Archives mensuelles : mars 2018

COMMENT SAVOIR QUE L’ON EST AMOUREUX, par Laurent Glauzy

Le thème de l’Amour ramène bien à la réalité!

L’Amour est un impromptu vous rappelant à la vie, à ses plus beaux projets, celui d’offrir sa vie à quelqu’un. Nous rejoignons LA trinité. Cette envie de s’offrir conduit donc naturellement à partager son souffle, à assembler son âme et son cœur. Mais, cette union est d’autant plus noble lorsque tout se tourne vers Dieu. Aimer c’est donc ne faire qu’un sous le regard de notre Créateur.

Cet Amour est impromptu et peut donc nous emplir au moment le plus inattendu, nous faire changer de perspective et sortir de nos projets. Il bouleverse notre vie, décuple nos forces, dans une donation complète : on se donne à l’autre pour le découvrir, le faire entrer en soi et regarder ensemble vers le Ciel. Nous quittons nos projets pour en créer d’autres mais ensemble.

Il n’y a donc rien de plus beau qu’un premier rendez-vous à une messe, commencer à prier ensemble et communier sur le même banc.

Tel est l’Amour qui dure, car il est attentionné pour l’être Aimé et pour notre Créateur qui par ses grâces nous touche des plus belles choses de la vie. Il est donc bien normal et agréable de Lui dire en le respectant et en le remerciant, combien on l’aime. « MERCI SEIGNEUR ». Tel est l’Amour, une relation trinitaire, bouleversante, inattendue, mais au fond très ordonnée et apaisante, car Dieu y règne !

Ken Ham, un créationniste extraordinaire, par Laurent Glauzy

Dans cette vidéo, Ken Ham, évangéliste créationniste, président du musée sur la Création à Petersburg (Kentucky) et de l’organisation Answers in Genesis (AiG), expose le départ de la nouvelle humanité à partir de l’Arche de Noé.

Son premier ouvrage « The Lie : Evolution » défend entre autres un âge de la terre de 6.000 ans, comme l’atteste la lecture de la Bible.

J’apprécie les exposés de Ken Ham, car elles renvoient à l' »inerrance » biblique, démontrant que tout ce qui est écrit dans les saintes Écritures est vrai, d’une point de vue historique mais aussi scientifique.

Malheureusement, dans les milieux catholiques, nous ne lisons pas assez la Bible, qui apporte une relation directe avec la foi, dans une appréhension plus physique. Nous avons besoin de la connaissance des miracles, de la récitation quotidienne du chapelet, mais la lecture et l’étude de la Bible apporte une compréhension concrète de notre foi. A l’inverse, il manque notamment aux évangélistes la compréhension surnaturelle des desseins de Dieu.

Le créationnisme qui explique par la science la foi, est un moyen essentiel pour approcher Dieu. Tel fut mon chemin. C’est le créationnisme qui me convertit et non les prêtres qui ne sont que trop souvent des distributeurs de sacrements pour des consommateurs de sacrements. Nous devons ouvrir notre cœur à Dieu. Voilà ce que permet le créationnisme et la lecture de la Bible.

Et enfin, le support anglophone de cette vidéo permet d’ouvrir notre esprit à des connaissances et à des talents extra-hexagonaux.

Pour les parutions françaises, je conseille la lecture du CEP du Dr Dominique Tassot (et ses vidéos) et du CESHE.