PROTESTANTISME : LA SECTE CONTRE LES SAINTS Par Laurent Glauzy

Les premières pages du Missel en date du 1er novembre, « la fête de tous les saints » expose en une phrase, une seule et unique phrase, ce qu’est un saint :

« Aujourd’hui, il s’agit de célébrer tous ceux qui, par leur vie, ont honoré Jésus, ont reproduit ses vertus, ont été son reflet, si bien que, au delà d’eux, c’est encore Jésus que nous honorons comme notre modèle et la source de toute sainteté. »

En lisant cette phrase, vous comprendrez pourquoi les protestants n’ont pas de saints. Grattez le vernis de cette secte talmudiste, et vous verrez que les pasteurs sont exactement l’inverse du Christ : radins, vicieux, conventionnels, matérialistes, et sans courage.

Par ailleurs, je suis en train de lire les conditions d’évangélisation auxquelles les prêtres catholiques étaient confrontées en Papouasie il y a cent ans. Comment les conversions se sont opérées, le contact avec les populations cannibales. AUCUN IMAM, AUCUN RABBIN, AUCUN PASTEUR ne seraient risqués à approcher ces « sauvages ». Ces pseudo-croyances n’aiment pas Dieu, mais la politique et les honneurs très terrestres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s