Archives mensuelles : juillet 2018

Mon petit record de natation, Laurent Glauzy.

Hier, j’ai fait tomber mon petit record de natation : 2 km en 48 mn.

C’est la pleine forme et je nourris l’espoir de faire un triathlon, peut-être.

Voilà, ce sont des séances d’entraînement entre deux corrections du prochain livre qui est bientôt prêt et devrait sortir début août. Son titre fut déjà annoncé : L’ASSASSINAT DE PADRE PIO – LE SECRET DE LA TOMBE VIDE.

Quoi qu’il en soit le sport permet d’entretenir une hygiène de vie et de pensée, qui doit se coupler avec une vie spirituelle ordonnée. Je le répète, car les prêtres de la Tradition ne le disent pas, le chapelet doit être récité au moins une fois par jour. C’est le minimum du minimum.

Une bonne journée spirituelle s’articule autour de la prière du matin et du soir, du rosaire (3 Mystères) et le chapelet de saint Michel qui dynamise l’âme. Avec de telles armes spirituelles, vous êtes complètement invincible : Notre Sainte Mère se charge de tout, et surtout de vos ennemis.

Le sport est ainsi un élément essentiel que tout catholique doit pratiquer plusieurs fois par semaine pour s’entretenir, mais surtout pour garder un esprit de résistance et de patience dans les épreuves. Le sport est l’équivalent de notre chapelet, mais au niveau naturel. Il est une manière de respecter ce que notre Seigneur nous a laissés en usufruit : une machine parfaite. Là-dessus, nous devons ajouter un sport de combat. Saint Michel montre entre autres que le catholicisme est une religion de combat. Là encore, les prêches mous des prêtres de la Tradition montrent l’inverse. Car, les prêtres de la Tradition devraient prononcer des sermons à nous faire lever. Or, c’est l’inverse, ils nous endorme. Comment voulez-vous être prêt au combat et à l’apostolat, quand les prêtres vous font dormir ? C’est le drame de l’Église y compris Traditionnelle. Et, cela doit changer.

Le catholique doit donc être une personne en alerte, avec son chapelet, mais aussi avec la pratique du sport dont une discipline de combat.

Enfin, nous devons absolument privilégier un coucher tôt. Maximum à 22h30, extinction des feux, car la mélatonine est sécrétée entre 22h et 22h30. Et nous devons aussi favoriser un réveil matinal, avec un signe de croix, prières, et des pompes et abdos.

La prière et le physique, le surnaturel et le naturel, permettent d’avoir la juste mesure de nous-mêmes, de catholiques de la Tradition qui un jour seront appelés à prendre le pouvoir, quand Dieu Seul l’aura décidé.

bougies