Archives de Catégorie: Juiverie

LE VOL ET LE MEURTRE à très grande échelle.

Complément dans «Hitler contre Juda», du Dr Claude Nancy (médecin et éthologue belge), pp. 77-78 :
« Mais revenons quelque peu en arrière. A la suite d’une profonde infiltration maçonnique dans tous les rouages gouvernementaux, les premiers troubles débutèrent en Espagne le 11 mai 1931.
De nombreuses églises furent incendiées et quelques assassinats furent perpétrés dans les grandes villes.
Pour calmer la population le roi Alphonse XIII abdiqua, la république fut proclamée et le pouvoir passa dans les mains d’un juif séfarade nommé Alcala Zamora.
Bien que Juif et franc-maçon, ce dernier assistait tous les dimanches à la messe pour donner le change (note : Comme actuellement le juif Poutine en Russie qui se fait bénir par les popes orthodoxes), mais en sous-main il favorisait partout un début d’infiltration communiste.

Deux ans plus tard le nouveau président de la république, un franc-maçon nommé Largo Caballéro, conclut un pacte avec l’ambassadeur soviétique Rosenberg afin d’activer la venue en Espagne de conseillers soviétiques.
Staline envoya donc rapidement sur place ses meilleurs agitateurs, tous Juifs naturellement, tous déguisés en ressortissants russes.
On retrouva sur place Iliya Ehrenburg, Primakoff, Goreff, Rose Skoblewski, Aralink Tupolyew, Vladimir Bischitzki, Béla Kuhn, J. Artadel, Antonov Ovejenko, Marcel Moïse Rosenberg, Leo Jacobson,Keikin, Grunzberg, Frielander, J. Maratvilles, Stillerman, Samuel Fratkin, Schapiro, Lourie Fusch, Adler, Zibrowski, Merkas et Wall, ces deux derniers s’occupant de la recherche et de l’achat d’armes pour les futurs « républicains espagnols ».

Ces armes transitaient naturellement par la France, qui était dans les mains du gang juif de Léon Blum.
Certains historiens français de gauche prétendent encore, que le 4 juin 1936, lorsque Blum présenta son nouveau ministère au président Lebrun, il n’était composé, outre Blum que de deux ministres juifs et par conséquent ni enjuivé, ni tendancieux.
C’est exact, mais ce qu’ils omettent, c’est la présence de 29 Juifs comme chefs et attachés de cabinets, ainsi qu’une multitude de francs-maçons à tous les postes clefs. » Etc.

Héros méconnu : Thomas Mac Fadden, (1876-1936) banquier et homme politique américain

Unsung hero
In these speeches, and in newsletters to his constituents, McFadden cited the fraudulent Protocols of the Elders of Zion, claimed that the Roosevelt Administration was controlled by Jews, and warned that the rise of Hitler in Germany “was caused by the preponderance of Jews in the German government, in the universities, as lawyers, as physicians, as bankers, complete domination of all exchanges, in commerce, in the theater, [and the] moving picture industry. » McFadden also objected specifically to Henry Morgenthau, Jr.,a Jew, becoming Secretary of the Treasury, and reminded « loyal Americans that it is well to remember the boring-from-within tactics

Héros méconnu
Dans ces discours, et dans des lettres d’information à ses électeurs, mcfadden cite les protocoles frauduleux des anciens de Sion, affirme que l’Administration Roosevelt est contrôlée par les Juifs, et avertit que la montée d’Hitler en Allemagne  » a été causée par la prépondérance des Juifs dans les Le gouvernement allemand, dans les universités, en tant qu’avocats, en tant que médecins, en tant que banquiers, domination totale de tous les échanges, dans le commerce, dans le théâtre, [et l’industrie de l’image en mouvement. » mcfadden s’est également opposé spécifiquement à Henry Morgenthau, jr., Un Juif, devenu secrétaire du trésor, et a rappelé aux américains loyaux qu’il est bien de se souvenir de la tactique ennuyeuse de l’intérieur.https://jewishcurrents.org/uncategorized/the-anti-semitic-congressman/
Et Thomas MacFadden fut assassiné !

Thomas Mac Fadden, (1876-1936) banquier et un homme politique américain

Extrait du célèbre discours de Thomas Mac Fadden du 10 juin 1932 devant la Chambre des représentants
“Monsieur le Président, nous avons dans ce pays une des institutions les plus corrompues qui ait jamais existé dans le monde.
Je fais référence au Conseil de la Réserve Fédérale et aux banques de la RéserveFédérale.
Le Conseil de la Réserve Fédérale, un conseil gouvernemental, a fraudé le gouvernement des États-Unis d’assez de monnaie pour payer la dette nationale.
Les déprédations et les iniquités du Conseil de la Réserve Fédérale et des banques de la Réserve Fédérale agissant ensemble ont coûté à ce pays assez de monnaie pour payer plusieurs fois la dette nationale.
Cette institution diabolique a appauvri et ruiné le peuple des États-Unis; s’est elle-même mise en banqueroute, et a pratiquement mis en banqueroute notre Gouvernement. Elle a fait ceci grâce aux défauts de la loi sous laquelle elle opère, grâce à la mauvaise administration de cette loi par le Conseil de la Réserve Fédérale et grâce aux pratiques de corruption des vautours qui la contrôlent.Ce qu’il faut ici est un retour à la Constitution des États-Unis. Il nous faut un divorce complet de la religion et l’État.
La vieille lutte qui fut menée ici à l’époque de Jackson doit être à nouveau menée… L’Acte de la Réserve Fédérale doit être abrogé et les Banques de la Réserve Fédérale, ayant violé leurs chartes, doivent être immédiatement liquidées.
D’infidèles fonctionnaires du Gouvernement qui ont violé leurs serments doivent être mis en accusation et amenés au tribunal. À moins que nous le fassions, je prédis que le peuple américain, outragé, volé, pillé, insulté et trahi comme il l’est dans son propre pays, se mettra en colère et enverra ici un Président qui expulsera du temple les manipulateurs de la monnaie.”

https://jewishcurrents.org/…/the-anti-semitic…/…

 

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Un couple poursuivi pour fausses accusations de pédophilie contre un prêtre

Coup de gueule d’un prêtre:

« On est en face d’une guerre à la vie à la mort contre les prêtres catholiques innocents, avec montage , faux témoignages, complicités maçonnico-hiérarchiques, droit de vie et de mort, délation et déformation médiatique criminogène, choix des victimes parmi ceux qui ne sont pas sous « obédience »

Vous savez, dire la vérité sur ces choses là, demande du courage !!

Evoquons le dominicain lyonnais « trouvé mort » lui aussi, en notant que les témoignages avaient été prouvés inventés de toutes pièces ! Comme pour le Père Francis Lefort !! Et bien d’autres !

On se doit de dire à la mémoire de nos deux martyres de la hiérarchie d’obédience, que ni l’un ni l’autre n’avaient RIEN fait qui soit susceptible d’être interprété comme même un soupçon d’agression sexuelle .. Ce sont les tordus délateurs qui VOIENT des gestes de proximité de charité comme des actes de perversion … Ils sont les collaborateurs d’Hérode…
J’espère qu’on va exclure comme on sort des loups féroces ces gens là de nos paroisses, et les surveiller de près, ces obsédés, sans compter leur complicité pour jouer leur rôle dans un protocole bien au point pour l’exécution capitale de nos jeunes prêtres… Chez Staline et chez Hitler, ils auraient fait merveille, ces cathos vomisseurs

Pardon pour ma colère

Non, ils ne se sont pas pendus: c’est évident pour qui connait le terrain et les méthodes de ceux qui ont estimé avoir droit de vie et de mort sur eux »

https://www.lesalonbeige.fr/un-couple-poursuivi-pour-fausses-accusations-de-pedophilie-contre-un-pretre/?fbclid=IwAR0kND2VWGEfJmoZ9x-fBqgc20qh-jA79f4uuVe7jjmaDICGtU3KE2TLxmk

Les racines juives de la famille royale d’Angleterre

« En Angleterre, la Maison royale a une tradition de longue date, qui exige que tous les garçons de descendance royale soient circoncis par le Mohèl juif de Londres ».
Par ailleurs, le droit britannique comporte des lois directement issues du judaïsme, comme par exemple le droit d’aînesse et le droit des successions. Les unités de mesures spécifiques utilisées en Angleterre sont directement issue des unités de mesures de la loi juive (la coudée sacrée, etc …). Les souverains britanniques sont intronisés selon le rite juif : ils sont oints (de l’huile est versé sur leur tête). D’ailleurs, même le terme British vient des mots hébreux « Brit » et « Ich » (l’homme de l’alliance). En sachant que justement l’alliance est matérialisée par la circoncision.

La Maison Royale affirme clairement descendre du roi David.
En outre, une généalogie commençant au roi David , jusqu’au souverain actuel, était visible à l’abbaye de Westminster (peut-être ne l’est t-elle plus aujourd’hui).

Comment cela est-ce possible ?

Voyons plus en détail :

À l’époque du roi David, celui-ci établit les Danites sur les rives de la Méditerranée. Ils fondent le port de Jaffa qui est le port de Jérusalem et deviennent marins. En alliance avec les phéniciens, les danites créent des comptoirs commerciaux dans des endroits très éloignés, et notamment à Tara en Irlande. Ce sont ces mêmes comptoirs commerciaux qui approvisionneront le roi Salomon en matériaux rares pour la construction du temple de Jérusalem.
Cela indique que déjà des « protos communautés juives » étaient installés notamment dans ce qui n’était pas encore la Gaule et l’empire romain, et les îles du nord.
Lors de la première conquête de Jérusalem par Nabuchodonosor, celui-ci installe sur le trône le roi Sédeccias, de la lignée de David, chargé notamment de récolter et de payer l’impôt à l’occupant. Ne remplissant pas sa fonction, Sédeccias est destitué, ses yeux crevés, le temple détruit …
Les deux filles de Sédeccias, le prophète Jérémie, accompagné de la cour royale fuient par bateau en Egypte en emportant la pierre de Jacob, seule pièce du Temple qu’ils peuvent emporter. Cependant, le prophète Jérémie leur enjoint de ne pas y rester. Ils reprennent la mer, et dépassent ce qui est aujourd’hui le détroit de Gibraltar, et arrive à Tara en Irlande, ou un comptoir juif était déjà établi.

Voici comment, les juifs sont arrivés dans les « Îles du Nord ».
À noter que les historiens du moyen ages « considèrent cette contrée comme le berceau de la civilisation en Occident, habité par un peuple de tradition très instruit, dans les arts, et d’un incomparable savoir ésotérique… Les chroniques irlandaise mentionnent une école de prophètes venus de l’orient dans la région de Tara ».
C’est à cet endroit précisément, que le Prophète Jérémie serait enterré, comme le confirment les coutumes et légendes locales, qui relatent notamment « ces étrangers arrivées avec une fille de sang royal qui épousa un prince local ».

Quant à la pierre de Jacob, ce serait précisément la pierre sur laquelle sont oint les monarques britanniques. Visible à l’abbaye de Westminster jusqu’à il y a une vingtaine d’années, elle est maintenant en Irlande.

Sources :
« Le livre juif du pourquoi » de Alfred J. Kolatch
« Mesures et nombres sacrées » de Jean Groffier

Le prince Charles de la famille royale d'Angleterre en présence d'un rabbin
Le prince Charles

Par Alain Mosseri – Juifs célèbres © Tous droits réservés

« Entrées précédentes