Reste du déluge ? Un château vieux de plusieurs millénaire découvert dans un lac en Turquie

ARCHÉOLOGIE – Des chercheurs ont mis au jour les ruines d’une forteresse construite entre le IXe et VIe siècle avant J-C. Trouvée dans les profondeurs du lac de Van, elle aurait été engloutie par la montée des eaux au cours des derniers siècles.

Les abysses cachent souvent des trésors enfouis. Un château vieux de 3000 ans a été découvert sous les eaux du lac de Van, le plus grand de Turquie. Profond de 170 mètres, il se situe à l’extrême est du pays, non loin de la frontière iranienne. Selon les archéologues de l’université Van Yüzüncü Yıl (Lake Van Underwater Research Association) à l’origine des fouilles, la forteresse aurait été construite à l’époque de l’Urartu, un royaume constitué vers le IXe siècle avant J-C.

«Il y avait une rumeur selon laquelle il pourrait y avoir quelque chose sous l’eau mais la plupart des archéologues et des responsables du musée nous ont dit que nous ne trouverions rien», explique au Hurriyet Daily News Tahsin Ceylan, chef de plongée de la mission et photographe des fonds marins.

«Les habitants de la région ont toujours cru que ce lac cachait des histoires mystérieuses. Nous travaillons à présent pour en révéler les secrets»

Tahsin Ceylan, chef de plongée de la mission

Retrouvé à une profondeur de plus de dix mètres, le château mis au jour s’étend sur environ un kilomètre carré. Ses murs, s’élevant jusqu’à trois ou quatre mètres de hauteur, seraient maintenus en très bon état grâce aux eaux alcalines du lac. Cette ancienne forteresse aurait été engloutie par la montée importante des eaux qui s’est produite au cours des derniers siècles.

Ses murs s'élèvent jusqu'à trois ou quatre mètres de hauteur.

«Nous avons détecté l’emplacement exact du château, nous l’avons photographié et nous avons progressé dans nos recherches. Nous pensons maintenant avoir découvert une nouvelle zone d’étude pour les archéologues et les historiens», note Ceylan. En effet, depuis plus de dix ans son équipe, composée d’un plongeur, Cumali Birol, et de Mustafa Akkus, un chercheur de l’Université Van Yüzüncü, travaille dans la région.

De vieilles légendes

«De nombreuses civilisations se sont installées autour du lac Van au cours de l’histoire. Les habitants de la région ont toujours cru que ce lac cachait des histoires mystérieuses. Nous travaillons à présent pour en révéler les secrets», a ajouté le chercheur en précisant que ce lac portait plus de 600.000 ans d’histoire. La forteresse serait ainsi une trace de la civilisation Urartu, aussi appelée le royaume de Van. Prospérant dans la région à partir du IXe siècle, ce royaume et sa culture ont disparu dans le courant de la première moitié du VIe siècle av. J-C dans des conditions inconnues, laissant la place aux Arméniens.

Vivier d’histoires les plus fantastiques les unes que les autres, des créatures cachées aux civilisations disparues, le lac de Van promet de nombreuses surprises. La suite des fouilles archéologiques pourrait attirer les touristes avides de plongée sous-marine. Tout comme les curieux qui aiment se remémorer les vieilles histoires aux airs du mythe de l’Atlantide.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s