TEPA : UNE MORT TRES SUSPECTE ?, par Laurent Glauzy

Claire Séverac, Corinne Gouget, Tepa, ces goyim décèdent en l’espace de 4 ans.

En termes de probabilité, quand un évènement montre une récurrence élevée, comme dans les jeux de hasard, nous sommes dans le cas d’une tromperie.

Ces trois morts présentent le même profil en un temps trop court, pour penser que tout soit « normal ».

Corinne Gouget se suicide sous un train le 22 juin 2015 à la gare de Frontignan, alors qu’elle transportait ses valises certainement préparées la veille. Ce profil est complètement contradictoire avec celui d’un acte prémédité. Corinne Gouget, rappelons-le, était une nutritionniste de grand talent qui avait écrit «Dangers additifs alimentaires ». L’année de son décès, cet ouvrage s’était déjà vendu à plus de 100.000 exemplaires, et avait été traduit dans une dizaine de langues dont le roumain. C’est dire l’impact de ce livre. La mafia pharmaceutique ne supporte pas que les goyim se soignent et guérissent avec des moyens peu coûteux. L’année suivante d’ailleurs, le Dr Bernard Christophe décédait, alors qu’il était l’inventeur du Tic-Tox, des huiles essentielles soignant efficacement contre la maladie de lyme.

Claire Séverac écrivait dans le même domaine de la santé et avec le même bonheur. Auteur de « La guerre contre les peuples », elle décède d’un cancer en décembre 2016, le jour de Noël. Un cancer foudroyant !

Tépa meurt aussi d’un cancer le 14 novembre 2019. Et, une semaine après, c’est le jeune Youtubeur belge de 28 ans Sofsilog qui succombe d’une soi-disant crise cardiaque. Connu pour ses vidéos sans concession, il avait déclaré vouloir s’attaquer à l’affaire Dutroux qui avait déjà causé plus d’une trentaine de morts de témoins lors du procès. Sofsilog était antisioniste.

Corinne Gouget, Claire Séverac, Tépa et Sofsilog n’étaient pas des talmudistes et leur combat faisait beaucoup d’émules. Nous ne sommes pas là dans une dissidence ou du nationalisme de caniveau. Ce sont des têtes bien remplies, comme en atteste entre autres l’intervention de Tépa le 25 janvier 2019 contre le « premier ministre ».

J’insiste bien sur le fait que ce sont des dissidents réels et non corrompus (et non talmudistes) qui tombent au combat.

Ces morts nous rapprochent de l’Amérique du Sud et de cinq présidents de centre-gauche atteints d’un cancer qui en 2013 s’opposaient à la politique de tutelle de Washington. Il s’agissait de Fernando Lugo (Paraguay), Dilma Roussef et Lula Da Silva (Brésil), Cristina Fernandez (Argentine) et Chavez (Venezula). Chavez était le chef charismatique de cette fronde anti-américaine. Fin 2019, il est le seul décédé. Les autres sont en vie. A-t-on soigné leur cancer, avec des thérapies interdites aux goyim, pour acheter leur silence ? En tout cas, sur les cinq, quatre sont toujours en vie. Le Dr Hamer, décédé le 2 juillet 2017 à Sandefjord en Norvège (pays d’exil) parlait ainsi dans ses vidéos. Il s’étonnait d’après ses dires d’un taux de réussite du cancer de 99,50% en Israël alors qu’on interdisait sa thérapie, la « Médecine germanique ».

Provoquer un cancer, c’est très facile. La Stasi utilisait notamment l’uranium enrichi qu’elle plaçait dans un endroit (sous un lit, etc) que fréquentait quotidiennement la victime.

Je constate aujourd’hui, que le chef de la pseudo-dissidence ne se pose pas ces mêmes questions sur les morts suspectes de Tepa, Gouget et Severac. Son silence m’interpelle.

Quand, sur une vidéo, on lui demande s’il est talmudiste, il ne parvient pas à répondre. Il part d’ailleurs en exil dans un pays fortuné.

Qu’est ce que cette pseudo-dissidence ? Que cache-t-elle ? Une mafia organisée et criminelle où le chef sort toujours vainqueur et indemne, a contrario des têtes bien faites et talentueuses succombant à des « crises cardiaques », des « suicides » et des « cancers ».

Ce scénario est exactement le même que celui de William Wirt (1772-1834), un franc-maçon américain ayant fondé le Parti antimaçonnique pour diriger et maîtriser les mécontentements, afin que ceux-ci ne donnent pas lieu à une vraie résistance antimaçonnique. William Wirt passait par son double langage comme un anti-franc-maçon et un résistant acharné. Tout le monde ignorait son appartenance aux loges. Et, si un vrai opposant prenait de l’ampleur dans son parti, il était écarté ou liquidé.

Avec Tépa, tous les sujets étaient abordés et bien d’autres auraient pu être défrichés avec un grand succès. Ainsi, était-il dans ses cordes de faire une émission par exemple sur des sujets interdits comme la « terre plate » que l’on tente de ridiculiser, les cités interdites souterraines construites même sous l’océan par les Illuminati et tant d’autres thèmes comme l’âge de la Terre qui a 6.000 ans et non 4,5 milliards.

Dans la fausse-dissidence, on fait semblant, on se pose en martyr, mais l’on ne meurt jamais. Bien au contraire, quand la mission est accomplie, on se retire. Les vrais sujets ne doivent surtout pas être abordés.

Ma conclusion est celle d’un questionnement envers un chef éternel : qui ne pose aucune question sur ces décès qui défraient toutes les lois de la probabilité. Dans la pseudo-dissidence, il y a bien quelque chose de très louche, c’est certain !

Quel est le rôle réel du chef ? Est-il protégé et par qui ? La mort de Tepa, Gouget et Séverac est bien entourée d’un épais mystère.

Enfin, s’il s’agit d’un ou de crimes mafieux, qui est le coupable ?

 

Résultat de recherche d'images pour "william wirt""

WILLIAM WIRT : UN FRANC-MAÇON SE FAISANT PASSER POUR UN DISSIDENT ET ANTI-MACON DANS L’AMERIQUE DU XIXe S.

 

 

 

57 Commentaires

  • dom64verona88chrysostomos

    Cher ami,
    Tout cela n’est pas du tout suspect: ce sont bien des assassinats et assez facilement prouvables: il faut connaître le coin où j’habite.Ce n’est pas beau, cela deviendra bien pire, rapidement et sans beaucoup d’efforts. Je ne vous conseille pas du tout d’habiter ma région: ici, je remonte à 1650!

    J'aime

  • En ce qui concerne Soral, pour être plus exact, on ne lui demande pas si il est talmudiste, c’est abusé, seulement si il est juif et il répond: peut-être.

    Ca me rappelle une histoire pas si vieille que ça, à propos de Jimmy Guieu qui était un farouche partisan de la thèse extraterrestre et aussi sans doute franc-maçon.

    Ces amis après sa mort d’un cancer avaient dits avoir retrouvés de l’uranium sur sa chaise de travail ou il passé le plus clair de son temps.

    Il était ami de Serge De Beketch si je ne me trompe pas.

    Pour Claire Severac, une connaissance m’a dit qu’elle avait bue une verre douteux lors d’une conférence et à partir de là elle aurait eu un cancer foudroyant.

    Je ne sais pas pour ce qui est de cette histoire mais en tout cas, c’est si louche que ça en devient évident

    J'aime

  • Un journaliste anglais a demandé au « chef de la dissidence » s’il avair des origines juives : celui-ci a répondu que même si c’était le cas il ne voulait pas faire de cela un critère préalable à la critique du judaïsme (ou du sionisme, à vérifier). Autrement dit il n’a rien répondu. Les trolls payés par les sionistes propagent pourtant partout qu’il aurait reconnu avoir des origines juives, espérant lui nuire, sans voir que son public, essentiellement antisioniste, s’en moque éperdument. Quant aux déclarations de « chef de la dissidence » contre le talmudisme et contre le sionisme, elles abondent.

    J’ai bien des griefs contre ledit « chef de la dissidence » mais sa notoriété pourrait suffire à expliquer qu’il ne soit pas « liquidé ». Les procès et menaces qu’il subit régulièrement sont sans commune mesure avec ce que subissent les autres opposants au système (à l’exception de l’humoriste D., et de MM. V. R et H. R.). Je trouve monstrueuse l’attitude du « chef de la dissidence » se réjouissant de la mort de Tépa ou de l’enfant d’un de ses ennemis, mais je suis consterné de voir qu’on peut lui donner des leçons d’opposition au système sans avoir jamais subi le centième de ce qu’il a subi.

    Pour ceux que cela intéresse je rappelle que, au contraire des calomnies des lucifériens, l’Église catholique a toujours enseigné que la Terre était ronde (j’ai ailleurs donné un lien permettant de le vérifier) ; que les histoires d’extraterrestres viennent comme par hasard toujours (à ma connaissance du moins) d’auteurs kabbalistes ou lucifériens (Blavatsky, Kubrick…) ; que les erreurs de trois des quatre dissidents les plus réprimés s’expliquent par leur imprégnation de laïcisme, de sorte que, voulant échapper à ce dont ils croient à tort trouver la source dans l’Ancien Testament (le Talmud, alors qu’au contraire le talmudisme a déserté l’Ancien Testament), ils se jettent dans le gnosticisme, qui est lié au laïcisme et à la Kabbale ; mais que cette erreur n’est jamais que le reflet de l’erreur inverse, qui consiste à vouloir justifier des fautes mensongèrement imputées à l’Église catholique par les lucifériens, comme ce prétendu obscurantisme qui l’aurait attachée au géocentrisme ou lui aurait fait enseigner que la Terre était plate – ce qui est l’exact inverse de la position qu’elle adopta.

    Pardonnons-nous nos fautes les uns les autres comme ne savent pas le faire deux des trois gnostiques évoqués ci-dessus…

    Un grand merci à M. Laurent Glauzy qui m’a laissé m’exprimer comme aucun site ne l’a fait ; qu’il n’hésite pas à me faire savoir qu’il souhaite que je ne commente plus si c’est ce qu’il préfère, car je serais désolé de ne pas égaler sa courtoisie, désolé de l’importuner alors qu’il manifeste tant d’honnêteté par ses procédés.

    J'aime

    • Ajout nécessaire, sur la crise cardiaque de Sofzilig (28 ans !) : un épisode d’une série documentaire sur les services secrets, diffusée sur ce qui était alors FR3, et présentée dans sa version française par Omar Sharif, expliqua qu’il existait un produit duquel on se badigeonneait les mains, et qu’il suffisait de serrer la main de celui qu’on voulait tuer pour qu’elle pénétrât en lui à travers la peau, et le tuât d’une crise cardiaque en quelques jours, tandis que le tueur disposait d’une demi-heure pour se laver les mains avec un produit neutralisant.

      J'aime

    • Au sujet de la Terre-Plate, cette question historique est beaucoup plus emmêlée qu’on le pense.
      La théorie du globe est arrivée au 16 ème siècle par le géographe Martin Behaim que l’on peut soupçonner de marranisme. Il était un grand ami de Nicolas Copernic et l’a inspiré dans son « De révolutionnis orbium caelestium ».
      Dans le lien que je vous propose en anglais, à l’époque dans l’Eglise, on professait diverses théories sur la forme de la Terre, qui en général parlait de surface incurvée mais condamnaient les antipodes habitées. St Augustin était de ceux-là mais ne condamnait pas que la Terre ait pu être plate. St Thomas d’Acquin qui pensait comme Aristote que la Terre était plutôt ronde n’en rejetait pas pour autant l’idée, car il se rendait compte qu’une Terre ronde nécessitait la force gravitationnelle laquelle devait se fonder nécessairement sur la masse de la Terre que l’on ne peut connaître expérimentalement mais que sur des théories postulantes (loi de Newton).
      Cosmas Indicopleustès connu aussi sous le nom de Constantin d’Antioche défendait la Terre Plate.
      https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28025901/
      Ilius Zacharias défendait également la Terre à surface plane.
      https://drive.google.com/file/d/1HS34lo5yvf5eZua4_-g-CTVR23prxSa7/view?usp=sharing
      Il ressort l’hypothèse que l’ idée de Terre-Ronde puis plus tard de Terre-Globe (idée défendue déjà par l’école pythagoricienne et par Aristarque de Samos, un des premier héliocentristes, brûlée à l’époque sur la place publique pour impiété) aurait été une profession de foi d’initiés qui a été reprise par la Kabbale. Le Rabbin Paul Drach, soit-disant converti, l’affirme dans son ouvrage « De l’harmonie entre l’Église et la Synagogue ».

      J'aime

      • Non, il ressort de tout cela que l’Église enseignait que la Terre était ronde mais n’en faisait pas un dogme. Et personne au temps de Copernic ne doutait de la rotondité de la Terre.

        Votre propos est moins faux que ce que j’ai dénoncé mais inexact en ce qu’il laisserait entendre qu’au Moyen-Âge ou, pis encore, au temps de Copernic (1543 pour le De Revolutionibus !) des chrétiens instruits auraient sérieusement douté de la sphéricité de la Terre. Les quelques isolés qui en doutaient étaient l’objet de railleries.

        Bien évidemment aucun lien entre l’origine de la quasi-unanimité sur ce sujet et Benhaïm : cette unanimité chez les gens instruits se fit plus de dix-huit siècles avant sa naissance !

        Mais le comble est lorsqu’on essaye de soutenir que la Terre serait vue comme ronde à cause du judaïsme rabbinique, qui en enseignait la platitude au contraire, ou à cause de la Kabbale, apparue en fait plus de seize siècles après que sa sphéricité eut été admise !

        Aimé par 1 personne

      • je ne vais tout reprendre ici puisque j’y ai déjà répondu, concernant en un e croyance uniforme et unanime de l’

        J'aime

      • Même si la Kabbale est apparue 16 siècles après l’école de Pythagore (ce que j’aurais tendance à penser) sous le titre de Zohar, il n’empêche qu’elle constitue une compilation du paganisme antique qui draine les rites initiaques dus à Isis et Osiris dans l’Égypte ancienne. Qu’il y ait aussi un rapport avec les mystères d’Éleusis , on peut en avoir la présomption (cf: Initiation maçonnique de Charles Nicoulaud).
        on peut aussi se poser la question si cette religion que dénonçait notre-seigneur jésus-Christ auprès des Pharisiens, n’était pas aussi emprunté à ce qui sera appelé plus tard la Kabbale?

        J'aime

      • Bien sûr le Grec Aristarque de Samos n’a pas été brûlé pour impiété, ni pour rien d’autre : la bonne blague que voilà !

        Le dix-neuvième siècle luciférien, par des auteurs des loges, essayait de faire accroire que le monde chrétien était obscurantiste : d’énormes efforts d’affabulation endoctrinèrent des générations de petits français, et d’autres, pour tailler un costume sur mesure à l’Église, et, par inversion accusatoire, lui faire porter l’arriération sataniste, et dresser un tableau édifiant du progrès qui serait dû aux valeurs nouvelles…

        Je crois aussi que Drach était un marrane kabbaliste, jouant son petit numéro de pipeau kabbaliste, en cette occurrence en pleine harmonie avec les loges.

        J'aime

      • je n’affirme plus qu’Aristarque de Samos ait été d’emblée condamné mais en feuilletant en forum cette réponse que voici se réfère à un écrit de Copernic au sujet d’Aristarque:
        « Kurnos a écrit :
        …Il est donc possible que la source citée par wiki soit erronée ou mal interprétée :
        wiki a écrit :
        Héliocentrisme…tout indique que Copernic connaissait aussi la théorie d’Aristarque, mais qu’il a délibérément effacé de son manuscrit final la référence qu’il y faisait…Martianus Capella…Voir… Sthal
        Wikipedia se trompe un peu.
        1. Mention du nom d’Aristarque. C’est vrai en plusieurs endroits.

        2. Effacement du nom d’Aristarque. C’est vrai. Le manuscrit des Révolutions, livre 1, chapitre 11, contient un paragraphe qu’il a ensuite barré et qui n’a donc pas été inclus dans les premières éditions de son livre.

        3. William Harris Sthal, Martianus Capella and the Seven Liberal Arts, 1971, page 176 aurait bien commenté l’éditiion de 1873 du livre de Copernic. C’est faux. Sthal affirme que Copernic a lu l’Arénaire d’Archimède, et que c’est sa source pour le paragraphe barré, publié en 1873. Le manuscrit d’Archimède avait été emporté à Nuremberg. Aucun biographe de Copernic ne le fait aller dans cette ville. A Nuremberg, le manuscrit était conservé par Bernard Walther, un homme mélancolique et taciturne qui refusait l’accès à ses collections. De plus Copernic ne mentionne jamais l’Arénaire.

        4. Le paragraphe barré serait la preuve de la connaissance de la théorie héliocentrique d’Aristarque. C’est compliqué mais Edward Rosen pense que c’est faux et moi aussi. Voici le début du paragraphe barré :
        Copernic, dans le manuscrit du livre1, chapitre 11 a écrit :
        « Les mouvements du soleil et de la lune peuvent être démontrés, je l’admets, également avec une terre stationnaire. C’est, néanmoins, moins évident pour les autres planètes. Philolaus croyait au mouvement de la terre pour cela et pour des raisons semblables. C’est plausible parce que Aristarque de Samos lui-aussi tenait cette même vue selon certaines personnes »
        La dernière expression « selon certaines personnes » montre que Copernic n’était pas sûr de ses sources. Cette incertitude fait partie des raisons qui l’ont poussées à supprimer ce paragraphe.
        Copernic disposait de deux sources. La première est l’encyclopédie de Giorgio Valla, De expetendis et fugiendis rebus, publiée à Venise en 1501 en 49 livres. Copernic a souvent utilisé cette encyclopédie. Au livre 21, chapitre 24, se trouve une phrase indiquant qu’Aristarque « a placé le soleil au-delà des étoiles fixes » (ce qui implique que le soleil est immobile). La seconde source de Copernic est Aetius Amidenus qui a écrit des Opinions sur les philosophes, livre 2, chapitre 24 (oui, c’est aussi le 24), publié en 1509 sous le tite Plutarch opuscula, LXXXXII, page 932, où est écrit qu’il était du devoir des Grecs de « condamner Aristarque de Samos pour impiété en imputant un mouvement à la Terre ».
        Bref, Copernic aurait seulement eu des indices très succincts et douteux sur la théorie héliocentrique d’Aristarque, sans aucune explication complémentaire, ce qui ne suffit pas pour affirmer que Copernic serait redevable d’une grande partie de sa théorie à Aristarque.
        Voir Edward Rosen, Nicholas Copernicus, Complete Works, On the Revolutions, John Hopkins University Press, 1978, 1992, pages 360-361.
        Voir Edward Rosen, article Aristarchus of Samos and Copernicus dans Bulletin of the American Society of Papyrologists, 1978, pages 85-93, republié dans Edward Rosen et Erna Hilfstein, Copernicus and his Successors, The Hambledon Press, 1995, pages 1-10″.

        J'aime

      • Et puis Martin Behaim (et pas Benhaïm !) n’était pas juif mais allemand. Son nom est une déformation de Bohême (c’est-à-dire la Tchéquie).

        Et encore une fois la sphéricité de la Terre était admise depuis dix-huit siècles ou davantage.

        De grâce, se renseigner, même un tout petit peu !

        J'aime

      • Certes, il manque des preuves généalogiques, mais on découvre que Lorentz ou Laurent Behaim était aussi originaire de Nüremberg et était humaniste, astrologue et alchimiste. Effectivement le nom de Behaim ressemble au nom de Bohême. Martin Behaim était fils de Martin Behaim père qui était gouverneur de Nüremberg. les ancêtres, commerçants de profession seraient venus de Bohême. il semblerait qu’en faisant le rapprochement entre Lorentz Behaim et Martin Behaim on ait à faire à un milieu de patriciens ou tout au moins à une famille qui s’est élevée socialement. Ils ne semblent pas du tout porter de quartier de noblesse.
        On ne peut pas écarter l’hypothèse au vu de ses premières données que la famille Behaim soit étrangère à des milieux kabbalistes, surtout quand on pense que Nüremberg fut une ville où la Franç-maçonnerie s’implanta sérieusement par la suite. Le « ï » de Behaim ou Behaïm ne permet aucunement d’écarter l’hypothèse qu’il y ait pu avoir du marranisme, surtout que les actes paroissiaux de l’époque n’orthographie pas de façon uniforme les mêmes patronymes.
        https://de.wikipedia.org/wiki/Lorenz_Beheim
        https://books.google.fr/books?id=ZKpPAAAAcAAJ&pg=PA48&dq=martinbehaim+agnès+schopper&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwibnfCh48TmAhWKT8AKHZocAicQ6AEIKzAA#v=onepage&q=martinbehaim%20agnès%20schopper&f=false

        J'aime

      • @ Tschigrant

        La Kabbale est une supercherie. Bien sûr elle reprend un peu de tout ce qui existait avant elle mais elle n’est rien de ce qu’elle singe.

        Pythagore est aussi une autre supercherie : les pythagoriciens formaient une secte comme les initiés des actuelles loges lucifériennes et ils cherchaient à attribuer aux leurs en général et à leur maître en particulier toute découverte et tout progrès. Les croire sur parole est se tromper aussi sûrement qu’en croyant sur parole les mensonges des lucifériens. Sur ce qu’était au départ la doctrine de Pythagore on ne sait pas grand chose car elle comportait un volet oral réservé aux disciples. Le résultat de tout cela à été l’attribution aux pythagoriciens de doctrines qu’ils avaient récupérées et non inventées. Donc parler des pythagoriciens c’est ne rien dire.

        Votre long recopiage d’une discussion de Wikipedia pour savoir si Copernic connaissait ou non Aristarque de Samos me paraît ne mener à rien. Du moins suis-je content de lire que vous renoncez aux erreurs que vous aviez proférées sur le Grec.

        Mais où donc avez-vous vu qu’il y aurait un ï à Behaim ? Cette lettre n’existe même pas dans les langues d’Europe centrale !

        Vous me dites qu’on ne peut écarter l’hypothèse que le famille Behaim fût liée à des milieux kabbalistes ce qui implique que vous n’avez aucun élément solide quant à Martin Behaim. Et d’ailleurs il n’a joué aucun rôle dans l’acceptation de la sphéricité de la Terre. Autrement dit cette question insoluble est aussi dépourvue de portée.

        Pour résumer :
        On peut discourir sur les pythagoriciens mais quant à leur doctrine initiale réelle on est dépourvu.
        Behaim n’a joué aucun rôle dans la description de la Terre comme sphère.

        J'aime

      • Il est absolument faux d’affirmer que Martin Behaim n’ait joué aucun rôle dans la description de la sphère. Il fut un conseiller de Copernic et par la suite travailla avec Christophe Collomb pour la représentation géographique de la Terre. Il aurait même participé à des expéditions avec lui ainsi qu’avec d’autres navigateurs , comme le long de la côte occidentale de l’Afrique.
        En 1490-92, il serait retourné à Nûremberg pour concevoir l’Erdapfel, le premier globe terrestre.
        https://www.herodote.net/20_juin_1492-evenement-14920620.php
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Behaim
        Je ne renonce pas pour autant aux hypothèses sur Aristarque de Samos, mais , elles ne me semblent plus essentielles dans la discussion de ce sujet. La question du « i » de Behaim est sans importance, vous auriez dû vous rendre compte que ce n’était qu’une restitution orthographique, et j’ai déjà répondu à ce sujet.
         » parler des pythagoriciens c’est ne rien dire ».
        je ne sais pas ce qu’il vous faut, mais Pythagore et son école ésotérique, certes, sont à l’origine de bien de découvertes, comme sur les sons, la gamme, les modes etc… c’est justement parce qu’ils étaient compétents qu’ils sont dangereux. et s’ils ont récupéré des découvertes chez des prédécesseurs, la recherche me semble à faire du côté de le l’Égypte dont on sait qu’elle pratiquait des rites et des cultes dévoués au diable (cf: initiations maçonniques de Charles Nicoulaud).
        Effectivement, on n’a pas encore d’éléments solides sur Martin Behaim, mais par les liens que je vous ai envoyés , on ne peut pour le mois n’avoir de présomptions. D’ailleurs Christophe Collomb, son collaborateur aurait été lui aussi Kabbaliste. C’est tout de même bien intriguant tout cela. https://www.babelio.com/livres/Madariaga-Christophe-Colomb/886691
        https://lesavoirperdudesanciens.com/2015/11/lhistoire-occultee-de-christophe-colomb/

        J'aime

      • La participation de Behaim à quoi que ce fût avec Colomb est un mythe !

        Et Colomb refusait de croire que la Terre fût ronde, comme vous ! (Lui la croyait ovale)

        Et je n’ai pas dit ce que vous prétendez contredire ; peut-être n’avez-vous pas compris mais j’ai rappelé que Behaim n’avait joué aucun rôle dans l’acceptation de la rotondité de la Terre, puisqu’il n’y avait grand monde pour en douter ni dans la chrétienté ni dans l’Empire romain ni dans le monde hellénique mille ou deux mille ans avant sa naissance.

        Êtes-vous capable de comprendre qu’on ne joue aucun rôle dans ce qui s’est passé mille ou deux mille ans avant notre naissance ?

        Non ?

        Bon Noël quand même.

        J'aime

      •  » La question du « i » de Behaim est sans importance, vous auriez dû vous rendre compte que ce n’était qu’une restitution orthographique, et j’ai déjà répondu à ce sujet.

        C’est vous qui avez soulevé cette question, c’est donc vous qui auriez dû vous apercevoir qu’elle est sans importance. Inversion accusatoire.

        Bien sûr vous n’y avez pas répondu. Sauf dans votre fertile imagination (la même qui vous fait inventer qu’Aristarque serait mort sur un bûcher !).

         » D’ailleurs Christophe Collomb, son collaborateur aurait été lui aussi Kabbaliste. C’est tout de même bien intriguant tout cela. « 

        Collomb, collaborateur de Behaim ? Êtes-vous un plaisantin ou fabriquez-vous vos affirmations au gré des circonstances ?

        D’ailleurs Collomb, comme vous, refusait de croire en la sphéricité de la Terre (mais lui la croyait fortement ovale, et bien plus longue de nord en sud que d’est en ouest).
         » Il [Martin Behaim] fut un conseiller de Copernic … « 
        Pure affabulation. De sous votre chapeau sortent les preuves qui vous convainquent, bien qu’elles ne prouveraient rien si elles étaient vraies, et qu’en plus elles sont fausses. Pas de quoi vous décourager apparemment.

        En 1490-92, il serait retourné à Nûremberg pour concevoir l’Erdapfel, le premier globe terrestre.

        Oui mais le problème pour votre thèse est que tous les gens instruits disaient depuis mille ou deux mille ans que la Terre étaient ronde, et à moins que vous ne compreniez pas qu’on ne joue aucun rôle dans ce qui est antérieur à notre naissance c’est plus qu’il n’en faut même à un enfant pour comprendre que Behaim n’a vraiment pu jouer aucun rôle dans l’acceptation de la sphéricité de la Terre. Si vous ne le comprenez pas c’est bien triste. Pour vous .

         » Effectivement, on n’a pas encore d’éléments solides sur Martin Behaim, mais par les liens que je vous ai envoyés , on ne peut pour le mois n’avoir de présomptions. « 

        Aucune importance puisqu’il n’a joué aucun rôle dans la question qui nous occupe.

         » Je ne renonce pas pour autant aux hypothèses sur Aristarque de Samos … « 

        C’est bien normal de votre part : il est prouvé que vous avez affabulé sur Aristarque, donc vous n’osez plus répéter vos affabulations, mais bien sûr n’y renoncez pas. Je m’abstiens de commentaire sur ce point, ce serait vous accabler.

         » je ne sais pas ce qu’il vous faut, mais Pythagore et son école ésotérique, certes, sont à l’origine de bien de découvertes, comme sur les sons, la gamme, les modes etc… c’est justement parce qu’ils étaient compétents qu’ils sont dangereux. et s’ils ont récupéré des découvertes chez des prédécesseurs, la recherche me semble à faire du côté de le l’Égypte dont on sait qu’elle pratiquait des rites et des cultes dévoués au diable (cf: initiations maçonniques de Charles Nicoulaud). « 

        Non, les pythagoriciens se sont seulement accaparé les découvertes des autres. C’était leur solidarité sectaire qui les rendait dangereux et surtout pas leur prétendue « compétence » qui n’existait que dans leur propagande, à laquelle ne croient que les naïfs.

        L’Église a toujours enseigné le système de Claude Ptolémée d’Alexandrie, donc que la Terre était ronde, sans rejeter jamais celui d’Aristarque de Samos, qui disait la même chose mais la faisait en plus tourner autour du Soleil. Tous les calculs astronomiques faits à la demande des papes s’appuyaient sur le système de Ptolémée. Les quelques personnes instruites qui croyaient que la Terre aurait été plate étaient l’objet de la risée de leurs confrères.

        Pour qui veut savoir ce qu’était vraiment la position de l’Église catholique, et ce que fut l’affaire Galilée…

        Je suis navré du tour pris par la discussion, maus comment discuter avec quelqu’un qui serine sans cesse les mêmes sornettes, sans jamais tenir compte des réponses qu’on lui fait ?

        Pourriez-vous au moins tenir compte de ce qu’on vous dit, afin que, en ce jour de Noël, nous nous quittions bons amis ?

        En espérant ne pas avoir à me répéter encore, je vous souhaite, en attendant, un joyeux Noël.

        J'aime

      • C’est moi-même qui pourrait vous dire qu’il est bien triste d’en être venu à ce point là le jour de Noël, mais je n’accepte pas vos affirmations concernant le postulat que l’on croyait uniformément que la Terre était sphérique avant l’avènement de Copernic.
        Cette question était très controversée, et je vous ai déjà recommandé un document sur la question dont vous n’avez absolument tenu aucun compte dans votre réponse, ce qui vous aurait évité de faire des jugements téméraires sur mes intentions (The bottom of the universe: Flat earth science in the Age of Encounter by James J Allegro).
        Vous avez aussi une très mauvaise synthèse, voire aucune, à partir des sources que je vous ai recommandées, et vous vous confortez alors à me traiter de plaisantin avec ceux qui jadis professaient la Terre-Plate; mais au fait, Monsieur Laurent Glauzy défend aussi cette idée, et là, vous n’osez plus l’attaquer. Vous vous proposez même de l’aider, comme j’ai pu le lire dans vos autres réponses! Seriez-vous hypocrite ?
        Il y a plein de choses à réfuter dans ce que vous avez écrit, et vous savez très bien manier l’inversion accusatoire que vous me retournez dans un language docte et prétentieux. Croyez-vous vraiment que vous allez vous attirer la sympathie des lecteurs en agissant de la sorte?
        À quel jeu jouez-vous donc ? Êtes-vous ici pour enfumer les esprits complètement en désarroi dans un monde déboussolé? Je ne voudrais pas le croire, surtout le jour de Noël, qui est aussi la fête de la simplicité de la Sainte-Famille, très loin de l’esprit du monde et du scientisme (pas de la vrai science qui se pratique avant tout humblement par l’observation et non par l’échafaudage de théories compliquées et imbriquées contradictoires émanant à l’origine des ennemis de l’Église ).
        Je vous souhaite, malgré votre mépris et votre dureté, une Joyeuse Fête de Noël.

        Aimé par 1 personne

      • Je suis désolée Tschigrant

        Je comprends votre déception et aimerais vous aider : vous rendre compte que vous avez propagé les mensonges lucifériens alors que vous vouliez les combattre doit être bien triste.

        Désolé pourtant : votre source ne me contredis pas, ça se voit ; et vous savez fort bien que les miennes sont irréprochables, et ne tentez pas même de les attaquer (autrement que dans le vide, afin d’éviter une réplique).

        Bonjour quand même.

        J'aime

      • Le mythe selon lequel l’Église se serait opposée à la rotondité de la Terre a été inventée par l’initié Washington Irving en 1828 (History of the Life and Voyages of Christopher Columbus), auteur manifestement initié aux loges lucifériennes ; il essayait d’attribuer cela à l’un fes chouchous des loges, le corrompu Christophe Colomb. C’est l’affabulation luciférienne que colporte Tschigrant.

        Sa source : J. Allegro, auteur anglais hébraïsant, ayant publié les Pesharim, ainsi qu’un ouvrage dont le titre signifie « le champignon sacré et la croix » prétendant que le christianisme serait au départ une religion chamanique pratiquant le culte de la fertilité et la consommation de champignons hallucinogènes ; et que les rouleaux de la Mer morte suggéraient que Jésus n’avait jamais existé ; que l’Ancien Testament, le récit de Jésus, les idées gnostiques et les rouleaux de la Mer morte tournaient autour de la lumière divine…

        Gnostique et luciférien : la source rêvée pour un paroissien comme Tschigrant.

        La réfutation existe déjà.

        Site répliquant aux athées sur ce point.

        Par exemple saint Augustin ne croyait pas à la présence d’êtres humains aux antipodes mais ne contestait aucunement la rotondité de la Terre ; saint Thomas d’Aquin (Summa theologica, quæst. 1, resp. 1) dit explicitement que la rotondité de la Terre est établie. Même un attardé comme Colomb, qui refusait de la croire ronde (il la croyait ovale), n’allait pas jusqu’à la ramener à la platitude.

        Que cette question et celle de l’héliocentrisme n’aient aucune conséquence théologique pour un catholique est prouvé tant par saint Augustin…

        “ Je répondrai que la question de savoir s’il en est ou non ainsi [que la Terre tourne], demanderait des recherches trop subtiles et trop laborieuses, que je n’ai le temps ni d’entreprendre, ni de poursuivre non plus que ne devraient l’avoir ceux que j’ai à cœur de former pour leur salut et pour le bien de l’Église. ” [De Genesi ad litteram, lib. 2, cap. 10]

        … que par saint Thomas d’Aquin (Summa theologica, q. 32, resp. 2).

        Qu’importe pour Tschigrant : pour lui il faut que la Terre soit plate, comme pour le matérialiste athée Lucrèce (De Naturã Rerum). Puisque les lucifériens disent que c’était la position de l’Église, il va jusqu’à rendre impie la contestation au nom de l’Église, comme le faisait le luciférien manifeste W. Iriving.

        Qu’importe s’il lui faut en passant affabuler, en inventant qu’Aristarque de Samos aurait été brûlé vif (personne à ma connaissance ne l’a prétendu en vingt-trois siècles) puis dire qu’on ne le soutient plus, puis dire qu’on n’y renonce pas… ; mais quand, comme lui, on excommunie implicitement saint Augustin et saint Thomas d’Aquin il est évident qu’on peut modeler l’histoire au fur et à mesure de ses caprices.

        Tout le monde peut se tromper. Mais dire à la fois qu’on renonce et qu’on ne renonce pas à ce qui est au moins une erreur, c’est se faire menteur.

        Sujet sans importance sur lequel le colporteur de mensonges lucifériens Tschigrant essaye de devier la discussion :
        Dire que je ne m’oppose plus à M. Glauzy impliquerait que je me serais opposé à lui et que j’aurais cessé de le faire : or tout ce que j’ai écrit ici est contraire à ce qu’il dit ; jamais je n’ai changé d’attitude. Je l’ai même remercié pour l’honnêteté caractérisant son acceptation de mes commentaires malgré notre désaccord.
        Si j’avais proposé de l’aider ce ne serait un problème pour personne.
        En plus je ne l’ai jamais proposé.
        C’est une tentative d’esquive de colporteur de mensonges lucifériens.

        J'aime

      • La réfutation d’Allegro : Jeffrey Burton Russell, Inventing The Flat Earth – Colombus And Modern Historians.

        Source de la citation de saint Augustin.

        J’aurais vraiment aimé terminer d’une autre manière. Axel eut le mérite et la grandeur d’âme pour cela ; il est dommage que tous ne l’égalent pas.

        J'aime

      • Puisque vous êtes incapable d’avoir une discussion courtoise pour le moins, je vous laisse à vos calomnies et à votre haine dont vous répondrez un jour Dieu.
        ADIEU.

        J'aime

      • Apparemment saint Thomas d’Aquin et saint Pie V seraient en Enfer selon Tschigrant…

        … Tschigrant, cet infaillible arbitre de la catholicité…

        Ce pauvre Tschirgant n’a vraiment eu aucun argument.

        Déjà pour gober les âneries lucifériennes de John Allegro, selon qui le christianisme était au départ une secte chamanique de camés au LSD, il faut être aveugle ou de mauvaise foi au possible.

        Bonne chance quand même à Tschigrant.

        J'aime

      • SALOPARD, MENTEUR ET FAUSSAIRE!!!!!!

        J'aime

      • Enchanté. Moi c’est Martinus.

        Ah ! Ce cher Tschirgant ! Éperdument admiratif du gros menteur luciférien John Allegro, ressortissant du berceau des loges lucifériennes appelé Royaume Uni, hébraïsant, menteur absolu, qui prétendait déduire des manuscrits de la Mer morte que Jésus-Christ n’avait jamais existé, que les chrétiens n’étaient qu’une secte chamanique camée aux hallucinogènes…

        La source idéale pour un paroissien comme Tschirgant… la parfaite référence pour un catholique de cette sorte…

        J'aime

      • Et si ce Cher « Martinus » avait l’intelligence ou au moins la bonne foi de reconnaître et de comprendre que j’avais cité cette source en tant qu’argumentation d’universitaires au lieu de proférer des amalgames littéralement calomnieux et infâmants me faisant mettre en enfer St Thomas d’Acquin et St Augustin en enfer!
        Procédés purement staliniens de la NKVD.
        Curieux de la part de quelqu’un qui prétend se réclamer du national-socialisme hitlérien lequel n’était pas non plus exempt d’accointances lucifériennes!

        J'aime

      •  » Curieux de la part de quelqu’un qui prétend se réclamer du national-socialisme hitlérien … « 

        Oh le gros mensonge ! Au contraire j’ai dit n’avoir rien en commun avec Adolf ! « Procédés purement staliniens de la NKVD. » Pas du tout étonnant de la part de quelqu’un qui se présente comme chrétien mais dont toutes les sources sont des mensonges lucifériens !

         » … j’avais cité cette source en tant qu’argumentation d’universitaires … « 

        Argumentation universitaire ?
        Allegro, argumentation universitaire ? Hein ???
        De qui se moque-t-on ? Le luciférien Allegro était diplômé en hébreu et n’avait aucune compétence dans les autres domaines ! Et même dans le cadre étroit de son travail de traduction hébraïque il s’est taillé une réputation d’épouvantable affabulateur, au point que certains se demandèrent s’il avait seulement lu les documents sur lesquels il prétendait s’appuyer.

        Quand on prétend que croire en la sphéricité de la Terre est s’abreuver à une source luciférienne on envoie en Enfer saint Thomas d’Aquin qui dans sa Summa Theologica dit qu’elle est ronde, ainsi que saint Augustin (dont le menteur luciférien John Allegro essaya de faire croire qu’il aurait contesté la sphéricité de la Terre au prétexte que l’évêque d’Hippone ne croyait pas que les antipodes fussent habités), ou encore saint Pie V… et la grande majorité de l’Église antique et médiévale, ce qui en plus de mille ans fait du monde.

        Allegro n’attrape que les gogos. Pas un seul argument rationnel chez ce luciférien, seule et unique source de la foi du catholique Tschigrant..

        Pour faire plaisir à Tschirgant, l’aimable et poli paroissien (puisqu’on vous le dit !) qui s’abreuve aux mensonges lucifériens de John Allegro, voici la description par Amazon du livre dudit Allegro dont le titre signifie « le champignon sacré et la croix : une étude de la nature et de la genèse du christianisme au sein des cultes de la fertilité du Proche-Orient antique » :

         » D’où Dieu est-il venu ? Qu’est-ce que les histoires de la bible nous disent vraiment ? Ce livre conteste [« challenges »] tout ce que nous pensons savoir sur la nature de la religion.
        • Le culte antique de la fertilité au cœur du christianisme
        • Le champignon sacré comme emblème de l’incarnation de la divinité
        • La signification secrète des mythes de la bible
        • Le langage religieux qui nous lie à nos ancêtres
        Le Champignon sacré et la croix expose la quête de John Allegro au travers d’un arbre généalogique de langues pour découvrir la vérité sur la source du christianisme [about where Christianity came from]. « 

        J'aime

      • Pour le drôle de paroissien Tschirgant Adolf Hitler aurait été luciférien. C’est faux, c’est un mensonge émanant des milieux saranistes.

        Parmi les nombreux témoins de la vive foi catholique d’Afolf Hitler on trouve le Québécois Adrien Arcand, dont le livre Serviam porte un titre justement anti luciférien.

        On peut ne pas aimer Hitler, mais colporter un mensonge, et qui plus est un mensonge sataniste, est impossible à un chrétien.

        Ce n’est d’ailleurs pas le sujet de cette discussion mais manifestement Tschirgant cherche à en dévier.

        J'aime

      • Le commentaire où le paroissien Tschirgant, aux procédés digne du NKVD (selon ses critères personnels, pas selon les miens) lie la simplicité de la platitude de la Terre au christianisme et à la fête de Noël, rejetant ainsi hors de cette simplicité ceux qui, comme saint Thomas d’Aquin, disaient qu’il était prouvé qu’elle était ronde.

        L’Église en Enfer grâce aux mensonges du luciférien John Allegro, comportés par le drôle de paroissien Tschirgant.

        J'aime

      • A tschirgant, de toute évidence Martinus ne s’entend avec personne, est malpoli avec du style certes, réfute toutes théories qui ne viennent de lui pour finalement s’entendre avec lui même, pour professer sa grandeur astrale

        Ce qu’il faut c’est l’ignorer mais bon je sais que c’est dur

        Aimé par 1 personne

      • @ Axel

        « … de toute évidence Martinus ne s’entend avec personne est malpoli… »

        À comparer avec votre précèdent jugement à mon endroit :

         » Je m’emportes un peu
        Oui, j’enterre ma hache de guerre.
        Nous devrions tous être soudés et mettre à profit les points nombreux qui nous rassembles et qui faits que nous sommes sur ce site.
        Vous avez de bons arguments.
        Je vous remercie vraiment d’avoir d’accepter de discuter, c’est enrichissant et surtout d’avoir conclu avec le cœur. « 

        L’écart de l’un à l’autre montre ce qu’il y a à voir.

         » [Martinus] réfute toutes théories qui ne viennent de lui pour finalement s’entendre avec lui même, pour professer sa grandeur astrale « 

        Il est exact que j’ai réfuté les arguments de ceux qui, comme Tschigrant, se nourrissent de mensonges kabbalistes ou lucifériens destinés à calomnier l’Église catholique, et viennent les répéter aux catholiques. Est-ce un mal de réfuter les calomnies kabbalistes ou lucifériennes contre l’Église ?

         » Ce qu’il faut c’est l’ignorer … »

        Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut point voir.

        Lucifer est en réalité ténébrifère : ceux qui ferment les yeux sont ses esclaves.

        Je vous tends de nouveau la main, et espère que vous la saisirez.

        J'aime

      • Le 12 décembre 2019, Axel m’avait rendu hommage dans les termes suivants :

         » Je m’emportes un peu
        Oui, j’enterre ma hache de guerre.
        Nous devrions tous être soudés et mettre à profit les points nombreux qui nous rassembles et qui faits que nous sommes sur ce site.
        Vous avez de bons arguments.
        Je vous remercie vraiment d’avoir d’accepter de discuter, c’est enrichissant et surtout d’avoir conclu avec le cœur. « 

        Mais le 19 janvier 2019, revenant plus d’un mois après la fin de notre discussion :

         » … Martinus ne s’entend avec personne, est malpoli avec du style certes, réfute toutes théories qui ne viennent de lui pour finalement s’entendre avec lui même, pour professer sa grandeur astrale
        Ce qu’il faut c’est l’ignorer mais bon je sais que c’est dur « 

        La dernière phrase est la preuve d’une parfaite absence d’arguments : des injures, rien que des injures, et s’il ne répond pas, ce n’est pas parce qu’il ne le peut pas, non, c’est parce qu’il ne faut pas me répondre !

        Qu’allions-nous imagine ?

        La preuve qu’il croit sincèrement qu’il faut m’ignorer, que ce n’est pas un faux fuyant : voici que le 24 janvier 2020, il me relance ! Pour mieux m’ignorer, bien sûr !
        Et il me relance poliment, comme il se doit quand on a donné la leçon sur ce point :

         » … vous me faites pensez au commandant Bligh … c’était un sacré salopard « 

        Axel voudraiten plus que je me juge moi-même, mais mieux vaut lui laisser ce soin, n’est-ce pas :

         » … « dans un language docte et prétentieux » … mauvaise fois … suffisance … Imbuvable, autoritaire et obséquieux mais très éduqué et très érudit … salopard « 

        Pour expliquer pourquoi il défend systématiquement ceux qui envoient les catholiques en Enfer, il a un très bon argument :

         » Mais pour qui travaillez vous? »

        C’est donc, apparemment, que quand lui commente, il « travaille » !

        À quoi donc ?

         » À quel jeu jouez-vous donc ? Êtes-vous ici pour enfumer les esprits complètement en désarroi dans un monde déboussolé? Je ne voudrais pas le croire « 

        Ah, c’est pour ça qu’il « travaille », en bon catholique sincère qu’il est, à soutenir ceux qui colportent les mensonges lucifériens qui envoient en Enfer saint Thomas d’Aquin !

        Et après m’avoir dit qu’il ne me répondrait pas…

         » Ce qu’il faut c’est l’ignorer mais bon je sais que c’est dur « 

        … il me répète qu’il ne me répondra pas, bien sûr !

         » Je ne vais pas m’épuiser dans un jeu réplique contre réplique qui semble-t’il vous amuse.
        Sur ce je vous laisse « 

        Mais c’est pourtant son « travail » !

        On parie combien qu’il revient ?

        À vot’ bon cœur, M’sieurs Dames ! Un p’tit chèque pour le poli ennemi des « salopards », pour le catholique défenseur des colporteurs de mensonges lucifériens ! Pour que saint Thomas d’Aquin soit en Enfer !

        Merci qui ? Merci Axel !

        J'aime

      • Résumé des commentaires d’Axel :

        Ce qu’il disait en conclusion sur mon compte le 12 décembre 2019 :

         » Je m’emportes un peu
        Oui, j’enterre ma hache de guerre.
        Nous devrions tous être soudés et mettre à profit les points nombreux qui nous rassembles et qui faits que nous sommes sur ce site.
        Vous avez de bons arguments. Je vous remercie vraiment d’avoir d’accepter de discuter, c’est enrichissant et surtout d’avoir conclu avec le cœur. « 

        Le 19 décembre 2020, donc plus d’un mois après la fin de notre discussion :

         » … Martinus ne s’entend avec personne, est malpoli avec du style certes, réfute toutes théories qui ne viennent de lui pour finalement s’entendre avec lui même, pour professer sa grandeur astrale
        Ce qu’il faut c’est l’ignorer mais bon je sais que c’est dur « 

        Et c’est donc pour mieux m’ignorer faut-il croire qu’il récidive le 24 janvier 2020 :

         » Imbuvable, autoritaire et obséquieux mais très éduqué et très érudit … un sacré salopard … dans un language docte et prétentieux … de mauvaise fois … suffisance « 

        C’est sa façon de dire qu’il a été incapable de déceler une seule erreur, et à plus forte raison qu’il ne peut citer aucun exemple de mauvaise foi, accusation qu’il est réduit à n’invoquer que dans le vide.

        C’est surtout sa façon d’essayer de dissimuler qu’il est systématiquement venu au secours de ceux qui, consciemment ou non, accusaient l’Église catholique de tous les vices que lui reprochent indûment ses ennemis. C’est enfin sa façon de justifier sa défense de thèses satanistes qu’il sait être considérées démentielles.

        Après ces beaux exemples d’injures creuses et de vide argumentaire, Axel peut disparaître derrière un écran de fumée :

         » Sur ce je vous laisse « 

        Quand je lui avais dit, en décembre 2019, que nous étions tous pourris par ce monde luciférien, il m’avait répondu :

         » oui, c’est un axiome, Je pense et combien de façon personnelle, que nous sommes tous pourris plus ou moins, évidemment tant que le monde sera tel qu’il est.
        Et c’est très dramatique pour les jeunes gens et les enfants plus particulièrement. « 

        C’est donc un drame. Que notre discussion aura bien montré, quoi qu’on puisse penser de sa sincérité.

        J'aime

  • Il fauti ajouter Serge Monast, Père Régimbal, Aaron Russo, ancien ami de Nicholas Rockfeller,,,
    Le monde est gouverné depuis des millenaires par une sorte de demons incarnés, qui obeissent au Prince de ce monde, lucifer, le dieu des juifs

    Harold Wallace Rosenthal; « We are god’s chosen people . . . Most Jews do not like to admit it, but our god is Lucifer — so I wasn’t lying — and we are his chosen people. Lucifer is very much alive. »
    http://hugequestions.com/Eric/TFC/Harold_Rosenthal.html

    J'aime

    • Les vidéos d’Aaron Russo sont très instructives, il y a des faits pour lesquels il présente des documents, mais pour ce qui est de Nicholas Rockefeller il semble qu’il ait menti :

      J'aime

      • Je recherche des renseignements sur un autre sujet, si quelqu’un en a : est-ce qu’on sait si cette citation d’Harold Wallace Rosenthal est vraie ? Elle n’aurait été publiée qu’après sa mort, et par un mythomane. Selon un chef de l’extrême droite états-unienne :

        That interview never took place. Walter White operated free and loose on some subjects, like this one. He disappeared once for awhile. I personally sent men searching for him. He showed up claiming the JDL kidnapped him and dumped him at the Mexican border. He was really shacked up with a younger woman in an L.A. motel – unbeknownst to his wife Opal Tanner White, a past secretary for Gerald L.K. Smith. He had a wife and child. Three men attempted to punish Irv Rubin for the alleged kidnapping, but were infiltrated by LAPD and one went to prison for several years.

        That interview is bogus. There is plenty of valid material to use against the Jews.

        Qu’en est-il ?

        J'aime

    • La participation de Behaim à quoi que ce fût avec Colomb est un mythe !

      Et Colomb refusait de croire que la Terre fût ronde, comme vous ! (Lui la croyait ovale)

      Et je n’ai pas dit ce que vous prétendez contredire ; peut-être n’avez-vous pas compris mais j’ai rappelé que Behaim n’avait joué aucun rôle dans l’acceptation de la rotondité de la Terre, puisqu’il n’y avait grand monde pour en douter ni dans la chrétienté ni dans l’Empire romain ni dans le monde hellénique mille ou deux mille ans avant sa naissance.

      Êtes-vous capable de comprendre qu’on ne joue aucun rôle dans ce qui s’est passé mille ou deux mille ans avant notre naissance ?

      Non ?

      Bon Noël quand même.

      J'aime

  • Par contre écrire que la terre n’a que 6000 ans est du pain béni pour discréditer l’ensemble de l’article qui pose les bonne questions

    J'aime

  • De toute façon, ils ont toujours besoin d’un pouvoir et d’un contre pouvoir pour calmer les braises. voir Hitler qui à été financer amplement par les banquiers

    Ses morts sont ceux que le système vomit car ils ne corresponde pas aux critères, peut-être et sans doute trop près de la vérité et trop connu.

    Avec le pouvoir colossal du système, je reste convaincu que si ont voulais mettre à mal voire hors d’état de nuire A.S, on pourrait très facilement et je ne parles pas de l’assassiner, donc force est de constater que d’une certaine manière il à été choisi pour être l’opposant.

    Ploncard d’assac dit que Dieudonné fait parti du mossad je ne sais si il à des sources ou si il le dit comme ça mais bon on peut se poser des questions.

    J'aime

    • voir Hitler qui à été financer amplement par les banquiers

      C’est un bohard de certains communistes pour dissimuler que leurs partis doivent tout à certains capitalistes. Il s’agit de cacher les liens entre libéraux et gauchistes, liens dus aux loges lucifériennes. Le même symbole se retrouvait sur le drapeau de l’Union soviétique et sur le drapeau des États-Unis, et aujourd’hui sut le drapeau de l’Union européenne : l’étoile ★
      Ce n’est évidemment pas une preuve, ce n’est qu’un symbole, mais quelle ironie !
      2° Le Dr Ploncard d’Assac dit, selon vous, qu’un homme qui est couvert d’amendes, de procès et de perquisitions en République française serait un agent du Mossad : si c’est vrai, que penser de ceux (comme lui si je ne m’abuse) n’ont subi ni procès, ni amendes, ni perquisitions ?
      De qui se moque-t-on ?

      J'aime

      • La liquidation d’un homme : elle est évidemment très facile pour un État. Le problème est dans les conséquences d’un tel acte : se faire prendre la main dans le sac, ou élever malgré soi un monument à celui qu’on voulait abattre.

        Un spécialiste des services de sécurité disait que, pour tuer un homme, il en fallait trois, aussi les gens menacés ont-ils recours à un garde du corps, ce qui oblige leurs ennemis à recruter six tueurs. Très peu de groupes sont capables de recruter six personnes parfaitement sûres (infiltrations, indicateurs, bavards compulsifs peuvent causer le démantèlement de tout un réseau, risque insoutenable), de sorte qu’il n’y a guère que les services secrets qui peuvent se le permettre. Ceux-ci préfèrent sous-traiter leurs crimes à des agents manipulés ou conscients de leur rôle : la Main noire pour l’assassinat de Francois-Ferdinand à Sarajevo le 28 juin 1914 ; elle travaillait pour les services secrets serbes, lesquels agissaient avec l’aval des milieux bellicistes panslaves du gouvernement russe, qui savait pouvoir s’appuyer sur la République française, laquelle obéissait toujours au Royaume-Uni, dirigé par les financiers de la City… Un tel complot a toujours des conséquences lointaines, et donc implique une concordance d’intérêts immédiats entre ses responsables.

        Si des services secrets voulaient à tout prix tuer M. Alain Soral, ou n’importe lequel d’entre nous, ou le Dr Ploncard d’Assac (vraiment aucun risque, la zizanie que causent ses accusations envers tout le monde leur est trop utile !), ce leur serait facile.

        M. Alain Soral a toutefois vu sa notoriété grandement croître vers 2012/2015 : alors le problème était de savoir s’il n’était pas trop tard, car s’il est sans risques de tuer un anonyme, tuer un chef reconnu en fait un martyr, et assure son triomphe plus encore que ne le ferait son arrivée au pouvoir ; les saducéens et les pharisiens ont ainsi assuré la victoire des chrétiens en crucifiant Jésus trop tard.

        Aujourd’hui le « maître du Logos » a perdu de son influence. Égalité et réconciliation n’est plus hégémonique dans la dissidence, et les foucades, outrances et bassesses de M. Alain Soral ont joué un rôle dans ce déclin, qui n’est vraiment pas dû qu’à l’action de ses ennemis !

        En perte de vitesse, dépourvu d’alliés solides, attaqué au sein de la dissidence sur sa gauche comme sur sa droite, le mouvement de M. Soral peut sembler à ceux qu’il combat destiné à s’éteindre lentement, et en tuer le chef serait alors une faute de leur point de vue, en plus d’être un crime.

        D’autant que la dissidence est parsemée de vaniteux qui, sans jamais encourir aucune répression, jettent contre tous les autres mille accusations indignes et insoutenables ; ceux-là mériteraient d’être payés par le pouvoir. Et ils font leur besogne gratuitement pourtant, rien que pour le plaisir d’avoir la certitude de leur supériorité par les accusations qu’ils lancent !

        J'aime

      • Mr Ploncard d’assac à l’air assez malicieux, je vous l’accordes
        (Je me demandes, si il ne roule pas pour les Russes à toujours flatter plus que de raison Poutine ou le veut-il?)

        En ce qui concerne A.S ou même Dieudonné, peut-être s’agit-il d’un « jeu » subtil pour faire accroire au peuple que le systeme veut mettre à mort quelqu’un, quoi de mieux que les perquisitions que les procès et amendes et de le présenter comme une bête noire dans les médias, les journalistes et les politiques perdant de plus en plus de crédibilité et que justement ceux qui portent le vrai combat ne soit jamais « pénalisé » car ça jetterait toute la lumière sur eux.

        Je n’affirmes rien seulement je me questionne.

        Pour vous, les Morgan, les Rockfeller, les frêres Warburg que Sutton accuse d’avoir financer le parti nazi, ce n’est que du vent.
        C’est votre avis, en tout cas, argent des banquiers ou pas, Hitler est bien parvenu aux pouvoirs.

        J'aime

      • En ce qui concerne A.S ou même Dieudonné, peut-être s’agit-il d’un « jeu » subtil pour faire accroire au peuple que le systeme veut mettre à mort quelqu’un, quoi de mieux que les perquisitions que les procès et amendes et de le présenter comme une bête noire dans les médias, les journalistes et les politiques perdant de plus en plus de crédibilité et que justement ceux qui portent le vrai combat ne soit jamais « pénalisé » car ça jetterait toute la lumière sur eux.

        Qui donc, dans la dissidence, en subit davantage ? Ce sont des épreuves destructrices à long terme.

        Pour vous, les Morgan, les Rockfeller, les frêres Warburg que Sutton accuse d’avoir financer le parti nazi, ce n’est que du vent.
        C’est votre avis, en tout cas, argent des banquiers ou pas, Hitler est bien parvenu aux pouvoirs.

        Sutton hélas n’a rien pris la peine de vérifier : Sydney Warburg n’a jamais existé ! Oui, c’est du vent.

        Hitler est en effet parvenu au pouvoir ; et des forces titanesques ont détruit son œuvre.

        J'aime

      • @ Axel

        Deux points à préciser :

        1° Vous avez employé le mot facétieux pour désigner des accusations de trahison, or il s’agit d’un combat où l’on peut être broyé et tué ; est-ce une facétie que d’accuser de trahison ceux qui sont au front, quand on est dans un bureau à l’arrière, au chaud ?

        2° La preuve que l’on combat les puissants est-elle pour vous l’impunité qu’on en tire ?

        J'aime

  • D’ailleurs, ce qui peut paraître suspect, c’est que Monsieur Vladimir Poutine participera au 75 ans de la prétendue Shoah, qui fait partie du « Credo » siono-mondialiste.
    Il semble oublier le terrible affront qu’il a reçu de la part de anciens « alliés » en n’étant pas invité à fêter le débarquement en juin dernier.
    Tout cela est bien bizarre et cache des choses.

    J'aime

  • A Martinus, Je savais bien que ça allait finir de la sorte en fait vous n’êtes là que jouer le professeur et le moralisateur
    Alors je devrais croire Jacques Attali et pas Pierre Hillard et, Sutton qui sont des gens en qui ma confiance va d’instinct

    Peu importe que Sydney Warburg n’est jamais existé, peut-être la véracité des dires est bien là
    Je suppose que comme Hervé Lalin, vous accordez sans doute foi a Donald Trump, Salvini Borsolino et Poutine qui est un juif ou au moins à moitié et la Russie est dirigé que ça vous plaise ou non d’ailleurs par des juifs Loubavitch
    Vous semblez croire qu’à l’heure actuelle tout n’est pas bouclée

    Adolf Hitler était bien possédé Et comment
    C’est une vérité qui il me semble, vous ne pouvez nier
    Et vous semblez regrettez son « œuvre »

    Vous dites à Fertfertfert qu’il est moins catholique que Calvin et Martin Luther sans le connaître, quelle violence, mais de quel droit vous vous permettrez cela? Et quand bien même

    Après vous dites que j’accuse de trahison un homme qui à colporté plusieurs mensonges notamment sur Johan Livernette (qu’il avait une femme musulmane entre autres choses) et je devrais le respecter plus que de raison?

    Le mensonge est à ce niveau assez grave puisqu’il le fait avec intention de nuire alors je dis qu’il est malicieux c’est vrai que je n’aurais pas dût utiliser ce terme et pour vous a t-on le droit de se poser des questions à propos des soi disants « chefs » en dehors des clous? ou bien l’on doit être bien sage et suivre les sans piper mots comme des « moutons »

    Ca se suffit ce chantage , il y à des pourris même dans la soi disant « dissidence
    Je ne dois rien à personne si ce n’est à Dieu et à ma mère

    J'aime

    • A Martinus, Je savais bien que ça allait finir de la sorte en fait vous n’êtes là que jouer le professeur et le moralisateur
      Alors je devrais croire Jacques Attali et pas Pierre Hillard et, Sutton qui sont des gens en qui ma confiance va d’instinct

      Peu importe que Sydney Warburg n’est jamais existé, peut-être la véracité des dires est bien là

      Veuillez m’excuser mais en quoi est-ce que je joue le professeur lorsque je vous dit que le prétendu Sydney Warburg n’a jamais existé ? Dire la vérité est-il interdit moralement ? Vous ne contestez pas son caractère fictif, donc vous reconnaissez que Sutton a raconté n’importe quoi sur ce point, alors vous me parlez de votre confiance que vous lui accordez d’instinct, autrement dit il a raconté n’importe quoi et vous lui faites confiance. Soit, c’est votre droit.

      « Peut-être la véracité des dires est bien là » ajoutez-vous au profit de Sutton alors qu’il a raconté l’inverse de la vérité ! Eh bien !

      M. Pierre Hilliard dit beaucoup de vérités mais en condamnant Adolf Hitler pour des mensonges (comme ce prétendu financier juif d’Adolf Hitler ; vous me dites que c’est ce qu’il soutient, je vous crois) il joue le jeu du système. Il n’a jamais été condamné. Il enseigne. Des places douillettes et confortables. Un vrai opposant au système aurait au minimum vu sa carrière bloquée. Je crois qu’il a de bonnes relations avec M. Soral (si je me trompe ne m’en veuillez pas, je ne suis pas chacun des épisodes des psychodrames entre dissidents plus ou moins robustes). Vous ne le lui reprochez pas.

      Je suppose que comme Hervé Lalin, vous accordez sans doute foi a Donald Trump, Salvini Borsolino et Poutine qui est un juif ou au moins à moitié et la Russie est dirigé que ça vous plaise ou non d’ailleurs par des juifs Loubavitch
      Vous semblez croire qu’à l’heure actuelle tout n’est pas bouclée
      Je vous laisse le privilège d’accorder foi à des gens dont il est prouvé qu’ils ont menti. Je n’accorde aucun crédit particulier à quiconque. Je m’intéresse aux actes, pas aux personnalités. Je suis sceptique sur tous. Je laisse les gens infaillibles décider de qui est fiable. Je crois que seule la sagesse divine peut savoir si tout est écrit ou non. Si vous voulez je peux vous ajouter à la liste (un nom unique jusqu’ici, et il n’est pas de ce monde) de ceux qui détiennent cette sagesse divine.

      Remarquez que si vous tranchez pour la duplicité complète de M. V. V. Poutine vous devriez conclure logiquement que le Dr Ploncard d’Assac, son thuriféraire, est un aveugle ou un traître.

      Adolf Hitler était bien possédé Et comment
      C’est une vérité qui il me semble, vous ne pouvez nier
      Et vous semblez regrettez son « œuvre »

      Ah bon, Hitler était possédé… Bon, vos compétences en démonologie ne sont pas moins admirables que votre sagesse divine.
      Est-ce que je regrette son œuvre ? Encore faudrait-il que je la connaisse entièrement. Toujours est-il que vous saluez sa défaite. Comme le fait M. Attali.
      Vous voyez, vous pouvez aussi être d’accord avec lui, ou avec quiconque. S’il n’en était pas ainsi vous seriez manichéen. Vous ne l’êtes pas, tant mieux.

      Vous dites à Fertfertfert qu’il est moins catholique que Calvin et Martin Luther sans le connaître, quelle violence, mais de quel droit vous vous permettrez cela? Et quand bien même

      De quel droit me permets-je de dire que Fert Fert Fert est moins catholique que Calvin ? J’en ai donné les raisons. Il prône une lecture littérale de la Bible, même sur les questions sans lien pour la foi ni les mœurs, lecture rejetée par la théologie catholique – lisez l’article en lien dans la discussion à laquelle vous faites allusion – et en fait il n’y avait que le judaïsme rabbinique pour tirer comme lui de la Bible la conclusion que la Terre ne peut être que plate.

      Que veut dire « et quand bien même ? » Voulez-vous dire que si une chose est vraie il ne faut pas la dire ?

      Je n’ai aucune hostilité pour Fert Fert Fert, ni pour vous. Il estime que la Terre est plate : soit, aucun problème pour moi qui estime qu’elle est ronde, tout ce que je demande est qu’il ne prétende pas que sa position serait celle de l’Église catholique. Quand il le fait, il accuse les autres d’hérésie, ce qui est l’inverse de la réalité. Il fait à tort ce que vous me reprochez de faire même à bon droit (« et quand bien même »), mais c’est lui que vous soutenez ici ! Qu’il estime que la Terre est plate sans prétendre en faire, à tort, un critère de catholicité, s’il-vous-plaît.

      Après vous dites que j’accuse de trahison un homme qui à colporté plusieurs mensonges notamment sur Johan Livernette (qu’il avait une femme musulmane entre autres choses) et je devrais le respecter plus que de raison?

      Je ne vous reproche pas de critiquer M. Soral sur cette base, mais il me semble que le Dr Ploncard d’Assac z dit la même chose sur M. Livernette, et ajouté qu’il avait travaillé pour un journal lié aux loges ! Qui calomnie ? Que ne tirez-vous les mêmes conclusions à son propos ?
      J’ajoute que je ne connaissais pas les calomnies de M. Soral contre M. Livernette, mais je sais qu’il a calomnié d’autres personnes.

      Le mensonge est à ce niveau assez grave puisqu’il le fait avec intention de nuire alors je dis qu’il est malicieux c’est vrai que je n’aurais pas dût utiliser ce terme et pour vous a t-on le droit de se poser des questions à propos des soi disants « chefs » en dehors des clous? ou bien l’on doit être bien sage et suivre les sans piper mots comme des « moutons »

      Pas de problème là encore : il nous arrive à tous de mal choisir notre vocabulaire, personne ne vous le reprochera puisque vous l’admettez.
      Bien sûr que vous avez raison de vous méfier. Permettez-moi de remarquer que de ce point de vue celui qui accuse tous les autres de participer d’un complot judéo-maçonnique est le Dr Ploncard d’Assac, avec qui vous êtes pourtant bien plus indulgent. Pourtant « le mensonge est à ce niveau assez grave ».

      Ca se suffit ce chantage , il y à des pourris même dans la soi disant « dissidence
      Je ne dois rien à personne si ce n’est à Dieu et à ma mère

      En tout cas vous ne me devez rien. Mais si je vous dit que je crois que nous sommes tous pourris par ce monde luciférien, et que nous devrions donc nous en tenir à des arguments, plutôt qu’à des jugements de personnalité, pouvez-vous m’entendre malgré que rien assurément ne vous y oblige ?

      Pouvons-nous faire la paix, s’il-vous-plaît ?

      J'aime

    • À la modération : mon commentaire est difficile à lire et même en un endroit à comprendre à cause d’une faute de ma part. C’est pourquoi j’avais proposé une version corrigée que vous avez dû juger trop peu différente de l’originale. Je propose cette nouvelle version, pour remplacer celle défectueuse.

       » A Martinus, Je savais bien que ça allait finir de la sorte en fait vous n’êtes là que jouer le professeur et le moralisateur Alors je devrais croire Jacques Attali et pas Pierre Hillard et, Sutton qui sont des gens en qui ma confiance va d’instinct

      Peu importe que Sydney Warburg n’est jamais existé, peut-être la véracité des dires est bien là « 

      Veuillez m’excuser mais en quoi est-ce que je joue le professeur lorsque je vous dit que le prétendu Sydney Warburg n’a jamais existé ? Dire la vérité est-il interdit moralement ? Vous ne contestez pas son caractère fictif, donc vous reconnaissez que Sutton a raconté n’importe quoi sur ce point, alors vous me parlez de votre confiance que vous lui accordez d’instinct, autrement dit il a raconté n’importe quoi et vous lui faites confiance. Soit, c’est votre droit.

      « Peut-être la véracité des dires est bien là » ajoutez-vous au profit de Sutton alors qu’il a raconté l’inverse de la vérité ! Eh bien !

      M. Pierre Hilliard dit beaucoup de vérités mais en condamnant Adolf Hitler pour des mensonges (comme ce prétendu financier juif d’Adolf Hitler ; vous me dites que c’est ce qu’il soutient, je vous crois) il joue le jeu du système. Il n’a jamais été condamné. Il enseigne. Des places douillettes et confortables. Un vrai opposant au système aurait au minimum vu sa carrière bloquée. Je crois qu’il a de bonnes relations avec M. Soral (si je me trompe ne m’en veuillez pas, je ne suis pas chacun des épisodes des psychodrames entre dissidents plus ou moins robustes). Vous ne le lui reprochez pas.

      Vous me dites n’être ici pas d’accord avec M. Attali, mais vous oubliez que vous êtes d’accord avec lui sur la malfaisance d’Adolf Hitler, et d’accord avec Staline pour voir les capitalistes derrière cet homme : belle harmonie, les grands esprits se rencontrent !

       » Je suppose que comme Hervé Lalin, vous accordez sans doute foi a Donald Trump, Salvini Borsolino et Poutine qui est un juif ou au moins à moitié et la Russie est dirigé que ça vous plaise ou non d’ailleurs par des juifs Loubavitch Vous semblez croire qu’à l’heure actuelle tout n’est pas bouclée « 

      Je vous laisse le privilège d’accorder foi à des gens dont il est prouvé qu’ils ont menti. Je n’accorde aucun crédit particulier à quiconque. Je m’intéresse aux actes, pas aux personnalités. Je suis sceptique sur tous. Je laisse les gens infaillibles décider de qui est fiable. Je crois que seule la sagesse divine peut savoir si tout est écrit ou non. Si vous voulez je peux vous ajouter à la liste (un nom unique jusqu’ici, et il n’est pas de ce monde) de ceux qui détiennent cette sagesse divine.

      Remarquez que si vous tranchez pour la duplicité complète de M. V. V. Poutine vous devriez conclure logiquement que le Dr Ploncard d’Assac, son thuriféraire, est un aveugle ou un traître.

       » Adolf Hitler était bien possédé Et comment C’est une vérité qui il me semble, vous ne pouvez nier Et vous semblez regrettez son « œuvre » « 

      Ah bon, Hitler était possédé… Bon, vos compétences en démonologie ne sont pas moins admirables que votre sagesse divine. Est-ce que je regrette son œuvre ? Encore faudrait-il que je la connaisse entièrement. Toujours est-il que vous saluez sa défaite. Comme le fait M. Attali. Vous voyez, vous pouvez aussi être d’accord avec lui, ou avec quiconque. S’il n’en était pas ainsi vous seriez manichéen. Vous ne l’êtes pas, tant mieux.

      Sachez qu’ici vous faites confiance non pas à M. Jacques Attali mais au luciférien Crowley, le type qui expliquait qu’il fallait violer et tuer des enfants, de préférence des garçons blancs.

      Vous voyez que votre façon de vous défausser sur M. Attali a des implications graves, mais pour vous-même surtout.

       » Vous dites à Fertfertfert qu’il est moins catholique que Calvin et Martin Luther sans le connaître, quelle violence, mais de quel droit vous vous permettrez cela? Et quand bien même « 

      De quel droit me permets-je de dire que Fert Fert Fert est moins catholique que Calvin ? J’en ai donné les raisons : il prône une lecture littérale de la Bible, même sur les questions sans lien pour la foi ni les mœurs, lecture rejetée par la théologie catholique – lisez l’article en lien dans la discussion à laquelle vous faites allusion – et en fait il n’y avait que le judaïsme rabbinique pour tirer comme lui de la Bible la conclusion que la Terre ne peut être que plate.

      Que veut dire « et quand bien même ? » Voulez-vous dire que si une chose est vraie il ne faut pas la dire ?

      Je n’ai aucune hostilité pour Fert Fert Fert, ni pour vous. Il estime que la Terre est plate : soit, aucun problème pour moi qui estime qu’elle est ronde, tout ce que je demande est qu’il ne prétende pas que sa position serait celle de l’Église catholique. Quand il le fait, il accuse les autres d’hérésie, y compris des saints et des pères de l’Église. Il fait donc à tort ce que vous me reprochez de faire même à bon droit (« et quand bien même »), mais c’est lui que vous soutenez ici ! Qu’il estime que la Terre est plate sans prétendre en faire, à tort, un critère de catholicité, s’il-vous-plaît.

       » Après vous dites que j’accuse de trahison un homme qui à colporté plusieurs mensonges notamment sur Johan Livernette (qu’il avait une femme musulmane entre autres choses) et je devrais le respecter plus que de raison « 

      Je ne vous reproche pas de critiquer M. Soral sur cette base, mais il me semble que le Dr Ploncard d’Assac a dit la même chose sur M. Livernette, et ajouté qu’il avait travaillé pour un journal lié aux loges ! Qui calomnie ? Que ne tirez-vous les mêmes conclusions à son propos ? J’ajoute que je ne connaissais pas les calomnies de M. Soral contre M. Livernette, mais je sais qu’il a calomnié d’autres personnes.

       » Le mensonge est à ce niveau assez grave puisqu’il le fait avec intention de nuire alors je dis qu’il est malicieux c’est vrai que je n’aurais pas dût utiliser ce terme et pour vous a t-on le droit de se poser des questions à propos des soi disants « chefs » en dehors des clous? ou bien l’on doit être bien sage et suivre les sans piper mots comme des « moutons » « 

      Pas de problème là encore : il nous arrive à tous de mal choisir notre vocabulaire, personne ne vous le reprochera puisque vous l’admettez. Bien sûr que vous avez raison d’être critique. Et je ne défends pas M. Soral : relisez donc ce que j’en ai dit plus haut ! Je demande seulement que nous cessions de nous accuser les uns les autres de trahison pour n’importe quoi.

      Permettez-moi de remarquer que de ce point de vue celui qui accuse tous les autres de participer d’un complot judéo-maçonnique est le Dr Ploncard d’Assac, avec qui vous êtes pourtant bien plus indulgent. Pourtant « le mensonge est à ce niveau assez grave ».

      J'aime

      • Quoi ?

        Comment ça, il s’est trahi ?

        Certes j’avais mis le lien d’un article disant que Sydney Warburg n’avait jamais existé :

         » De nombreux auteurs, comme le Hollandais De Ruyter débitent du Sutton en tranches, et le vendent ainsi comme un nouveau produit récemment mis au point, mais, hélas pour eux, le coup de grâce à cette légende tenace – et reçue comme une évidence par les nouveaux esprits forts – a été donné dans la dissertation déjà ancienne parue dans le périodique ou cahier d’histoire contemporaine Vierteljahresheft für Zeitgeschichte1954/4, d’Hermann Lutz (1881-1965) – excellent enquêteur aussi sur les causes de la Première Guerre mondiale et la responsabilité britannique écrasante – intitulée « Falsifications touchant le financement par l’étranger d’Hitler » (Fälschungen zur Auslandsfinanzierung Hitlers). Les archives de Lutz ont été rassemblées, nous dirions volontiers confisquées, à la Stanford University !

        Tout tourne autour d’un membre de la célèbre famille juive américaine des Warburg, prénommé Sydney, qui à l’automne 1933, aurait confié, ne pouvant se démasquer, à un Hollandais Stoup, assassiné en 1944, ce financement par des établissements bancaires de celui qui dominera la scène allemande et européenne ! Stoup en fit un livre. Hélas ce Sydney Warburg en question n’a jamais existé, et le siège de sa banque aurait été, selon ce même Stoup, à New York au 5754 Fourth Avenue, Quatrième Avenue donc, là où résiderait prétendument, le notait-il, la firme Warburg & Warburg , or la rue cesse au numéro 420 !

        Arrêtons là les balivernes dans un monde plongé dans la terreur, où tout est menace, quand il n’est pas mensonge « 

        … et il m’a répondu que Jacques Attali disait que ce Sydney Warburg n’avait jamais existé, et alors ?

        Comment dites-vous ? que s’il mentionne le livre d’Attali au lieu de la source que je lui avais donné cela prouverait qu’il savait déjà que Sydney Warburg n’avait jamais existé, et donc qu’il mentait ? Parce qu’il n’a pas eu le temps de découvrir et de lire ce livre dans l’intervalle ?

        … qu’il aurait donc prétendu que ce Sydney Warburg aurait financé l’ascension d’Adolf alors même qu’il savait depuis longtemps que ce banquier n’avait jamais existé, preuve parfaite de mensonge ?

        … sans rien dire de l’expression « la véracité des faits pour désigner ce qu’il doit pourtant reconnaître pour impossible ?

        Allons donc ! Si Alex était un menteur s’étant fait prendre la main dans le sac, il ne lui resterait plus que la méthode désespérée des menteurs publiquement démasqués, celle consistant à injurier pour empêcher la discussion !

        Et où avez-vous vu (le 11 décembre 2019 ? ou bien plus d’un mois après la fin de la discussion, le 24 janvier 2020 ?) qu’il aurait tenté cette fuite derrière grand écran de fumée, hein ?

        Non, non, un tel soupçon ! …

        J'aime

  • Si je me permets de remettre la légitimité de certains « dissidents » c’est par ce qu’il y à trop longtemps que le peuple de Dieu souffre sans rien dire car ce sont des gens petits, ils n’ont ni l’éloquence ni le savoir comme vous l’avez et ce sont des gens écrasés par le système de satan depuis des dizaines et des dizaines années et même plus, qui ne peuvent que subir et je vois que certains se soumettent et puisque vous parlez de chauffage il est à tout le monde pour peu qu’on en ai les moyens surtout certains des résistants qui semblent argentés malgré leurs amendes abyssales

    2° La preuve que l’on combat les puissants est-elle pour vous l’impunité qu’on en tire ?

    Non, la preuve ces cancers, ces crises cardiaques et ces suicides etc que peu de personnes sinon averties connaissent

    J'aime

    • Puisque l’impunité n’est pas pour vous une preuve de sincérité alors rien ne justifie votre confiance envers des personnes à la situation paisible dans notre monde luciférien.

      Pour les assassinats, et le risque de faire des martyrs de personnes connues, cf supra.

      J'aime

  • « En tout cas vous ne me devez rien. Mais si je vous dit que je crois que nous sommes tous pourris par ce monde luciférien, et que nous devrions donc nous en tenir à des arguments, plutôt qu’à des jugements de personnalité, pouvez-vous m’entendre malgré que rien assurément ne vous y oblige ?

    Pouvons-nous faire la paix, s’il-vous-plaît ? »

    Je m’emportes un peu
    Oui, j’enterre ma hache de guerre.

    Nous devrions tous être soudés et mettre à profit les points nombreux qui nous rassembles et qui faits que nous sommes sur ce site.

    Vous avez de bons arguments.
    Je vous remercie vraiment d’avoir d’accepter de discuter, c’est enrichissant et surtout d’avoir conclu avec le cœur.

    « Mais si je vous dit que je crois que nous sommes tous pourris par ce monde luciférien »

    oui, c’est un axiome, Je pense et combien de façon personnelle, que nous sommes tous pourris plus ou moins, évidemment tant que le monde sera tel qu’il est.
    Et c’est très dramatique pour les jeunes gens et les enfants plus particulièrement.

    « Ah bon, Hitler était possédé… Bon, vos compétences en démonologie ne sont pas moins admirables que votre sagesse divine.
    Est-ce que je regrette son œuvre ? Encore faudrait-il que je la connaisse entièrement. Toujours est-il que vous saluez sa défaite. Comme le fait M. Attali.
    Vous voyez, vous pouvez aussi être d’accord avec lui, ou avec quiconque. S’il n’en était pas ainsi vous seriez manichéen. Vous ne l’êtes pas, tant mieux. »

    Vous avez de l’humour…

    Mais sur ce qui est d’Hitler oui il l’était, ça crève les yeux, c’est l’absolu vérité

    D’ailleurs le pape Pie XII l’à fait exorciser à distance
    « Le Père Gabriel Amorth, réaffirma sa conviction qu’Adolf Hitler était en effet possédé, et que cela ne diminuait pas sa culpabilité  »

    En ce qui concerne, Pierre Hillard,, ça remonte à assez loin avant je crois qu’il ne fasse jonction avec M Soral.
    J’étais allé le voir à Chiré où il faisait une conférence, et il avait dit qu’il s’était fait licencié de son métier d’enseignant à l’université pour ses propos, juste là a cette période.

    A la revoyure!

    J'aime

    • Je vous en prie. Je vous assure que je déplore seulement que nous nous accusions de trahir mutuellement.

      Et aussi bien sûr que nous colportions les bobards des loges : les histoires faisant d’Adolf Hitler un sataniste viennent toutes… des milieux satanistes !

      Mais bien sûr le fait que des catholiques traditionalistes reprennent ce mensonge luciférien à leur compte sera l’occasion pour d’autres de les ridiculiser…

      Y compris des universitaires : Stéphane François par exemple.

       » Au-delà de ça, je ne suis pas franchement un amateur de ces théories indo-européennes, à l’exception peut-être des constructions délirantes d’une émission comme « Alien Theory », qui voit dans toute civilisation l’action des extraterrestres. Elles m’intéressent principalement pour leur place dans l’histoire des idées, et plus précisément dans le cadre de l’étude des doctrines racistes. Pas plus : il ne s’agit que d’un intérêt scientifique.

      Sinon, je suis beaucoup plus réceptif, mais toujours dans un cadre professionnel, aux théories faisant des nazis des occultistes, ou des adeptes de la magie noire : il y a des constructions intellectuelles complètement démentes, et assez fascinantes pour celui qui s’intéresse aux marges. Je prépare d’ailleurs un nouvel ouvrage sur le sujet, à paraître à la fin de cette année aux Presses universitaires de France.

      Quant à Pie XII, s’il avait fait dans l’exorcisme, ç’aurait plutôt été de l’exorcisme contre Dieu : il suivait pas à pas les lucifériens !

      Je vous souhaite bonne chance et me réjouis que nous puissions nous quitter le cœur léger.

      J'aime

  • Entre-temps, j’ai lu vos nombreux commentaires sur les articles différents pour mieux vous cernez
    Je ne vais pas m’épuiser dans un jeu réplique contre réplique qui semble-t’il vous amuse.
    Quand on ne veut pas reconnaître qu’Hitler était bien possédé, je vous avez posé cette question pour voir si vous étiez de bonne foi.

    Je lis en ce moment « la vérité sur la bounty », et vous me faites pensez au commandant Bligh qui n’était en réalité que Lieutenant.
    Mais pour les besoins de l’expédition, il à été bombardé commandant
    Imbuvable, autoritaire et obséquieux mais très éduqué et très érudit, il n’empêche que c’était un sacré salopard
    Mais pour qui travaillez vous?

    Est-ce que vous êtes vous prêts à reconnaitre le témoignage vous concernant de Tschigrant pour la vérité quand il dit « dans un language docte et prétentieux »et surtout êtes vous prêts à mettre moins de mauvaise fois et de suffisance dans vos commentaires.
    Je ne pense pas

    Je vous renvoie aux questionnement de tschirgant

    À quel jeu jouez-vous donc ? Êtes-vous ici pour enfumer les esprits complètement en désarroi dans un monde déboussolé? Je ne voudrais pas le croire

    Sur ce je vous laisse

    Aimé par 1 personne

    •  » Je lis en ce moment « la vérité sur la bounty », et vous me faites pensez au commandant Bligh qui n’était en réalité que Lieutenant.
      Mais pour les besoins de l’expédition, il à été bombardé commandant
      Imbuvable, autoritaire et obséquieux mais très éduqué et très érudit, il n’empêche que c’était un sacré salopard
      Mais pour qui travaillez vous? « 

      Vous défendez dans ce commentaire-ci ceux qui envoient saint Thomas d’Aquin en Enfer, et vous me demandez pourquoi je le fais ? Beau catholique que vous êtes, vraiment.

      Quand un colporteur de mensonges lucifériens s’appuie sur le menteur luciférien John Allegro pour accuser implicitement saint Thomas d’Aquin d’avoir tourné le dos au Christ et d’avoir propagé l’enseignement des ennemis de l’Église, le devoir d’un catholique n’est pas d’agir comme vous le faites, en soutenant systématiquement ceux qui vouent l’Égilse et ses plus grands saints à l’Enfer, mais de combattre le mensonge des lucifériens.

      Quand donc reconnaîtrez-vous que saint Thomas d’Aquin a bel et bien témoigné que de son temps (contemporain de celui de saint Louis) l’Église reconnaissait que la Terre était ronde ? En voici la preuve (Somme théologique, question I, article I) :

      Ainsi l’astronome et le physicien, par exemple, arrivent l’un et l’autre à la conclusion que la terre est ronde ; mais l’astronome y arrive par les mathématiques, c’est-à-dire par des calculs séparés de la matière, tandis que le physicien procède par des observations faites sur la matière même. Rien n’empêche donc que la science sacrée considère, au flambeau de la révélation divine, les choses que les sciences philosophiques examinent au jour de la lumière naturelle.
      Eadem enim conclusionem demonstrat astronomus et naturalis, puta quod terra est rotunda ; sed astrologus per medium mathematicum, id est, ā materiã abstractum ; naturalis autem, per medium circa materiam consideratum. Unde nihil prohibet de eisdem rebus, de quibus philosophicæ disciplinæ tractant secundum quod sunt cogniscibiles lumine naturalis rationis, etiam aliam scientam tractare, secundum quod cognoscuntur lumine divine revelationis.

      Alors ? Oui ou non êtes-vous en train de défendre un colporteur de mensonges lucifériens, de calomnies contre l’Église ? Oui ou non ce mensonge anticatholique vient-il d’un luciférien qui disait que Jésus-Christ n’avait jamais existé, que les premiers chrétiens étaient des camés au LSD pratiquant un culte chamanique de la fertilité, hein ?

      Et vous défendez ceux qui viennent colporter ces mensonges ! Ah oui, beau catholique, vraiment !

       » Quand on ne veut pas reconnaître qu’Hitler était bien possédé, je vous avez posé cette question pour voir si vous étiez de bonne foi. « 

      Ah bon, pour vous être catholique c’est être possédé du démon…
      Je comprends alors pourquoi vous soutenez ceux qui envoient en Enfer saint Thomas d’Aquin : c’est conforme à votre foi, si bonne dites-vous, qui vous fait soutenir ceux qui envoient saint Thomas d’Aquin en Enfer.

       » Entre-temps, j’ai lu vos nombreux commentaires sur les articles différents pour mieux vous cernez « 

      Traduction : vous n’avez aucun argument.

       » Je ne vais pas m’épuiser dans un jeu réplique contre réplique qui semble-t’il vous amuse. « 

      Autre manière de dire que vous n’avez aucun argument à donner.

      Est-ce que vous êtes vous prêts à reconnaitre le témoignage vous concernant de Tschigrant pour la vérité quand il dit « dans un language docte et prétentieux »et surtout êtes vous prêts à mettre moins de mauvaise fois et de suffisance dans vos commentaires.
      Je ne pense pas

      Je vous renvoie aux questionnement de tschirgant

      À quel jeu jouez-vous donc ? Êtes-vous ici pour enfumer les esprits complètement en désarroi dans un monde déboussolé? Je ne voudrais pas le croire

      Sur ce je vous laisse

      J'aime

    • Encore une occasion de présenter mes excuses au modérateur : en rédigeant ma réponse j’ai commis une erreur.

       » Je lis en ce moment « la vérité sur la bounty », et vous me faites pensez au commandant Bligh qui n’était en réalité que Lieutenant.
      Mais pour les besoins de l’expédition, il à été bombardé commandant
      Imbuvable, autoritaire et obséquieux mais très éduqué et très érudit, il n’empêche que c’était un sacré salopard
      Mais pour qui travaillez vous? « 

      Vous défendez dans ce commentaire-ci ceux qui envoient saint Thomas d’Aquin en Enfer, et vous me demandez pourquoi je le fais ? Beau catholique que vous êtes, vraiment.

      Quand un colporteur de mensonges lucifériens s’appuie sur le menteur luciférien John Allegro pour accuser implicitement saint Thomas d’Aquin d’avoir tourné le dos au Christ et d’avoir propagé l’enseignement des ennemis de l’Église, le devoir d’un catholique n’est pas d’agir comme vous le faites, en soutenant systématiquement ceux qui vouent l’Égilse et ses plus grands saints à l’Enfer, mais de combattre le mensonge des lucifériens.

      Quand donc reconnaîtrez-vous que saint Thomas d’Aquin a bel et bien témoigné que de son temps (contemporain de celui de saint Louis) l’Église reconnaissait que la Terre était ronde ? En voici la preuve (Somme théologique, question I, article I) :

      Ainsi l’astronome et le physicien, par exemple, arrivent l’un et l’autre à la conclusion que la terre est ronde ; mais l’astronome y arrive par les mathématiques, c’est-à-dire par des calculs séparés de la matière, tandis que le physicien procède par des observations faites sur la matière même. Rien n’empêche donc que la science sacrée considère, au flambeau de la révélation divine, les choses que les sciences philosophiques examinent au jour de la lumière naturelle.
      Eadem enim conclusionem demonstrat astronomus et naturalis, puta quod terra est rotunda ; sed astrologus per medium mathematicum, id est, ā materiã abstractum ; naturalis autem, per medium circa materiam consideratum. Unde nihil prohibet de eisdem rebus, de quibus philosophicæ disciplinæ tractant secundum quod sunt cogniscibiles lumine naturalis rationis, etiam aliam scientam tractare, secundum quod cognoscuntur lumine divine revelationis.

      Alors ? Oui ou non êtes-vous en train de défendre un colporteur de mensonges lucifériens, de calomnies contre l’Église ? Oui ou non ce mensonge anticatholique vient-il d’un luciférien qui disait que Jésus-Christ n’avait jamais existé, que les premiers chrétiens étaient des camés au LSD pratiquant un culte chamanique de la fertilité, hein ?

      Et vous défendez ceux qui viennent colporter ces mensonges ! Ah oui, beau catholique, vraiment !

       » Quand on ne veut pas reconnaître qu’Hitler était bien possédé, je vous avez posé cette question pour voir si vous étiez de bonne foi. « 

      Ah bon, pour vous être catholique c’est être possédé du démon…
      Je comprends alors pourquoi vous soutenez ceux qui envoient en Enfer saint Thomas d’Aquin : c’est conforme à votre foi, si bonne dites-vous, qui vous fait soutenir ceux qui envoient saint Thomas d’Aquin en Enfer.

       » Entre-temps, j’ai lu vos nombreux commentaires sur les articles différents pour mieux vous cernez « 

      Traduction : vous n’avez aucun argument.

       » Je ne vais pas m’épuiser dans un jeu réplique contre réplique qui semble-t’il vous amuse. « 

      Autre manière de dire que vous n’avez aucun argument à donner.

      J'aime

      • L’immense majorité des défenseurs de la République laïque sont de bonne foi, et croient, sincèrement, qu’avant l’avènement de tels régimes l’Europe aurait été écrasée par une tyrannie obscurantiste, parfois démente, inspirée par l’Église catholique.

        Axel sait que le mythe faisant d’Adolf Hitler un occultiste est propagé par des satanistes, et que même les ennemis les plus décidés de la politique et du régime de cet homme, pour peu qu’ils connaissent la question, se moquent de cette ânerie-là, car je le lui ai déjà dit, le 12 décembre 2019, citant M. Stéphane François :

        Sinon, je suis beaucoup plus réceptif, mais toujours dans un cadre professionnel, aux théories faisant des nazis des occultistes, ou des adeptes de la magie noire : il y a des constructions intellectuelles complètement démentes

        C’est des nationalistes qu’il parle ainsi, et hélas ce constat s’appuie sur des arguments concrets, Axel en est la preuve.

        Imposer l’image d’un mouvement nationaliste dément, comme le ferait conclure ce que dit Axel, est déjà utile à tous ceux qui craignent le nationalisme ou le haïssent. Mais ce n’est pas assez semble-t-il.

        Axel intervient systématiquement en faveur des mensonges lucifériens. Il m’interpelait ainsi le 11 décembre 2019 :

        Vous dites à Fertfertfert qu’il est moins catholique que Calvin et Martin Luther sans le connaître, quelle violence, mais de quel droit vous vous permettrez cela? Et quand bien même

        Or Fert Fert Fert a lui-même reconnu ensuite, implicitement mais sans aucune ambiguïté, que c’était lui-même qui, à tort, avait excipé de critères de catholicité purement imaginaires, et il a corrigé cette erreur, dont la conséquence d’ailleurs était d’accuser d’hérésie tous les plus grands saints de l’Église, notamment saint Augustin, saint Thomas d’Aquin, saint Pie V… Autrement dit, Fert Fert Fert avait fait, à tort, ce qu’Axel me reprochait d’avoir fait. Mais c’était lui qu’il défendait !

        Une autre conséquence de cette erreur un temps commise par Fert Fert Fert était de cautionner justement le mensonge luciférien faisant de l’Église catholique une force d’oppression catholique s’opposant à la connaissance de la vérité. Axel veut donc avec acharnement revêtir l’Église de tous les vices que lui prêtent ceux qui la haïssent.

        Ayant été incapable de trouver la moindre erreur, la moindre de faute, fût-ce même d’impolitesse (à moins qu’il soit impoli de répondre à une injure personnelle), il en déduit naturellement, selon ses penchants, que je suis « malpoli », « imbuvable, autoritaire, obséquieux », « un sacré salopard », « de mauvaise foi », « suffisant »… Oui, c’est ce que l’on est, pour lui, lorsque l’on défend l’Église catholique contre quelqu’un qui l’injurie, en se servant exclusivement d’arguments, contre un tiers qui n’en a aucun, et ne s’est montré capable que d’insanités.

        Axel intervient donc systématiquement en faveur des mensonges lucifériens, et n’est capable que d’injures, entièrement dépourvues d’arguments, contre ceux qui défendent des catholiques contre ces mensonges lucifériens.

        Ne nous étonnons pas si, en face, des gens de bonne foi nous méprisent.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s