Trèbes, l’intervention tardive du GIGN, par Laurent Glauzy

L’affaire de Trèbes, dans l’Aude, qui a vu le meurtre le 23 avril 2018 du Lieutenant-colonel Beltrame, et de trois autres victimes, selon la version officielle, c’est-à-dire maçonnico-talmudico-médiatico-mensongère, connaît un nouveau rebondissement. Ce 17 avril, la grande presse dont Le Parisien mentionne que dix minutes se seraient écoulées entre le signal d’assaut donné par Arnaud Beltrame et l’intervention du GIGN. Un laps de temps qui interroge.

Tout d’abord, il s’agit de répéter que mes précédents articles vont dans le sens d’un crime rituel fondé sur une numérologie cabalistique : le 23 avril, l’Aude (département 11) et tant d’autres données permettent de croire que tout fut organisé par les frères trois points de haut grades.

En revanche, je pense mettre trompé dans ma supposition d’un Beltrame qui ne serait pas mort, car le prêtre traditionnel qui avait la charge de le marier l’a bien assisté dans ses derniers instants. Quand, comme dans mon cas, on refuse les explications officielles, nous sommes toujours livrés dans un raisonnement qui peut égarer. Le tout est de s’en rendre compte.

Donc, Beltrame est mort. Or, il y a deux aspects dans l’annonce de cette nouvelle information : le retard du GIGN et l’aspect psychologique de masse.

Le retard du GIGN est d’autant plus choquant que nous ne disposons d’aucune image. Élément bien étrange alors qu’une grande surface est truffée de caméras. Ces deux indices vont dans le sens d’une réalité que l’on veut cacher et d’un évènement que l’on a certainement provoqué. A titre personnel, je pense que des barbouzes ont préparé le coup, exactement comme avec Mohammed Merah, en 2012, à Toulouse. Rappelons que Mohammed Mérah, selon son avocat (à qui l’on refusa ensuite de s’exprimer) était en prison quand on prétendait qu’il se faisait endoctriner en Afghanistan.

Dans le cas de l’Aude, je pense que Beltrame a été assassiné et que le Marocain Redouane Lakdim a servi de diversion.

Pourquoi la presse nous informe-t-elle du retard de l’intervention maintenant ? La presse sert à diriger la masse. Donc, ce nouvel élément n’a aucun but informel. Nous sommes à présent dans la réalisation de 1984 de George Orwell. La presse maintient la population dans un état de peur. Par ce fait, nous comprenons que les forces de l’ordre sont désorganisées, inaptes. Comme lors de la Terreur, nous sentons que toute la France est menacée. Cette réalité est amplifiée par l’effet des médias. La réaction d’un état de terreur est simple. La masse retourne aux médias pour savoir, vers ceux qui la manipulent. La peur empêche la réflexion, surtout quand il s’agit d’une population malléable ne comprenant que les musulmans sont dangereux. Ce qui est complètement faux. Le danger, c’est la maçonnerie aux ordres des plans Illuminati, préparant une guerre civile en France.

Beltrame aurait donc été sacrifié. Si tel en est le cas, la raison en est simple : il est un franc-maçon de très haut niveau qui devient catholique traditionnel : donc il va devoir faire un choix entre le satanisme et le camp de Dieu. Il est au courant des secrets des loges. Quels sont ces secrets ? Nous pouvons bien entendu penser aux scandales des messes noires et de sacrifices humains mouillant les huiles du milieu politique.

Et puis, un franc-maçon ne se sacrifie jamais. Il suffit d’en avoir côtoyé pour savoir que ces gens ne valent rien.

2 Commentaires

  • Excellent article et conclusion . En effet , on voit clairement se mettre en place de la strategie du choc des civilisations avec une preparation mentale prealable et astucieuse du peuple avant de s’en servir .
    Il est urgent de prier et de quitter les grandes villes.

    J'aime

  • la République révolutionnaire a besoin de crimes rituels (Terreur ,génocide Vendéen,1914,1945 épuration ,) afin de survivre ,ils vont nous remettre l’union sacrée sauce antiterrorisme « je suis Charlot » …….
    Monsieur Ploncard d’Assac nous l’explique bien aussi comme vous Monsieur Glauzy ,il y a un agenda diabolique derrière tout cela .

    Pascal

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s