Servir Dieu et fuir les fausses hiérarchies, par Laurent Glauzy

Catholiques, nous sommes des hommes libres, et quand cela s’impose « révolutionnaires dans le Christ ».

Nous devons nous affranchir de tout ce qui entrave cette liberté, des fausses hiérarchies qui trahissent et qui étouffent. Nous devons aller vers des prêtres et des ordres qui nous enseignent cette liberté pour aimer Dieu librement.

Le catholique est celui qui vit pleinement, qui est heureux et resplendissant car le Christ habite son cœur chaque seconde de sa vie.

Le film « Bravaheart » et Mel Gibson ont fasciné les Catholiques, car au-delà des images, il rend compte du message de liberté, d’un homme aimant Dieu et défendant sa patrie contre, en l’occurrence, la perfide Albion entre les mains des talmudistes.

La messe, le chapelet sont des devoirs, suivre des hiérarchies stériles est une trahison.

 

 

 

 

 

Un commentaire

  • Quand j’avais vu la bande-annonce du film Braveheart (Cœur Vaillant au Québec), je me rappelle que je voulais le voir, au cinéma s’il le fallait. Je crois qu’à l’époque le film était classé 16 ans et plus (ici au Québec, depuis plusieurs années, beaucoup de films qui étaient auparavant classés 16 ou 18+ ont baissé vers 13+ ou même G dans certains cas). À l’époque je n’avais pas l’âge minimum pour aller le voir au cinéma. Une fois, ma mère et son conjoint avaient loué ce film au club vidéo. C’était sur deux cassettes VHS. Un très bon film. 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s