Archives mensuelles : mars 2018

LIGNÉES DE SANG ILLUMINATI : LA FAMILLE ASTOR

Le fondateur original de la fortune Astor était John Jacob Astor (1763-1884). John Jacob Astor est né à Walldorf, duché de Baden (Allemagne) d’une lignée juive. Les origines juives ont été cachées, et un bon nombre de diverses idées sur l’héritage des Astors ont été mises en circulation par les Astors.

John Jacob Astor était un boucher à Walldorf. En 1784, il est venu en Amérique après une escale à Londres, en Angleterre. Bien que l’histoire raconte qu’il arriva en Amérique sans un sou – et c’est peut-être vrai – il rejoignit ensuite la loge maçonnique Holland Lodge N°8  à New York et devint Maître en deux ou trois ans (Cet Holland Lodge est une loge proéminente dans la mesure où beaucoup de ses membres ont de bonnes relations avec l’élite des illuminati, par exemple Archibald Russell, 1811-1871, dont le père était président d’un véritable foyer d’illuminati. pendant de nombreuses années : The Royal Society of Edinburgh). 

En 1788, Astor était un maître de la loge maçonnique # 8. C’est plutôt intéressant étant donné qu’Astor ne parlait pas anglais lorsqu’il est arrivé en Amérique, et qu’il était supposé être très pauvre. John Jacob Astor a toujours été très célèbre pour son attitude froide, antisociale, « un homme qui n’avait ni charme, ni esprit, ni grâce » (cette citation vient même d’un parent de la famille DuPont qui a écrit une sympathique biographie intitulée « La Famille Astor ».)
Si cet homme manquait de grâces sociales et était si froid, et si pauvre pendant ses premières années aux États-Unis, pourquoi a-t-il pris une telle importance dans la franc-maçonnerie ? Certainement pas à cause de ses grâces sociales. Par exemple, une fois dans la vie, au cours d’un repas donné à des élites, quand ses mains étaient sales à la table, il tendit la main et utilisa la chemise de l’homme à côté de lui pour s’essuyer les mains.
La rupture financière d’origine est venu en réalisant une série de transactions immobilières louches et tordues dans la région de la ville N.Y.

La prochaine étape est venue quand deux hommes qui sont maintenant connus pour avoir été dans les illuminati ont donné à John Jacob Astor un privilège spécial du gouvernement. Les deux hommes étaient President Jefferson et le secrétaire Gallatin – deux membres illuminati. Le gouvernement des États-Unis avait imposé un embargo à tous les navires américains qui naviguaient avec des marchandises en 1807. Mais Astor a obtenu une permission spéciale de ces deux hommes pour que son navire puisse naviguer avec sa cargaison. Son navire a navigué et a réalisé près de 200 000 $ de profits d’argent à ce jour. Astor a étrangement profité grandement de la guerre de 1812, qui a paralysé presque tous les autres expéditeurs américains. Astor a également travaillé avec George Clinton, un autre membre des illuminati, sur les transactions foncières. Même à cette période de l’histoire, le renseignement britannique a travaillé pour le Comité des 300 et pour les Treize Grandes Familles, il est intéressant alors, que John Coleman qui avait accès comme agent de renseignement aux documents secrets, a découvert que l’original John Jacob Astor était aussi un agent secret britannique. Les treize familles ont des rôles très intimes avec les cultes de renseignement américains et britanniques.

Avant 1817, John Jacob Astor entra dans le commerce de la fourrure et resta le plus grand joueur de la traite des fourrures jusqu’à sa sortie en 1834. Au fil des ans, il avait réussi à se constituer un véritable monopole. Comment a t-il réussi à pousser tout le monde dehors ? voilà une bonne question.

Gardez à l’esprit que les Blancs ont traqué les fourrures dans le Nouveau Monde pendant plusieurs siècles, et les Indiens qui sait depuis combien de temps. Alors ce type Astor arrive et en quelques années il possède totalement l’industrie entière ! Encore une fois, cela ne pouvait arriver avec cette famille Astor, que par le pouvoir occulte qui leur en a donner le droit. Évidemment, d’autres membres du Comité des 300 ont dû se retirer, si sa position dans la hiérarchie n’avait pas donné le droit à Astor, croyez-moi, les autres familles qui contrôlaient à l’origine le commerce des fourrures se seraient débarrassées d’Astor. L’un des résultats de sa société de fourrure était Astoria en Oregon. Aujourd’hui, peut-être en l’honneur de la famille qui s’y était initialement intéressée, Astoria est un vrai lit-chaud pour les rassemblements sataniques secrets en Oregon. John Jacob Astor a dû avoir quelques liens importants. Trois de ses parents étaient des capitaines sur des navires. Il avait des liens à Londres avec la famille Backhouse. Il a épousé un Todd, une famille fréquemment associée au satanisme. Sa femme, Todd, était également liée à l’influente famille Brevoort. Et finalement, pour une raison ou pour une autre, John Jacob Astor entretenait aussi de bonnes relations avec les politiciens de l’époque, peut-être parce que la plupart d’entre eux étaient aussi des francs-maçons.

Pendant quelques années, John Jacob Astor a participé au commerce de l’opium, mais en 1818, il a publiquement cessé de vendre de l’opium en Chine. John Coleman dans son bon livre « La hiérarchie de la conspiration », l’histoire du Comité des 300, p.131, cite : « John Jacob Astor a fait fortune dans le commerce de l’opium en Chine … c’est le Comité des 300 qui a choisi qui serait autorisé à participer au fabuleux commerce de l’opium en Chine, à travers la BEIC, (British East Indian Company), et les bénéficiaires de leurs largesses sont restés à jamais unis au Comité des 300 ». Fait intéressant, une autre famille du Top 13, les Russells, ont également été des chanceux d’obtenir une part du commerce de l’opium en Chine. Il est clair à plusieurs reprises dans l’histoire, Astor était au courant de l’information interne au gouvernement, et maintenait son propre système de messagerie. John Jacob Astor a acheté de grandes quantités de terres à New York, terres dont la valeur a considérablement augmenté. La panique financière de 1837 lui a permis d’évincer un grand nombre d’hypothèques. La richesse de John Jacob Astor a continué de monter en flèche. Comme le disait une biographie: « Quand il s’agissait d’une question de principe par rapport au profit, Astor était un homme pratique ». En termes simples, il n’avait aucun scrupule. Astor avait la réputation d’être un propriétaire impitoyable. Il avait aussi la réputation de ne pas payer ses dettes légitimes.

Astor est devenu banquier et a siégé au conseil d’administration de cinq directeurs de la nouvelle banque nationale que Hamilton a créée pour le gouvernement des États-Unis appelé la Banque des États-Unis. Astor possédait un gros bloc d’actions de la Banque des États-Unis. Astor a également été assez actif durant sa vie de franc-maçon, occupant plusieurs autres postes clés dans la vie de la loge secrète. John Jacob était l’homme le plus riche des États-Unis.
Notez cette référence. Meyers, Gustave. Histoire des grandes fortunes américaines. Londres: Stationers Hall, 1909, p. 147 a déclaré: « Les statistiques publiées en 1844 sur les fabricants aux États-Unis ont montré un montant brut total de 307 196 844 dollars investis. La richesse d’Astor représentait alors le quinzième du montant total investi sur le territoire des États-Unis… » Est-ce que investir 1/15ème de toute l’argent aux Etats-Unis, n’est pas riche ?

Les descendants de John Jacob Astor avaient un penchant pour le secret, et ont mis en place les choses pour régner dans les coulisses. En revanche, pour certaines autres grandes familles, les Astors ont préféré ne pas siéger aux conseils d’administration des sociétés qu’ils contrôlaient. En 1890, un expert immobilier a calculé que les Astors possédait 1/20 de l’immobilier à New York. Après avoir fait fortune en résidant dans la région de New York, les Astors sont partis en Angleterre. Ils exercent encore une grande puissance financière aux États-Unis grâce à des procurations.

Forum Magazine, en novembre 1889, a commenté que les autorités estimaient que les Astors valaient 300 000 $, mais que ce chiffre devait être sous-estimé. Aujourd’hui, mon estimation des Astors est qu’ils valent environ 40 milliards de dollars.

L’une des nombreuses fondations créées par les Astors a été la Fondation Vincent Astor, qui est contrôlée par les Astors depuis l’Angleterre et qui a des dollars exonérés d’impôt de l’ordre de 100 millions de dollars. La Fondation Vincent Astor a typiquement donné aux besoins catholiques et épiscopliens, entre autres choses. Ils donnent également de l’argent à des organismes opposés à la propriété privée d’armes à feu. Ils donnent de l’argent à la bibliothèque publique de NY. Imaginez combien d’influence cela leur donne, quand la bibliothèque reçoit une aide régulière pour un soutien général ? Un annuaire de la Fondation de 1971 indiquait que la Fondation V. Astor avait pour objectif de prévenir la délinquance juvénile.

La Fondation William Waldorf déclare que son but est « la promotion de la compréhension mutuelle et la diffusion du savoir et de la culture à travers les États-Unis, et ses domaines, les colonies et les pays du Commonwealth britannique. » Cela ressemble beaucoup à la déclaration publique de la Pilgrim Society (Société des pèlerins), qui se manifeste à ceux qui en ont besoin. Les actifs de cette fondation ne sont que de 64 000 $, Vincent Astor, (aujourd’hui décédé), était membre de 41 clubs privés.

Pour donner une idée de la puissance de l’un des nombreux hommes de la famille Astor, Vincent a été impliqué avec des personnalités telles que :

  • Le directeur de la compagnie American Express.
  • Le directeur de Atlantic Fruit and Sugar Co.
  • Le directeur de la banque Chase Manhattan. (Propriété des Rockefeller)
  • Le directeur de la compagnie des villes et des maisons de banlieue.
  • Le directeur de la société de cinématographie classique.
  • Le directeur de la compagnie sucrière cubaine-dominicaine.
  • Le directeur du grand chemin de fer du nord.
  • Le directeur de la compagnie maritime internationale commerciale.
  • Le directeur de la banque du parc national à New York.
  • Le directeur du County Trust de New York.
  • Le directeur de la société « Weekly Publications ».
  • Le directeur de Western Union Thelegraphs.
  • Le directeur de la société du zoologique à New York.
  • Le directeur du musée national d’histoire, le directeur de l’institut national des sciences sociales.

(Notez que ces deux derniers, comme beaucoup d’autres qui sont sous le contrôle de l’élite illuminati, sont responsables de la propagation de la théorie de l’évolution au public).

Tout comme les Rothschild, les DuPont et les Rockefeller, les Astors gardent toujours un homme à la tête de toute la famille. Ce leadership est transmis comme un droit de naissance dans les différentes branches de la famille, tout comme n’importe quel roi transmet son trône. Au coin de la 33e rue et de la 5e avenue, (le site où la construction de l’Empire State Building commencerait plus tard) L’hôtel original Waldorf-Astoria a été construit par William Waldorf. L’hôtel ouvert en Mars 1893, est décrit comme « l’ultime snob attractif ».

Plus tard, deux cousins ​​Astor ont construit l’Astoria, (un autre hôtel de l’élite encore plus haut), à New York, qui a ouvert en 1897, bien sûr, comme beaucoup d’autres familles d’élite, les Astors ont la propriété de Maine pour se détendre. En 1894, John Jacob a écrit un roman intitulé « Un voyage vers d’autres mondes », dans lequel il décrit une société qui fonctionne selon le principe de la conservation de l’énergie, il est étrange de voir comment l’élite essaie toujours de se préserver. Dans les années 1800, les illuminati ont essayé de reconfigurer leur visage à l’extérieur. Les niveaux supérieurs ont commencé à créer des organisations de façade pour cacher leurs réunions dans les coulisses. En 1901, les Astor contribuèrent à la création de la Pilgrim Society (société des pèlerins) qui était une organisation de couverture pour « Amer. & Brit. 6 ° Princes des illuminati ». Je crois qu’au moins 5 des Astors sont maintenant membres de la Pilgrim Society. La « Pilgrim » avait récemment inclus David Astor, Jhon Jacob Astor huitième, et William Waldorf Astor troisième, et en 1970, le baron Astor de Hever était le président de la branche londonienne de la Pilgrim Society. Cela implique qu’Astor de Hever était au moins le prochain niveau de la chaîne de commandement. Les Astors ont également été très importants dans le groupe des pèlerins, qui sont l’équivalent britannique du Skull and Bones. L’Astor, avec 20 autres familles qui dominent le groupe. Ainsi que certaines familles aux États-Unis comme les Whitney qui contrôlent l’ordre de Skull and Bones.

Encore une fois, comme déjà noté auparavant, la clé pour comprendre le satanisme sont les lignées. En 1910, la ramification des « muscles et des os » des illuminati a été reconfigurée avec la création des groupes de la Table Ronde. Les Astors faisaient partie des bailleurs de fonds derrière les groupes de la Table Ronde avec Abe Bailey. Rhodes et Milner étaient des acteurs clés dans la création de la société des élus, un super cercle secret des illuminati. « Rhodes Trust », en partie aidé par les Astors, aide à financer le « système de bourses Rhodes ». Rhodes, un franc-maçon de haut rang, a voulu mettre ce cadre, dans le cadre de ces nouveaux groupes différents, mais Milner et Brett ont mis fin aux rituels maçonniques, aux costumes, etc.

En 1919, la Royal Institute of International Affairs (RIIA) est créé. Et les Astors ont été les principaux bailleurs de fonds du RIIA qui fonctionne comme la 4ème couverture des illuminati. Pour ceux qui sont novices dans ce domaine, le RIIA est l’équivalent britannique du Council on Foreign Relations (CFR) qui joue un rôle majeur dans le processus d’élaboration des politiques aux États-Unis. Waldorf Astoria a été nommé au RIIA. Juste au-dessus du CFR/RIIA, il y a des groupes de la Table Ronde qui ont été désignés à l’origine par Cecil Rhodes comme « l’Association des aides ». Cecil Rhodes a mis en place les bourses Rhodes pour recruter et amener des hommes de haut rang de plusieurs nations à Oxford pour être initié aux illuminati et pour apprendre comment faire entrer un Gouvernement Mondial, de sorte que la sélection initiale dans le programme Rhodes – le degré de l’Illum. – est équivalent à l’initiation dans le Skull & Bones. Sur la photo, vous voyez comment les Astors de Cliveden étaient intimement liés aux boursiers de Rhodes. Les boursiers Rhodes se rendaient fréquemment au Cliveden Estate. En regardant le tableau généalogique, vous pouvez voir comment la famille de Londres s’est divisée en deux segments puissants. Une partie était centrée sur le domaine de Cleveden. Un autre groupe est devenu les barons Astor de Hever – ou les Astors de Hever pour faire court. William Waldorf Astor était propriétaire de la Pall Pall Mall Gazette, de l’Observateur et du magazine Pall Mall. Le London Times était en grande partie contrôlé par les Astors, et depuis 1922, ils sont propriétaires de cette importante source d’informations britanniques. Les DuPonts et les Rockefellers ont également quelques grandes entreprises où ils possèdent eux aussi des participations importantes et flagrantes. Cependant, la plus grande partie de la richesse des 13 Grandes familles est cachée, de sorte que les liens avec les propriétaires sont difficiles à suivre. Hoyt Ammidon a représenté Vincent Astor et les autres Astors. La famille Astor a également utilisé Owen Lattimore comme mandataire pour le commerce de l’opium, qui à son tour a utilisé Laura Spelman, financée par l’Institute for Pacific Relations (IPR).

Le IPR était le groupe qui supervisait la décision des Illuminati de permettre à la Chine communiste de participer au commerce de l’opium. Les ficelles des marionnettes derrière les grands événements mondiaux ne sont peut-être pas vues par le public, mais si nous retrouvons les origines de plusieurs événements mondiaux, nous pouvons voir les Astors tirer de telles ficelles. Le IPR a aidé à préparer le terrain pour l’attaque de Pearl Harbor. Les Astors étaient également derrière les politiques d’apaisement en Europe, qui ont permis à Hitler de devenir une menace. Les Astors ont également participé au mouvement de tempérance contre la boisson alcoolisée initiée par l’Union des Femmes Chrétiennes de la Tempérance. Cela a conduit à des mesures prohibitives contre l’alcool, et le marché noir deviendra prospère. Le mouvement de la tempérance était un mouvement créé par l’élite tout comme aujourd’hui, nous avons de grands problèmes comme l’apartheid qui sont simplement fabriqués pour nous occuper. Joseph Kennedy et Onassis, deux autres des treize familles de haut rang, se sont enrichis de la contrebande d’alcool sur le marché noir, sponsorisée par le mouvement de la tempérance qu’ils poussaient derrière l’ombre. Beaucoup de gens ont déjà exposé ce mouvement, il n’est donc pas pertinent de le reprendre ici. Aujourd’hui, l’équivalent du mouvement pour la tempérance est la guerre contre la drogue.

Le colonel Jack Astor, l’un des hommes les plus puissants, était parmi ceux qui ont coulé sur le Titanic. Pour son honneur, il n’aurait pas eu le sacrifice de sa vie, mais il l’a fait. S’il avait été un scélérat, il aurait pu prendre le canot de sauvetage de tout homme, femme ou enfant revendiquant son profil. Beaucoup de sermons ont prêché sur le Titanic, et personnellement, je commence à sentir que le Titanic était une sorte de jugement sur la fierté du monde. Plus spécifiquement, c’était un avertissement aux élites du nouvel ordre mondial.

Une autre invention illuminati était le communisme. Ce sujet a déjà été tellement documenté qu’il n’a pas besoin d’être dit ici, sauf qu’il y a encore des gens qui n’ont même pas pris le temps d’étudier ce sujet. Le livre de James Billington, intitulé « Feu dans l’esprit des hommes », ouvrage très scolastique et très dans le style de la théocratie occulte, sont de très bons points de départ pour étudier ce sujet. La Société Fabienne, (Fabian Society), est liée aux illuminati, par exemple, le prince illuminati, George Edward Gordon Catlin, un membre de la Pilgrim Society, était un membre du comité exécutif de la Société Fabienne. Le logo de la Société Fabienne est un loup déguisé en mouton !

HG Wells, qui a écrit avec beaucoup d’éloquence sur le nouvel ordre mondial, dans différents livres tels que: « Le Nouvel Ordre Mondial », « Une Utopie Moderne », « Le Projet de Conspiration Ouverte pour une Révolution Mondiale », était un loup en peau de mouton. H.G Wells a sonné le nouvel ordre mondial comme si c’était avantageux pour tous. Ce n’est pas ce que ce sera. En 1930, les Fabiennes socialistes ont créé le « groupe de plan économique et politique » (PEP). Le vicomte Maçon Waldorf Astoria était le chef du PEP. Un programme confidentiel que le PEP a créé et mis en œuvre par le gouvernement britannique, a été décrit plus tard dans un livre de principes de planification économique en 1935. Le livre n’explique pas pourquoi sur sa couverture, une equerre et un compas maçonnique sont symbolisés. George Bernard Shaw, qui était un communiste et un membre de la société Fabienne, était le meilleur ami de Lady Nancy Astor, qui était la première femme à être un membre du parlement.

Ces deux-là passent beaucoup de temps ensemble, beaucoup plus que Nancy avec son mari Waldorf dont elle ne se souciait pas. Waldorf était le maçon qui a été mentionné plus tôt qui était le chef du PEP. Après que Nancy Astor ait été élue (ou choisie par l’élite) pour être la première dame députée, l’une des dames Russell devint peu après membre du parlement.
Le communisme prétend être l’ennemi des riches capitalistes, mais les riches et les dirigeants des élites communistes se sont engagés à éliminer le christianisme, à anéantir le libre-échange avec les monopoles et à créer un gouvernement mondial illuminati. Voyez-vous qu’ils ont des objectifs similaires ? Les Astors n’étaient pas traités comme des ennemis mais comme des rois. Pouvons-nous voir comment la presse contrôlée par l’élite nous a trompés ? Ne faites pas confiance à notre élite contrôlée par les illuminati pour nous protéger du communisme, ils contrôlent le communisme. Outre le socialisme, Nancy Astor était une grande partisante de la Science Chrétienne. La Science Chrétienne était un front pour la sorcellerie dès ses débuts. Pour plus d’informations sur ce qu’est la Science Chrétienne, je suggère que les gens étudient Be Wise As Serpents, chapitre 2.6 « La Lumière qui guérit ». Nancy Astor a écrit « L’Histoire Naturelle du Vampire » et un livre sur le maçon/communiste Bakunin. Elle a utilisé les papiers de la famille Grenfell. La famille Grenfell était une amie proche des Cliveden Astors. David Astor, (L’Honorable) a assisté aux réunions Bilderberger en 1957 et 1966. Alpha Lodge est la loge en Angleterre qui est traditionnellement pour la royauté. Il y a aussi d’autres lodges d’élite, où ceux de l’élite, peuvent éviter de côtoyer ceux qui ont un statut social inférieur. Ce sont le type de loges maçonniques que les Astors rejoignent.

En bref, un examen de la famille Astor révèle ses liens étroits avec l’ensemble des activités allant de la franc-maçonnerie, les illuminati, la Pilgrim Society, la Table Ronde, le communisme, la Société Fabienne ou « Fabianisme », le CFR, le RIIA, le club Bilderberg, ainsi que les différentes politiques, (qui sont des illuminati), des banques contaminées telles que Chase Manhattan. Ava Alice Muriel Astor était une occultiste. Elle est née en 1902 et était aussi une femme très sérieuse. Elle avait un caractère très fort et était capable de dominer les gens en sa présence à moins qu’ils aient aussi une volonté ferme. Elle pratiquait la magie égyptienne et croyait qu’elle était la réincarnation de la princesse égyptienne et disciple d’Ikhnaton. Alice Astor a peut-être été la première personne à entrer dans la tombe du roi Tut, d’où elle a mis un collier. Aldous Huxley a écrit « Un Nouveau Monde heureux » comme une image du futur. La plupart des gens pensent que c’était une exposition de ces choses, mais en réalité, c’était plus comme un plan ou un projet d’Aldous Huxley. Huxley et Alice Astor avaient beaucoup de choses cachées ensemble. Votre pouvoir financier n’est pas enregistré. Myers et d’autres ont remarqué que les Astors étaient au-dessus des lois. Les 13 familles illuminati n’obéissent pas à la loi, elles sont la loi. Les Astors ont peut-être eu des rois et des princesses dans leurs rangs, ils peuvent avoir des dizaines de milliards d’actifs, mais tout cela ne sera rien quand ils seront confrontés au jugement du créateur.

Suivi sur les Astors

L’un des points clés que je pensais avoir dû donner au lecteur au début de l’article était celui de l’arrière-plan maçonnique de John Jacob Astor. Pour mémoire, voici sa participation maçonnique :

Grand Maître de la Loge Hollandaise N ° 8, (1788), Grand Trésorier de la Grande Loge de New York, (1796-1801), Grand Maire Junior à deux reprises, 1796 et 1801. Secrétaire de la comamanderie, Pour un homme occupé il est resté très actif dans son travail maçonnique.

La famille Astor révisée avec les informations de leur filiales

Il y a 13 lignées supérieures

30 familles ou lignées sont au sommet, et 13 d’entre eux sont le noyau interne de ces 30. Avant le livre, « Soyez prudents comme des serpents », l’existence de ces 13 familles n’étaient pas connues par beaucoup de gens. L’existence de ces 13 familles était apparue dans l’avis final du livre de Berry Smith, en 1980, mais leurs noms étaient encore inconnus. Berry Smith, d’Australie, a écrit dans la dernière note de son livre : « Il y a 13 familles ou groupes pour la réalisation d’un plan de gouvernement mondial. » Ces familles sont présentées dans les trois couches de blocs trouvées dans l’étrange phoque au verso du billet d’un dollar américain. Dans un article lu, une victime de la SRA, (Satanic Ritual Abuse), a récemment écrit que le satanisme est contrôlé par de petites familles. exposant que l’un des Dupont essayait de le kidnapper parce qu’il n’aimait pas le soutien qu’il faisait au livre de « Dope Inc. » J’ai eu l’occasion d’obtenir une copie du livre et j’étais très heureux d’avoir trouvé un tel excellent livre. Mes sources m’ont dit que les principales familles illuminati étaient derrière le trafic de drogue, c’est-à-dire que les principaux disciples de Satan sont aussi les maîtres coupables de détruire l’humanité à cause du déraillement des gens par le trafic de drogue.

Les familles suivantes (autres que les autres) ou les individus de ces familles sont mentionnés dans « Dope Inc. » comme étant impliqués dans certains aspects du trafic de drogue : les Astors, Bundys, DuPonts, Freemans, Kennedy, Li, Rockefeller, Rothschild et Russells. Ce n’est pas une coïncidence si neuf des treize premières familles ont obtenu des noms dans un livre qui révélait les grands noms du commerce illégal des stupéfiants dans le monde. Il convient de mentionner que d’autres familles iIlluminati jouent également des rôles clés dans le commerce de la drogue tels que les Bronfmans, Cabots, Shaws, Bacons, Perkins, Morgan, Forbes, Cisneros et Oppenheimers. Où avons-nous déjà vu de tels noms ? Il y a des noms dans « Dope Inc. » que les gens feraient bien de connaître le danger tels que Louis Mortimer Bloomfield, Robert Vesco, François Genoud de Suisse, Ivan Slavkov de Bulgarie, le duc de Kent – Maître de la Grande Loge Mère du Rite Ecossais, et Jardine Matheson pour en mentionner quelques-uns. Tous nos groupes fraternels secrets préférés apparaissent également dans « Dope Inc. » Par exemple, les triades, la Loge P2, la franc-maçonnerie régulière, la CIA, l’Ordre de Saint-Jean et les jésuites. L’église gnostique universelle chrétienne qui pratique la magie noire a un chapitre entier montrant son lien avec le trafic de drogue. Le bureau d’assassinat de la Grande-Bretagne Permindex qui a été mentionné précédemment dans ce bulletin reçoit également un chapitre dans le livre. Dans le livre « Soyez prudents comme des serpents », j’examine en détail que les Rothschild et les Russells. En outre, l’un des éléments impensables que la plupart des gens ne veulent pas considérer est que leurs dirigeants qu’ils ont idolâtrés peuvent être complètement corrompus. Il n’y avait rien d’autre à faire que de s’asseoir et de donner les détails pour que la menace illuminati soit bien comprise. Les faits parlent d’eux-mêmes. La solution idéale pour l’écrivain et le lecteur était pour moi d’écrire mes recherches et pour vous de le lire comme une série d’articles. Il n’y a pas grand-chose qu’une personne puisse assimiler à la fois, et ces articles donnent beaucoup de détails. En janvier de cette année, j’ai commencé une série d’articles sur les treize premières familles – des familles que les plus grands experts ont dit que personne ne connaissait. Je l’ai fait avec l’espoir de stimuler les autres à remarquer ces familles, et d’alerter un secteur plus large du Corps du Christ. Le jeune collègue David J. Smith, qui a écrit une partie de l’article sur les Illuminati, a été amené à effectuer d’autres recherches en plus de ce que contenait l’article du 1er janvier. La plupart des informations de cet article sur les Astors est alors le résultat de la recherche de David.

ORIGINE DE LA FAMILLE ET SON NOM

Plusieurs origines sont apparues chez les Astors, et ceux qui sont à la fois en faveur et contre la famille ont suggéré plusieurs idées. Une forte possibilité est que les Astors sont les descendants de la famille Astorga dans le sud de l’Italie avant les années 1600. La signification la plus probable du nom est que Astorga et Astor sont des variantes du mot « Astarte », qui est la mère de l’occulte. Son nom est aussi Semiramis. À Babylone, la trinité était Nimrod (le soleil), Semiramis (la lune) et Tammuz (l’étoile du matin). En Egypte, ces dieux s’appelaient Osiris, Isis et Horus. Les photographies et les statues d’Isis et d’Osiris ont été rebaptisées par l’Église catholique romaine en tant que Vierge Marie et Jésus-Christ.

LA FAMILLE EN EUROPE

La famille a peut-être déménagé de la Savoie à Walldorf, en Allemagne. Bien que ce ne soit pas une certitude, la meilleure explication à partir des indices disponibles indique que les covens de Walldorf avait des personnages importants dans le système sorcellerie / satanique et que la famille de Johann Astor avait du pouvoir. A cette époque, en Europe, la famille Astor n’avait aucune chance de transformer son pouvoir occulte en succès. Le pouvoir et la structure des classes en Europe étaient rigides et bloqués. Les frontières entre paysan et aristocratie étaient solidement établies. Ainsi, la famille s’est tournée vers le Nouveau Monde pour transformer sa position dans la hiérarchie satanique en richesse et pouvoir financiers. Johann Astor À Walldorf était seulement un boucher. Son meilleur fils John Jacob (1763-1848) a été choisi pour établir la maison d’Astor en Amérique.

JOHN JACOB ASTOR VA EN AMÉRIQUE

À l’âge de 16 ans, John Jacob Astor a cessé d’aider dans les affaires de la boucherie familiale, pour aller en Angleterre, puis plus tard en Amérique. En regardant les détails, et en reconstituant la vérité, il semble que son autorité satanique était déjà en place, parce qu’il pouvait voyager en Angleterre, et en tant que paysan parlant allemand face à la famille Backhouse en Angleterre. Bien sûr, les biographes donnent l’impression que John Jacob Astor a quitté l’Allemagne par lui-même, plutôt que pour sa famille. Michael Astor donne un aperçu de la mission de John Jacob : « Il se concentra presque entièrement sur la construction d’une fortune, sur l’évasion de la pauvreté de son enfance et l’établissement d’une situation financière sûre pour sa famille en Amérique. » (Astor, Michael. Tribal Feeling p. 11)

RÉSUMÉ

Le processus de 400 ans ressemble à ceci. Diverses familles sataniques ont emménagé dans la région du sud-ouest de l’Allemagne à la fin du Moyen Age. Plusieurs familles sataniques ont déménagé dans la partie sud-ouest de l’Allemagne à la fin de l’époque médiévale. La sorcellerie associée à Diane a été pratiquée dans la partie sud-ouest de l’Allemagne, et cette activité a commencé à alarmer l’Église catholique romaine. La famille Astor a joué un rôle de chef de file dans les covens de la région de Hilderberg. La sorcellerie a connu une expansion virtuelle dans le sud-ouest de l’Allemagne. Un examen des documents anciens datant de 1500 à 1650 montre que la sorcellerie a commencé à être pratiquée dans cette région. (J’ai des noms d’approximativement 120 villes où la sorcellerie a été pratiquée dans le sud-ouest de l’Allemagne, la liste est dérivée des vieux disques de l’Allemagne). Les Astors n’avaient pas la position nécessaire, la richesse ou le pouvoir qui ont accordé leur position dans les années 1700 au sein de la direction occulte. En Allemagne, en Angleterre et en France, il n’y avait aucun moyen de gravir les échelons sociaux. Cependant, le Nouveau Monde a présenté des opportunités. Les Astors ont envoyé deux fils pour préparer le chemin pour John Jacob, un en Angleterre, un en Amérique, et ensuite envoyé John Jacob leur fils le plus prometteur au Nouveau Monde.

Alors qu’en Amérique, la famille Astor a aidé l’élite satanique basée en Angleterre à maintenir son contrôle sur l’Amérique. Venus d’Allemagne, et aussi parce que le satanisme était tenu secret, l’aide de John Jacob Astor aux mouvements pro-britanniques rendait plus difficile à soupçonner. Après s’être établi en tant qu’aristocrates de l’Amérique, la tribu des Astors s’est déplacée en Angleterre, où en raison de leur statut social élevé aux États-Unis, personne ne doutait que la reine ait accordé des titres de noblesse. Tout au long du processus, les personnes connectées aux illuminati ont ouvert leurs portes aux Astors, à ce stade, il devrait être clair qu’il existe des liens établis entre les groupes suivants : la royauté anglaise, le satanisme anglais, la franc-maçonnerie anglaise, La sorcellerie allemande et la noblesse noire italienne. (Prenant la liberté que j’ai pour être l’auteur de l’œuvre, je vais m’écarter pour donner quelques exemples de ces connexions, bien qu’en surface cela semble n’avoir rien à voir avec les Astors). Quand on peint dans une image plus grande ce qui s’est passé dans le monde occulte, et qu’on voit alors un rayon d’étoile flamboyant à travers ce panorama, l’histoire réelle de cette étoile ardente est donnée en suivant son chemin à travers ce panorama. Cependant, les livres d’histoire ont délibérément caché l’importance de la plupart des joueurs et des groupes qui apparaissent le long de cette route.

LES GROUPES SPÉCIFIQUES

L’ORDRE DES CHEVALIERS DU CASQUE

C’était une société secrète illuminée avec son chef Sir Francis Bacon. Pour cacher ses rituels maçonniques, Sir Francis Bacon a écrit un ouvrage intitulé « L’Ordre du casque », fait le 3 janvier 1594, et de nouveau pendant douze jours en décembre 1594, les aristocrates britanniques qui avaient été illuminés de façon démoniaque se rencontrèrent. et ils ont décidé d’agir. Appeler sa cérémonie d’initiation « une œuvre » était une grande façade. Sir Francis Bacon a été nommé « Roi et prince pourpre ». Plusieurs hommes ont été investis du collier « cavalerie et casque » et ont prononcé des vœux, et une série d’accusations par six membres du haut conseil ont été données d’une manière très semblable à celle qui aujourd’hui la SRIA (Societas Rosicruciana in Anglia – Société rosicrucienne en Amérique). Vous allez vous demander, et qu’est-ce que cela a à voir avec les Astors ? Ce n’est qu’un bref aperçu de ce qui s’est passé avec l’occulte en Europe. La reine d’Angleterre a envoyé Francis Bacon comme un jeune homme d’une vingtaine d’années sur le continent européen. Sir Francis Bacon a visité la France dans des endroits comme le Louvre, St Cloud, Blois, Paris et Poictiers. Il a également voyagé en Allemagne, en Italie et en Espagne. Il a visité plusieurs des cours royales, telles que la cour de Margarita de Valois, Margarita était mariée au roi Enrique de Navarra. Sa mère était la méchante Catherine de Médicis. Sir Francis Bacon a également rencontré de nombreuses sociétés secrètes. Dans la cour de Margarita il a rencontré le groupe des « Pléiades » qui était un groupe composé de 7 intellectuels.

Selon le meilleur biographe de Sir Francis Bacon, qui était Alf Red Dodd (Alfred a passé toute sa vie à étudier Francis Bacon), Sir Francis Bacon a été initié à un grand nombre de sociétés secrètes occultes lorsqu’il était sur le continent européen. Il a appris la magie kabbalistique, le mysticisme égyptien, le mysticisme arabe et les coutumes du Steinmetzin allemand. (Dodd, Alfred, Life-Story de Francis Bacon, Londres: Rider & Co., 1988, p.10.4.) Cette information a été fournie pour donner une idée de la façon dont l’occulte en Europe était en contact avec ses différentes parties, et que ses tentacules comprenaient beaucoup de familles royales.

LE HELLFIRE CLUB

C’était un culte satanique secret associé à la franc-maçonnerie primitive. Quand les connexions sont devenues connues entre les satanistes du HellFire Club et l’élite de la franc-maçonnerie, la franc-maçonnerie et l’élite a fait quelques mouvements radicaux. D’abord, la franc-maçonnerie a publiquement proclamé qu’elle n’avait rien à voir avec le HellFire Club. Le HellFire Club a été dissous publiquement par le gouvernement (agissant sur ordre des personnes liées au club). Plus tard, le club fut reconstitué. Phillip 1 Duc de Wharton (1698-1731) qui fut la deuxième personne de la noblesse à être Grand Maître des francs-maçons d’Angleterre (G. M. de la Grande Loge 6/1722-11/25/1723) fut président du Hell Fire Club. Il était député à la Chambre des Lords. En 1726, il a quitté l’Angleterre et a fondamentalement apporté une mauvaise réputationaux francs-maçons, qui se sont distancés de lui. George Lee, comte de Lichfield était également un autre célèbre maçon qui a été un membre du HellFire Club. Benjamin Franklin, qui était le chef des francs-maçons américains à divers titres, et aussi le chef des Rose-Croix et un certain nombre d’autres groupes occultes secrets a également été un membre du HellFire Club. Le satanisme de Benjamin Franklin n’était pas mentionné dans mon livre « Be Wise As Serpents », mais il était un sataniste important qui faisait partie de l’Ordre de la Quête – c’est le groupe qui a été chargé des plans pour faire entrer le Nouvel Ordre Mondial de Satan. Rappelez-vous que John Jacob Aster a été très impliqué avec la franc-maçonnerie, comme l’ont été un certain nombre de ses amis intimes tels que Le gouverneur DeWitt Clinton et le général John A. Armstrong. En ce qui concerne le HellFire Club, le comte de Sandwich, Benjamin Franklin et Sir Francis Dashwood ont été des chefs de file dans le HellFire Club et étaient également les co-chefs du service de courrier d’état britannique. Tous étaient aussi francs-maçons. Leurs directeurs généraux des postes leur ont donné la possibilité d’accéder à la poste, leur ont donné la possibilité d’avoir un accès complet et donc d’espionner les communications au 18ème siècle. L’homme qui est devenu directeur général après Dashwood, qui est devenu député au Fr. Parlement, était le Maçon John Wilkes. John Wilkes a pris la relève en 1766 (en 1774 était Lord Mayor de Londres). Wilkes a ensuite amené l’un des premiers membres du HellFire Club, un ami de Willis Hill, pour aider avec le service postal. Le prochain directeur général fut l’homme totalement corrompu, le comte de Sandwich, qui servit jusqu’en 1771. Benjamin Franklin passa les étés 1772,1773 et 1774 au domaine de Dashwood à West Wycombe. Les grottes sous le domaine de Dashwood à West Wycombe ont été utilisées pour des rituels sexuels sataniques auxquels participait Benjamin Franklin.

ORDRE DE SATURNE

C’est un vieil ordre satanique allemand secret. Dans les dernières newsletters, j’ai éduqué les gens sur la signification de Saturne. Ça veut dire Satan. Cette information précédente nous aide à comprendre John Jacob Astor IV quand il écrit dans son livre « Un voyage vers d’autres mondes », qui mentionne : « Les âmes des justes disparues ont été trouvées sur Saturne, où, sur un fond de musique bizarre, des coeurs palpitants, des cerveaux lumineux et des centres d’activité spirituelle frémissent de mouvement ». (Commentaire complémentaireb: John Jacob Astor IV avait la réputation d’être un homme insatiable pour sa soif sexuelle insatiable de papoter les femmes. L’une des personnes que nous devons enquêter par rapport à l’Ordre de Saturne est Valentine Jeune, qui était le mentor de John Jacob Astor à Walldorf, en Allemagne, Jeune pourrait bien avoir appartenu à une organisation comme L’Ordre de Saturne (Ordo Saturnus).

JOHN JACOB ASTOR QUITTE L’ALLEMAGNE POUR L’ANGLETERRE ET L’AMÉRIQUE

John Jacob Astor est arrivé en Angleterre et pourrait bien avoir été présenté aux services secrets britanniques par son frère George. En tout cas, il s’est impliqué dans le renseignement britannique qui a toujours été étroitement lié à la franc-maçonnerie et à l’élite. Il passa du temps socialement avec la famille Backhouse qui est une famille aristocratique. Comment pensez-vous qu’un jeune homme soi-disant démuni puisse être si facilement accepté dans la scène sociale de la famille Backhouse ? Cela n’est pas expliqué par les biographes modernes. Après quatre ans, son frère George l’envoie en Amérique pour représenter la compagnie musicale de George. Son frère Henry l’ a rencontré quand il est arrivé en 1784 à l’âge de 20 ans et l’a présenté au monde occulte à New York. Thomas Backhouse & Co. était un chef de file dans le commerce lucratif de la fourrure. John Jacob Astor a entrepris de contrôler lui-même le commerce des fourrures. Il y a un fait qui doit être exposé, Le Comité des 300, un groupe législatif secret des illuminati, décida que John Jacob Astor pouvait étendre son commerce de fourrure et faire passer en contrebande des stupéfiants comme l’opium. « Dope, Inc. » montre que la famille Astor a été la première famille américaine à entrer dans le commerce de l’opium, et le commerce de l’opium était un privilège spécial que la plupart des autres entreprises américaines n’ont même pas essayé de concurrencer. Pourquoi ? « Dope, Inc. » ne dit pas cela, mais je sais cela parce que le Comité des 300 décide ce genre de chose, ce n’était pas à cause du libre-échange. Les fourrures américaines ont rapporté 1000% de profit à cette époque. Le privilège de la traite des fourrures était un pot d’or pour ainsi dire que le Comité de 300 donna à Astor, et cela ne pouvait se produire que parce que la famille Astor à Walldorf faisait déjà partie d’une lignée satanique. (Les membres illuminati de la famille Astor utilisent aujourd’hui leur influence pour aider les illuminati dans leur commerce de la drogue. William Backhouse, le représentant américain de la famille Backhouse à Londres et le frère de John Jacob, Henry, étaient deux des premiers contacts initiaux de John Jacob dans le Nouveau Monde. Bientôt, John Jacob avait rencontré toutes sortes de personnes impliquées dans le monde occulte de New York. John Jacob a épousé Sarah Todd. La belle-mère de John Jacob, Christina Barbara, est décrite comme « la belle-mère parfaite et cruelle du conte de fées. » John Jacob « a élevé le principe de l’intérêt personnel au niveau d’une philosophie et…….. prétendait pour lui-même une supériorité naturelle sur ses semblables moins capables et moins puissants, une sorte de droit donné par Dieu d’exploiter le monde et ses habitants pour son profit personnel, ce n’était pas seulement du cynisme, mais une croyance sincère qu’en quelque sorte [il était] parmi le peuple élu pour qui la commodité et l’avancement était ordonné…… De tels gens… font l’histoire, mais ils la pervertissent aussi en termes humains parce que leur monde et les codes qui le régissent n’ont rien à voir avec la moralité. » (Sinclair, David. « Dynastie des Astors et leur Temps ». p. 59) « Les Astors prennent la franc-maçonnerie au sérieux… [Gouvernement DeWitt] Clinton grimpa exceptionnellement vite dans les degrés, mais l’immigré allemand [John Jacob] qui parlait parfois comme s’il avait des billes dans la bouche n’était pas loin derrière lui. Astor finit par rattraper Clinton… » (Terrell. Furs by Astor, p. 84).

L’oncle de DeWitt Clinton, George Clinton, qui a servi comme vice-président de Jefferson, qui était également membre de la loge hollandaise num.8 Archibald Russell de la famille Russell, ainsi que deux membres de la famille Livingstone de l’élite, qui étaient aussi membres de cette loge à ce moment-là. La famille Livingstone a également participé au Comité des 300 à cette époque. Un de mes livres de référence sur la franc-maçonnerie indique que les réunions de la loge ont eu lieu en allemand. Si oui, pourquoi tous ces hommes sont-ils impliqués si leur langue maternelle était l’anglais ? Lors de la réunion du 1/1/93, la discussion sur les affaires immobilières sales de Astor, ainsi que leur activité en tant que baron de la drogue ont été discutées.

Cependant, la connivence d’Astor à fonder une nation sur la côte ouest n’a pas eu lieu. Thomas Jefferson, dont j’ai maintenant réalisé qu’il faisait aussi partie des illuminati était dans le complot. Jefferson a déclaré « qu’il s’attendait à l’établissement d’une nation sur la côte ouest, liée aux Etats-Unis par des liens de sang, de langue et d’amitié ». Le nord-ouest est devenu une nation souveraine sous le contrôle des Astors. Le plan a lamentablement échoué pour diverses raisons. Un autre élément qui manquait dans l’article précédent était comment John Jacob Astor a bénéficié en utilisant son propre système de messagerie et ses puissants amis de la guerre de 1812. Astor savait que la guerre arrivait et se préparait à en bénéficier de plusieurs façons. (Son frère et ami maçonnique, John A Armstrong, 1758-1843, a aidé l’effort de guerre britannique comme secrétaire américain de la guerre, un descendant de John s’est marié plus tard à l’intérieur des Astors.) Astor lui-même a aidé les Britanniques quand il pouvait en profiter.

Les deux illuminati Jefferson et Gallatin ont donné à Astor des privilèges spéciaux de navigation qui lui ont rapporté beaucoup de bénéfice. Quand la guerre a été déclarée contre la Grande-Bretagne, Astor a envoyé des agents aux forts britanniques au Canada pour les informer. Cela a donné aux Britanniques une avance sur la connaissancede la guerre, avant que les troupes américaines ne le sachent. Cela a permis aux Britanniques de s’emparer des forts nord-américains et de s’assurer que les Britanniques avaient le contrôle du commerce des fourrures de la région. C’était essentiel pour Astor de prendre le contrôle du marché de la fourrure, car alors, quand les fourrures britanniques étaient sous embargo, il avait moins de concurrence. Il obtint du président une autorisation spéciale d’importer toutes les fourrures qu’il possédait et détenues au Canada avant la guerre. car plus tard, quand les fourrures britanniques seraient saisies, il aurait moins de concurrence. Il avait une permission spéciale du président pour importer toutes les peaux qui lui appartenaient, et il est resté au Canada avant la guerre. Il a utilisé illégalement cette autorisation pour acquérir de nouvelles fourrures.

Quand la guerre a pris fin. Astor a pu chauffer tout le monde en Europe avec ses fourrures. Astor a effacé son nom de la honte, en envoyant à Washington, D. C. des informations sur une mutinerie dans un fort britannique qui a permis à l’armée américaine de profiter de la faible condition de l’ennemi pour capturer la zone. John Jacob Astor a échangé des armes à feu, et ses armes à feu ont été utilisées dans au moins une révolution latino-américaine. N’oubliez pas que des révolutions latino-américaines ont été planifiées dans les Loges maçonniques. Lorsque les employés de John Jacob Astor trappaient ou échangeaient des fourrures, ils payaient avec des lettres de crédit. Mais les Astors ont envoyé leurs agents, qui leur ont tendu une embuscade et les ont assassinés, et ont ainsi économisé leur argent. Les décès ont été attribués aux Indiens. Zachary Taylor a dit un jour : « Prenez la compagnie de fourrure américaine dans l’ensemble, et vous aurez les plus grandes canailles que le monde n’a jamais vu. » (OConnor, Harvey, L’Astor p.44)

WILLIAM BACKHOUSE ASTOR

C’était le fils de John Jacob Astor. Il était tristement célèbre pour les mauvais traitements qu’il avait infligés à ses locataires dans ses propriétés de New York. Il y avait des troubles systématiques de la part des locataires qui s’opposaient aux conditions de vie misérables qu’ils avaient dans les bâtiments que les Astor possédaient. Mais les plaintes ont été ignorées par les Astors et les émeutes réprimées par la police. La moitié seulement des enfants des locataires ont atteint l’âge de 20 ans. Les Astors étaient très impliqués dans l’organisation de Tammany. William B. a soutenu l’administration corrompue du maire de New York, Fernando Wood. Le gouvernement était à cette époque un troupeau d’hommes corrompus. Lorsque Wood a été exposé, l’implication des Astors a été négligée. Un autre bel exemple du pouvoir de l’Astor.

JOHN JACOB III

Il était le fils de William Backhouse Astor. Il était tout aussi hautain, aussi cruel et aussi corrompu que l’avaient été son père et son grand-père. Il a créé des « Ateliers de misère » pour les masses pauvres qui vivent dans ses immeubles de New York. Il a également soutenu des politiciens corrompus tels que le criminel Tweed qui dirigeait NY. Le cercle de Tweed ont volé des millions de dollars à la ville de New York, avant qu’ils soient finalement attrapés et envoyés en prison, le maire Tweed et son gang ont coûté 200 millions de dollars à la ville. Encore une fois, le pouvoir de John Jacob Astor III a permis à la presse d’ignorer sa participation, tandis que Tweed est allé en prison à vie.

LA BRANCHE CHANLER

La plupart des Astors sont partis pour l’Angleterre. Mais une branche des Astors qui est clairement impliqué dans le Satanisme et l’occultisme est la famille Chanler. La famille Chanler a du sang Astor via Margaret Astor Ward, elle est connue comme « Madie ». Les parents des Chanlers sont morts à un âge précoce, et l’état de Rokeby à New York a été donné aux Astors pour qu’un cousin « Mary Marshall » puisse élever les enfants Chanler. La branche Chanler est une famille qui montre clairement toutes les caractéristiques de la hiérarchie satanique. Le comportement de Robert Chanler, Elizabeth Chanler et Armstrong Chanler montre tous les symptômes classiques du trouble de la personnalité multiple (MPD) et de l’abus rituel satanique (SRA). Le manoir Rokeby, dans lequel vivait la famille Chanler, était une maison hantée de première classe. Des fées, des fantômes et toutes sortes d’activités cachées ont eu lieu dans le manoir.

Lorsque les illuminati de haut rang qui ont réussi à échapper au satanisme, décrivent que les phénomènes occultes sont une partie naturelle de la vie dans leur foyer. C’était certainement le cas de ce qui s’est passé au manoir Chanler à Rokeby. Les Chanlers ne sont pas très connus en public, mais ils ont fait partie de la scène sociale de l’élite. Theodore Roosevelt et le sénateur Henry Cabot Lodge, étaient de bons amis des Chanlers. Les Chanlers ont créé la ville de Roanoke, en Caroline du Nord. (À un moment donné, je l’espère faire une présentation dans la zone touristique dans le domaine général parce qu’il est un « marché de la viande » des Illuminati. Les familles comme Bill Clinton y aller souvent chaque année pour des vacances et se mêlent à d’autres familles cadres intermédiaires que les Illuminati utilisés comme larbins. Illuminati « éclaireurs » regarder et voir qui choisiront de les placer dans un bureau politique, etc.) qui est qui des orphelins Chanler qui font l’objet de notre étude sera dévoilée ensuite.

John Armstrong Chanler a épousé Amelie Rives, romancière mystique et toxicomane. « Une fois errant dans le crépuscule, elle demanda avec nostalgie : « Pensez-vous que si je buvais toute une tasse de sang chaud et pétillant, je verrais une vraie fée »… Puis il y avait eu la période pendant laquelle elle souffrait d’angoisse que Satan avait été banni du Paradis pour toujours; elle a prié avec des larmes pour finalement être pardonné et réadmis à la béatitude céleste. » (Thomas, Lately, The Astor Orphans, page 76). John a mené des expériences spirituelles dans ce qu’il a appelé « bouddhisme ésotérique ». En raison de son obsession pour cette pratique et d’un combat d’affaires avec ses frères, ils l’ont placé dans un asile de fous. Il a finalement été libéré. On doit se demander quelle était l’histoire derrière l’incarcération. Le bouddhisme ésotérique ou « x-faculty » était un état de transe où un esprit parlait ou écrivait automatiquement à travers lui. Sa couleur de l’oeil changait quand cet esprit travaillait à travers lui.

Margaret Livingston Chanler a conservé les droits de Rokeby. Elle a épousé un membre de la famille Aldrich, qui est une autre famille illuminati. Les Aldrichs possèdent maintenant Rokeby.

William Chanler était un ami de Tom Foley qui était le chef du district italo-irlandais du conseil municipal de Tammany de la zone est. Un autre ami était Jack Follansbee. Le cousin de Jack Follansbee était William Randolf Hearst, un illuminé du 6° degré qui a reçu le ministère de Billy Graham parce qu’il l’avait financé pendant de nombreuses années. La famille Hearst est dans les illuminati. L’un des descendants des Rothschild, Don Hearst Bauer, a changé son nom pour Don Hearst.

L’épouse de Whintrop Chanler, Amelie Rives, avait pour père William Cabell Rives, qui a étudié le droit chez Thomas Jefferson.

LA CONNEXION ROOSEVELT

La famille Roosevelt était liée à la famille Delano, une famille de noblesse vénitienne noire qui remonte à plusieurs siècles. La vie de ces familles est également liée aux Astors. Des exemples de cette interrelation sont : Franklin Huges Delano, héritier d’une fortune forgée sur la base de l’activité de l’huile de baleine. Il a épousé Lavia Astor, la fille de l’original William Backhouse Astor. James Roosevelt, qui a épousé Helen Astor, fille de William Backhouse Jr., James Roosevelt, un franc-maçon, a épousé la soeur de la femme de Vincent Astor.

CONCLUSION

Dans notre revue des Astors, nous avons examiné en détail les débuts de John Jacob Astor et ses liens avec le Satanisme. Nous avons également analysé son fils et petit-fils qui a dirigé la famille Astor après la mort de John Jacob. Nous avons vu leur mesquinerie et leur liens avec la corruption. Nous avons vu comment l’occultisme et le satanisme étaient fortement enracinés en Angleterre, avant même que John Jacob vienne dans le nouveau monde. Trois organisations occultes importantes du 17ème et 18ème siècle ont été introduites : La famille Chanler, une branche de la famille Astor qui pratique le satanisme. Nous avons également analysé comment les familles Roosevelt et Delano sont associés à l’Astor.

Fritz Springmeier

Bloodlines of the Illuminati

“XO TOUR LLIF3” DE LIL UZI VERT EST DU PUR SATANISME

Lil Uzi Vert a été décrit comme « l’avenir du hip-hop ». Apparemment, le futur est extra-satanique. Sa vidéo XO Tour Llif3 en est la preuve.

Avertissement: Cet article contient des images troublantes.

Dites « Lil Uzi Vert » rapidement quelques fois. Est-ce que ça ressemble à Lil Lucifer ? C’est à peu près le but de cet article. Merci d’être à l’écoute

Oh, attends, je n’ai même pas vu la vidéo « XO Tour Llif3 ». Parce que, cette chose est manifestement satanique, avec un symbolisme ritualiste. Si dans le passé, certains rappeurs étaient accusés d’être des « adorateurs du diable » en utilisant des preuves obscures, Lil Uzi Vert rend les choses assez évidentes. Malheureusement, cela n’empêche pas ce jeune artiste d’être très populaire.

LIL LUCIFER

Lil Uzi Vert a un public « enragé », des centaines de millions de vues sur YouTube et jouit d’une grande popularité dans l’industrie. Plus récemment, XO Tour Llif3 a remporté le prix de la chanson de l’été aux MTV Video Music Awards 2017. Le magazine de musique Noisey décrit Lil Uzi comme étant « particulièrement charismatique, un artiste naturel qui est pour le meilleur ou pour le pire, tirant les gens vers l’avenir. »

Lil Uzi représente en effet une nouvelle génération d’artistes hip-hop qui chantent sur le fait d’être sous sédatifs en prenant du Xanax et qui aiment porter des vêtements pour femmes.

Lil Uzi aux Billboard Music Awards 2017. Fait amusant, il aurait payé 2 400 $ pour ce joli chandail.

Plus important encore, Lil Uzi aime porter des bijoux spécifiques qui résument tout ce qu’il est vraiment.

Le « portrait officiel » de Lil Uzi au Billboard Music Award 2017. Autour de son cou: Une croix inversée.

Lil Uzi porte une grosse chaîne avec une croix inversée lors d’une interview avec Complex.

Comme le savent sûrement les lecteurs, le symbole de la croix inversée est un incontournable symbole satanique. Ils jouent sur la pratique de la magie noire classique d’inversion et de corruption des symboles chrétiens à des fins rituelles.

Un autel de l’église de Satan avec une croix inversée.

Lil Uzi aime aussi porter cette chaîne de 220 000 $ :

La chaîne de Lil Uzi: Marilyn Manson porte des oreilles de Mickey Mouse.

Lil Uzi appelle Marilyn Manson « sa plus grande inspiration ». Bien qu’il apprécie probablement sa musique, il semble y avoir une autre chose reliant les deux artistes : l’Église de Satan.

Marilyn Manson posant avec Anton LaVey, le fondateur de l’église de Satan.

Manson aime beaucoup LaVey et son église. En effet, la Superstar AntiChrist était profondément impliquée dans l’organisation.

Un jour de la tournée du groupe avec Nine Inch Nails à San Francisco, Manson a reçu un appel lui disant que le fondateur de l’Église de Satan, Anton Szandor LaVey, a demandé sa présence. « Vers la fin de notre visite, il a dit : ‘Je veux faire de vous un révérend’ et m’a donné une carte écarlate me certifiant comme ministre dans l’Église de Satan », écrit Manson dans son autobiographie. « C’était comme un diplôme honorifique d’une université. »

Conséquences : Manson a écrit l’avant-propos du dernier livre de LaVey, Satan Speaks !, sorti en 1997. « Anton LaVey a partagé sa magie, et je pense que cela a fait de cette putain de planète un monde meilleur », écrit-il.

Rolling StoneThe Golden Age of Grotesque: Marilyn Manson’s Most Shocking Moments

Connaissant toutes ces informations, seriez-vous surpris de savoir que la vidéo la plus populaire de Lil Uzi est du pur satanisme ?

XO TOUR LLIF3

La chanson est apparemment sur les problèmes de relations de Lil Uzi avec son ex-petite amie, Brittany Byrd. Il aborde également des sujets chers aux artistes de hip hop d’aujourd’hui: l’argent, la mort, le suicide, la dépression et des pilules popping.

Cependant, la vidéo amène la chanson à un niveau plus profond en y ajoutant une couche de spiritualité sombre. Bien que clairement présent, les allusions au satanisme dans les médias sont généralement subtiles.

Par exemple, une caractéristique curieuse de la vidéo est les sous-titres arabes.

Les sous-titres arabes semblent traduire les paroles de la chanson.

Selon le co-directeur de la vidéo Alvin Sonic, les sous-titres ont été ajoutés parce qu’il aimait à quel point ils avaient l’air « faux ». Il y a en effet quelque chose de « faux » avec les sous-titres: ils sont arriérés. Et, dans la théologie islamique, l’écriture rétrospective est associée à la magie noire. En effet, un Sihr (qui signifie un sort ou un sortilège) implique presque toujours d’écrire des versets du Coran à l’envers, parfois dans le sang. Il est parfois appelé la « langue de Sheitan » (Satan). Plus tard dans la vidéo, on voit Lil Uzi écrire dans du sang.

Alors que certains pourraient croire que c’était simplement une erreur de la part du réalisateur vidéo, le reste de la vidéo indique également qu’il est intentionnellement satanique. Par conséquent, avec cette autre scène.

Ici Lil Uzi se repose dans une baignoire, entièrement habillée. Il a 6 croix inversées autour du cou (on n’en voit qu’une dans cette capture d’écran).

La scène est juxtaposée à une fille possédée ensanglantée dans l’eau du bain. Sont-ils la même personne ? Sont-ils connectés d’une manière ou d’une autre ?

Ensuite, Lil Uzi est jeté hors du bain par le gars qui filme. C’est un baptême inversé.

Cette scène joue sur le même concept de magie noire qui s’applique également à l’écriture inversée, aux croix inversées et aux pentagrammes inversés. Il s’agit de la corruption des symboles « saints » pour la magie noire.

Dans la scène ci-dessus, Lil Uzi renverse le rite religieux du baptême, qui consiste à être immergé dans l’eau. Tandis que la purification, la régénération et l’admission à l’Église chrétienne sont représentées, l’inversion du rite représente exactement le contraire. Bref, c’est satanique, truc de messe noire.

CULTURE DE LA MORT

En plus du symbolisme spirituel, la vidéo va profondément dans un autre agenda : la culture de la mort. En effet, la culture pop aime faire paraître la mort comme cool, nerveuse et à la mode. Le crochet de la chanson, qui est répété environ 424 fois, est sur le suicide.

Elle a dit : « Chéri, j’ai pas peur de mourir »
Tout mes amis sont morts
Pousse moi au bord du gouffre

La plupart des personnes dans la vidéo sont mortes. Ou sur le point de mourir. Ou en zombie. Ou possédé. Ou quelque chose.

Lil Uzi s’étranglant. Ils disent que « les yeux sont les fenêtres de votre âme ». Les yeux blancs signifient symboliquement pas d’âme.

Lil Uzi pointe ses mains symbolisants des pistolets sur sa tête.

Il y a aussi un groupe de filles mort-vivantes qui se promènent dans un cimetière et font des trucs liés à la mort.

La Mort. Trop cool !

Cette fille pourrait avoir besoin d’un bain et d’un exorcisme… Probablement un exorcisme en premier ou le bain ne va pas trop bien.

Lil Uzi écrit quelque chose avec du sang… jusqu’à ce qu’il s’évanouisse. Trop cool !

Alors que tout le monde traverse l’enfer, The Weeknd est terrifiant. Il nous dit aussi que tout cela est sanctionné par l’élite occulte – ses dirigeants.

Pendant le pont, Lil Uzi chante une ligne un peu énigmatique.

Elle m’a dit : « Tu es le pire, tu es le pire »
Je ne peux pas mourir, parce que c’est mon univers

Cela fait référence à un concept de base dans le satanisme moderne. Du site Web de l’Église de Satan :

Sataniste comprend que tous les dieux sont des fictions, au lieu de plier un genou dans le culte –
ou de rechercher l’amitié ou l’unité avec –
ces entités mythiques, il se place au centre de son propre univers subjectif comme sa propre plus haute valeur.

Lil Lucifer termine la vidéo avec un signe qui résume toute cette vidéo.

Un petit cri au diable avant la fin de la vidéo.

EN CONCLUSION

Lil Uzi Vert est considéré par beaucoup comme « l’avenir du hip-hop ». Il incarne apparemment le son, le style et l’attitude de la nouvelle génération d’artistes. A en juger par l’énorme quantité de personnes qui considèrent que ses trucs sont « allumés », il est définitivement en train de toucher les jeunes.

Il fait aussi partie d’un nouveau style de vie hip-hop qui mêle la pilule lourde pour provoquer un engourdissement extrême, l’idéalisation de la mort, des problèmes de santé mentale et une fascination pour la spiritualité noire. À plus grande échelle, on peut affirmer que la société, en général, semble aller dans cette direction. La culture populaire influence-t-elle la société ou la société influence-t-elle la culture populaire ? ou les deux. Ce mode de vie entier est actuellement facilité et promu par divers canaux.

Comme d’innombrables autres produits analysés sur ce site, » XO Tour Llif3″ laisse aux spectateurs un arrière-goût troublant, une intuition que quelque chose de « faux » a été vu. Alors que la vidéo pourrait être une représentation de l’agitation intérieure personnelle de Lil Uzi Vert, elle représente également l’agitation extérieure de la culture pop aujourd’hui.

L’élite cherche à créer une génération de personnes abaissées, déprimées et fortement sous médicaments. Engourdis mentalement et physiquement, ces sujets sont ensuite exposés au puissant symbolisme de la magie noire, qui repose sur une profonde corruption spirituelle. Les stars qui peuvent rendre ce style de vie attrayant sont les bienvenues dans l’industrie musicale à bras ouverts… jusqu’à ce que ces bras les étranglent à mort.

© Traduit par Ordo Ab Chao

EFFONDREMENT D’UN MYTHE : LES SCIENTIFIQUES ABANDONNENT LA THÉORIE DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE POUR CELLE DU REFROIDISSEMENT GLOBAL

Il y a peu de temps lors d’une discussion sur Facebook ayant pour sujet le réchauffement climatique, j’affichais clairement mes positions dans ce domaine, à savoir que tout ceci n’est que pure arnaque visant à creer un marché très juteux se reposant sur l’ignorance générale du peuple dans ce domaine, ce dernier faisant aveuglément confiance aux scientifiques (ce que ne sont pas les membres du GIEC).

J’ai dans cet échange d’opinions, eu droit aux foudres d’une illuminée dont la taille du rachis cervical devait être proche d’une cacahuète, m’affirmant en ces termes – sans pour autant citer la moindre source – que « 99% des scientifiques soutenaient la thèse du réchauffement… », me demandant également a demi mot et de manière hautaine qui étais-je pour aller à l’encontre de leurs avis ?

Ne lui en déplaise, plus le temps passe, et plus les preuves que cette théorie est fausse s’accumulent, et comme le dit très bien le titre qu’a adopté Résistance 71 pour cet article : «Encore un clou dans le cercueil du Réchauffement Climatique Anthropique… ». Le veilleur

« L’attention du débat public semble s’écarter de l’idée de la « pause » de 15-17 ans du réchauffement et se rapproche de l’idée d’un refroidissement depuis 2002… Les principaux acteurs du climat commencent à parler de la réalité du climat (à savoir le refroidissement), alors que la preuve empirique croissante continue à invalider la théorie du réchauffement sous les effets du CO2, le résultat de cela est un assouplissement du « consensus » » (Dr. Judith Curry)
Comme nous l’avons documenté dans des articles récents (ici, ici, ici, ici et ici), les sets de données de la température globale révèlent que depuis plus de la dernière décennie, les températures de la surface du globe ont stagné et qu’elles sont même plutôt en train d’entrer en phase de refroidissement à l’heure actuelle. Ceci s’est produit malgré une énorme addition de CO2 dans l’atmosphère durant cette même période.

Faisant face aux réalités empiriques, beaucoup de scientifiques du climat et d’autres chercheurs, questionnent maintenant le « consensus » de la théorie du rapport entre le CO2 et le réchauffement climatique anthropique (RCA), disant que les émissions de CO2 humaines produiront un réchauffement climatique global immédiat et dangereux et qu’au lieu de pousser le « réchauffement » politiquement correct, de plus en plus de recherches sont maintenant effectuées sur un refroidissement global.

Mais pourquoi de respectés chercheurs sur le climat chercheraient ils maintenant à agiter le spectre d’un refroidissement global et de ses méfaits potentiels ? Hum.. Peut-être cela a t’il quelque chose à voir avec le soleil non ?

6a010536b58035970c01901d8f7180970b.pngComme le montre le graphique de gauche, le cycle solaire actuel (#24) est un cycle très faible qui montre un déclin significatif de l’activité solaire. Comme tous les scientifiques le savent et l’admettent, une faible activité solaire a une forte association avec un refroidissement, pensez au type de refroidissement du type de celui du « petit âge glaciaire » passé.

La vaste majorité des scientifiques reconnaît maintenant que la Terre vient juste de faire l’expérience d’une période connus sous le nom de « Maximum Moderne » de l’activité solaire (regardez les deux graphiques solaires sur cette page). Le fait que les températures globales ont augmenté durant cette période mène beaucoup à conclure que peut-être les émissions humaines de CO2 ne sont pas une « influence majeure » sur le climat comme l’a affirmé leGIEC de l’ONU.

En fait, lorsque les scientifiques commencent à déconstruire les températures récentes, il devient rapidement évident que les niveaux de CO2 atmosphériques n’ont probablement rien à voir avec une « accélération » et un « dangereux » réchauffement climatique.

6a010536b58035970c0192ab4df91a970d.pngCeci nous amène au second graphique en haut. Celui-ci peut aider à expliquer pourquoi de plus en plus de scientifiques du climat sont en tran de changer leurs croyances dans le « consensus » sur le RCA.

Ce graphique regroupe les niveaux mensuels de CO2 (points noirs) et le décompte des tâches solaires (courbe rouge/jaune) depuis 1979 et 10 ans de données (mois par mois) pour le RSS des températures de la basse atmosphère (colonnes bleues). L’ère des satellites nous a amené la première année de mesures mensuelles atmosphériques en 1979, ainsi les premières 10 premières années finiraient donc en Décembre 1989, là où les colonnes bleues commencent.

Qu’est-ce que ce graphique d’évidences empiriques indéniables et irréfutables nous suggère ?

1) « L’accélération » du réchauffement global a en fait décéléré en comparaison des pointes notées en 1998 et 2002, notez la décroissance de la solide ligne bleue.

2) Les tendances des plus récentes 10 années (colonnes bleues à l’extrême droite) sont devenues négatives, un refroidissement global de l’atmosphère s’est produit ces 10 dernières années +

3) Comme le graphique l’indique clairement, les tendances de température globale se sont effondrées depuis 2002 et pourtant les niveaux de CO2 atmosphériques continuent de grimper robustement (même atteignent des records)

4) La ligne de tendance marron nous montre le décompte des tâches solaires (un proxy pour l’activité solaire) et celle-ci a aussi décliné.

5) Les cycles solaires sont notés en bas du graphique et le cycle solaire actuel #24 est très faible en comparaison de ses prédécesseurs (cela confirme les données sur le graphique de gauche) « L’accélération » du réchauffement global a en fait décéléré en comparaison des pointes notées en 1998 et 2002, notez la décroissance de la solide ligne bleue.

Quand des scientifiques objectifs prennent connaissance de cette preuve empirique, ils concluent le plus probablement que les émissions humaines de CO2 n’ont rien à voir avec l’accélération des températures lorsqu’elles se produisent et que l’activité solaire est un facteur bien plus puissant des températures globales et qu’un refroidissement global est bien plus probale dans un futur proche, à moins que le soleil ne retourne à une activité près de la normale que notre civilisation expérimente depuis environ le début des années 1950 (voir le graphe de l’historique de l’activité solaire).

Donc… Nous sommes maintenant les témoins d’une métamorphose du « consensus » qui intègre bien plus de réalités climatiques, ce qui veut dire qu’encore plus de scientifiques vont abandonner la théorie CO2-RCA parce qu’elle n’est plus scientifiquement défendable. Ceci dit, oui, les émissions de CO2 ont quelques effets sur les températures de par leurs propriétés physiques, mais ceci n’est pas un impact important et il fait pâle figure comparé avec l’impact qu’a l’activité solaire.

Traduction par Résistance 71

Source lesmoutonsrebelles