Archives de Catégorie: Aude

Les Radars Tourelles réputés Invincibles déjà Vandalisés.

Aude : le radar dernier cri de la RD 118 détruit deux fois en sept jours

Le radar dit de « dernière génération » ne semble pas être du goût de ceux qui empruntent régulièrement la route de Limoux. En l’espace d’une semaine, le mât de cet « œil » qui voit tout en hauteur a été sectionné…

Dans la nuit du 26 au 27 juillet dernier, alors qu’ils avaient été déjà incendiés ou dégradés lors du mouvement des Gilets jaunes qui pointait du doigt les taxes imposées par l’État, on se souvient que le radar de la route de Montréal, à la sortie de Carcassonne, ainsi que celui de Preixan, sur la RD 118 menant à Limoux, avaient été la cible de nouvelles dégradations les réduisant à néant… Celui de la route de Montréal avait ainsi été totalement détruit par incendie, alors que celui de la route de Preixan, un radar ‘‘nouvelle génération’’ récemment installé, avait eu son mât ‘‘fondu’’ avec ce qui s’apparente à un chalumeau.

En l’espace d’une semaine, force est de constater que le radar incendié de la route de la Montréal n’a pas changé de visage, alors que celui de Preixan a vite retrouvé sa position le long de la RD 118, après avoir été réinstallé il y a quelques jours à peine. Une renaissance de courte durée si l’on peut dire, puisque le radar en question a de nouveau été vandalisé dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 août.

Cette fois-ci, c’est la base du mât qui a été scié, couchant ainsi le pilier portant le radar proprement dit. Sur ces faits, aucune revendication n’a été faite, si ce n’est qu’ils ont été largement diffusés sur les réseaux sociaux et notamment Facebook. Une enquête de gendarmerie est actuellement en cours.

L’ Indépendant: https://t.co/cdl0qewO7E

 

Radars tourelles : jugés incassables, certains sont déjà vandalisés

Les radars nouvelle génération s’implantent progressivement sur les routes de France. Pas encore en service, certains ont déjà été dégradés, rapporte radar-auto.com.

Par

La Sécurité routière était pourtant pleine d’espoir. Malheureusement, les nouveaux radars, appelés radars tourelles, subissent eux aussi de nombreuses dégradations. Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, les radars sont dans leur viseur et sont régulièrement vandalisés. Pour y faire face, treize cabines nouvelle génération ont été installées dans plusieurs départements français depuis quelques mois. Perchés à plus de quatre mètres du sol, ces nouveaux radars sont censés être inaccessibles et ainsi ne subir aucune dégradation. Seulement, le site radar-auto.com révèle que ces radars, situés hors des agglomérations, subissent la colère de certains automobilistes.

En revanche, les tourelles qui sont installées dans les villes, pour contrôler le franchissement de feu rouge, sont beaucoup plus protégées. Pour rappel, ces nouveaux radars sont capables de contrôler jusqu’à 32 véhicules en même temps. Une nouvelle façon de surveiller les automobilistes qui ne plaît pas du tout aux Gilets jaunes ainsi qu’aux militants anti-radars.

La tourelle de Thionville en tête des dégradations

Toujours selon le site spécialisé, le radar qui comptabilise le plus de dégradations depuis son installation est celui installé sur la rocade de Thionville (57). Installé en juin dernier, il a été victime d’un premier acte de vandalisme un mois plus tard. Démontée, la cabine a seulement été réinstallée en novembre. Une fois encore, elle ne sera restée intacte que quelques jours avant de subir une nouvelle dégradation. La cabine a été recouverte d’une bâche, ouverte et affublée d’un gilet jaune. Début décembre, elle a même été entièrement vidée.

Lire aussi Sécurité routière : 400 « super-radars » vont être installés en 2019

Même sort pour la tourelle installée à Mimizan dans les Landes. Le bas de la cabine a lui aussi été entouré d’un gilet jaune et le haut recouvert d’un sac poubelle. En revanche, ce dernier ne parvient pas à recouvrir les dispositifs de prise de vue installés tout en haut de la cabine. Autre dégradation pour le moins insolite, un homme déguisé en poulet est parvenu à s’asseoir sur le haut de la tourelle de Strasbourg. Son message : faire prendre conscience aux automobilistes que les radars n’ont qu’une utilité, les plumer.

 

 

Les radars tourelles sont déjà vandalisés

Screenshot_2019-08-05 Les radars tourelles sont déjà vandalisés

Ils étaient pourtant jugés indestructibles !

Les radars tourelles qui doivent arriver sur nos routes en remplacement des radars automatiques vandalisés étaient jugés indestructibles et impossibles à vandaliser, mais il semblerait que rien n’empêche un radar d’être dégradé aujourd’hui ! En effet, 13 de ces machines ont été installées sur l’ensemble du territoire, et leur quatre mètres de hauteur devaient les empêcher d’être attaqués par les automobilistes mécontents, alors que les dégradations de ce genre se sont multipliées entre l’arrivée des 80 km/h l’été dernier et la crise des gilets jaunes, qui dure depuis l’automne.

Au sujet des radars

La France n’est pas le pays avec le plus de radars au km²

Radars : Même bâchés, ils vous surveillent !

Ces radars sont capables de surveiller 32 véhicules simultanément en ville, où ils servent surtout à détecter les passages au feu rouge, tandis qu’ils peuvent noter un excès de vitesse sur huit voies à la fois, dans deux sens différents. Sources de nombreuses contraventions à venir, ils subissent déjà l’ire des casseurs. Celui situé sur la rocade de Thionville a été dégradé en juillet 2018, un mois après son installation. Démonté jusqu’en novembre, il a de nouveau été bâché, couvert d’un gilet jaune, ouvert puis finalement vidé entre la fin d’année dernière et le début 2019.

D’autres, souvent aux abords des villes, ont également été recouverts de sacs poubelles, avec plus ou moins de succès dans la quête de troubler les capteurs destinés à verbaliser les automobilistes. Hormis celui de Thionville, les dégradations sont plutôt légères, mais cela montre toutefois que les mesures prises pour éviter lesdites dégradations ne sont pas aussi efficaces qu’espéré.

De nombreux radars du même type doivent être installés dans les prochains mois, mais ce premier aveu de faiblesse pourrait ne pas refroidir les ardeurs des militants anti-radars, qui ont réussi à dégrader 60 % de la totalité du réseau des radars fixes entre l’arrivée des 80 km/h et la fin d’année dernière. Si le pourcentage d’appareils abîmés est le même, la facture déjà élevée pourrait continuer à se corser et le problème pourrait tourner en rond.

Actualité MSN.

Screenshot_2019-08-05 1200 800 5c8ae9aaf9754dc488b3113b jpg (Image JPEG, 1200 × 800 pixels)

Screenshot_2019-08-05 radar-tourelle-masque-thionville jpg (Image JPEG, 620 × 369 pixels)

Screenshot_2019-08-05 radar-tourelle-bache-ouvert jpg (Image JPEG, 514 × 560 pixels)

Screenshot_2019-08-05 Aude le radar dernier cri de la RD 118 détruit deux fois en sept jours

Les Français n’aiment pas les Radars : Qu’ils se le disent !

Nous avons aussi la Formule : « Qui Aime Bien, Châtie Bien » !

Et le Châtiment ne s’est pas fait attendre !

13 Radars Tourelles ont été déjà installés en quelques mois en France. Sans aucune « Mise en service » officielle, les Français ont décidé de ne pas attendre la date de leur Fonctionnement : ils les ont Détériorés sans autre forme de procés !

Le gouvernement avait fait savoir que 400 Radars devraient être installés avant la fin de cette année 2019 pour arriver à 6000 Radars en 2020.

Oui………mais NON. Les Français ne veulent pas de Radars chez Eux.

C’est pas compliqué à comprendre Quand Même !

Radars.png

Radars1.png

Radars4

 

Les Français Gilets Jaunes ne demandent pas de RADARS dans leurs Revendications.

C’est pourquoi les Radars sont Justement renvoyés à l’Envoyeur dans les commentaires des Internautes :

 

Direct.png

Direct1.png

Direct2

Direct4

Message à l’Oligarchie Mondialiste et Cosmopolite de la part des  Français Gilets Jaunes.

 

De Quoi a Besoin notre Planète ?

 

Planète.png

 

 

Pour Changer les Radars, les Sous sont là, pas de Problème !

Plus de 400 radars nouvelle génération plus puissants et plus solides vont être installés dès cette année en France

Le radar Mesta Fusion dans sa version définitive (à gauche) et dans sa version de test (à droite).
Le radar Mesta Fusion dans sa version définitive (à gauche) et dans sa version de test (à droite). (OLIVIER BOITET / MAXPPP)

Ces nouveaux radars « tourelle » seront à terme capables de mesurer la vitesse, mais aussi de repérer les conducteurs sans ceinture de sécurité ou utilisant leur téléphone en conduisant.

Plus de 400 radars nouvelle génération vont être installés dès 2019 en France et trois fois plus d’ici 2020, selon les informations recueillies par franceinfo mardi 2 avril. 75% des radars fixes ont été détruits ou dégradés ces derniers mois, et notamment depuis le début du mouvement des « gilets jaunes« . Le gouvernement entend les remplacer par des radars plus difficiles à dégrader.

 

Un « radar du futur » redoutable

C’est un véritable radar du futur, entièrement automatisé. On l’appelle le « radar tourelle », de son vrai nom le « Mesta Fusion 2 ». Une dizaine sont déjà déployés en France, notamment à Strasbourg et Marseille.

Perché sur un mât de quatre mètres de haut, « il sera beaucoup plus difficile de le casser que ses prédécesseurs », indique le ministère de l’Intérieur. Une hauteur qui lui permet de scanner huit voies de circulation et plusieurs véhicules en simultané. Ces radars sauront faire aussi la différence entre un poids lourd et une voiture, le tout sur un tronçon de 200 mètres.

Il contrôlera seulement la vitesse… pour l’instant

Pour l’instant, le « radar tourelle » n’a été homologué que pour contrôler la vitesse, précise la Sécurité routière. Mais il est aussi capable de savoir si l’on porte ou non sa ceinture, si l’on téléphone en conduisant, si l’on respecte les distances de sécurité ou si l’on double par la droite.

Enfin, ce radar pourra également changer d’emplacement régulièrement, car pour une cabine opérationnelle, il y aura quatre cabines leurres. Les caméras de contrôle pourront être déplacées d’une cabine à l’autre sans que les automobilistes le sachent. Un radar nouvelle génération auquel il sera très difficile, voire impossible, d’échapper.

*****

Mieux vaut Risquer sa Vie pour Virer tous ces Malfrats que continuer de rester passif et devoir supporter ces Usuriers-Âpoticaires.

Trèbes, l’intervention tardive du GIGN, par Laurent Glauzy

L’affaire de Trèbes, dans l’Aude, qui a vu le meurtre le 23 avril 2018 du Lieutenant-colonel Beltrame, et de trois autres victimes, selon la version officielle, c’est-à-dire maçonnico-talmudico-médiatico-mensongère, connaît un nouveau rebondissement. Ce 17 avril, la grande presse dont Le Parisien mentionne que dix minutes se seraient écoulées entre le signal d’assaut donné par Arnaud Beltrame et l’intervention du GIGN. Un laps de temps qui interroge.

Tout d’abord, il s’agit de répéter que mes précédents articles vont dans le sens d’un crime rituel fondé sur une numérologie cabalistique : le 23 avril, l’Aude (département 11) et tant d’autres données permettent de croire que tout fut organisé par les frères trois points de haut grades.

En revanche, je pense mettre trompé dans ma supposition d’un Beltrame qui ne serait pas mort, car le prêtre traditionnel qui avait la charge de le marier l’a bien assisté dans ses derniers instants. Quand, comme dans mon cas, on refuse les explications officielles, nous sommes toujours livrés dans un raisonnement qui peut égarer. Le tout est de s’en rendre compte.

Donc, Beltrame est mort. Or, il y a deux aspects dans l’annonce de cette nouvelle information : le retard du GIGN et l’aspect psychologique de masse.

Le retard du GIGN est d’autant plus choquant que nous ne disposons d’aucune image. Élément bien étrange alors qu’une grande surface est truffée de caméras. Ces deux indices vont dans le sens d’une réalité que l’on veut cacher et d’un évènement que l’on a certainement provoqué. A titre personnel, je pense que des barbouzes ont préparé le coup, exactement comme avec Mohammed Merah, en 2012, à Toulouse. Rappelons que Mohammed Mérah, selon son avocat (à qui l’on refusa ensuite de s’exprimer) était en prison quand on prétendait qu’il se faisait endoctriner en Afghanistan.

Dans le cas de l’Aude, je pense que Beltrame a été assassiné et que le Marocain Redouane Lakdim a servi de diversion.

Pourquoi la presse nous informe-t-elle du retard de l’intervention maintenant ? La presse sert à diriger la masse. Donc, ce nouvel élément n’a aucun but informel. Nous sommes à présent dans la réalisation de 1984 de George Orwell. La presse maintient la population dans un état de peur. Par ce fait, nous comprenons que les forces de l’ordre sont désorganisées, inaptes. Comme lors de la Terreur, nous sentons que toute la France est menacée. Cette réalité est amplifiée par l’effet des médias. La réaction d’un état de terreur est simple. La masse retourne aux médias pour savoir, vers ceux qui la manipulent. La peur empêche la réflexion, surtout quand il s’agit d’une population malléable ne comprenant que les musulmans sont dangereux. Ce qui est complètement faux. Le danger, c’est la maçonnerie aux ordres des plans Illuminati, préparant une guerre civile en France.

Beltrame aurait donc été sacrifié. Si tel en est le cas, la raison en est simple : il est un franc-maçon de très haut niveau qui devient catholique traditionnel : donc il va devoir faire un choix entre le satanisme et le camp de Dieu. Il est au courant des secrets des loges. Quels sont ces secrets ? Nous pouvons bien entendu penser aux scandales des messes noires et de sacrifices humains mouillant les huiles du milieu politique.

Et puis, un franc-maçon ne se sacrifie jamais. Il suffit d’en avoir côtoyé pour savoir que ces gens ne valent rien.

LA FAUSSE MORT DE BELTRAME ?, par Laurent Glauzy

Cette vidéo est l’œuvre d’un homme posant des arguments particulièrement pertinents sur la « fausse mort » du gendarme Beltrame. Il ne fait aucun doute que les éléments avancés tiennent la route, et tendent à montrer que nous nous serions tous trompés, moi le premier, sur la mort de l’officier de gendarmerie. Mais toute recherche de vérité, l’important est d’avoir la capacité et l’humilité de revenir en arrière. C’est ce que nous faisons par la diffusion de cette vidéo.

Cette vidéo mettant en avant les constations que j’ai exposées sur la numérologie secrète de la synagogue de Satan, va plus loin que mes derniers posts : pourquoi dans un supermarché suréquipé de caméras de surveillance, rien n’est diffusé sur l’attentat de Trèbes ? Pourquoi en aucun moment ne voit-on le cadavre de Beltrame ? (Ce cas rappellerait étrangement celui de l’école juive de Toulouse, Ozar Hatorah où en aucun moment l’on ne voit le cadavre des enfants envoyés par avion en Israël. C’était l’attentat du terroriste Mohammed Mérah qui selon son avocat était en même temps en prison et en Afghanistan !) Pourquoi le père du gendarme, catholique traditionnel et non dépressif s’est-il « suicidé » ?

Selon cette vidéo que j’ai choisi de diffuser, l’auteur avance un scénario, une manipulation maçonnique où en fait Beltrame ne serait pas mort, mais aurait pu partir à l’étranger avec une grosse somme d’argent pour le remercier de ses services.

Ecoutez, c’est très pertinent. Merci à l’auteur de cette vidéo qui est particulièrement courageux et qui fait preuve d’une très grande qualité d’analyse révisionniste.

Quoi qu’il en soit la mise en scène de Trèbes intervient bien dans une volonté de fomenter une guerre ethnique en opposant une population dite catholique à des musulmans qui y voient de manière très limpide. Pourquoi ? Parce que l’Antéchrist est déjà né, et les satanistes qui dirigent ce monde sont en retard sur leur plan. Ils doivent donc prendre des risques avec des mises en scènes grotesques et faire naître un conflit ethnique et mondial pour asseoir le plus vite possible leur dictature dont le siège sera en Israël.

Il est enfin à ajouter que les soi-disant catholiques tirant à boulets rouges sur l’Islam tout en épargnant les Talmudistes et la franc-maçonnerie, entrent dans cette sérénade. Je n’étais pas à la fête du « Pays Réel » et j’avais bien raison. Je vous conseille à ce sujet la vidéo de Philippe Ploncard d’Assac sur Alain Escada et sa véritable identité.

AUDE : UN ATTENTAT ILLUMINATI ? par Laurent Glauzy

 

L’attentat de Trèbes ayant causé la mort de quatre personnes dont celle de l’officier de gendarmerie et ancien maçon converti au catholicisme, Arnaud Beltrame, ne cesse de révéler de nouveaux indices laissant penser que tout fut orchestré par la Synagogue de Satan.

Nous savons que les Illuminati laissent leurs empreintes avec une numérologie secrète. Or, l’attentat de Trèbes s’est déroulé la 13e semaine de l’année, et il reste 39 (3×13) semaines jusqu’à la fin de l’année.

Ce cas rappelle celui du 11 septembre 2001 du World Trade Center. 11 et 13 sont deux nombres maçonniques.

– la date des attaques : 11/9 : 1+1+9 = 11 ;

– après le 11 septembre, il reste 111 jours jusqu’à la fin de l’année ;

– le 11 septembre est le 254e jour de l’année dont le total (2+5+4) est 11 ;

– l’État de New York est le 11e État fédéral des États-Unis ;

– le nom de la ville « New York City » compte onze lettres ;

– le nom de « Ramzi Yousef », à qui l’on attribua en 1993 le premier attentat sur le World Trade Center, possède aussi 11 lettres ;

– les deux tours jumelles comptent chacune 110 étages ;

– le numéro du vol d’American Airline qui s’est écrasé sur le World Trade Center est le AA 11.

– à bord de l’AA11, 92 passagers (9+2 = 11) ont pris place ;

– l’avion AA11 compte onze membres d’équipage ;

– les lettres des avions AA11 et AA77 reprennent la numérologie du nombre 11 : A est la première lettre de l’alphabet.

 

Je vous renvoie aux deux précédents articles :

https://profidecatholica.com/2018/03/27/attentat-dans-laude-crime-rituel-maconnique-par-laurent-glauzy/

https://profidecatholica.com/2018/03/23/aude-laurent-glauzy-pense-a-attentat-illuminati/

sur l’Aude (11). La compréhension de cette grille de lecture liée à la numérologie permet de nous poser la question des véritables auteurs de l’attentat de l’Aude. Ça viendrait bien de très haut, ou du moins de « très en bas », des profondeurs des Ténèbres !

JE TIENS ENFIN A PRÉCISER QUE NOTRE NOUVEAU SITE PROFIDECATHOLICA.COM QUI EST EN CONSTANTE PROGRESSION, COMPTE DEPUIS L’ATTENTAT DE L’AUDE DE NOMBREUX « VISITEURS » ISRAÉLIENS, INEXISTANTS JUSQU’ALORS.

Ceux qui entendent creuser ces sujets, et ne plus être victimes de la désinformation maçonnique, je leur conseille de lire mes ouvrages :

UNE ÉLITE SATANISTE DIRIGE LE MONDE (23 €)

PEDOSATANISME ET FRANC-MAÇONNERIE, L’AUTEL DES ÉLITES (21 €)

LA NUMEROLOGIE SECRETE DE LA SYNAGOGUE DE SATAN (17 €)

+ 4,50 de frais de port pour un ou plusieurs livres.

Laurent Glauzy – BP 25 – 91151 Etampes Cedex (paypal : laurent-blancy@neuf.fr)

Attentat dans l’Aude : crime rituel maçonnique ? par Laurent Glauzy

Dès le lendemain, à la lecture des premières annonces liées à l’attentat du supermarché de Trèbes, dans l’Aude, et au décès du regretté Lieutenant-colonel de Gendarmerie Arnaud Beltrame, j’émettais des doutes sur la version officielle, comme d’habitude, et me demandais s’il ne s’agissait pas d’un rituel satanique perpétré par des services secrets étrangers en mèche avec le pouvoir.

L’attentat se déroula vendredi (jour de la Crucifixion), le 23 mars 2018. Je soulignais que 23 était un nombre de la numérologie secrète (comme 13 et 33) de la synagogue de Satan. Et l’attentat se déroulait à 10h13. Aleister Crowley, le plus grand mage sataniste moderne, franc-maçon du 33e degré ayant sacrifié des centaines d’enfants à Satan dans les années 1920, affirmait que 11 et 13 étaient les nombres préférés des loges. Or, l’attentat se déroula dans l’Aude, 11.

Le « terroriste » Radouane Lakdim , 26 (2×13) ans, était  muni d’un poignard et d’une arme de poing de calibre 7,65 (moyenne 6,66) mm.

Quatre jours seulement après l’attentat, nous apprenons que le valeureux gendarme allait quitter la franc-maçonnerie et rejoignait une pratique catholique. Sachant que la Franc-maçonnerie est la contre-Eglise, nous sommes donc confrontés à un foisonnement d’informations convergentes permettant de demander s’il ne s’agit pas d’un règlement de compte, à un frère qui trahissait et qui échappait aux loges sataniques pour rejoindre le camp de Dieu et épouser sa fiancée. D’après les prêtres, l’officier de gendarmerie ne voulait plus vivre dans le péché avec sa fiancée.

Or, nous apprenons aussi, par le Midi-Libre que six mois auparavant le père du gendarme avait disparu : 6 mois après sa disparition en mer, le corps de Jean-François Beltrame (le père d’Arnaud Beltrame) a été repêché par un bateau de pêche du Grau-du-Roi, le 16 février 2018. Ses obsèques religieuses ont eu lieu le 16 mars dernier dans le port gardois, en présence de son fils Arnaud, très affecté par le drame. Ne s’agissait-il pas d’un avertissement ? Poser la question est y répondre !

Et, 100 jours, précisément, avant l’attaque du supermarché, Arnaud Beltrame participait à un exercice de simulation d’attentat.

Quoi qu’il en soit notre site PROFIDECATHOLICA.COM s’était posé les bonnes questions et avait bien raison également d’adresser son soutien à la population musulmane que l’on veut stigmatiser par tous les moyens. Je le répète : quand on a la grille de lecture du contrôle mental, on comprend que les terroristes aient pu être victimes de cette technique, d’une programmation qui se déclenche à leur insu à partir d’un son, d’une couleur, d’un mot.

PROFIDECATHOLICA.COM adresse tout son respect à cet officier de gendarmerie, un vrai catholique, un homme qui quittait Satan et la Franc-maçonnerie pour rejoindre le camp de Dieu. Que son âme repose en paix, car contrairement aux communistes et aux francs-maçons, il en avait une.

Ceux qui entendent creuser ces sujets, et ne plus être victimes de la désinformation maçonnique, je leur conseille de lire mes ouvrages :

UNE ELITE SATANISTE DIRIGE LE MONDE (23 €)

PEDOSATANISME ET FRANC-MACONNERIE, L’AUTEL DES ELITES (21 €)

LA NUMEROLOGIE SECRETE DE LA SYNAGOGUE DE SATAN (17 €)

+ 4,50 de frais de port pour un ou plusieurs livres.

Laurent Glauzy – BP 25 – 91151 Etampes Cedex (paypal : laurent-blancy@neuf.fr)

 

« Entrées précédentes