LA FAUSSE MORT DE BELTRAME ?, par Laurent Glauzy

Cette vidéo est l’œuvre d’un homme posant des arguments particulièrement pertinents sur la « fausse mort » du gendarme Beltrame. Il ne fait aucun doute que les éléments avancés tiennent la route, et tendent à montrer que nous nous serions tous trompés, moi le premier, sur la mort de l’officier de gendarmerie. Mais toute recherche de vérité, l’important est d’avoir la capacité et l’humilité de revenir en arrière. C’est ce que nous faisons par la diffusion de cette vidéo.

Cette vidéo mettant en avant les constations que j’ai exposées sur la numérologie secrète de la synagogue de Satan, va plus loin que mes derniers posts : pourquoi dans un supermarché suréquipé de caméras de surveillance, rien n’est diffusé sur l’attentat de Trèbes ? Pourquoi en aucun moment ne voit-on le cadavre de Beltrame ? (Ce cas rappellerait étrangement celui de l’école juive de Toulouse, Ozar Hatorah où en aucun moment l’on ne voit le cadavre des enfants envoyés par avion en Israël. C’était l’attentat du terroriste Mohammed Mérah qui selon son avocat était en même temps en prison et en Afghanistan !) Pourquoi le père du gendarme, catholique traditionnel et non dépressif s’est-il « suicidé » ?

Selon cette vidéo que j’ai choisi de diffuser, l’auteur avance un scénario, une manipulation maçonnique où en fait Beltrame ne serait pas mort, mais aurait pu partir à l’étranger avec une grosse somme d’argent pour le remercier de ses services.

Ecoutez, c’est très pertinent. Merci à l’auteur de cette vidéo qui est particulièrement courageux et qui fait preuve d’une très grande qualité d’analyse révisionniste.

Quoi qu’il en soit la mise en scène de Trèbes intervient bien dans une volonté de fomenter une guerre ethnique en opposant une population dite catholique à des musulmans qui y voient de manière très limpide. Pourquoi ? Parce que l’Antéchrist est déjà né, et les satanistes qui dirigent ce monde sont en retard sur leur plan. Ils doivent donc prendre des risques avec des mises en scènes grotesques et faire naître un conflit ethnique et mondial pour asseoir le plus vite possible leur dictature dont le siège sera en Israël.

Il est enfin à ajouter que les soi-disant catholiques tirant à boulets rouges sur l’Islam tout en épargnant les Talmudistes et la franc-maçonnerie, entrent dans cette sérénade. Je n’étais pas à la fête du « Pays Réel » et j’avais bien raison. Je vous conseille à ce sujet la vidéo de Philippe Ploncard d’Assac sur Alain Escada et sa véritable identité.

11 Commentaires

  • Oui ça tient debout. Et oui, il est TRÈS courageux.

    Aimé par 1 personne

  • Il prend des risques, surtout que son audience s’élargit de plus en plus.

    Son hypothèse est intéressante même si moi je pense que Beltrame est bel et bien mort, sacrifié par la Synagogue de Satan car il s’était converti…

    J'aime

  • Ping : LA FAUSSE MORT DE BELTRAME ? par Laurent Glauzy = BELLE TRAME !!! - AncienProfesseur

  • Beaucoup de questions sans réponse. L’analyse tient la route.

    Aimé par 1 personne

  • Cela ne m’étonne pas du tout. Arnaud Beltrame sauve une otage en échangeant sa vie contre la sienne, beau geste ! je me pose la question suivante. Pourquoi cet otage ne lui rend pas hommage ? pour ma part si quelqu’un donne sa vie contre la mienne, je ferais tout pour rendre hommage à cette personne, la ! rien ! étrange non. Depuis le début j’ai un gros doute sur l’affaire. De plus on tue mon gamin, mais je serais folle de rage, j’aurais une peine immense, je serais inconsolable la toujours rien. On nous dis qu’ils sont sous le choc d’accord, moi je les trouve vachement serein. Bizarre ! Bizarre !

    Aimé par 1 personne

  • Espece de tocard! Comment peut- on raconter autant de conneries! Je suis un ami d’Arnaud et j’ai assiste a son enterrement, j’ai parle a sa femme et son freres qui l’ont assistes sur son lit de mort! Arnaud est reellement mort apres une nuit d’agonie! Il a sauve des vies et aurait sans hesitation sauve la tienne! Et tu oses salir sa memoire? Des minables comme toi, sans courage, assoiffes d’une web notoriorete facile, depourvu du moindre talent, osent remettre en cause l’acte heroique d’un personnage bienveillant et hors du commun, ainsi que la souffrance d’une famille et d’amis. Honte sur toi pauvre detraque !

    J'aime

  • Bonjour,

    En l’écoutant, j’ai l’impression d’avoir à peu de choses prêt suivi le même genre de raisonnement et être arrivé aux même genre de questions.
    Si vous le permettez, pour illustrer ce que je dis, je vais mettre ci-dessous, 2 textes, envoyés à 2 dates séparées à des personnes de confiance et qui, pour moi, posaient des questions méritant de l’être. Ces textes ont été écrit en fonctions des infos qui étaient en ma possession.

    1° texte: Le 26 mars 2018

    « Redouane Lakdim a tué 4 personnes à Carcassonne et Trèbes vendredi dernier. Trois jours plus tard, son parcours ainsi que les liens qui unissent certains protagonistes des trois attentats ont de quoi logiquement nous interpeller. Ces premières coïncidences et bizarreries sont ici résumées:
    Un terroriste qui devient français un an après avoir été fiché S. De nationalité française depuis 2015, Redouane Lakdim a pourtant été fiché S pour radicalisation l’année précédente, en 2014. En 2010, il fait déjà parler de lui pour violences, en 2011, il était inquiété pour détention d’armes et en 2014, pour outrage à agent. Ces trois évènements ainsi que sa fiche à la DGSE n’ont pas pu empêcher à R.L ni d’obtenir sa nationalité française ni de poursuivre dans la voie de l’islamisme radical. En 2016, il est encore arrêté, ce coup-ci pour possession de stupéfiants, et en 2017, il récidive dans la détention d’armes. L’ensemble de ces évènements aurait dû prévenir les autorités et les Renseignements. Rien n’a été fait. Les services secrets sont-ils une passoire?

    Le préfet de la région en charge des attentats de Trèbes est Pierre de Bouquet. Il est aujourd’hui le coordinateur du Renseignement chargé par le président lui-même, Emmanuel Macron, de la lutte anti-terroriste. Ce préfet aurait naturalisé le terroriste, sans que l’on en soit certain.

    Le lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame était un franc-maçon; La Grande Loge de France lui a par ailleurs rendu un vif hommage:
    «C’est avec une grande émotion que les Frères de la Grande Loge de France ont appris aujourd’hui le décès de leur Frère, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, membre de la Respectable Loge Jérôme Bonaparte à l’Orient de Rueil-Nanterre.
    Ils s’associent pour rendre un vibrant hommage à cet homme «parti en héros», qui a fait preuve d’un sens du devoir et du sacrifice exemplaire. Cet acte de bravoure et son patriotisme sans faille ont permis de sauver des vies et rappelle qu’il ne faut jamais plier face à la barbarie. Toutes les pensées de nos Frères accompagnent sa famille en cet instant d’une grande tristesse.
    La Grande Loge de France continue de saluer les représentants des forces de l’Ordre de la République qui combattent toutes les formes d’ostracisme, de xénophobie et de terrorisme, en un mot à toutes les formes de rejets des autres, nos Frères et Soeurs en
    humanité.»
    Philippe Charuel – Grand Maître de la Grande Loge de France

    Jamais l’Assemblée Nationale et le Sénat n’ont compté autant de francs-maçons. On en dénombre 400 en incluant les collaborateurs.

    Deux protagonistes liés à Valls

    Le maire du village de 5 200 âmes de Trèbes est un ami personnel de notre ancien premier ministre, Manuel Valls. Mais il y a plus surprenant, la directrice du supermarché U dans lequel s’est terminé la tragédie U est également une connaissance de monsieur Valls, figure de proue de la lutte contre le terrorisme, ce, depuis l’affaire Merah.

    L’éternelle ritournelle: Les attaques de l’Aude surviennent alors que Macron connaît une sévère chute de popularité dans tous les sondages. A l’aube de grandes grèves et d’ordonnances sociales (qu’il faut bien qualifier d’antidémocratiques) des attaques comme celles de Carcassonne et de Trèbes, et c’est malheureux de le dire, servent qu’une seule personne: notre président. »

    2° texte du 5 avril 2018 qui pose des questions « gênantes »:

    « Affaire lieutenant-colonel Arnaud Beltrame

    J’ai regarder une interview de la mère d’Arnaud Beltrame et j’avoue que son attitude m’a mis mal à l’aise. Voilà une femme qui, en l’espace de quelques mois perd 2 membres importants de sa famille (je vais y revenir) et qui paraît sur les plateaux de TV l’air presque enjouée. Je sais bien que chacun réagit différemment au malheur mais il y a un minimum, je pense.

    Deux membres? En effet, quelques jours avant la mort de son fils, elle enterrait son mari. D’ailleurs, cette disparition est elle-même intrigante. Le père d’Arnaud Beltrame était lui aussi un militaire, comme le grand-père et l’arrière grand-père. Etaient-ils tous dans la gendarmerie (qui est un corps de l’armée)? Si oui étaient-ils de hauts gradés? Car, si c’est le cas, il faut savoir que la haute hiérarchie de la gendarmerie est très fortement maçonnisée. Ce qui explique le grade de 33° d’Arnaud Beltrame à la GLDF (Grande Loge De France. 15000 membres en France). C’est le niveau ultime visible des grades maçonnique, où l’on dévoile le vrai «secret». On n’y accède pas aussi facilement. Il faut montrer «patte blanche», comme on dit. Arnaud Beltrame à du donner des preuves de sa loyauté (l’une d’elle peut être le fait qu’il serait issu d’une famille de la haute hiérarchie de la gendarmerie et de la F. M.).

    Son père donc, Jean-François Beltrame, du jour au lendemain (?), aurait décidé de se suicidé, en disparaissant en mer, au Grau-du-Roi, à l’âge de … 71 ans. Il à laisser une lettre dans laquelle il évoque son «grand départ»!!! Bref! Officiellement, il serait mort le 16 août 2017. Son bateau à été retrouvé 1 mois plus tard, vide. Son corps aurait été retrouvé le 16 février 2018. Les obsèques ont eu lieues le 16 mars 2018, en présence de son fils Arnaud. (Que de 16!) Voilà la version officielle parue dans la presse aux ordres.

    Lors de sa disparition, aucun média n’a été alerté pour signaler sa disparition, pas un article, pas une photo. C’est pourtant ce que font les familles d’ordinaire pour avertir les gens, en cas de découverte par d’autres personnes. Là, rien!!!

    Deux mois plus tard, une autre personne disparaît au même endroit. Un certain Frédéric Molinier, 49 ans. Officiellement, on a jamais retrouver le corps de Molinier.

    Le corps qui à été retrouvé le 16 février, dans les filets de marins-pécheurs était démembré. Selon les premières constatations, c’était celui de Molinier. Puis, 3 semaine plus tard, la police affirmera que le corps est celui du père d’Arnaud. Hors, les marins ont remonté un corps en état de décomposition, donc qui était en mer au maximum 90 jours (3 mois). Ca ne peut donc pas être le corps du père d’Arnaud, vu son état. Tout de suite, on peut se poser ces questions de simple bon sens:

    Pourquoi ce revirement dans l’enquête? Pourquoi la police a t-elle menti? Sur ordre de qui? Pour cacher quoi? Molinier est-il mort accidentellement ou pas?

    Passons maintenant à Arnaud Beltrame. Quand on regarde sa carrière, on peut être perplexe. Voilà un homme qui, littéralement est «bon en tout», français, mathématique, histoire, sport (foot, rugby, volley, course à pied, karaté, boxe). Qui intègre Saint Cyr et qui finit major de sa promotion. Un homme calme, posé, intelligent, studieux, curieux, dynamique. Il va rentrer à l’EPIGN (Escadron
    Parachutiste d’Intervention de la Gendarmerie Nationale), un corps d’élite, avec lequel il sera présent en Irak au début des années 2000. En 2006, il rejoint la Garde Républicaine, plus exactement, la compagnie de sécurité et d’honneur du 1° régiment d’infanterie de Nanterre, jusqu’au 1° janvier 2010. Il commandera ensuite la gendarmerie départementale d’Avranches, tout près du Mont Saint Michel, non loin de Trédion, terre familiale. Entre parenthèse, on trouve les plus anciennes loges maçonniques dans le département de la manche.
    Ensuite, fin 2014, il rejoint le secrétariat général du ministère de l’écologie (quel rapport avec son parcours?) dirigé alors par Françis Rol-Tanguy, fils du communiste des Brigades Internationales et Commissaire politique Henri Rol-Tanguy.

    Parallèlement, il intègre une formation à l’Institut supérieur du commerce de Paris et à l’Ecole européenne d’intelligence économique dont il sort diplômé en 2016, avec le titre de consultant en intelligence économique. La formation dispensée dans cette école européenne d’intelligence économique est plus destinée à un «agent secret» qu’à un militaire. Encore une rupture dans son parcours.

    Ensuite, il va «atterrir» dans l’Aude pour finir vulgaire N° 3 du département. En effet, à la mi-août 2017, il devient OAC (Officier Adjoint de Commandement) au groupement de gendarmerie de l’Aude. Avoir fait Saint Cyr, l’EPIGN, la Garde Républicaine et l’école européenne d’intelligence économique, pour finir «comme ça»? Ca ne colle pas!

    Revenons à cette «école européenne d’intelligence économique». Qui trouve t-on dans cette école? L’un des principaux formateurs est … Alain Juillet. C’est (aussi) un franc-maçon. Il est, avec Marie-France Garraud, à l’origine de la mise sur orbite de la carrière de … Jacques Chirac, franc-maçon, lui-aussi. C’est l’ancien N° 2 de la DGSE (services secrets extérieurs).
    Précision utile: Tous les autres formateurs de cette école sont franc-maçons.
    Qu’enseigne t-on vraiment dans cette école?

    Venons-en à Trèbes. Comme je l’avais précisé, la directrice du Super U et le maire (socialiste) de Trèbes sont de bons amis de … Manuel Valls (F. M., comme … Macron). Que de franc-maçon dans cette histoire. Mais ils sont aussi … mariés.

    De plus, un exercice anti-terroriste avait eu lieu dans CE Super U en … décembre 2017!!! Bizarre comme il y a beaucoup d’«exercices» dans des futurs lieux d’attaques «terroristes»! Comme aux USA!

    Voyons voir le cas du «terroriste» … mort! Avec une belle constance, on élimine ces gens-là au lieu de les blesser (ce qui peut être faisable). Comment les interroger ensuite sur leurs «motivations» et leurs éventuels (!) commanditaires. Mais peut-être que la réponse se trouve dans la question. Un mort ne parle pas. Redouane Lakdim, fiché S et aussi dans le fichier des radicalisés, est naturalisé alors qu’il est DEJA fiché S. Cherchez la logique. De plus, quelques jours avant l’attaque, il a été convoqué dans les locaux de la … DGSI (services secrets intérieurs)!!!
    Pourquoi faire? Y recevoir des instructions?
    L’attaque aura lieue le 23 mars 2018. Tout le monde connaît la suite.

    Questions: Où est la logique du parcours d’Arnaud Beltrame? Pourquoi aussi ce geste courageux sans prendre une arme de secours?

    Les questions que je vais me poser maintenant, peuvent heurtées, choquées et tout ce que l’on veut mais elles doivent être posées. Cela n’enlève rien au geste d’Arnaud, bien sûr!

    Le père d’Arnaud Beltrame est-il vraiment mort? Si non, où est-il? Pourquoi avoir simulé sa mort (surtout à son âge)? Seraient-ils (ceux qui ont montés tout cela) allés jusqu’à tué un homme (Mr Molinier)?

    Arnaud Beltrame lui-même, est-il vraiment mort? Idem pour Redouane Lakdim.

    Tout ça n’est-il qu’une «mise en scène» macabre? Si tel est le cas, quel est le rôle du maire de Trèbes et de sa femme (directrice du Super U)? Quel rôle joue aussi la franc-maçonnerie?

    Autres questions: Pourquoi la femme pour laquelle Arnaud s’est sacrifié ne se manifeste donc pas? Ne serait-ce que par reconnaissance! Qui est-elle? Elle s’appelle Julie, à 40 ans manifestement et était caissière.

    Vous allez me dire mais à quoi toutes ces simulations serviraient-elles? Exact! Voyons voir:
    -Cela montrerais que le gouvernement se bat contre le terrorisme (qu’il importe!!!)
    -Cela pourrait ressouder les français autour d’un pouvoir politique (Macron) en difficulté
    -Cela permettrais de moins parler des autres sujets (momentanément) dans les médias
    -Cela permettrais de faire voter d’autres lois permissives afin de brider encore plus nos libertés au nom de la «lutte contre le terrorisme». Si on est contre, ce serait une insulte à ceux qui se sont «sacrifiés».
    -Cela expliquerais aussi l’attitude bizarre de la mère d’Arnaud Beltrame qui ne semble pas vraiment affectée par la mort de son mari et de son fils en l’espace de quelques mois. Idem pour les frères d’Arnaud et de sa femme, Marielle, que l’on ne connaît même pas!!!
    D’autres raisons pourraient encore l’expliquer.

    Attention, je ne dis pas que ce que j’avance est vrai. Ce sont juste des questions légitimes.
    Mais alors, où sont les morts?

    Redouane Lakdim, sa «mission» terminée à peut-être été «délocalisé» ailleurs pour une autre mission. A moins qu’il ait été véritablement éliminé, comme Mohamed Merah en mars 2012.

    Quand aux membres (père et fils) de la famille Beltrame, sont-ils en sécurité, hors des regards, pour X raisons? La franc-maçonnerie est une grande «famille»!

    Dans ce cas de figure, la formation d’Arnaud à l’école européenne d’intelligence économique a t-elle un sens? Existe t-il des structures étatiques qui nous sont inconnus? Bien sûr que oui! A quoi servent-elles? Mystère! Qui travaille dans ces structures? Comment sont-elles financées? Beaucoup de questions mais peu de réponses (pour l’instant).

    Bref! Si Arnaud Beltrame est vraiment mort ce 23 mars 2018 dans un acte de don de soi gratuit, c’est un beau geste. Sinon … »

    Que de question!!!

    Cordialement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s