Archives mensuelles : juin 2018

Se soumettre à Dieu, par Laurent Glauzy

 

Le monde est malade car peu pense à leur Salut éternel.

Un malade est celui qui ne pense pas à sa mort et à comment gagner l’Eternité, faire son Salut. C’est être très négligeant avec son âme. Cette négligence que l’on peut rattacher à de l’immaturité, est bien entendu le coussin du démon et des passions secrètes.

Nous constatons cette vérité à un manque de maturité, conséquence d’une foi en vrac, désordonnée, quand celle-ci explique.

Notre monde est malade et idiot, car beaucoup pense par eux-mêmes alors que la vérité catholique est attestée au niveau humain par des saints (c’est-à-dire des hommes qui ont fait des miracles, et qui sont en état de grâce perpétuelle) qui parlent de manière convergente depuis deux mille ans d’histoire de l’Eglise.

Ces ignorants, bien que se pensant libres, prononcent pourtant des phrases toute faites. Le démon agit déjà par illusion. Ils parlent et agissent comme lui en croyant être singulier dans leur manière de penser. Nous avons à faire à l’orgueil et à l’aveuglement. Nous sommes dans le domaine du « Non Serviam » (je ne servirai pas), « Ca me va comme ça », « c’est mon avis », etc. Des phrases et des attitudes qui mènent tout droit les âmes en enfer et pour l’éternité.

Les Apparitions de la sainte Vierge corroborent cette vérité de la damnation du plus grand nombre.

Pour sauver son âme, il faut se soumettre à la vérité de la doctrine catholique, et obéïr aux Commandements.

Les catéchisme de l’Abbé Billecocq sont un trésor de connaissances pour connaître la doctrine catholique, seule foi qui sauve.

 

LE DECALOGUE DE SATAN : LA DERNIERE VIDEO DE LAURENT GLAUZY

 

De nombreux documents inédits et introuvables retracent trois siècles de complots menés par la franc-maçonnerie, et dévoilent les origines sataniques de la déclaration des droits de l’homme de 1789. À l’instar de Pie VI, les papes condamnèrent, bien entendu avant Vatican II, ces droits monstrueux qui entraînent la damnation des âmes.

La révolution mondiale se développe depuis deux siècles en s’appuyant sur les principes révolutionnaires. Elle a même gangrené le clergé ! Vatican II n’est qu’un écho de la doctrine élaborée dans les loges au XVIIIe siècle. Ainsi, ces pages dévoilent l’étrange mise en scène de l’intronisation dans les loges de Jean XXIII, l’implication de Paul VI avec le KGB et l’assassinat de prêtres envoyés en mission secrète en Union soviétique. Ce pape juif sodomite collaborait dans ses œuvres criminelles avec un certain Alighiero Tondi, devenu prêtre en 1936 à la demande d’une section spéciale du Parti communiste italien et entraîné à l’espionnage à l’Université Lénine de Moscou. Après l’avènement de Paul VI, il retourna à Rome avec sa femme communiste, qui fut élue membre de la Ve Législature en 1968.

C’est dans cet empire soviétique dédié aux talmudistes et à Satan, que l’architecte Stjusev construisit en 1932 le Mausolée de Lénine dédié au prince des Ténèbres… D’ailleurs, conformément à ces mêmes préceptes, le juif Karl Marx était un sataniste qui adhérait à la secte de Johanna Southcott vénérant la déesse Shilo.

Comme nous le constatons, Vatican II n’est pas épargné par le satanisme : il en est au contraire une des têtes de l’hydre et de la Synagogue de Satan. Le Dr Joseph Lichten (né Lichtensztul), juif d’origine polonaise, américain, membre de la franc-maçonnerie juive le B’naï B’rith et de l’Anti-defamation League qu’il représentait officiellement à Rome, chargé d’affaires officieux de l’État d’Israël auprès du Saint-Siège, se voit conférer le 1er juillet 1986, par Jean-Paul II, l’ordre de saint Grégoire avec la dignité de commandeur. En 1990, le « pape » décerne cette même distinction au pédo-sataniste Jimmy Savile. Ce proche ami du prince Charles se faisait notamment embaucher dans les hôpitaux pour y violer les cadavres. Plusieurs frères maçons assisteront à ses funérailles à la cathédrale de Leeds, le 8 novembre 2011. Jean-Paul II avait aussi côtoyé la famille Solvay, nom d’une dynastie d’industriels belges qui apparaît dans l’affaire du pédo-criminel Dutroux. Jean-Paul II semblait bien proche des juifs et des pédo-satanistes.

Le présent ouvrage, dont l’auteur reste inconnu, fait également toute la lumière sur la Révolution dite « française », ses mêmes principes talmudistes et lucifériens. Ainsi, apprenons-nous que si le cardinal Fleury, premier-ministre de Louis XV, interdit la maçonnerie en 1737, les loges tranchèrent en revanche la tête de Louis selon le rituel kadosch ; et que les révolutionnaires talmudistes tentèrent de gazer les vendéens ! Un vrai génocide celui-là !

LE DACALOGUE DE SATAN

Disponible par chèque à l’ordre de Laurent Glauzy (L. Glauzy – BP 25 – 91151 Etampes Cedex) ; par paypal (laurent-blancy@neuf.fr)

MAGNIFIQUE CHANT EN L’HONNEUR DE LA REINE DE FRANCE, par Laurent Glauzy

Chant très émouvant de la sainte de la fille aînée de l’Eglise, sainte Jeanne d’Arc qui eut le règne le plus court de l’histoire de France à l’occasion de la Triple donation le 21 juin 1429 à 16h. Une date et une heure à connaître par cœur quand nous défendons les principes de notre Seigneur Roi de France et d’une monarchie absolue s’opposant au régime de la dictature talmudo-maçonnique que nous devons subir actuellement comme châtiment.

Mais la sainte Vierge a promis qu’il lui faudrait à peine un mois pour nous débarrasser des loges, et des saints comme Padre Pio évoquent les trois jours de Ténèbres où seuls les catholiques en état de grâce seront sauvés. Autant dire qu’il ne restera pas grand monde ! Mais la Justice divine tarde, tarde et finit par tomber au moment le plus inattendu.

« Prions et veillons donc » et souvenons-nous que Sainte Jeanne d’Arc faisait confesser ses soldats avant chaque bataille, d’où le miracle des batailles de Patay et de Jargeau. A Patay deux français moururent contre 2.000 du côtés anglais. Ce qui est impossible dans un mode de combat au corps à corps. Les succès du Maréchal Foch qui assistait tous les matins à la messe sont aussi un écho aux miracles de Jeanne d’Arc. Dieu épargne toujours les siens (Dieu à Satan : « Je te donne l’humanité, mais tu ne pourras rien contre ceux qui m’adorent »).

Souvenons-nous aussi que les six personnes qui condamnèrent Jeanne d’Arc moururent violemment dans l’année. Un phénomène semblable s’est produit avec Mélanie Calvat quatre siècles plus tard. Les cadavres des prêtres qui s’opposèrent à sa vision de notre Dame de La Salette noircirent subitement, et l’évêque de Grenoble qui la fit exiler en Angleterre devint fou faisant des pâtés de ses excréments.

Le cœur de Jeanne battait encore sur le bûcher consumé. Le bourreau pris d’effroi se précipita dans le couvent le plus proche pour confesser son acte, et s’y enfermer le restant de ses jours. Le cœur de la sainte fut jeté dans la Seine, où il doit encore battre. C’est dire que cette seconde Vierge symbolise l’éternité de la France dont les desseins sont inscrits pour toujours dans le Ciel.

« Entrées précédentes