Archives de Catégorie: Algérie

« Macron Dégage » même en Algérie !

Une équipe de TF1 se fait virer de la Manifestation sous les huées de « Macron Dégage ».

Vous ne trouverez bien évidemment pas cette information dans les médias qui se croient encore « Officiels ».

Ce qui est Réel, Officiel est dévoilé uniquement dans les Médias dits « Alternatifs ».

La dictature de ces Médias d’Etat s’effrite de jours en jours et c’est très bien.

 

 

La Pieuvre est Mondiale et s’accroche au Pouvoir au Détriment des Peuples : Il ne faut Rien Lâcher.

 

France 24 :

Manifestations en Algérie : « Les soutiens de Bouteflika s’en vont petit à petit »

Un mois après le début de la contestation, les Algériens entendent rester mobilisés, avec de nouvelles manifestations, vendredi 22 mars, pour réclamer le départ du président Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 20 ans et dont le camp se fissure.

 

Laurent Glauzy s’adresse à ses internautes d’Algérie, du Maroc et de Tunisie : « Distribuez et placez des milliers de Médailles miraculeuses ».

La diffusion de cette vidéo s’adresse avant tout aux lecteurs de mon site habitant en Algérie, en Tunisie et au Maroc.

Je leur demande de chercher Dieu à travers la sainte Vierge qui saura toujours les conduire au Fils, et à sa représentation qu’Il nous a laissé sur Terre : l’Église.

Seulement, cette Église ne doit pas être regardée à travers les faux papes de Vatican II comme François qui ne sont que des satanistes ayant infiltré le Vatican. La véritable Église, celle des miracles et qui mène au Ciel, est l’Église de la Tradition et non celle de Vatican II, des prêtres francs-maçons et pédosatanistes.

Je vous demande aussi de fuir les milieux évangélistes, fiefs d’hommes d’affaires déguisés en hommes de religion et travaillant parfois pour la CIA. Ces hommes n’ont rien à voir avec les 12 prophètes qui avec rien ont évangélisé le monde. Les évangélistes se moquent de vous et de votre culture : pendant que leurs fidèles tapent dans les mains, ils ramassent le tiroir caisse.

Pour montrer la collusion CIA et évangélistes, quand les Eglises catholiques traditionnelles étaient attaquées en Irak où des catholiques dont des prêtres moururent, comme par hasard, les nouvelles églises évangélistes ne furent jamais touchées.

Les évangélistes travestissent la Bible : ils traduisent par exemple « inferno » (enfer) dans la Bible Louis Second par « sous la terre ». Ce qui est juste mais en dehors de l’esprit de la Bible. L’enfer les dérange, bien entendu ! Ils disent, pour accuser les catholiques, qu’ « il ne faut pas se tailler d’images des cieux » mais oublient sciemment l’esprit de la seconde partie : « pour les prier ». Les tribus anciennes, par la force du démon, faisaient parler les statues. Les catholiques n’ont pas de telles pratiques. Certes, cet argument est lourd, mais les pasteurs ne sont pas des gens de grandes culture. Ils aiment principalement l’argent et la naïveté de leur fidèle.

Concernant les Témoins de Jéhovah, il faut les fuir. La lecture du livre que j’ai traduit en donne toutes les explications : TEMOINS DE JEHOVAH : LES MISSIONNAIRES DE SATAN. Des vidéos sont en ligne.

Je vous demande donc de persister et de prendre contact avec des églises de la fraternité saint Pie X. Vous pouvez aussi passer par ce site. Nous vous aiderons !

La Médaille Miraculeuse à d’énormes pouvoirs donnés par la Sainte Vierge. Placez-en dans vos pays en des lieux où la lumière de Dieu n’entre pas et en demandant la venue de prêtres de la Tradition catholique. Placez des milliers de Médailles miraculeuses. Soyez des agents discrets et actifs dans vos pays pour que la Sainte Vierge y règne contre Satan.

Photographie centrale : la sainte Vierge demande à Catherine Labouret en 1830 de faire frapper la Médaille miraculeuse.

Ci-dessous : Corps intact de Catherine Labouret (+1876) pouvant être visité rue du Bac.

Catherine.Cercueil

https://www.youtube.com/watch?v=ymhSsBQft2o

 

 

Mafia maçonnique : Alexandre Djouhri « exfiltré » en Russie via Genève !


Plusieurs points à aborder dans l’affaire de l’exfiltration de Monsieur Alexandre Ahmed Djouhri, d’Algérie vers la puis enfin la . On apprend que ce monsieur s’est retrouvé à l’ambassade de France à Alger suite au dernier voyage du président Macron en Algérie. Les révélations du Canard enchaîné ont créé un à l’Élysée, ce qui a obligé l’intermédiaire en armement, franc-maçon et ex-voyou braqueur, Alexandre Ahmed Djouhri, de vite déguerpir d’Alger pour se retrouver en .

Ce qui est ahurissant à chaque fois, c’est le fait que personne ne parle de l’appartenance de ce monsieur à la franc-maçonnerie ! Vous pourrez lire 200 articles sur la question, aucun journaliste n’estimera nécessaire d’en parler, alors que c’est la seule et unique explication à tous les questionnements. Comment se fait-il que ce petit Maghrébin se retrouve dans les milieux les plus huppés et les plus hauts de la, malgré les casseroles qu’il traîne ?

Nous devons par ailleurs légitimement nous interroger sur cette possibilité de se faire exfiltrer via la alors qu’un mandat d’arrêt international a été émis contre lui par Interpol suite à l’enquête du juge Serge Tournaire. Ah ! ces Suisses, il serait intéressant qu’ils respectent pour une fois la loi. Bien sûr, les décérébrés qui nous expliquent que la est une solution au monopole américain sur le monde, peuvent comprendre qu’il n’en est absolument rien, puisque dès qu’il s’agit des hommes les plus puissants, la n’existe plus, seules les lois maçonniques sont appliquées…


Retour à la case départ, Alexandre Djouhri a été prié par les autorités algériennes, ce lundi 18 décembre, de quitter l’Algérie.

Il semble qu’il ait gagné la Russie via la , où il résidait le plus souvent avant de s’installer à Alger. En 2016, sa maison, ainsi que celle de son beau père, avaient été perquisitionnées par la française dans le cadre de la procédure sur les possibles financements libyens de .

Vivons heureux, vivons cachés  

Après les révélations du “Canard Enchaîné” sur la présence, le 6 décembre,  de cet intermédiaire franco-algérien flamboyant à la petite sauterie organisée par l’Ambassade de en Algérie en l’honneur d’, Paris et Alger se sont mis d’accord pour éviter de créer le moindre “casus belli” entre les deux pays. L’Algérie ne souhaitait pas se voir reprocher d’héberger un homme d’affaires qui ne répondait pas aux exigences de l’État français. La Présidence française, elle, ne souhaitait pas être accusée d’avoir, de près ou de loin, cautionné l’invitation officielle d’un intermédiaire aussi controversé. L’Élysée souhaitait également protéger la réputation de l’ambassadeur de , Xavier Driencourt, qui apparemment connaissait Alexandre Djouhri de longue date.

La et l’Algérie ont la volonté d’enterrer un incident regrettable dont […]

L’affaire libyenne : l’enquête qui affole Sarkozie