Archives de Catégorie: Judaïsme Politique

« Quand on te Crache dessus, il ne faut pas dire qu’il pleut » !!!

Conférence de l’Abbé Olivier Rioult à Québec -Canada- le 21 Juin 2014.

 

C’est l’ Apatride juif qui dicte les Règles en France au lieu d’aller les dicter en Israël et fait tout ce qu’il peut pour faire condamner les Gaulois :

Screenshot_2019-06-25 Bernard-Henri Lévy ( BHL) Twitter.png

 

C’est Toujours l’Apatride juif (qui possède des Riads au Maroc avec ses corelégionnaires) qui IMPOSE l’Art dégénéré pour l’Europe née des ARTS JAMAIS EGALES.

Screenshot_2019-06-25 Bernard-Henri Lévy ( BHL) Twitter(1).png

 

Pour Attali, Seule la France est un « Hôtel », surtout pas Israël !

Attali est le PERE de l’immigration invasion de la France, ses relations avec Soros ne sont plus à prouver. Mais Attali ne demande AUCUNE immigration pour Israël.

 

Les juifs de l’UEJF, organisation Raciste qui crache sur notre Religion, s’octroient le droit de dicter la loi juive en France, ici contre Elie Hatem :

 

« Je suis Juive et Blanche mais je n’ai pas de la merde dans la tête Moi ». Karine -Pause K- Vidéo-

Karine ne supporte plus les « Faux Juifs ».

J ai la colère fang ! Pour les mêmes raisons que je me suis désabonnée du media je me désabonne de sud radio! Je suis outrée que Chouard s’excuse d’avoir été honnête et franc face à des conspira sionistes !!!!

Je précise JE SUIS JUIVE! Honte à tous ses bien pensants malveillants qui contribuent à la montée de l’antisémitisme nouveau !!!

Honte à vous de nous interdire la liberté d’expression !!!!! Je préfère vivre dans un pays ou je peux lire un « Mein Kampf » et me dire l’auteur était un sale con plutôt que de vivre dans un pays ou je n’aurais pas le moyen de savoir que c’est un sale con !!!! Chouard est un humaniste un vrai démocrate, dans une démocratie toutes les idées peuvent s’exprimer et si une personne se trompe, on peut lui argumenter qu’il a tors !!!! Vous voulez vivre dans un monde aseptisé de toute pensée ou l’argumentaire contraire n’a pas lieu d’être !

Vous êtes une bande de fascistes hypocrites !!! honte à vous !

Pour répondre à l’argument qui tue: Le PLUS grand choc pour l’humanité? vous êtes sûrs ? Les 400 ans d’esclavage des noirs et ses millions de morts, de fouettés à mort, de torturés, de brulés vifs, de violés, d’amputés à vif, d’écartelés, d’éviscérés, d’encagés comme des primates dans les foires, passés sous silence dans nos livres d’histoire et considérés comme du bétail encore aujourd’hui, vous les zappez ?

JE SUIS JUIVE ET BLANCHE mais j’ai pas de merde dans la tête ! Pour répondre à la théorie de juifs irréprochables dans ce monde : Les néo juifs sont un groupe maléfique car ils ont oublié largement de pratiquer le décalogue « TU NE MENTIRAS POINT » ! (et je ne citerais que celui là, mais je n’en pense pas moins! )

Réponse à Madame Levy : Je suis Chouard mais je comme tous ceux qui le suivent, contrairement à vos propos malsains et votre vision du monde qui nous placerait, nous démocrates, comme des alcooliques, illettrés, homophobes, antisémites, racistes, haineux, rageux, fascistes, nationalistes comme le pense votre grand gourou BHL, qui vomit sa haine du pauvre sur scène, sans que personne n’y voit à redire, juste parce que nous sommes pauvres, j’affirme que nous ne sommes pas négationnistes, juste souverainistes et nous ne nous posons pas même ces questions car nous avons le respect des morts ! Notre problème actuel, n’est certes plus la Shoah ne vous en déplaise madame, les morts quelques soient leurs origines et leurs souffrances passées, paix à leurs âmes, n’ont plus à remplir leur frigo, ni même à se demander à quel moment on les taxera sur l’air qu’ils respirent !

Enfin pour répondre à la théorie que mon offuscation face à la bêtise raciste des faux juifs dont Chouard est victime, serait du négationnisme, j’ai visité Yad Vachem, je n’ai aucun doute sur la shoah pour avoir discuté avec une rescapée de Treblinka, mais putain, laissez nos ancêtres reposer en paix et cessez de les sortir d’une boite à ressort dès que votre fascisme et votre propre négationnisme de l’implication sioniste dans la débâcle et les magouilles politico bancaires que nous connaissons et qui nous mènent dans un mur, deviennent trop évidents !

Quand à l’hypocrisie des médias : Avoir un BHL esclavagiste ou un Cohn Bendit pédophile (dixit lui même) sur vos plateaux ça ne dérange pas votre bienpensance, mais qu’un démocrate ne veuille pas se prononcer sur un sujet qui n’est pas son sujet d’étude ça vous pose un problème? Et si on vous faisait un QCM sur l’esclavage, le franc CFA, le massacre des populations en Afrique, la vaccination stérilisante de Bill Gates, la vaccination forcée à haut risque d’invalidation des enfants dans notre pays, la bulle de la dette, les lois de plus en plus restrictives votées en catimini de nuit, par une poignée minoritaire de députes, le grand repas Bilderberg de 150 tartufes qui décident de vie ou de mort du reste de la population entre le caviar et la pièce montée, et j’en passe, et enfin cet agenda 21 dans lequel nous avons les deux pieds bien embourbés depuis 1992, et cette Europe que majoritairement nous n’avons pas voulue mais dans laquelle on nous a entrainés de force depuis 2007, vous me diriez quoi ?

N’assisterions nous pas à un grand bal de néga-sionnistes ?

Pourquoi le mot « Délinquance » est-il de plus en plus associé aux Musulmans ?

Norvège : expulsion des musulmans délinquants « 31% de baisse des crimes violents en un an » !

Autre politique menée par ce VRAI premier ministre  à poigne, traitée de raciste par les libéraux et d’islamophobe par Al Jazeera, qui prend à cœur la sécurité de son peuple : depuis un peu plus d’un an Erna Solberg a lancé un programme visant et déportant les musulmans qui fréquentent les mosquées radicales et menacent les mécréants de violence, les renvoyant d’où ils viennent avec leurs familles.

Résultat époustouflant

Une baisse des crimes violents en Norvège de 31 % en une année depuis le début des rapatriements !

«Le plus grand gang de voyous, de meurtriers et de violeurs au monde se fait passer pour une religion de paix», a déclaré Adrian Stavig, un résident d’Oslo.

À partir de janvier dernier, la nouvelle Premier ministre norvégienne, Erna Solberg, a lancé un programme qui cible et déporte les musulmans liés à des groupes radicaux.

Depuis, quelque chose qui n’a rien d’étonnant s’est produit : les crimes violents dans le pays ont diminué de plus de 31%, depuis le début des déportations de musulmans!

Les libéraux du monde entier crient au « racisme ! ». Al Jazeera blâme Solberg pour sa soi-disant «islamophobie», mais elle a poursuivi en expulsant tous les musulmans appartenant à des mosquées radicales ou menaçant la violence contre les « non-croyants. »

D’après les nouvelles locales d’Oslo :

Un nombre record de personnes ont été expulsées par les autorités norvégiennes en octobre, ont indiqué des sources gouvernementales.

Le Service de l’immigration de la police nationale norvégienne (Politiets Utlendingsenhet – PU) a déporté 824 personnes en octobre, ce qui constitue un nouveau record.

Lire aussi:  « L’UE devrait cesser l’organisation de la migration »

Le précédent record avait été établi en septembre, le mois précédent, alors que 763 personnes avaient été rapatriées, a rapporté Dagsavisen.

PU estime qu’il est également devenu plus facile pour les autorités norvégiennes de renvoyer des personnes en Afghanistan et au Nigéria.

Kristin Kvigne, responsable du PU, a déclaré à Dagsavisen : « Ce mois-ci nous aide à atteindre notre objectif pour cette année. »

Le gouvernement a décidé que 7 100 personnes seraient expulsées en 2018. À la fin du mois d’octobre, le PU avait déjà renvoyé 5 876 personnes non grata du sol norvégien.

Tout le monde en Norvège n’est pas satisfait de l’augmentation des déportations des musulmans. Un enseignant universitaire a critiqué cette nouvelle politique répressive :

«Les femmes norvégiennes doivent assumer la responsabilité du fait que les hommes musulmans trouvent leur tenue vestimentaire provocante. Et puisque ces hommes croient que les femmes sont responsables de ces viols, elles doivent s’adapter à la société multiculturelle qui les entoure. » – Unni Wikan, professeure d’anthropologie sociale à l’université d’Oslo.

Kristin Kvigne : Donc, Docteur Wikan, en utilisant votre logique, ce serait donc la faute des victimes si elle ont été violées ? Pas dans cet univers. Vous faites peut-être preuve d’une bonne intelligence dans vos livres, mais vous n’avez sûrement aucun bon sens…

Traduction Fabrice Drapel pour alter INFO

Source Conservative Papers vu sur Resistance republicaine

*****

Etude du Coran et Boukhârî.

Au début du « Règne de Sarkozy », ce dernier a insisté pour avoir, je le cite « Un Islam de la république », un « Islam de France ».

Mais bien avant Sarkozy, un homme puissant était déjà installé au Maroc et tout le problème est là.

Islam, les manoeuvres de l’ami de Sarkozy, maitre Chems-Eddine Hafiz

https://www.liberation.fr/planete/2009/11/13/un-islam-compatible-avec-la-republique_593274

Ayant des amis et connaissances musulmanes j’ai pu comprendre que les Imans de France étaient TOUS formés au Maroc.

Au Maroc………………………….comme c’est étrange..Pourquoi au Maroc ???..!

 

C’est au même Maroc qu’a été signé le PACTE DE MARRAKECH :

https://fr.blastingnews.com/politique/2018/12/pacte-de-marrakech-le-texte-adopte-malgre-de-nombreuses-tensions-002793757.html

et également au même Maroc où Bergoglio est venu signé avec le roi Mohammed VI « une déclaration commune » :

à « préserver » Jérusalem comme « patrimoine commun des trois religions monothéistes ». Les deux hommes soulignent l’« unicité et la sacralité », de la Ville sainte, dans un contexte tendu.

http://www.rfi.fr/afrique/20190330-maroc-pape-mohammed-vi-signent-une-declaration-commune-jerusalem

Comment se fait-il que dans un Etat dans lequel le roi se dit être le descendant de Mahommed du Coran ne désigne t’il pas en premier lieu  et OFFICIELLEMENT LA MECQUE en tant que VILLE SAINTE DE L’ISLAM , la Mecque étant en ARABIE SAOUDITE ?

 

 

 

Eh bien Non, c’est Jérusalem, aussi surprenant que cela puisse paraitre !

A QUI profite le pélerinage à la Mecque ?

Site : Le Libre Penseur : https://www.lelibrepenseur.org/requiem-pour-le-hajj-devenu-commerce-juteux/

« Le hajj, ou pèlerinage annuel à la Mecque, est devenu un business, un très bon créneau qui rapporte beaucoup d’argent à des parasites opportunistes qui ne s’en privent pas.

 

Mohammed VI est-il le Vrai dirigeant du Maroc ?

 

Voilà le drapeau du Maroc !

drapeau-maroc.jpg

 

Regardez bien le Drapeau du Maroc :

Drapeau du Maroc.jpg

Ne vous rappelle t’il pas ce drapeau là ?

drapeau-de-lisrael.jpg

En creusant au Fond, l’on s’aperçoit que le Personnage incontournable du Maroc est Monsieur AZOULAY. Monsieur André Azoulay qui serait le « Conseiller du Roi du Maroc » ! Un Roi Musulman avec un conseiller qui a pour religion Le Judaïsme ?????, qui a travaillé pour L’ONU ?????……………………………………………………………….

André Azoulay.png

Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Azoulay

 

De plus, la fille d’André Azoulay, Audrey Azoulay a été la « Conseillère Culturelle » de François Hollande entre 2014 et 2016, puis ministre de la Culture et de la Communication entre 2016 et 2017.

Audrey Azoulay.png

 

Désormais, Audrey Azoulay est DIRECTRICE GENERALE DE L’UNESCO …………

https://fr.unesco.org/director-general/

Et a pour Nationalité : La Nationalité Française !

Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Audrey_Azoulay

Audrey Azoulay, née à Paris1,2 dans une famille juive marocaine originaire d’Essaouira3,4, est la fille du journaliste et homme politique André Azoulay, conseiller du roi du Maroc Hassan II à partir de 19915, puis de Mohammed VI6, et de la femme de lettres Katia Brami7. Sa tante, Éliane Azoulay, est journaliste à Télérama1. Elle indique avoir « grandi dans un milieu très à gauche », « politisé sur le conflit israélo-palestinien », dans le quartier de Beaugrenelle à Paris avec ses deux sœurs aînées2 : Judith, qui a travaillé au sein de l’Association française d’action artistique (AFAA)8, et Sabrina9 qui est productrice10. Elle n’a pas la nationalité marocaine, contrairement à ses parents1,11. Elle a un fils et une fille2 avec son époux François-Xavier Labarraque, haut fonctionnaire, enseignant et consultant5.

 

En « Grattant un peu » l’on s’aperçoit que Tous les Imans de France sont bel et bien formés AU MAROC !

 

 

1 – https://www.dna.fr/religions/2018/01/06/des-imams-francais-formes-au-maroc

2 – https://www.medias24.com/MAROC/Quoi-de-neuf/188538-Une-premiere-promotion-d-imams-francais-formes-au-Maroc-sortira-en-decembre.html

3 – Les Imans d’Afrique sont également formés au Maroc : https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/maroc/au-maroc-un-institut-forme-des-imams-dafrique-et-de-france-pour-promouvoir-un-islam-modere_3263197.html

4 – https://www.slateafrique.com/944844/au-maroc-un-institut-forme-les-imams-

5 – https://www.parti-de-la-france.fr/Des-imams-a-la-francaise-mais-formes-au-Maroc-_a1102.html

 

Et que dit-on au Maroc à ces Imans qui prêcheront ensuite en France, en Europe et dans le Monde ?

DE REFUSER TOUTE INTEGRATION DANS LES PAYS EUROPEENS.

 

Europe Israël : https://www.europe-israel.org/2017/12/allemagne-autriche-les-imams-prechent-contre-lintegration-a-lexterieur-de-la-mosquee-il-nest-question-que-dintegration-mais-a-linterieur-cest-le-contraire-qui-est-preche/

 

Et l’on s’aperçoit que ces Imans font délaisser Le Coran a leurs ouailles au profit des Hadiths de Boukhârî QUI SONT DES FABLES ECRITES PAR ???

Œuvres de Bukhari

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Al-Jâmi’us-Sahih, contenant près de 7275 hadiths considérés comme authentiques selon sa méthodologie
  • Al-adab al-mufrad, traité sur le bon comportement en islam
  • Al-târikh ul-kabîr, traité sur la bibliographie des rapporteurs de hadiths
  • Al-târikh us-saghîr, synthèse de Al-târikh ul-kabîr
  • Al-du’afâ’ us-saghîr, collection de hadiths faiblement authentiques (selon sa méthodologie)
  • Tawarih wa-l ansâb, traité sur certains rapporteurs de hadiths
  • At-tafsir’ul kebir, exégèse du Coran, disparu
  • Raf’il yadayni fis-salâh, concernant la position des mains pendant la prière
  • Kitab al-qiraati khalf al-imam, concernant la récitation derrière l’imam
  • Al Aqîda, le dogme musulman
  • Khalq al-af’alil-‘ibad wa’l raddu ala’jahmiya, réfutation aux Jahmites
  • Akhbârus sifat, traité sur les Qualités Divines
  • Al-târikh fi ma’rifati Ruwad’il hadith, au sujet des rapporteurs de hadiths

Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouhammad_al-Boukh%C3%A2r%C3%AE

 

        Oui, Tout le Coran a disparu avec Boukhârî.

Les hadits de Boukhârî ont été écrits environ 250 ans après la mort du Prophète.

C’est comme si quelqu’un venait, dans la Religion Catholique, interpréter à sa façon Notre Evangile, en y retanchant des passages et en y ajoutant des DOGMES HAINEUX HUMAINS QUE DIEU CONDAMNE !!!

Car Oui, les Hadiths de Boukhârî sont un Dogme, une Fable, un Conte de Mauvaise Augure ! Tout ce qui est Ordonné dans la Sunnah (la Loi) de Boukhârî n’existe pas dans le Coran.

Et les Imans formés au Maroc ont donc  l’Obligation de prêcher Boukhârî  et non Le Coran dans lequel l’on s’aperçoit, si on sait lire, QUE MAHOMMED N’A JAMAIS FOULE CETTE TERRE.

Le Visible et l’Invisible sont mêlés dans la Coran.

Le Coran est le livre qui est venu après l’Evangile, en langue Arabe,  pour le monde Arabe pour UNIFIER TOUS LES CROYANTS : « NE VOUS DIVISEZ PAS ». Il est demandé aux Musulmans de s’unir à la Thora et à l’Evangile pour que Tous les Croyants de cette Terre se rallient à Notre Seigneur Jésus-Christ annocé dans l’Ancien Testament.

Musulman signifiant : « Soumis à Dieu et à Dieu Seul ».

Il ont fait se soumettre les Musulmans à un Boukhârî, un Humain.

– Donc, lorque l’on lit le Coran, on s’aperçoit qu’il n’y a pas de Foulard ni autre habillage rustique à devoir porter (C’est dans Boukhârî)

– le Halal n’existe pas (c’est dans Boukhârî). A qui profite le Halal ?

– l’on s’aperçoit qu’un Chapitre Entier d’ Honneur et d’Amour est dédié à Notre Sainte Mère Marie,

– l’on s’aperçoit que Notre Seigneur Jésus-Christ, contrairement au Talmud, est cité en tant que VERBE DE DIEU, SOUFFLE DE DIEU étant aux Cotés de Dieu et Honoré Tous les Jours « Que la paix et la Grâce soit sur lui » doivent dire les Musulmans

– l’on s’aperçoit que les Kouffars, les Mécréants et les associateurs  :

  • sont les musulmans eux-mêmes qui ne suivent pas la Parole de Dieu (et non le monde Chrétien comme l’on veut nous le faire croire)
  • et les juifs : « Maudits par la Bouche de Dieu, David et Jésus Fils de Marie »

– l’on s’aperçoit que les sourates parlant des mécréants en ces termes « Tuez-les » doivent être prises au second degré car il s’agit de l’Invisible : « Tuez leur croyance érronée » et qu’elle ne visent en fait que les musulmans eux-mêmesqui suivent une autre parole que celle de Dieu et absolument pas le monde Chrétien

– l’on s’aperçoit que nulle part dans le Coran il est écrit « Tuez les juifs »   par contre cela est écrit dans les hadiths de Boukhârî. Dans le Coran les juifs sont Maudits pour attester ce qu’il a été fait à Notre Seigneur Jésus-Christ dans le Nouveau Testament) et aucune Sourate ne parle de « Tuer les juifs ». Cà n’existe pas.

– l’on s’aperçoit que les Musulmans doivent suivre la Loi d’Abraham, le Messager de Dieu, et la Parole de Dieu, celle de Notre Seigneur Jésus-Christ : « Avant qu’Abraham fut, JE SUIS »

– l’on s’aperçoit qu’il est demandé aux musulmans, pour les éventuels dangers qu’ils devront affronter, d’avoir toujours avec eux « Le Bâton de Moïse pour traverser les Flots » et de le jeter à Terre (Pharaons/ Moïse) si un danger est imminent pour qu’il devienne un serpent

– l’on s’aperçoit, si l’on sait lire et que l’on veuille ne pas se mentir, que le Coran confirme la Thora et le Nouveau Testament.

Comment ces Imans peuvent-ils se dire « Musulmans » et Obéir aux écoles d’André Azoulay qui éduquent à la Haine, aux Fraudes, aux Mensonges et à la Sauvagerie en vantant que le prophète était un pédophile alors qu’il n’a JAMAIS FOULE CETTE TERRE ?

Les conséquences des prêches de ces Imans formés au Maroc se répandent et Dans le Monde Occidental et en Afrique.

Ce n’est pas aux Musulmans qu’il faut en vouloir, c’est à tous les Imans qui suivent honteusement la Synagogue de Satan en prêchant faussement du Boukhâri au lieu du Coran.

Bien évidemment ils sont payés pour former des futurs « musulmans délinquants » !

Comment ne pas devenir délinquant lorsque l’on vous vante dans des prêches les « bienfaits » de la pédophilie collée à l’image d’un prophète ?

Comment ne pas devenir délinquant lorqu’on vous vante dans des prêches les « bienfaits » de prendre une épouse de 4 ans et de faire un mariage avec elle lorsqu’elle aura 9 ans pour faire »comme le prophète » ?

Comment ne pas devenir délinquant lorsque l’on vous vante « les bienfaits » d’avoir plusieurs femmes et de les obliger à obéir avec la Force et la Cruauté si nécessaire ?

Comment ne pas devenir délinquant lorsque l’on vous dit dans des prêches que la femme doit être voilée de la tête au pied et de la « lapider » si elle n’obtempère pas ?

Comment ne pas devenir délinquant lorsque vous dit dans des prêches » « Il faut tuer les Kouffars, les Mécréants et les Associateurs » ?

Comment ne pas devenir délinquant lorsque l’on vous dit dans des prêches que sans Bouhkârî il n’y a pas de Coran qui n’est pas « la Parole de Dieu » ?

Comment ne pas devenir délinquant lorsque l’on vous dit dans des prêches « Qu’il ne faut pas qu’il reste un seul juif sur Terre » ?

 

N’est-ce-pas cette « Délinquance » qui sévit  aujourd’hui ?

 

 Les Imans de la république dite Française et du Monde, Tous Formés chez Azoulay au Maroc sont Responsables des malheurs qui endeuillent de plus en plus de Familles dans le Monde.

Nous savons Tous d’Où vient « Daesh », c’est l’Etat Islamique nous dit-on !!! Bien Sur !

Il suffirait juste qu’il soit Prêché le Coran Seul aux Musulmans dans lequel parle LE VERBE DE DIEU, Jésus-Christ, pour que ce Monde Musulman, ne fabrique plus de Délinquants.

« Il n’y a de Dieu que Dieu » dit le Coran.

Cette simple affirmation : « Il n’y a de Dieu que Dieu » supprime toute la Fable Haineuse et Meurtrière de Boukhârî.

Puisse cette étude du Coran toucher le coeur des Musulmans qui n’ont pas encore étaient atteints par le Poison Boukhârî qui est diffusé dans les mosquées « de la république » en France et dans le monde.

Le Seul livre Saint pour les Musulmans est LE CORAN -dans lequel Le Verbe de Dieu, Jésus-Christ Fils de Marie leur parle- et Non la sunnah de Boukhârî du Maroc qui est une prolifération de Haine digne du Talmud.

 

Chers Amis Musulmans n’oubliaient jamais d’où vient Boukhârî.

Drapeau du Maroc

 

A quoi sert le Roi Mohammed VI, Musulman, pourquoi laisse- t’il se propager un pareil Poison ?

Qui est-il réellement et qui sert t’il en sachant qu’il ne peut être le descendant d’un prophète qui n’a JAMAIS Foulé cette Terre ?

Pourquoi un homme de confession juive est-il le bras droit du Roi du Maroc, pays dans lequel l’on Forme Tous les Imans ?

André AZOULAY1.jpg

 

Mohammed VI

 

Chers Amis Musulmans, Revenez à Dieu et à Dieu Seul. Désertez les mosquées des Imans de la république dite « Française » qui propagent les « recettes » pour « Daesh », « Isis », « Etat Islamique » et j’en passe.

Musulmans du Monde, Sauvez vos enfants d’une Barbarie certaine et Sauvez-vous en Revenant à Dieu et à Dieu Seul.

« Coupable, Parlez » contre Etienne Chouard.

Il fallait bien s’en douter, la Police de la Pensée Politique n’avait pas encore posé la question qui tue au très célèbre Etienne Chouard qui fait des Millions de vues sur Internet : « Croyez-vous aux Chambres à Gaz », Croyez-Vous à la Shoah » !!!!!

Chose désormais faite et c’est le présentateur du Média de la France Insoumise, Denis Robert, à qui est revenu le « Privilège » de poser la question à Etienne Chouard. Au sein du Média, Aude Lancelin a été mise à la porte car trop « incorrecte » malgré que sa Popularité, ses réactions face au mensonges aient attiré bien au-delà de la gauche.

Nous avons vu aux dernières élections Européennes que beaucoup de Français qui votaient « France Insoumise » n’ont pas été Dupes : ils ont boycotté ce parti de « Soumis » à la Pensée Dominante avec juste Raison.

 

Oser dire « C’est pas mon sujet, j’y connais Rien » relève d’emblée du Négationnisme et le Négationnisme c’est la Loi Fabius/Gayssot !

Cette « Technique » contre un Homme qui est l’Un des plus Populaire d’Internet est opérée pour le Discréditer et le Réduire à Néant aux Yeux des Internautes qui portent haut et Fort le RIC démontré et mis en place par Etienne Chouard.

Ceux dont le Cerveau à déjà été nettoyé ont aboyé les crocs sortis contre Etienne Chouard qui est la Gentillesse faite Homme.

Lenaïg.png

PENSEE DOMINANTE.png

jl3.png

Et les Autres, ceux dont le Cerveau n’a pas été infecté par la Rouille, ont fait Raisonner l’Evidence :

JL1.png

JL2

Voilà ce qu’il faut répondre lorsque l’on vous pose la question des « Chambres à Gaz Homicides » et de la Shoah :

« C’est le SEUL CRIME AU MONDE pour lequel il n’y a eu AUCUNE RECONSTITUTION DU CRIME ». Faites une « Reconstitution du Crime » qui prouvera la mise à mort par gaz de milliers de juifs innocents » et mettra ainsi FIN au « Négationnisme ».

Et vous vous en tenez là.

Nous sommes Catholiques, notre Religion c’est LE GOLGOTHA et Non LA SHOAH.

Tout est accompli.png

 

Le règne des rabbins.

Des rabbins extrémistes jouissant de la bénédiction implicite de l’État sont en train de transformer un conflit territorial aux origines coloniales en une bataille contre le monde islamique au sens large.

Un homme juif passe devant un étal vendant des portraits de rabbins dans la ville israélienne de Netivot en 2016 (AFP)

Dans quel pays un haut religieux payé par l’État a-t-il récemment exhorté ses partisans à devenir des « guerriers » imitant un groupe de jeunes hommes ayant assassiné une femme d’une autre religion ?

Ce religieux l’a fait en toute impunité. En fait, il s’est contenté de faire écho à d’autres religieux haut-placés qui avaient promu un livre – là encore en toute impunité – exhortant leurs disciples à assassiner des bébés appartenant à d’autres religions.

Dans quel pays le chef du clergé peut-il qualifier les noirs de « singes » et demander l’expulsion d’autres communautés religieuses ?

 

Dans quel pays une élite cléricale exerce-t-elle tant de pouvoir qu’elle est la seule à pouvoir décider qui peut se marier ou divorcer – et qu’elle est soutenue par une loi permettant d’emprisonner une personne qui tente de se marier sans son approbation ? Ces religieux peuvent même stopper le réseau ferroviaire national sans préavis.

Dans quel pays ces saints hommes sont-ils si craints que les images de femmes sont grattées des panneaux d’affichage, que les campus universitaires introduisent la ségrégation hommes-femmes pour les apaiser et que les femmes se retrouvent littéralement poussées à l’arrière des bus ?

Est-ce en Arabie saoudite ? Ou au Myanmar ? Ou peut-être en Iran ?

Non, cela se passe en Israël, le seul État juif autoproclamé au monde.

Quelles « valeurs partagées » ?

Il n’y a guère de politicien à Washington cherchant à se faire élire qui n’a pas professé à un moment donné un « lien indissoluble » entre les États-Unis et Israël, ni prétendu que les deux défendent des « valeurs partagées ». Il semble que peu d’entre eux aient une idée des valeurs qu’Israël représente réellement.

Il existe de nombreuses raisons de critiquer Israël, notamment son oppression brutale des Palestiniens sous l’occupation et son système de ségrégation et de discrimination institutionnalisées à l’encontre du cinquième de sa population qui n’est pas juif – sa minorité palestinienne.

Un panneau électoral montre le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou serrant la main du président américain Donald Trump, à Tel Aviv, le 3 février (AFP)
Un panneau électoral montre le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou serrant la main du président américain Donald Trump, à Tel Aviv, le 3 février (AFP)

Cependant, ses détracteurs ont largement négligé les tendances théocratiques croissantes d’Israël.

Cela ne s’est pas révélé simplement régressif pour la population juive d’Israël – les rabbins exerçant un contrôle de plus en plus grand sur la vie des juifs religieux et laïcs, en particulier des femmes –, mais cela a également des implications alarmantes pour les Palestiniens, tant sous occupation que vivant en Israël, dans la mesure où un conflit national aux origines coloniales connues se transforme progressivement en guerre sainte, alimentée par des rabbins extrémistes jouissant de la bénédiction implicite de l’État.

Contrôle du statut personnel

En dépit du fait que les pères fondateurs d’Israël étaient laïcs de leur propre aveu, la séparation entre l’institution religieuse et l’État en Israël a toujours été, au mieux, précaire – et elle disparaît à un rythme toujours plus rapide.

Après la création d’Israël, David Ben Gourion, le premier Premier ministre d’Israël, a décidé de subordonner d’importants aspects de la vie des juifs israéliens à la juridiction d’un rabbinat orthodoxe, représentant le courant le plus strict, le plus traditionnel et le plus conservateur du judaïsme. D’autres courants plus libéraux n’ont aucun statut officiel en Israël à ce jour.

La décision de Ben Gourion reflétait en partie le désir de faire en sorte que son nouvel État englobe deux conceptions différentes de la judaïté : à la fois ceux qui s’identifiaient comme juifs dans un sens ethnique ou culturel laïc et ceux qui entretenaient les traditions religieuses du judaïsme. Il espérait fusionner les deux pour créer une nouvelle notion de « nationalité » juive.

Pour cette raison, les rabbins orthodoxes se sont vu attribuer le contrôle exclusif de sections importantes de la sphère publique : les questions de statut personnel, telles que les conversions, les naissances, les décès et les mariages.

Justifications bibliques

Ce qui a renforcé le pouvoir des rabbins, c’était le besoin urgent des dirigeants laïcs d’Israël de dissimuler les origines coloniales de l’État. Ils se sont servis de l’éducation pour insister sur les justifications bibliques de l’usurpation par les juifs des terres de la population palestinienne autochtone.

Comme le faisait remarquer le pacifiste Uri Avnery, la revendication sioniste était « fondée sur l’histoire biblique de l’Exode, la conquête de Canaan, les royaumes de Saul, David et Salomon… Les écoles israéliennes enseignent la Bible comme une vérité historique ».

Des juifs ultra-orthodoxes prient devant le Mur des Lamentations à Jérusalem, le 21 janvier (AFP)
Des juifs ultra-orthodoxes prient devant le Mur des Lamentations à Jérusalem, le 21 janvier (AFP)

Cet endoctrinement, combiné à un taux de natalité beaucoup plus élevé parmi les juifs religieux, a contribué à une explosion du nombre de personnes identifiées comme religieuses. Ils représentent désormais la moitié de la population.

Aujourd’hui, environ un quart des juifs israéliens appartient au courant orthodoxe, qui a une lecture littérale de la Torah, et un sur sept appartient au courant ultra-orthodoxe, ou haredim, le plus fondamentaliste des courants religieux juifs. Selon les prévisions, dans 40 ans, ce dernier comprendra un tiers de la population juive du pays.

« Conquérir le gouvernement »

La montée en puissance et l’extrémisme des orthodoxes en Israël ont été mis en lumière la dernière semaine de janvier, lorsque l’un de leurs plus influents rabbins, Shmuel Eliyahou, a pris publiquement la défense de cinq étudiants accusés d’avoir assassiné Aisha Rabi, une mère palestinienne de huit enfants. En octobre, ils ont jeté des pierres sur sa voiture près de Naplouse, en Cisjordanie occupée, lui faisant quitter la route.

Eliyahou est le fils d’un ancien grand rabbin d’Israël, Mordekhaï Eliyahou, et siège lui-même au Conseil du grand-rabbinat, qui contrôle de nombreux aspects de la vie des Israéliens. Il est également le rabbin municipal de Safed, une ville qui, dans le judaïsme, a le même statut que Médine dans l’islam ou Bethléem dans le christianisme. Ses propos ont donc beaucoup de poids pour les juifs orthodoxes.

Plus tôt ce mois-ci, une vidéo a été révélée lors d’une conférence qu’il a donnée au séminaire où les cinq accusés ont étudié, dans la colonie illégale de Rehelim, au sud de Naplouse.

Eliyahou a non seulement salué les cinq hommes comme des « guerriers », mais il a également déclaré aux autres étudiants qu’ils devaient renverser le système judiciaire laïc « pourri ». Il leur a dit qu’il était vital de « conquérir le gouvernement » aussi, mais sans armes ni chars. « Vous devez vous emparer des postes clés de l’État », les a-t-il exhortés.

Des juges violant la loi

En vérité, ce processus est déjà bien avancé.

La ministre de la Justice, Ayelet Shaked, qui aurait dû être la première à dénoncer les propos d’Eliyahou, est étroitement liée aux colons religieux. Fait révélateur, elle et d’autres ministres ont gardé un silence studieux.

En effet, les représentants politiques des communautés juives religieuses israéliennes, y compris les colons, sont désormais le pilier des gouvernements de coalition israéliens. Ils sont les faiseurs de roi et peuvent obtenir d’énormes concessions de la part des autres partis.

La ministre israélienne de la Justice, Ayelet Shaked, prononce un discours à Jérusalem, en 2017 (AFP)
La ministre israélienne de la Justice, Ayelet Shaked, prononce un discours à Jérusalem, en 2017 (AFP)

Depuis quelque temps, Shaked se sert de sa position pour faire entrer davantage de juges ouvertement nationalistes et religieux dans le système judiciaire, y compris au sein de la plus haute cour du pays, la Cour suprême.

Deux des quinze juges actuels, Noam Sohlberg et David Mintz, sont des hors-la-loi qui vivent ouvertement dans des colonies de Cisjordanie en violation du droit international. Plusieurs autres juges nommés à la magistrature par Shaked sont religieux et conservateurs.

Cela constitue une victoire importante pour les religieux orthodoxes et les colons. Le tribunal est la dernière ligne de défense des laïcs contre les atteintes à leurs libertés religieuses et à l’égalité des sexes.

Et le tribunal offre le seul recours possible pour les Palestiniens cherchant à atténuer les pires excès des politiques violentes et discriminatoires du gouvernement, de l’armée et des colons israéliens.

Le peuple élu

Le collègue d’Ayelet Shaked, Naftali Bennett, autre idéologue du mouvement de colonisation, est ministre de l’Éducation au sein du gouvernement Netanyahou depuis quatre ans. Ce poste a longtemps été critique pour les orthodoxes, car la prochaine génération d’Israéliens en découle.

Après des décennies de concessions accordées aux rabbins, le système scolaire israélien est déjà fortement biaisé en faveur de la religion. Une enquête réalisée en 2016 a montré que 51 % des élèves juifs fréquentaient des écoles religieuses pratiquant la ségrégation hommes-femmes et mettant l’accent sur le dogme biblique – contre 33 % à peine quinze ans plus tôt.

Cela peut expliquer pourquoi un sondage récent a révélé que 51 % des juifs israéliens sont persuadés que les juifs ont un droit divin sur la « terre d’Israël » et un peu plus – 56 % – que les juifs sont un « peuple élu ».

Ces résultats vont probablement s’aggraver dans les années à venir. Sous Bennett, le ministère de l’Éducation a accordé, dans le programme scolaire, une plus grande importance à l’identité tribale juive, aux études bibliques et aux revendications religieuses vis-à-vis du Grand Israël, y compris des territoires palestiniens – que le ministre souhaite annexer.

Inversement, les sciences et les mathématiques sont de plus en plus minimisées dans le système éducatif et totalement absentes des écoles ultra-orthodoxes. La théorie de l’évolution, par exemple, a été en grande partie effacée du programme, même dans les écoles laïques.

« Aucune pitié » pour les Palestiniens

Les services de sécurité israéliens constituent une autre sphère décisive du pouvoir étatique dont s’emparent les religieux, et en particulier les colons. Le chef de la police Roni Alsheikh a vécu pendant des années dans une colonie célèbre pour ses attaques violentes contre les Palestiniens, et l’actuel rabbin en chef de la force, Rahamim Brachyahu, est également un colon.

Tous deux ont activement promu un programme qui recrute davantage de juifs religieux dans la police. Nahi Eyal, le fondateur du programme, a déclaré que son objectif était d’aider la communauté des colons à « se frayer un chemin dans les rangs du commandement ».

Un garde-frontière israélien photographié lors d’affrontements en Cisjordanie occupée, le vendredi 12 janvier 2018 (AFP)
Un garde-frontière israélien photographié lors d’affrontements en Cisjordanie occupée, le vendredi 12 janvier 2018 (AFP)

Cette tendance est encore plus enracinée au sein de l’armée israélienne. Les chiffres montrent que la communauté religieuse nationaliste, à laquelle appartiennent de nombreux colons – bien que ne constituant que 10 % de la population – représente la moitié de tous les nouveaux élèves-officiers. La moitié des académies militaires israéliennes sont désormais religieuses.

Cela s’est traduit par un rôle croissant des rabbins orthodoxes extrémistes pour motiver les soldats sur le champ de bataille. Lors de l’invasion terrestre de Gaza par Israël en 2008-2009, le rabbinat de l’armée a remis aux soldats des pamphlets se servant d’injonctions bibliques pour les convaincre de ne « montrer aucune pitié » envers les Palestiniens.

Appel à tuer des bébés

Dans le même temps, le gouvernement a encouragé la population ultra-orthodoxe à la croissance rapide à s’installer dans les colonies de Cisjordanie spécialement aménagées à cet effet, telles que Modi’in Illit et Beitar Illit. Cela, à son tour, alimente progressivement l’émergence d’un nationalisme agressif chez leurs jeunes.

Autrefois, les haredim étaient ouvertement hostiles ou, au mieux, ambivalents à l’égard des institutions de l’État israélien, estimant qu’un État juif était sacrilège tant que le Messie n’était pas arrivé pour régner sur les juifs.

Aujourd’hui, pour la première fois, de jeunes haredim servent dans l’armée israélienne, ce qui renforce la pression exercée sur le commandement militaire pour tenir compte de leur idéologie fondamentaliste religieuse. Un nouveau terme pour ces soldats haredim belliqueux a été inventé : le « Hardal ».

Rahamim Brachyahu et les rabbins du Hardal font partie des principaux rabbins à avoir promu un livre terrifiant, la Torah du Roi, écrit par deux rabbins colons, qui exhorte les juifs à traiter sans pitié les non-juifs, et plus particulièrement les Palestiniens.

L’ouvrage offre la bénédiction de Dieu au terrorisme juif – non seulement contre les Palestiniens qui tentent de résister à leur déplacement par des colons, mais contre tous les Palestiniens, même les bébés, sur le principe « qu’il est clair qu’ils vont grandir pour nous faire du mal ».

La ségrégation hommes-femmes s’étend

L’augmentation spectaculaire de la religiosité crée également des problèmes internes à la société israélienne, en particulier pour la population laïque déclinante et pour les femmes.

Les affiches pour les prochaines élections – et cela vaut pour les publicités en général – sont « nettoyées » des visages de femmes dans certaines régions du pays pour éviter de choquer.

Le mois dernier, la Cour suprême a reproché au Conseil de l’enseignement supérieur d’Israël de permettre à la ségrégation entre hommes et femmes dans les classes des universités de s’étendre au reste du campus, y compris aux bibliothèques et aux espaces communs. Les étudiantes et les enseignantes sont soumis à des codes vestimentaires « modestes ».

Le Conseil a même annoncé son intention d’élargir la ségrégation pour pallier la difficulté de persuader les juifs religieux de suivre des études supérieures.

Essor de la violence

Israël a toujours été une société profondément structurée pour maintenir les juifs israéliens et les Palestiniens séparés, que ce soit physiquement ou en matière de droits. C’est également vrai pour la grande minorité palestinienne d’Israël, un cinquième de sa population, qui vit presque entièrement à l’écart des juifs dans des communautés séparées. Les enfants palestiniens sont tenus à l’écart des enfants juifs dans des écoles séparées.

Mais en mettant davantage l’accent sur une définition religieuse de la judaïté, les Palestiniens font maintenant face non seulement à la froide violence structurelle conçue par les fondateurs laïcs d’Israël, mais aussi à une hostilité coléreuse, sanctionnée par la Bible, d’extrémistes religieux.

Une affiche arbore le portrait d’Ali Dawabsheh, un bébé palestinien tué dans une attaque incendiaire près de Hébron, en 2015 (AFP)
Une affiche arbore le portrait d’Ali Dawabsheh, un bébé palestinien tué dans une attaque incendiaire près de Hébron, en 2015 (AFP)

C’est ce qui ressort le plus clairement de la montée rapide des attaques physiques contre les Palestiniens et leurs biens, ainsi que contre leurs lieux saints, en Israël et dans les territoires occupés. Parmi les Israéliens, cette violence est légitimée en tant que « prix à payer », comme si les Palestiniens s’étaient attirés un tel préjudice.

YouTube regorge aujourd’hui de vidéos de colons armés d’armes à feu ou de matraques qui s’en prennent à des Palestiniens, généralement pendant qu’ils tentent d’accéder à leurs oliveraies ou à leurs sources, tandis que les soldats israéliens se tiennent passivement à côté ou les aident.

Les incendies criminels se sont étendus des oliveraies aux maisons palestiniennes, parfois avec des résultats effroyables, quand des familles sont brûlées vives.

Avec leurs justifications bibliques, des rabbins comme Eliyahou ont attisé cette nouvelle vague d’attaques. Le terrorisme d’État et la violence de la foule ont fusionné.

Détruire al-Aqsa

La plus grande poudrière potentielle se situe à Jérusalem-Est occupée, dans l’enceinte de la mosquée al-Aqsa, où le pouvoir symbolique et politique croissant de ces rabbins messianiques risque d’exploser.

Les politiciens laïcs ont longtemps joué avec le feu sur ce lieu saint islamique, se servant de l’archéologie pour tenter de le convertir en un symbole du droit historique des juifs à la terre, y compris les territoires occupés.

Cependant, leur affirmation selon laquelle la mosquée est construite sur deux temples juifs, dont le dernier aurait été détruit il y a deux mille ans, a été rapidement reprise à des fins politiques incendiaires et modernes.

La mosquée al-Aqsa à Jérusalem photographiée le 24 janvier (AFP)
La mosquée al-Aqsa à Jérusalem photographiée le 24 janvier (AFP)

L’influence croissante des juifs religieux au Parlement, au gouvernement, dans les tribunaux et dans les services de sécurité signifie que les responsables sont de plus en plus audacieux lorsqu’ils revendiquent physiquement la souveraineté sur al-Aqsa.

Cela implique également une plus grande indulgence envers les extrémistes religieux qui exigent davantage que le contrôle physique du site de la mosquée. Ils veulent qu’al-Aqsa soit détruite et remplacée par un troisième temple.

Une guerre sainte qui rassemble

Lentement, Israël transforme un projet colonial contre les Palestiniens en une bataille contre le monde islamique au sens large. Il transforme un conflit territorial en guerre sainte.

La croissance démographique de la population religieuse d’Israël, la culture par le système scolaire d’une idéologie de plus en plus extrême basée sur la Bible, la prise de contrôle des centres de pouvoir étatiques par les religieux et l’émergence d’une classe de rabbins influents prêchant le génocide contre les voisins d’Israël ont préparé le terrain pour une tempête dans la région.

La question est maintenant de savoir à quel moment les alliés d’Israël, aux États-Unis et en Europe, vont enfin se réveiller face à la direction catastrophique qu’emprunte Israël – et trouver la volonté de prendre les mesures qui s’imposent pour l’arrêter.

Les opinions exprimées dans cet article n’engagent que leur auteur et ne reflètent pas nécessairement la politique éditoriale de Middle East Eye.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.

Jonathan Cook
Jonathan Cook, a British journalist based in Nazareth since 2001, is the the author of three books on the Israeli-Palestinian conflict. He is a past winner of the Martha Gellhorn Special Prize for Journalism. His website and blog can be found at: http://www.jonathan-cook.net

*****

Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/international/des-rabbins-veulent-chasser-la-france-du-tombeau-des-rois-20190516

Des rabbins israéliens veulent chasser la France du Tombeau des rois

*****

Herschel Lieberman invite les enfants du Bangladesh à venir, non pas en Israël, mais EN EUROPE.

« Au Bangladesh, l’an passé, j’expliquai aux enfants quelle belle vie ils pourraient avoir en EUROPE » !!!

Rabbin Lieberman.png

Nous devrions, nous aussi, nous rendre dans le Tiers Monde et inciter les populations à se rendre en Israël.