Archives mensuelles : octobre 2018

Hommage au Professeur Faurisson

Son ami Joe Fallisi témoigne et rend hommage au Professeur Robert Faurisson

Je suis encore sous le choc et je ne peux pas m’endormir. En revenant de l’aéroport de Bari il y a quelques heures, on m’a assené la terrible nouvelle : Robert Faurisson n’est plus. Dès son retour chez lui à Vichy, il s’est effondré, mort. Son grand cœur avait cessé de battre. Nous nous sommes rencontrés hier après-midi à Shepperton, dans un hôtel, l’hôtel Anchor, qui restera dans l’histoire pour avoir accueilli l’ultime conférence du Professeur. Nous y avons éprouvé, une fois encore, à quel point l’intimidation du politiquement correct, conséquence d’une dictature judaïque très perverse, pèse sur toute l’Europe. Robert est né dans cette ville il y a presque quatre-vingt-dix ans. En marchant, il m’avait confié, toujours lucide et indomptable, qu’il était très, très fatigué : il pressentait que sa fin était imminente. En réalité, cet homme, plus que courageux, avait tenu à bout de bras l’immense cause révisionniste. En plus du harcèlement judiciaire et moral qu’il a dû subir, il a été agressé physiquement plus de dix fois par des personnages odieux et anonymes, qui voulaient l’empêcher de s’exprimer, de vivre. Il a toujours su résister et se relever, sans dévier d’un millimètre dans sa recherche intrépide de la vérité. Un jour, il sera célébré comme un héros de la libre pensée.

Gary Webb

En 1996, le journaliste d’investigation Gary WEBB démontra comment la CIA engageait des trafiquants de drogue pour vendre d’énormes quantités de cocaïne aux États-Unis, afin de lever des fonds introuvables pour financer une organisation terroriste qui tentait de renverser le gouvernement nicaraguayen (élu démocratiquement!).

Ces expéditions massives de cocaïne déclenchèrent finalement une épidémie de crack ravageant les centres-villes américaines au cours des années 90.
Les médias mainstream commencèrent alors à discréditer Gary Webb puis entreprirent de ruiner sa carrière.
Mais Gary Webb tint bon.
En 2004, on le retrouva inanimé au sol avec deux balles dans la tête. Officiellement sa mort fut présentée comme un suicide.
L’homme avait littéralement tout perdu et tout donné dans son combat pour la vérité.
N’oubliez pas Gary Webb !
https://www.telegraph.co.uk/…/kill-messenger-gary-webb-true…

In 1996, Gary exposed how CIA hired drug traffickers to sell massive amounts of cocaïne in the United States, in order to rise untraceable funds to finance a terrorist organization who were trying to overthrow the Naicaraguan oovernment. These massiv shipment of cocaine ultimately sparked the crack epidemic thet decimated inner cities during the 90’s. As a result Mainstream media vilified Gary Webb & destroyed his career wich also destroyed his parriage. But he refused to back down. In 2004 he was founf dead with 2 bullets wounds to his head. His death was ruled a suicide. The man literally lost everything to give a glimpse of the truth. Don’t let his memory or what he stood for fade.

Union de Prière pour le Professeur Faurisson

DqHkYOGWkAEytSh

 

faurissonhome

Le 20 Octobre 2018, le Professeur Robert Faurisson était dans sa ville natale de Shepperton en Grande-Bretagne.

Il y donnait une conférence avec Vincent Reynouard, exilé à Londres.

Cette conférence a été interrompue suite à un acharnement téléphonique en continue aux propriétaires des locaux.

Face a une une telle pression haineuse inégalée, les propriétaires des locaux ont coupé le courant pour mettre fin aux harcèlements et aux menaces qu’ils subissaient de toute part.

Ils ont laissé le Professeur Faurisson dans le Noir.

Ils ne savaient pas que le lendemain, le Professeur Faurisson allait rentrer dans la Lumière pour l’Eternité.

https://www.youtube.com/watch?v=4mBJIbQHTHY

Happy_Robert-Faurisson