Archives de Catégorie: Juiverie

TECHOUVA BIDON DE MOIX

TECHOUVA BIDON DE MOIX et faux pardon de BHL dans la très juive émission de ONPC du 31 août 2019.

Pourquoi ne pas faire d’une pierre trois coups, comme avec tout le reste: les attentats fabriqués pour faire passer une loi avec des foules de faux témoins achetés, cimetière de Carpentras etc…ou les éprouvettes Colin Powell pour faire passer une guerre?

La prestation de Moix qui est venu faire téchouva chez Ruquier Barma ONPC au sujet d’un passé, (celui de Moix), qui était un secret de polichinel pour toutes les élites et même très au delà, servira-t-elle à faire exploser les ventes du livre d’un chroniqueur devenu très antipathique aux Français et édité par l’épicier BHL (qui a des actions chez le surgelé Picard) et qui montre que, bien que Juif, il sait pardonner?

La prestation scabreuse de Moix aura-t-elle servi aussi à « réenfoncer » plus bas la tête des Français, les humilier encore, ces Français qui commencent à se réveiller un peu trop sur leur passé réel et le rôle à peine croyable qu’y ont tenu les Juifs?

La prestation de Moix servira-t-elle enfin à sortir une loi totalement liberticide visant à faire disparaître toute parole dissidente sur les réseaux sociaux, sur l’air de “voilà ce qu’il vous en coûtera de faire des dessins antisémites?

L’affaire Moix ou le « Carpentras des réseaux sociaux »…

Ulysse Offentür

Pilule : une invention juive revendiquée, mais recommandée à l’usage des goyim.

George Rosenkranz, inventeur juif de la pilule, décède à l’âge de 103 ans

George Rosenkranz, inventeur juif de la pilule, décède à l’âge de 103 ans

George Rosenkranz, qui au début des années 50, en compagnie d’un autre chimiste juif, Carl Djerassi (tous deux réfugiés de l’Europe occupée par les nazis), a synthétisé la progestérone qui devait être utilisée dans l’une des deux premières pilules contraceptives orales combinées, et est toujours utilisée par des millions de femmes du monde entier. Il est décédé à Atherthon, en Californie, dimanche, à deux mois de son 103e anniversaire.

Claudia Flavell-While, en 2017, a écrit dans The Chemical Engineer que «l’impact et l’importance de la pilule contraceptive ne sauraient être surestimés».

Selon Flavell-While, Rosenkranz et Djerassi, ainsi qu’un troisième chimiste juif, Luis Miramontes, un réfugié autrichien, se proposaient de synthé-tiser un stéroïde à la progestérone.

«C’est à Miramontes qu’il incombait de faire la plupart des travaux pratiques. C’est ainsi que le 15 octobre 1951, Miramontes acheva la synthèse du 19-nor-17α-éthynyltestostérone ou, en abrégé, du« noréthindrone », qui s’est révélé être le premier contraceptif oral. pour être synthétisé « , a écrit Flavell-While, ajoutant : » La substance était aussi bonne que l’équipe l’avait espéré, s’avérant être l’hormone progestative orale la plus active de son temps. «

Selon le même auteur, la progestérone était initialement utilisée pour traiter les troubles menstruels et la stérilité. Personne n’y voyait un moyen de contraception efficace, et quand ils l’ont fait, ils ne pensaient pas que la société conservatrice de l’après-guerre approuverait. Ou, comme Rosenkranz l’a dit des années plus tard : «J’ai parcouru l’Europe et le monde en offrant le contraceptif, mais personne ne le voulait».

Deux femmes, Margaret Sanger et Katharine Dexter McCormick, défenseurs des droits des femmes, qui estimaient qu’une pilule contraceptive changerait radicalement le statut des femmes – ce qu’elle a fait – a payé un autre scientifique juif, Gregory Goodwin Pincus, pour développer la pilule contraceptive.

Le succès radical de la «libération des femmes» du 20ème siècle, que vous soyez pour ou contre, ne pouvait être imaginé sans la pilule. Sans une méthode de contraception presque complète, la révolution sexuelle n’aurait pas été possible. Être capable de choisir si et quand tomber enceinte a permis aux femmes de contrôler leur vie professionnelle et d’être égales dans leur vie familiale.

Ensuite sur le plan de la loi Juive, cette découverte a eu des effets non souhaités. »

Rappelons, au-delà de ce récit à la syntaxe douteuse, pour éclairer la réalité historique, que c’est Katherine Mc Cornick seule, multimillionnaire autant grâce à son héritage familial qu’à celui de son mari, qui finança Pincus jusque dans les années 60…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Katharine_McCormick

Dans le même temps, le talmudisme interdit très généralement la contraception !

https://www.torah-box.com/question/quelle-contraception-selon-le-talmud_1764.html

https://www.ecoute-juive.com/nidah-purete-familiale/nidah-contraception-informations-judaisme.php

Claude Timmerman

Medias-Presse Info : https://t.co/Zv5iZj05sq

Quelle est celle qui veut TUER la Parisienne Blanche et ne s’en cache même pas ?

Il s’agit de Séverine Pierron.

Cette femme vient de commettre un article sur Slate et s’en flatte sur Twitter.

Severine Pierron.png

Qui est cette femme ? De quoi se mêle t’elle ? Au nom de Qui parle t’elle ?

Severine Pierron1

 

Voici son brûlot :

https://t.co/b3Nup1GZCt

Bien évidenment les Internautes sont intervenus contre cette femme et son délire obsédant maladif :

Severine Pierron2.png

Severine Pierron3.png

Severine Pierron4.png

 

Lorsqu’un internaute a mis le Doigt là où ça fait Mal :

 

Severine Pierron5

 

Celle qui veut TUER la Parisienne Blanche est donc Juive, son vrai Nom est Judith Birenbaum et cette femme impose donc sa HAINE des Blancs dans un Monde de Blancs en se servant des noirs comme Bouc Emissaire.

Elle est belle la Mentalité de cette Femme !

Judith Birenbaum

 

Judith Birenbaum doit être certainement très agacée de voir :

 

Inés de la Fressange

Ines-de-la-Fressange.jpg

 

Leïla Bekhti

Leila-Bekhti

 

Lara Stone

Lara-Stone.jpg

 

Bianca Balti

Bianca-Balti

 

Barbara Palvin

Barbara-Palvin

 

……..en se contemplant dans un Miroir.

Judith Birenbaum1.png

AUTODAFé ENCORE UNE INVERSION ACCUSATOIRE JUIVE

”Le moyen le plus efficace pour détruire les gens est de nier et d’effacer leur propre compréhension de leur histoire !” ( George Orwell)
Après la capitulation en 1945, à la suite des quatre premières années d’occupation militaire, la société allemande a subi des changements plus importants qu’elle n’en avait connus pendant douze ans de règne national-socialiste.« Après 1945, la plus grande destruction de livres de l’histoire a eu lieu en Allemagne, dans le but d’éteindre la culture allemande et la mémoire collective allemande
( Kontrollratsbefehl n•4. “Einziehung von Literatur und Werken nationalsozialistischen und militaristischen Charakters”, 13 mai 1946).
Afin de mener efficacement la rééducation planifiée, 35.743 titres et publications dans des Bibliothèques et des librairies furent détruits, y compris des légendes héroïques et des livres pour enfant.
(“Allied Censorship in post-war Germany”[ Censure alliée dans l’Allemagne d’après-guerre], Junge Freiheit, 11 mai 2007.)
Une statistique ironique, étant donné que la destruction de livres par le feu a toujours été citée comme un exemple de l’extrémisme national-socialiste.  »

Gérard Menuhin Page 70, dites la vérité et vous humilierez le diable.
NB Les livres que les Allemands brûlèrent en 1933, furent surtout les livres porno qui débauchaient la jeunesse et la population allemande. On observe tout ça en ce moment même (2019) dans les livres destinés aux enfants dans les écoles.

C’est le SPCJ présidé par Eric de Rothschild et fondé par le CRIF qui évalue l’antisémitisme pour le Ministère de l’Intérieur !

La montée de l’antisémitisme en France est-elle une réalité ? Comment et par qui est-elle mesurée ?

Pour vous donner une idée de la manipulation en cours, il faut savoir que c’est le SPCJ (Service de protection de la communauté juive) créé par… le CRIF et présidé par Eric de Rothschild qui comptabilise les actes « antisémites » pour le compte du ministère de l’intérieur.

Source

« Entrées précédentes