Archives de Catégorie: Rosaire

LE CHAPELET DE SAINT MICHEL ARCHANGE CONTRE TOUTES LES AFFECTIONS, par Laurent Glauzy.

Le démon affecte nos humeurs, crée un désordre sentimental, affectif pouvant perturber notre vie et notre application spirituelle. Le récitation du rosaire en entier de manière quotidienne est une arme essentielle pour lutter contre ses affections et ses attaques. Le démon ne peut rien contre une personne qui a cette pratique soignée. Mais nous pouvons cependant renforcer cette « immunité » spirituelle en la chapeautant de la récitation d’un autre chapelet, celui de Saint Michel Archange.

Ce chapelet efface toutes les douleurs de l’âme, les déprimes, de manière plus efficace même que le chapelet. Mais il ne peut remplacer le chapelet.

En bref, pour tout blinder, il faut réciter son rosaire, faire le chapelet de saint Michel (très efficace aussi contre les tentations) et faire bien entendu une retraite saint Ignace une fois par an. Une rigueur que même la Tradition néglige, car le monde catholique est composé de mondains sans foi profonde et soignée : on se fait plaisir en allant à la messe traditionnelle, on fait même du muscle, mais au fond rien n’est très sérieux. C’est pourquoi dans la Tradition, même la pratique du Rosaire se perd, et je n’ose même pas parler de la pratique du chapelet de saint Michel, dont les bienfaits sont immenses (cf. vidéo). Il promet par exemple la délivrance de nos parents.

 

COMMENT RECITER LE CHAPELET DE SAINT MICHEL ARCHANGE

On baise la médaille. On fait le signe de la croix en disant:

Dieu, venez à mon aide. Seigneur, hâtez-vous de me secourir. (*) Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Amen

Sur les grains

On laisse pour la fin les 4 grains qui suivent la médaille.

Puis, la prière à chaque chœur des anges, chacune suivie du Notre Père sur les gros grain et des trois Ave sur les petits grains.

À chaque chœur des anges

Premier chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur céleste des Séraphins, que le Seigneur nous rende dignes d’être enflammés d’une parfaite charité. Ainsi soit-il.

Notre Père, qui êtes au cieux…, plus trois Je vous salut Marie…

Deuxième chœur:

Par l’intercession de Saint Michel et du Chœur céleste des Chérubins, que le Seigneur veuille nous faire la grâce d’abandonner la voie du péché et d’avancer dans celle de la perfection chrétienne. Ainsi soit-il.

Notre Père, Je vous salut Marie…

Troisième chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur céleste des Trônes, que le Seigneur répande dans nos cœurs l’esprit d’une véritable et sincère humilité. Ainsi soit-il.

Quatrième chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur céleste des Dominations, que le Seigneur nous fasse la grâce de dominer nos sens et de nous corriger de nos mauvaises passion. Ainsi soit-il.

Cinquième chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur céleste des Puissances, que le Seigneur daigne protéger nos âmes contre les embûches et les tentations du démon. Ainsi soit-il.

Sixième chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur admirable des Vertus célestes, que le Seigneur ne nous laisse pas succomber à la tentation, mais qu’il nous délivre du mal. Ainsi soit-il.

Septième chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur céleste des Principautés, que le Seigneur remplisse nos âmes de l’esprit d’une véritable et sincère obéissance. Ainsi soit-il.

Huitième chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur céleste des Archanges, que le Seigneur nous accorde le don de la persévérance dans la foi et dans les bonnes œuvres, pour pouvoir arriver à la possession de la gloire du paradis. Ainsi soit-il.

Neuvième chœur:

Par l’intercession de saint Michel et du chœur céleste de tous les Anges, que le Seigneur daigne nous accorder d’être gardés par eux pendant cette vie mortelle, pour être conduits ensuite à la gloire éternelle du ciel. Ainsi soit-il.

Sur les 4 grains de la médaille:

En l’honneur de saint Michel. Notre Père…
En l’honneur de saint Gabriel. Notre Père…
En l’honneur de saint Raphaël. Notre Père…
En l’honneur de notre Ange gardien. Notre Père…

Très glorieux saint Michel, chef et prince des armées célestes, gardien fidèle des âmes, vainqueur des esprits rebelles, favori de la maison de Dieu, notre admirable guide après Jésus-Christ; vous, dont l’excellence et la vertu sont suréminentes: daignez nous délivrez de tous les maux, nous tous qui recourons à vous avec confiance; et faites par votre incomparable protection, que nous avancions chaque jour dans la fidélité à servir Dieu.

  1. Priez pour nous, Ô bienheureux saint Michel, Prince de l’Église de Jésus-Christ.
  2. Afin que nous puissions être dignes de ses promesses.

Oraison. Dieu tout-puissant et éternel, qui par un prodige de bonté et de miséricorde pour le salut commun des hommes, avez choisi pour Prince de votre Église le très glorieux Archange saint Michel; rendez-nous dignes, nous vous en prions, d’être délivrés, par sa bienveillante protection, de tous nos ennemis, afin qu’à notre mort aucun d’eux ne puisse nous inquiéter, mais qu’il nous soit donné d’être introduits par lui en la présence de votre puissante et auguste majesté. Par les mérites de Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

 

CES PRIÈRES QUI CONVERTISSENT, par Laurent Glauzy

Il y a trois prières particulièrement fortes qui servent à la conversion entre autres de personnes complètement étrangères à la religion catholique.

J’ai souvent fait le constat chez les catholiques de la Tradition d’une méconnaissance de ces prières. Or, ces mêmes catholiques se plaignent de parents non croyants, etc.. Mon constat est toujours le même : en plus de cette méconnaissance, leur cœur et leur âme manquent d’une confiance apaisée en Dieu.

Les six Neuvaines au rosaire sont si puissantes que Padre Pio affirmait que rien ne lui résiste. Et c’est vrai. Un officier dans l’armée avait entrepris les Neuvaines au rosaire pour un ami tombé dans le coma. Il était condamné par la médecine. Ce fut donc à la grande surprise du corps médical qu’il se réveilla à la moitié de ces six Neuvaines, soit vers le vingtième jour. De plus, le demandeur (l’officier) était en déplacement ce jour à Lourdes. A quoi consistent les six Neuvaines au rosaire ? Cette prière particulièrement longue, car il s’agit de réciter 153 « Ave Maria ». Elle se présente de 27 jours de demande à la sainte Vierge : pendant ces 27 jours on demande la conversion d’une personne en priant chaque jour le rosaire (donc les trois Mystères). Et, les 27 jours suivants, on ne demande pas mais on remercie la Sainte Vierge, en récitant encore chaque jour le rosaire. En Bref, 27 jours de demandes et 27 jours de remerciements à la Sainte Vierge.

La Neuvaine à Sainte Marthe de Béthanie (à faire les 9 mardis avant le 29 juillet). Cette Neuvaine se fait les 9 mardis de suite avec un cierge bénit allumé. Elle est si efficace qu’avant les 9 mardis, on obtient souvent ce que l’on désire.  On dit même que lorsque notre souhait est exaucé, la providence nous envoie des roses. Le médecin qui me fit connaître cette prière me raconta, qu’à la fin de sa Neuvaine il reçut des roses encore intactes (non fanées) après quatre mois. Les paroles à prononcer sont : Ô, admirable Sainte Marthe, j’ai recours à vous et je compte entièrement sur votre aide dans mes épreuves. Comme remerciement, je vous promets de propager partout cette prière. Consolez-moi dans mes soucis et difficultés, je vous en prie humblement. Par l’immense joie qui a rempli votre âme lorsque vous receviez le Sauveur du monde dans votre demeure de Béthanie, je vous prie d’intercéder pour moi et ma famille, afin que nous gardions Dieu dans notre cœur et qu’ainsi nous méritions d’obtenir le remède à nos nécessités, spécialement dans la situation actuelle qui m’accable (intention à rappeler). Je vous en supplie, auxiliatrice dans tous les besoins, aidez-nous à surmonter les difficultés, vous qui avez si victorieusement combattu le démon. Amen.

et ajoutez : Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père + Sainte Marthe, priez pour nous (3 fois)

A titre personnel, j’aime faire cette neuvaine (un cierge béni à la main), dans une église, après la prière du rosaire. La conversion que je demande est très difficile, car elle concerne quelqu’un qui n’est pas catholique. Mais rien n’est impossible à Dieu, ni à sa sainte Mère, surtout si l’on fréquente de manière régulière les Sacrements et que nous sommes en état permanent de Salut. En témoignage de la puissance de Dieu, un Musulman pratiquant et ayant rêvé de Jésus+Christ me contacta ce mois pour voir d’urgence un prêtre. Il disait n’avoir jamais ressenti un tel bien être.

Marie qui défait les nœuds est la troisième Neuvaine qui est priée neuf jours d’affilée.

Vierge Marie, je viens vers vous aujourd’hui, le cœur plein de douleurs. Je viens pleurer mes souffrances dans les bras de la Mère qui toujours nous écoute, qui supporte tout, qui croit tout. Croyez en moi, ô ma Mère, croyez en ma douleur, en mes angoisses.
Que ne ferait une mère pour son enfant ? Que ne feriez-vous, Marie, ma Mère, pour moi ? Je vous demande seulement de m’écouter. Que mes supplications parviennent jusqu’à vous. Présentez-les à votre Fils bien aimé. Intercédez pour moi. En dehors de vous et de votre Fils, qui pourra me délivrer du mal qui m’oppresse ? Sainte Marie, Mère de Dieu et ma mère, Vous qui avec un cœur maternel défaites les nœuds qui entravent notre vie, je vous demande de recevoir entre vos mains ce nœud que je vous présente.

Vous voilà donc armé. Priez avec confiance et vous obtiendrez!

France : le Rosaire aux Frontières

« Après le million de Polonais le 7 octobre 2017, la Colombie, l’Irlande,l’Italie, la Croatie… c’est au tour de la France, fille aînée de l’Église, de recourir à la puissante intercession de sa mère du Ciel par la prière du chapelet. »

Le 28 mars 2018 aura donc lieu unRosaire aux Frontières afin de prier pour la France :

« Et Dieu donnera la victoire !

« Il y a grande pitié au royaume de France ». Comment ne pas entendre résonner ces paroles de l’archange Saint Michel à Sainte Jeanne d’Arc, dans la triste période où se trouve plongé notre pays.

En effet, où trouver du réconfort dans un pays où chaque année, 200 000 enfants sont tués dans le ventre de leur mère, où les cerveaux de nos enfants sont broyés par une éducation nationale qui ne souhaite que les transformer en individus déracinés, coupés de tout déterminisme, où l’avenir pour nos jeunes est au chômage longue durée ou à un emploi avilissant et sous-payé, agrémenté d’une vie sentimentale et familiale chaotique, le tout dans un environnement étranger, hostile et immoral, et où l’avenir pour nos anciens se résume à une capsule qui les enverra doucement « ad patres ».

Parce que nous refusons cette fatalité, mais aussi parce que nous sommes conscients de l’état des forces vives de notre nation, nous nous tournons résolument vers le Ciel. A Notre Seigneur Jésus-Christ, Roi de France depuis la donation de Sainte Jeanne d’Arc, à Notre Dame, Reine de France depuis la consécration de Louis XIII, à l’archange Saint Michel, protecteur spécifique de la France, à Saint Rémi, Sainte Clotilde, Sainte Geneviève, Saint Louis, roi de France, Sainte Jeanne d’Arc, Sainte Thérèse de Lisieux, et à tous les saints que compte la nation française, nous voulons implorer leur intercession et leur aide.

Durant toute son histoire, la France fut bénie et prospère lorsqu’elle se montra digne des promesses de son baptême, et châtiée durement lorsqu’elle s’en écarta. L’apostasie de notre époque est telle qu’elle tend à faire disparaître notre nation plurimillénaire dans le marasme mondialiste et laïciste.

Comment en sommes-nous arrivés là ? En refusant de vivre intégralement en catholiques. Nous avons pensé pouvoir faire des arrangements, des accommodements ou des concessions.

 

 

Nous ne sommes allés que de défaites en défaites. Nos ennemis, quant à eux, l’ont d’ailleurs parfaitement compris, à l’image de Jean Jaurès qui déclara à l’Assemblée nationale en 1905 :

« Nos adversaires nous ont-ils répondu ? Ont-ils opposé doctrine à doctrine, idéal à idéal ? Ont-ils eu le courage de dresser contre la pensée de la Révolution l’entière pensée catholique qui revendique pour Dieu, pour le Dieu de la révélation chrétienne, le droit non seulement d’inspirer et de guider la société spirituelle, mais de façonner la société civile ? Non, ils se sont dérobés ; ils ont chicané sur des détails d’organisation. Ils n’ont pas affirmé nettement le principe même qui est comme l’âme de l’Eglise. »

 

 

Cessons donc de chicaner sur des détails, et affirmons courageusement l’intégralité de la pensée catholique.

Retrouvons-nous pour faire profession publique de notre foi et demander l’aide du ciel dans nos difficultés.

Après le million de Polonais le 7 octobre 2017, la Colombie, l’Irlande, l’Italie, la Croatie… c’est au tour de la France, fille aînée de l’Eglise, de recourir à la puissante intercession de sa mère du Ciel par la prière du chapelet.

Chacun sera jugé selon ses œuvres. Il n’est plus temps de se dérober.

En tant que catholiques, nous refusons que celle qui fut la fille aînée de l’Eglise se retrouve physiquement submergée par des hordes hostiles et conquérantes. Nous refusons de mettre 700 ans, comme les Espagnols, pour retrouver nos terres et nos églises. Nous refusons de laisser les mains libres à ceux qui aujourd’hui comme hier ouvrent les portes de nos villes et détruisent nos frontières. Il va falloir désormais compter avec nous, il y a des catholiques qui ne se rendent pas.

Ô Marie, ô mère chérie, garde au cœur des Français la foi des anciens jours ! Entends du haut du ciel, ce cri de la patrie : catholiques et français toujours !

Rendez-vous le 28/04/2018 pour le réveil de la France catholique !

 

Inscrivez-vous !

 

 www.rosaire-aux-frontieres.com«