Archives mensuelles : avril 2018

« Adore ce que tu as brûlé et brûle ce que tu as adoré » et la conservation miraculeuse du saint Chrême, par Laurent Glauzy

C’est avec cette phrase d’une profondeur et d’une beauté inouïes à faire pleurer d’émotion notre chère Virginie Vota, que le 25 décembre 498, le Saint Évêque Rémi de Reims, s’adressant à Clovis, célèbre la naissance de l’identité française et chrétienne. Le démon et la judéo-maçonnerie ne pourront donc rien contre la France. Le pacte est scellé entre la fille aînée de

Lire la suite

#IMMIGRATION DE MASSE : Ou Comment Supprimer Le « Blanc » ! – ITV Prod

Le plan Coudenhove-Kalergi en action orchestré par la franc-maçonnerie internationale elle même orchestrée par la secte judéo-talmudo sioniste…Le but étant bien entendu de détruire une fois pour toute l’Eglise de Notre Seigneur Jésus Christ afin de permettre à l’antéchrist d’asseoir son pouvoir sur terre durant un bref délai comme cela est écrit dans les saintes Écritures.

Lire la suite

LES TALMUDISTES, PIRES QUE LES CANNIBALES ?, par Laurent Glauzy

Le livre « 21 ans chez les papous » du P. André Dupeyrat, publié en 1952, montre que les cannibales – capables des pires atrocités – n’auraient jamais crucifié le Christ et n’auraient jamais blasphémé contre le fils de Dieu. Pourquoi ? Parce que ces sauvages (pour appeler un chat un chat), livrant leurs parents aux tribus voisines quand ces derniers étaient devenus trop

Lire la suite

De plus en plus de musulmans demandent des prêtres catholiques pour pratiquer les exorcismes

C’est une des données qui ressortent de la 13e session sur l’exorcisme tenue, en cette mi-avril, au sein de l’Université pontificale Regina Apostolorum, à Rome. Les musulmans vont voir les prêtres catholiques pour être libérés des démons qui les infestent ou les possèdent. Signe indubitable de l’efficacité et de la véracité de la foi dans le Christ… ! Il faut les

Lire la suite

Les séminaristes de Paris découvrent la forme extraordinaire

De Côme de Prévigny sur Renaissance catholique : « Chaque année, les responsables du Grand Séminaire de Paris ont l’habitude de proposer à leurs pupilles d’étudier un module d’enseignement de leur choix. Peut-être cette pratique tire-t-elle ses racines de méthodes éducatives datées, imprégnées de slogans participatifs et démocratiques. À l’heure où la base tire des conclusions sévères sur l’inanité des expérimentations

Lire la suite
« Entrées précédentes