Le Vicomte de Macron affirme que «D’où qu’on vienne, on peut devenir Français» !!!

Jules Verne, qui nous a laissé une OEUVRE FRANCAISE SANS EGAL doit se retourner dans sa Tombe !

Donc, pour le Vicomte de Macron du Fou, cet Inuit ci-dessous peut devenir Français s’il le désire !

Idem pour ces Pygmées :

Idem pour les sorciers Africains :

Le Vicomte de Macron passe sous Silence que son Fils A SIGNE UN CONTRAT avec le Parti Communiste Chinois pour importer son Puy du Fou en Chine.

C’est pourquoi nous vous en Informons à sa place.

En affaire c’est « Donnant Donnant » ! Qu’a promis De Villiers Fils au Parti communiste Chinois en sachant que le PCC opère depuis 2018 une MAIN-MISE SUR DES HAUTS LIEUX FRANCAIS comme SUEZ et l’Aéroport de Toulouse-Blagnac pour ne citer qu’eux ?


Le Puy du Fou s’exporte en Chine après avoir conquis l’Espagne

Le Puy du Fou semble être sur l’autoroute du succès et de l’innovation. À peine deux mois après l’ouverture du Puy du Fou España à Tolède, dans le centre de l’Espagne, le parc à thème vendéen part à la conquête de l’Asie, et plus précisément de la Chine. La direction du Puy du Fou, qui a publié un communiqué le jeudi 20 mai, rappelle que « les études s’intensifient pour la création d’un parc Puy du Fou en Chine dans les années à venir », mais annonce qu’elle « innove avec un nouveau concept de spectacle intitulé SAGA ».

Le spectacle historique chinois n’aura rien à envier à ses homologues français et espagnol mais sera différent, annonce la direction du Puy du Fou. « Ce nouveau concept artistique a été totalement imaginé pour s’installer au cœur des grandes métropoles mondiales », apprend-on. Ainsi, l’expérience SAGA en Chine « est la promesse d’une évasion totale de plus de deux heures, pensée pour le rythme de vie des centres-villes ».

Le spectacle chinois sera « inspiré de l’Histoire et des légendes chinoises » et proposera une « création ultra-immersive signée par l’équipe artistique du Puy du Fou ». Les visiteurs plongeront dans « le Shanghai des années 1930 », promet le Puy du Fou. Ils seront « emportés dans une histoire offrant de multiples choix dans son déroulement » et « devront choisir eux-mêmes leur parcours au fil de leur progression ». La promesse est grande pour le parc imaginé (…)

Yahoo Actualité : https://fr.news.yahoo.com/puy-fou-s-exporte-chine-211317488.html


Investissements chinois en France

Résumé de la rubrique : Profitant d’une place centrale en Europe, la France accueille de plus en plus d’investisseurs chinois sur son territoire. En effet, depuis le début des années 2000, le fonds dinvestissement chinois en France ne cesse de croître et privilégie les produits d’excellence français tels que le vin. Les investissements chinois en direction de l’immobilier sont également très importants et sont principalement dirigés vers les logements de prestige, concentrés surtout à Paris, les investisseurs étant conscients du potentiel de plus-value de la pierre française.

France Info : https://www.francetvinfo.fr/economie/commerce/investissements-chinois-en-france/


Le Vicomte de Macron explique donc aux Communistes Chinois que n’importe qui peut être Français et qu’eux RICHISSISMES COMMUNISTES, seront plus Français en France que les Français de Sang que Macron veut faire disparaître.


«D’où qu’on vienne, on peut devenir Français» : Philippe de Villiers aborde une nouvelle fois le dossier de l’immigration

Philippe de Villiers n’a de cesse de dénoncer l’immigration en France et la politique du pays dans ce domaine. Mais cette fois-ci, il a déclaré qu’il était possible de devenir Français «d’où qu’on vienne» parce que «par-delà les origines ethniques, il y a une unité culturelle».

Connu pour ses propos tranchés au sujet de la politique migratoire de la France, l’ancien secrétaire d’État estime pourtant qu’il est possible de «devenir Français» à certaines conditions.

«La France, c’est l’idée que par-delà les origines ethniques il y a une unité culturelle, donc un horizon commun, une culture commune –cette culture qui vient du baptistère– et d’où qu’on vienne, on peut devenir Français», a-t-il déclaré sur CNews.

«Parce que la France est un acte politique et un acte d’amour. Ce n’est pas un acte de la géographie. La France ne nous a pas été donnée. Elle a été construite», a-t-il poursuivi.

«On peut devenir Français à condition que l’on accepte de loger dans son cœur, d’accueillir en son cœur […] le trésor français, le dépôt millénaire de nos richesses intérieures. Pour devenir Français, il faut apprendre à aimer notre histoire, apprendre à pratiquer notre art de vivre», a-t-il encore ajouté.

«Une histoire qu’on partage»

Philippe de Villiers avait déjà tenu des propos semblables et rappelé précédemment que «beaucoup de gens» avaient «le sentiment d’être étrangers chez soi». Il avait constaté sur RTL que «la France se défrancis[ait]» et avait appelé à «réinstaller la France en France».

«La France, c’est une histoire qu’on partage, ou alors on s’en va, un art de vivre qu’on partage, ou alors on s’en va. Ça s’appelle l’assimilation», avait lancé le fondateur du Puy du Fou.

Philippe de Villiers a d’ailleurs fait paraître un livre, Le Jour d’après (Ce que je ne savais pas… et vous non plus), où il dit sa déception face à la politique d’Emmanuel Macron en qui il avait pourtant placé certains espoirs.

«Ce sont des collabos»

Le 28 avril, il avait déclaré sur CNews que les Français établissaient un lien «entre l’immigration et le terrorisme».

«Ceux qui refusent de faire un lien entre l’immigration et le terrorisme ont du sang sur les mains. Ce sont des collabos», a-t-il affirmé, ajoutant «peser» ses mots et aborder un sujet «très grave».

Selon un sondage de l’Ifop publié le 17 mai, les Français semblent en effet adopter une attitude méfiante, voire hostile, envers l’immigration: 71% d’entre eux estiment que le pays «compte déjà beaucoup d’étrangers et qu’accueillir des immigrés supplémentaires n’est pas souhaitable».

Toujours selon le Baromètre de la fraternité de l’Ifop, deux Français sur trois (64%) font le lien «entre accueil des réfugiés migrants et terrorisme». Pourtant, plus de la moitié estime que les immigrés contribuent à enrichir la culture (57%) et 73% réalisent que les travailleurs immigrés occupent des métiers que les Français ne veulent pas exercer.

Sputnik : https://fr.sputniknews.com/france/202105231045642130-dou-quon-vienne-on-peut-devenir-francais-philippe-de-villiers-aborde-une-nouvelle-fois-le-dossier/


Lorsqu’il est question de s’en mettre PLEIN LES POCHES et de Tolérer que des Pans entiers de France soient cédés aux Communistes Chinois, le Vicomte oublie vite Sainte Jeanne d’Arc et la Religion Catholique des Rois de France.

S’il reste un brin d’intégrité aux Français, ils signifieront au Vicomte ce qu’ils pensent de son consentement à permettre aux Pires ennemis de la France, les Communistes, de l’envahir en s’appropriant des Pans entiers de sa TERRE.

En 2018, les investissements chinois ont fortement chuté en Europe, mais ont connu une augmentation de 86% en France, selon une étude du cabinet Baker McKenzie :

Challenges : https://www.challenges.fr/economie/les-investissements-chinois-en-forte-hausse-en-france_638855

——–

Voici les principaux investissements chinois des dernières années, souvent pilotés par des groupes étatiques.

Sud-Ouest : https://www.sudouest.fr/economie/investissements-chinois-en-france-des-acquisitions-massives-dans-de-nombreux-domaines-2779128.php

Club Med

Après une homérique bataille boursière, l’expert des clubs de vacances a été racheté en février 2015 par le conglomérat chinois Fosun , dans une opération valorisant le français 939 millions d’euros. L’acquisition a permis au Club Med de prospérer sur un marché chinois en plein boom . Fosun a également conclu en décembre 2018 un « partenariat industriel » avec la Compagnie des Alpes, leader mondial de l’exploitation de domaines skiables, et pourrait entrer à son capital.

Hôtellerie

Louvre Hotels Group – connu sous ses marques Campanile, Kyriad ou Première Classe – est depuis 2015 dans l’escarcelle du conglomérat Jin Jiang (contrôlé par la municipalité de Shanghai), qui l’a racheté au fonds Starwood Capital pour 1,3 milliard d’euros. Ce rapprochement a grand ouvert le marché chinois aux enseignes de Louvre Hotels.

Automobile – Football

Début 2014, PSA Peugeot Citroën a ouvert son capital au géant automobile chinois Dongfeng et à l’État français, qui ont déboursé chacun 800 millions d’euros pour prendre, chacun, 14% du constructeur en difficulté. PSA avait ensuite confirmé mi-2015 la cession de 100% du club de football FC Sochaux-Montbéliard à la société chinoise Ledus.

Aéroport de Toulouse-Blagnac

En avril 2015, l’État officialise – pour 308 millions d’euros – la vente de 49,99% de la société de gestion de l’aéroport de Toulouse-Blagnac à un consortium chinois réunissant le groupe étatique Shandong Hi-Speed et le fonds hongkongais Friedmann Pacific. Tous deux s’associent dans la holding Casil Europe. Dans un récent entretien, le président de Casil Europe, Mike Poon, a défendu le bilan de cette cession controversée, alors même que Casil a mandaté début 2019 la banque Lazard pour recevoir des offres de rachat de sa participation.

Terres céréalières – vignobles

Le conglomérat chinois Reward Group avait confirmé début 2018 avoir racheté « environ 3 000 hectares » de terres céréalières dans l’Indre et l’Allier entre 2014 et 2017, pour y cultiver du blé bio. Emmanuel Macron avait peu après annoncé l’instauration de « verrous réglementaires » sur les achats de terres agricoles par des étrangers.

De leur côté, les vignobles français sont la cible d’innombrables investissements de milliardaires chinois : environ 165 châteaux et domaines sont contrôlés par des investisseurs chinois , dont plus de 150 dans le Bordelais . En 2015, un domaine du Languedoc passait pour la première fois sous pavillon chinois.

Agroalimentaire – lait

En 2013, le mastodonte agroalimentaire chinois Shuanghui s’empare des marques Aoste, Justin Bridou et Cochonou , via son rachat de l’américain Smithfields Foods. Début 2018, un consortium mené par les chinois Fosun et Sanyuan finalise l’acquisition des margarines « St Hubert » au fonds Montagu.

Surtout, des usines de lait destinées au marché chinois se multiplient. En juin 2015, est inaugurée à Isigny-sur-Mère (Calvados) une usine financée au tiers par le hongkongais H&H (propriétaire des laits infantiles Biostime). Le chinois Synutra réplique en lançant en 2016 à Carhaix (Finistère) « la plus grande laiterie d’Europe ». Mais la coopérative bretonne Sodiaal a racheté le 12 mars à Synutra une partie de son site.

Luxe

En février 2018, Fosun a acquis la majorité de Lanvin, la plus ancienne maison de couture parisienne encore en activité, ambitionnant de relancer le français en sévères difficultés financières. Le parfumeur Marionnaud a été repris en 2005 par le milliardaire hongkongais Li Ka-Shing (décédé l’an dernier). La griffe Sonia Rykiel et le chausseur Robert Clergerie sont passés sous le contrôle du hongkongais Li&Fung.

Énergie

En 2011, GDF Suez annonçait céder 30% de sa branche d’exploration-production au fonds souverain chinois CIC pour 2,3 milliards d’euros.


Ne vous étonnez pas si les Communistes Chinois augmentent votre Facture ENERGIE et le Panier de la Ménagère ! Le Vicomte de Macron a signé pour.

Il s’en met Plein les Poches en Chine avec son Puy du Fou et en contre-partie, les Chinois peuvent continuer de piller la France donc les Français !

Voilà pourquoi le Vicomte de Macron annonce très fièrement que « D’où qu’on vienne, on peut devenir Français » il a juste oublié d’ajouter « D’où que viennent les Milliardaires Communistes Chinois, ils deviendront Français par leur Fusion Acquisition de Pans Entiers de la FRANCE ».

L’Equipe de Pro Fide Catholica a tiré sur le Fil du Mensonge du Vicomte de Macron et TOUT EST VENU.