Archives mensuelles : avril 2018

Johan Livernette – Pourquoi la question juive est-elle incontournable ?

La réponse à cette question s’effectuera sous la forme de 3 mises au point, toutes au service de la vérité sur ce sujet si important.

Mise au point sur l’accusation de judéo-centrisme

À l’heure où le lobby juif n’a jamais eu autant de pouvoir en France, en politique comme dans les médias, nous entendons ici et là qu’il ne faut pas être judéo-centré, que l’on ne doit pas tomber dans le judéo-centrisme. Face à cette remarque illégitime et dénuée de courage, il est nécessaire d’effectuer un bref rappel : sans l’oligarchie juive sioniste, il n’y aurait pas eu les deux guerres mondiales, la déclaration Balfour, la révolution bolchevique [1], le totalitarisme bancaire (Fed et BRI), le concile Vatican II, le rétablissement du divorce, mai 1968, la loi Pompidou-Rothschild, la dette souveraine, la légalisation de la contraception puis de l’avortement [2], le 11 septembre 2001, la loi Fabius-Gayssot, l’immigration-invasionla crise des migrants… [3] En gros, sans l’action nocive de cette communauté organisée et dévouée au grand Israël, l’Europe et la France ne seraient pas dans un état aussi désastreux, c’est une évidence. Faire abstraction du rôle décisif de cette puissance occulte, c’est passer à côté de l’histoire. [4]

En ce XXIe siècle, dans le cadre du processus mondialiste, cette question juive est plus que jamais centrale, incontournable [5], car tout (ou presque) découle du judaïsme politique. Que ce soit à l’échelle internationale, au regard de l’influence de l’État hébreu dans la géopolitique mondiale, comme à l’échelle nationale : nul ne peut ignorer qui (CRIF et B’naï B’rith) donne les ordres à notre gouvernement républicain en France.

Mise au point sur la république

Pour rappel, la république n’est pas la France. Elle est un régime politique qui est né sur l’échafaud durant la révolution dite « française » de 1789. Elle est une création maçonnique. Elle le parti de l’étranger. Elle est l’anti-France. Sous contrôle de la synagogue, ce régime est précisément de nature talmudo-maçonnique. En effet, l’histoire de la république démontre que ce sont à chaque fois les mêmes puissances occultes dirigeant le monde qui furent à la manœuvre pour son établissement et contre l’intérêt national français.

Cette république est le régime de domination durable de la judéo-maçonnerie. Elle est parfaitement illégitime, comme le démontre cette vidéo, tant ses crimes, son caractère démoniaque, antichrétien et antifrançais sont indéniables (voir également cette autre vidéo). Par conséquent, un authentique patriote français ne peut certainement pas être républicain.

Mise au point sur le sionisme

À l’heure où l’Israël sioniste de Netanyahou est étonnamment pris en exemple par une partie de la sphère dite « dissidente », il est nécessaire de rappeler ce qu’il est réellement et objectivement : un État voyou et criminel. Corrompre les autres nations, leur faire du chantage, bombarder des civils pour faire du nettoyage ethnique, massacrer en toute impunité, maintenir sa propre population dans la peur, mentir sans cesse sur l’histoire, faire constamment dans l’inversion accusatoire… tout ceci est-il à prendre en exemple ? Est-ce cela le projet de société que nous souhaitons pour la France ? Certainement pas, bien évidemment.

Contrairement à ce qui est répandu, de nos jours, par une certaine droite sioniste ou tout du moins judéo-compatible, le sionisme n’est pas simplement le droit pour les juifs d’avoir une terre à eux en Israël. Déjà, pour être exact sur le plan historique, cette terre, les juifs sionistes l’ont volée au peuple de Palestine qu’ils ne cessent de maltraiter et de massacrer. Sur le plan de la sémantique, il serait d’ailleurs préférable de parler de « génocide palestinien » plutôt que de « conflit israélo-palestinien ». [6]

De plus, le sionisme politique va bien au-delà de cette simple considération. [7] S’inscrivant dans un projet global, celui du mondialisme, il vise la domination, la destruction des autres nations (particulièrement en Europe (Édom) qui est le cœur de la chrétienté), leur mise en esclavage, et ce au profit du Grand Israël. C’est cet objectif que poursuivent inlassablement Jacques Attali et ses coreligionnaires. Le conseiller à l’Élysée et apôtre du mondialisme va jusqu’à espérer une gouvernance mondiale pilotée depuis Israël et ayant pour capitale Jérusalem. Ainsi, un authentique patriote français ne peut être sioniste. Il ne peut certainement pas approuver la colonisation de la France par une nation étrangère, en l’occurrence Israël (ce qui est le cas aujourd’hui), et dans le même temps se revendiquer « nationaliste blanc », l’oligarchie cosmopolite étant l’initiatrice du métissage généralisé. Etre un patriote français et approuver le projet sioniste est donc aussi absurde que contradictoire car l’un poursuit l’asservissement de l’autre. Vouloir une France blanche et européenne dans cette république judéo-maçonnique est absolument illusoire. Car c’est précisément la Gueuse qui a instauré la France black-blanc-beur dégénérée.

En conclusion, on ne peut se prétendre dissident, nationaliste ou simple patriote français et prendre parti pour la république qui est l’anti-France, pour le sionisme qui poursuit l’anéantissement de l’Europe chrétienne et de la véritable France.

Johan Livernette

[1] Le plus grand génocide antichrétien du XXe siècle.
[2] Le plus grand génocide de ces dernières décennies.
[3] Plus de précisions et de détails historiques dans Le complot contre DieuLa franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture et dans cette vidéo.
[4] Lire Le complot contre Dieu pour en avoir la certitude.
[5] Cette question est incontournable depuis la crucifixion de Jésus-Christ et le rejet de sa divinité par le peuple déicide.
[6] Ceci vaut également pour le génocide vendéen.
[7] Droit pour les juifs d’avoir une terre à eux en Israël.

Source

Carte interactive des rosaires aux frontières en France ce 28 avril 2018

Le 28 avril 2018, la plateforme www.rosaire-aux-frontieres.com organise le rosaire dans toute la France pour demander l’intercession du Ciel sur notre pays menacé dans son existence.

Vous pouvez créer un groupe en vous inscrivant ici, ou rejoindre les groupe déjà créés dont les lieux sont accessibles sur la carte ci-dessous :

Invitez vos amis, vos parents, vos voisins.

VENEZ NOMBREUX !!!

https://www.rosaire-aux-frontieres.com/

Lafarge: les juteux conseils de (Frère) Bauer

Encore une escroquerie FM…

Au moment où le cimentier faisait affaire avec Daech en Syrie, le conseiller en sécurité et ami du pouvoir conseillait Lafarge à prix d’or.

Comment et quand l’Etat a été informé de ce qui se déroulait réellement autour de l’usine de Lafarge en Syrie, sur le site de Jalabiya ? Les informations commencent à filtrer sur la connaissance qu’avaient le quai d’Orsay et les services secrets de la situation : l’usine, restée en exploitation en dépit de la guerre civile, avait noué des relations financières avec les groupes terroristes locaux, dont Daech, entre 2011 et 2014, en violation des règles pénales et européennes instituant la restriction des activités commerciales avec la Syrie. Aujourd’hui, sept responsables ou ex-hauts cadres sont mis en examen pour, notamment, financement d’entreprise terroriste et mise en danger de la vie d’autrui.

 

Libération a révélé lundi les nombreux liens et contacts entretenus par le directeur de la sécurité du cimentier avec la DGSE ou la DGSI, comme avec le cabinet militaire de François Hollande à l’Elysée. Mais Lafarge, comme l’a raconté aux juges un cadre de l’entreprise mis en examen, faisait également appel à des consultants extérieurs: Antoine Sfeir, journaliste et politologue spécialisé sur le Moyen-Orient, et surtout une personnalité branchée directement sur le pouvoir : Alain Bauer.

« Lafarge ne nous a rien demandé « 

Connu pour être un travailleur infatigable tant il accumule les casquettes, ce dernier se présente avant tout comme criminologue et conseiller en sécurité. Lui qui fut – entre autres – président du Conseil national des activités de sécurité privée, l’organisme qui délivre les agréments aux sociétés de sécurité privée, donne en effet des conseils à de nombreuses sociétés, de la sphère publique comme du privé.

C’est ainsi qu’il a oeuvré pour Lafarge « depuis 2007 », confirme-t-il à L’Express, et ce jusqu’en 2014. Depuis que le groupe a racheté l’entreprise égyptienne Orascom Cement, qui gérait l’usine de Jalabiya jusque-là, Alain Bauer suit la situation sur le site. Mais de loin, à l’entendre. « Lafarge ne nous a pas demandé de nous en occuper », assure Bauer.

Satellites américains

Un mail retrouvé par la justice évoque néanmoins des informations, liées directement à la situation de l’usine, que le criminologue avait fait passer au groupe. Le directeur du service sûreté écrit ainsi, le 17 novembre 2014, à un correspondant de la DGSE, deux mois après que l’usine a été abandonnée et livrée de fait à Daech :

« Des informations contradictoires me parviennent de notre usine en Syrie. Selon le réseau interne il n’y a pas d’activités particulières. Les « bad guys » sont venus piller le matériel de casernement qui a été transféré sur Raqqah, mais rien de plus. Selon une autre source (Alain Bauer), l’usine serait en train d’être démantelée et des flux de véhicules sont visibles dans la zone. Cette dernière info serait extraite d’une ressource satellite US. Cette usine a une valeur de plus de 400 M d’euros et en cette période de bilans financiers et de fusion ce sujet est très sensible. Vous serait-il possible de m’aider à confirmer ou infirmer ces éléments. AB avait l’air très sûr de lui ».

A L’Express, Alain Bauer, connu pour ses liens avec les services de renseignements américains, explique « avoir suivi l’usine pendant qu’elle était encerclée ». Mais « nous avons été soigneusement mis à l’écart de tout ça », ajoute-t-il. Selon lui, il aurait été uniquement sollicité par Lafarge « pour accompagner son opération de fusion avec Orascom en raison de problèmes concernant l’activité télécom de ce dernier, qui perturbait le processus ». « Le dispositif a été maintenu jusqu’en 2014 et a concerné divers sujets au Maghreb, en Afrique ou en Amérique du Sud ».

Un million d’euros

Alain Bauer assure ne jamais avoir informé qui que ce soit au sein du gouvernement. Il n’empêche : sa proximité notoirement connue avec Manuel Valls, ministre de l’Intérieur de 2012 à 2014, puis Premier ministre pendant la période cruciale, pose question. Car si les administrations – DGSE et DGSI principalement – ont été tenues au courant, rien ne permettait d’affirmer jusqu’à présent que l’information ait été diffusée jusqu’à l’échelon politique. Or, le lien intime et ancien unissant Bauer à Valls permet de se demander si le sommet de l’Etat n’aurait pas été malgré tout alerté en direct de l’évolution de la situation de Lafarge en Syrie et des graves compromissions auxquelles le groupe cimentier se serait livré afin de maintenir son exploitation sur place.

Quoi qu’il en soit, le ciment de Lafarge aura rapporté à Alain Bauer une part non négligeable de son chiffre d’affaires. Selon nos informations, pour le prix de réunions et de conseils prodigués au PDG Bruno Laffont, l’expert en sécurité a facturé via sa société AB Conseil des sommes conséquentes : en 2013, 150 000 euros auxquels se sont ajoutés 35 000 euros virés par la filiale algérienne du groupe. Pour 2014, 100 000 euros ont été facturés. Au final, pas loin d’un million d’euros entre 2007 et 2014. L’intéressé, sollicité par L’Express alors qu’il était en voyage aux Etats-Unis, entend rester vague sur les sommes perçues : « Je ne me balade pas avec ma comptabilité sur moi ».

 

Source : https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/lafarge-en-syrie-les-lucratifs-conseils-d-alain-bauer_2002208.html

LES FAUX MIRACLES EUCHARISTIQUES DE L’EGLISE MODERNE, par Laurent Glauzy

L’église moderne est l’église de Satan, et ses prêtres soumis bien entendu à un nouveau rite d’ordination, célébrant la messe face à l’assistance, contribue de fait au culte de l’homme lancé par Vatican II sous l’initiative du pédosataniste et juif Paul VI.

Il est toujours bon de rappeler concernant ce « pape », et selon le témoignage de la journaliste Michele Reboul, que son cadavre sentait si mauvais, que l’on dut écourter les visites. S’agissait-il d’un signe de possession ? Nous pouvons le penser. Don Luigi Villa placé aux Affaires des services secrets par son père spirituel Padre Pio, qualifiait Paul VI, d’« homme le plus nuisible de l’humanité ». A cause de la destruction de la messe qui ont fait des nations apostâtes, combien d’âmes sont aujourd’hui en enfer pour l’éternité ?

C’est dire que le rite de la nouvelle messe était lancée par des hommes bien aux ordres de satan et de la franc-maçonnerie. Pour faire bref et concis.

Rappelons-le, Mgr Montini, sous Pie XII, dénonçait les prêtres partant évangéliser en URSS, en secret, au Parti Communiste italien, qui en avertissait le KGB. Ces prêtres étaient fusillés sur place ou conduit au Goulag. Lire à ce sujet : LE DECALOGUE DE SATAN (34,50 € fco de port à Laurent Glauzy – BP 25 – 91151 Etampes Cedex).

L’absence de Dieu dans la nouvelle messe qui abaisse le surnaturel et élève le naturel, l’homme, ne fait aucune place à Dieu. A Dieu revient sa place : la première ou aucune.

Et nous le voyons en quelques signes : les modernistes ne connaissent rien du catholicisme, rien des saints. Ils sont des disciples du New Age, laissés à leurs propres délires ou interprétations funestes. C’est le règne de la liberté de pensée, tant prônée par Satan.

Dans le domaine surnaturel, il en va de même. Au VIIIe siècle, le miracle eucharistique de Lanciano montrait une hostie se transformer en chair encore intacte, et ayant le même rhésus sanguin AB que le sang du linceul de Turin.

Les hosties blasphémées saignent. Tous ces miracles sont inexistants dans l’église moderne qui tente de cacher l’absence de Dieu et l’irrégularité de ses prêtres par du sentimentalisme : « la religion pouet pouet » où l’on ne recherche pas Dieu mais des sensations extraordinaires. Or, les modernistes répliquent qu’il ya des miracles eucharistiques : leurs hosties ne saignent pas mais lévitent.

Il est à cet effet à rappeler que le démon connaît les lois de la nature, et qu’une hostie consacrée par un (faux) prêtre moderniste, reste du pain. Le démon peut donc avoir toute emprise sur ce morceau de pâte azyme. Là encore, c’est dire la teneur de la messe moderniste voyant ce genre de prodige. Bien entendu, la connerie d’un fidèle moderniste, n’ayant aucune connaissance du sacré et encore moins de la démonologie, voit là un miracle pour sa croyance pouet pouet.

Et les fausses apparitions mariales de Međugorje s’adressent à ce public de naïfs modernistes complètement éthérés. Le modernisme et sa pseudo-église sont bien dirigés par le camp adverse, celui de Satan et de la franc-maçonnerie.

Mais les satanistes, eux, ne se trompent pas d’ Eglise. Ils achètent plus de 5.000 dollars une hostie consacrée par le rite extraordinaire, « ancien ». Les satanistes de haut niveau ne blasphèment jamais Mohammed, car ils savent que l’Islam est bien la création des talmudistes. A ce niveau là, on ne se trompe donc pas !

Ci-dessous vidéo d’une hostie en lévitation à Lourdes : Le démon essaie par ses ruses de prendre la place de la Sainte Vierge, lors d’un rite de l’église moderne. Ce rite fut institué par le P. Annibale Bugnini (franc-maçon) et des pasteurs protestants. La messe moderne est bien un culte rendu à Satan.

PHOTO SUR FOND ORANGE : miracle de Lanciano. Plus de douze siècle après, la chair est complètement intacte. Un miracle complètement impossible dans l’église moderne, église de Satan et maçonne.