédomane et nécrophile anglais Jimmy Savile. En 1990, Jean-Paul 2 décore cet « ami » des loges, de l’Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand. Est-ce un hasard ? Don Luigi Villa, fils spirituel de Padre Pio et ancien agent de renseignement du Vatican, dénonçait l’influence satanique des « papes » depuis « Vatican II ».

Le Pire ANTISEMITE de la Planète a été Identifié !

Les talmudistes du monde entier se mobilisent contre un ANTISEMITE qui a des POUVOIRS SURNATURELS liés au IIIème REICH !!!!!!!

Afficher l’image source

C’est la BÊTE IMMONDE, TERRIFIANTE, DEVASTATRICE et cette Bête est ECOSSAISSE !!!!!!!!

The Times of Israel :

Les députés du parti nationaliste britannique UKIP siégeant au Parlement européen ont accueilli l’homme qui avait appris à son chien à faire le salut nazi lorsqu’il lui disait « gazer les Juifs » lors d’une conférence sur la liberté d’expression sur Internet.

Mark Meechan, qui a été condamné en avril à une amende de 800 £ (900 euros) pour avoir filmé le salut et l’avoir mis en ligne, a assisté et pris la parole lors de la manifestation organisée lundi à Strasbourg par le UKIP, selon The Scotsman.

David Coburn, l’un des 24 députés de l’UKIP au Parlement européen, a annoncé que Meechan a rejoint l’UKIP, affirmant que lui et d’autres comme lui « sont l’avenir » et « vont nous faire prendre un nouveau chemin ».

Dans son intervention, Meechan, 30 ans, a dénoncé l’emploi par des géants de l’Internet « d’algorithmes invisibles d’analyse de contenu, qui soit l’approuvent ou non avant sa mise sur le net, avec tellement de dérives que cela en devient diabolique”. Le fait de contrôler la liberté d’expression en ligne, a-t-il dit, « peut conduire au fascisme. »

Cependant, au cours du procès, un dirigeant juif écossais a déclaré à un tribunal que le clip avait suscité un sentiment antisémite en ligne contre la communauté juive locale.

« La menace est dirigée contre la communauté juive et il y a un effet de chambre d’écho avec des gens qui essaient d’être encore plus offensants », a déclaré Ephraim Borowski, chef du Scottish Council of Jewish Communities, devant le tribunal d’Airdrie Sheriff. « 160 pages de messages à ce sujet ont été recueillies par nous en une journée, ils le soutenaient et c’était extrêmement antisémite. »

 

 

C’ EST LUI !!!!!!!!

 

M. Meechan a été reconnu coupable d’avoir enfreint la loi britannique sur les communications en publiant du contenu « grossièrement offensant » et « antisémite et raciste par nature », une infraction aggravée par des préjugés religieux, lors de son procès en avril au tribunal Airdrie Sheriff.

Meechan, résidant à Coatbridge, près de Glasgow, a recueilli plus de 200 000 dollars grâce à une page de financement participatif pour payer les frais juridiques liés à un appel contre sa condamnation et sa sentence, mais son appel fut rejeté.

Rendez-vous compte : 200,000 dollars de BENEFICES pour permettre à un chien de répandre la haine et planifier le génocide des juifs en Ecosse et, probablement, en Europe !!!!

https://youtu.be/8K5HPUZPQ1k

youtu.be
I like his views

 

Heureusement que SUPER DOG a mené l’enquête et a Retrouvé la BÊTE IMMONDE ! 😉

regardduweb-drole-insolite-animal-chien-cinema47

INAUGURATION D’UN TEMPLE A SATAN AU CŒUR DE LONDRES ET DE NYC, par Laurent Glauzy

Une réplique de l’Arc de Triomphe de Palmyre, cité consacrée à Satan, représentant le temple de Baal, a été inaugurée à Londres, Trafagare Square en avril 2016.

En août 2015, ce temple a été détruit par ISIS, et la plupart du monde fut plongé dans la terreur à la perte d’un « site du patrimoine culturel ». Dans une tentative de « préserver l’histoire », l’élite sataniste qui nous dirige a reconstitué cette arche à Londres et à New York.

Dans cette mise en scène, l’ISIS -dont de nombreux journaux exposent que ses leaders se faisaient soigner dans les hôpitaux israéliens- aurait bien pu détruite le symbole de Baal pour ensuite prétexter de sa reconstruction à Londres mais aussi à New York, à Times Square, le même mois, en avril 2006.

Il est tout à fait étrange de constater qu’en avril 2016, ce temple de Baal érigé donc à Times Square, est l’endroit où le Pasteur David Wilkerson avait prêché sept ans auparavant la destruction de ces temples de Baal dans le monde.

D’ailleurs, l’Institut pour l’Archéologie Digitale prévoit de réaliser des copies de cette arche pour qu’elles soit installée dans plus de mille ville dans le monde.

Ces inaugurations démontrent bien que notre monde est dirigé par une élite sataniste qui avance de plus en plus à visage découvert, et dont une tête de l’hydre serait bien la famille royale d’Angleterre. Qui peut en douter?

D’ailleurs, le 1er juin de la même année, le tunnel du Saint Gothard a été inauguré, dans une autre mise en scène sataniste à laquelle participaient les plus hautes personnalités politiques maçonniques, dont Angela Merkel.

Cette précipitation de l’inauguration de faux lieux « saints » attestent que les temps de l’avènement de l’antéchrist sont proches et que cette élite secrète mais faisant la politique mondiale prépare cet évènement.

Dans la revue « Chiesa Viva » que fonda en 1971, le « fils spirituel » de Padre Pio, agent des services secrets du Vatican (avant « Vatican II »), Don Luigi Villa écrivait qu’au dessus de la Franc-maçonnerie, il y avait les Illuminati, dont le chef est la dynastie Rothschild et encore au-dessus Satan en personne. Ce que confirmait, l’officier de Marine canadien, Guy Carr dans Pions sur l’échiquier.

 

A LIRE :

UNE ELITE SATANISTE DIRIGE LE MONDE (23 €)

L’ANTECHRIST ET LES JUIFS (16 €)

+ 4,50 € de frais de port pour une commande

par paypal : laurent-blancy@neuf.fr

par chèque à l’ordre de Laurent Glauzy (L. Glauzy – BP 25 – 91151 Etampes Cedex)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment a-t-ton pu, une fois de plus, être assez naïf pour croire qu’on pouvait virer un colon rien qu’en se couchant par terre…?

La « guerre froide », la « guerre sans l’aimer », la « non violence en Inde », « l’Europe c’est « le partage consenti de la souveraineté »/Sarko…le féminisme, le communisme…et bla bla

Gandhi, 1947, tour de passe passe en Inde

Le rite Beni-Israël, né en Inde, œuvre dans le plus grand secret, et il exerce une influence considérable sur la destinée de ce pays.
Beaucoup de ses zélateurs s’y comportent extérieurement en Brahmans ou en membres d’autres religions que l’hindouisme, et ils ont acquis au fil des siècles les caractéristiques raciales hindoues, à tel point qu’il est souvent difficile de les distinguer des vrais hindous.

Ils facilitèrent la conquête de l’Inde par les Britanniques, qu’ils aidèrent à y maintenir la domination de Londres, et durant un siècle et demi, ils travaillèrent contre les vrais Hindous qui luttaient pour l’indépendance de leur pays.

Cela dura jusqu’à ce que l’élan des vrais patriotes ayant été brisé, les juifs secrets du rite Beni-Israël et leurs chefs, le soi-disant Mahatma Gandhi et Jawaharlal Nehru, eurent pris le contrôle du mouvement pour l’indépendance.

Celle-ci fut alors accordée à l’Inde par les Juifs du gouvernement britannique, ce qui laissa le gouvernement indien aux mains des Juifs secrets faussement hindous du rite Beni-Israël, tout naturellement alliés à leurs coreligionnaires dirigeant l’Union Soviétique, de même qu’à ceux de Washington et de Londres.
La grand âme fut assassinée !

Istvan Balkony « Qu’est-ce que le judaïsme » page 16