Archives de Catégorie: Complot

Donald Trump Prive les Talmudistes d’une Guerre contre la Russie malgré leurs Complots

Rod Rosenstein, le perfide talmudiste à la tête du ministère de la Justice US, surpris en train de planifier un coup d’état contre Trump

Senate Judiciary Cmte Holds Confirmation Hearing For Deputy Attorney General

Rod Rosenstein est le n°2 du ministère de la Justice US

Les talmudistes fomentent un coup d’état pour renverser Trump et reprendre le contrôle de la Présidence Américaine.

 

20 Minutes :

Les accusations sont explosives. Selon le New York Times, le n°2 du département de la Justice, Rod Rosenstein, aurait évoqué avec des collègues de son ministère et du FBI la possibilité qu’il enregistre Donald Trump à son insu afin de pouvoir invoquer le 25e amendement pour le déclarer inapte. Il aurait fait cette suggestion au printemps dernier, lors du chaos qui a suivi le limogeage du directeur du FBI James Comey. Vendredi, Rod Rosenstein a démenti, dénonçant un article « inexact et factuellement incorrect ».

Selon le quotidien américain, Rosenstein a finalement abandonné son projet. Mais les faits, s’ils sont avérés, pourraient être vus comme une trahison : l’adjoint à la Justice a en effet été nommé par Donald Trump en personne.

Rod Rosenstein était-il sérieux quand il a fait sa suggestion ? Une source du quotidien assure qu’il s’agissait de sarcasme. Mais selon d’autres personnes présentes lors de cette conversation, le n°2 du ministère a ensuite doublé la mise, suggérant que des cadres du FBI enregistrent également le président américain. L’un des auteurs de l’article s’est défendu sur CNN, le jurant: «Il ne s’agit pas de paroles en l’air». La chaîne ABC a publié une version similaire des événements.

L’affaire pourrait avoir des conséquences majeures. Selon les médias américains, Donald Trump peste depuis 18 mois contre Rosenstein. Car c’est lui, après le limogeage de James Comey, qui a nommé le procureur spécial Robert Mueller pour reprendre l’enquête sur la Russie. Selon des bruits de couloirs relayés par The Daily Beast, le président américain est prêt «à faire le djihad» contre le département de la Justice. Remplacer Rod Rosenstein pourrait, en théorie, permettre à Trump d’ordonner à son successeur de mettre fin à la mission de Mueller – ou au moins de lui imposer des restrictions. Le chef des démocrates au Sénat, Chuck Schumer, a d’ailleurs lancé une salve préventive et appelé à protéger Mueller. Turbulences en vue.

Voilà qui est vraiment inattendu : un talmudiste surpris en train de conspirer activement pour renverser un président élu sur la base d’un programme économique, diplomatique et sécuritaire pro-blanc.

Et comme par hasard, on retrouve l’autre talmudiste, et pas le moindre : Chuck Schumer, chef du Parti Démocrate (gauche) à la Chambre des Représentants, déjà occupé à limiter les retombées de ces révélations.

1528102-senateur-democrate-chuck-schumer-photo

Cette engeance veut une guerre contre la Russie et Trump les en prive.

Ils veulent continuer à saigner à blanc la classe moyenne américaine en exportant le capital vers la Chine et Trump les en prive.

La synagogue internationale s’est donc résolue à faire ce qu’elle fait toujours quand un obstacle survient : conspirer contre le peuple et ses chefs légitimes et semer le chaos.

En fait, une nouvelle fois, pour comprendre la réalité, il faut savoir comprendre le talmudiste.

Il n’y a jamais eu « d’ingérence russe », uniquement une ingérence talmudiste.

La seule ingérence dont personne ne parle.

La seule ingérence qui existe dans la vie politique occidentale.

http://www.lepoint.fr/monde/trump-balaie-les-rumeurs-d-ingerence-russe-dans-l-election-americaine-16-07-2018-2236729_24.php

Donald Trump a obstinément refusé lundi 16 juillet de condamner Moscou pour l’ingérence dans la campagne présidentielle américaine, lors d’un sommet à Helsinki avec Vladimir Poutine, optant …

Il n’y a pas d’ « INGERENCE RUSSE » !

MEMENTUM : « CEUX » de la révolution Russe  n’étaient pas des Russes !Depuis 2000 ans il n’y a qu’ UNE ET UNE SEULE INGERENCE : TOUJOURS LA MÊME.

c3b

 

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/%c3%a9tats-unis-le-n%c2%b02-de-la-justice-aurait-envisag%c3%a9-un-complot-pour-se-d%c3%a9barrasser-de-trump/ar-AAAsmGu?li=BBoJIji&ocid=ACERDHP17

 

« Les Protocoles des Sages de Sion » Célèbre Faux Antisémite ?

Une vidéo fuite dans laquelle les dirigeants talmudistes de Google planifient la guerre contre le monde Blanc et le populisme.

s-qwant-com

Nous pouvons dire que ces derniers temps, les talmudistes n’ont pas fait preuve de discrétion quant à leur offensive générale pour bolcheviser les états occidentaux.

Ils ont mené une guerre féroce pour la sémitisation de la Pologne , pour la reprise en main complète des musulmans en France, pour l’instrumentalisation des congoïdes par le biais de leur réseaux (visuel et presse), pour l’écrasement des populistes en Europe, pour la destabilisation de l’armée birmane en guerre contre le péril islamo-djihadiste.

Nous pourrions bien sûr parler de la conspiration des réseaux sociaux tel que Facebook, en étroite collaboration avec Soros pour abattre Trump.

Tout ceci n’étant bien sûr qu’un maigre aperçu, vieux de quelques jours, des activités de cette synagogue de satan.

Les talmudistes de Google/Goulag conspirent bel et

bien !

Aujourd’hui, c’est une vidéo interne à Google – ou Goulag -, propriété des talmudistes Larry Page et Sergueï Brin, qui a fuité et qui met en lumière le rôle joué par eux pour empêcher les Blancs des USA d’élire Trump.

Ces talmudistes à la tête de cet empire digital qui contrôle également YouTube, ont discuté très librement de cette défaite et des moyens de parvenir malgré tout à leur but : la judéo-bolchevisation des USA. Au sens le plus strict.

Dans cette vidéo dont nous allons faire un compte rendu, vous pouvez voir les deux talmudistes Page et Brin s’épancher sur l’échec de leur conjuration contre l’Amérique Blanche.

Rappelez-vous : ce sont ces talmudistes qui analysent vos recherches, vos emails, vos vidéos.

Mais rappelez-vous aussi : malgré cet énorme appareil technologique, ils ont perdu.

https://youtu.be/FRf9UxsM-NE

  • (00:00:00 – 00:01:12) Le co-fondateur de Google, Sergueï Brin affirme que la réunion hebdomadaire n’est « probablement pas la plus joyeuse que nous ayons eu » et que « la plupart des gens ici sont plutôt en colère et assez tristes ».
  • (00:00:24) Brin met en relief sa déception suite à l’élection de Trump avec l’excitation qu’il a eu pour la légalisation du cannabis en Californie, déclenchant une vague de rires et d’applaudissements de la part des employés de Google.
  • (00:01:12) Reprenant son sérieux, Brin déclare qu’il est « profondément offensé » par l’élection de Trump et que son élection « entre en contradiction avec beaucoup des valeurs de Google ».
  • (00:09:10) Essayant d’expliquer les motivations des soutiens de Trump, le Vice-Président de Google pour les Affaires Internationales, Kent Walker, conclut : « la peur, pas seulement aux USA, mais partout dans le monde alimente l’inquiétude, la xénophobie, la haine et le désire de réponses qui peuvent ou non exister ».
  • (00:09:35) Walker continue en décrivant le phénomène Trump comme le signe d’un « tribalisme autodestructeur sur le long terme » (sic).
  • (00:09:55) Adoptant un ton optimiste, Walker assure aux employés de Google qu’en dépit de l’élection, « l’histoire est de notre côté » et que « l’arc moral de l’histoire tend vers le progrès. »
  • (00:10:45) Walker cite l’ancien Premier ministre socialiste italien, Matteo Renzi, comparant le « monde du mur » et « de l’isolement et de la défensive » avec le « monde de la place publique, de la place du marché, où les gens se  retrouvent pour former une communauté et s’enrichissent avec les vies des autres. »
  • (00:13:10) La directeur financière de Google (((Ruth Porat))) commence à pleurer quand elle parle des résultats de l’élection.
  • (00:15:20) Porat promet que Google « utilisera sa grand force, ses ressources et son influence pour continuer à promouvoir des valeurs vraiment importantes. »
  • (00:16:50) Déclarant « nous avons tous besoin de nous embrasser », elle demande au public des employés de Google d’embrasser la personne la plus proche de chacun d’eux.
  • (00:20:24) Eileen Noughton, Vice-Président pour les Ressources Humaines, promet que la politique de l’équipe de Google à Washington D.C. est exclusivement focalisée sur l’immigration et que l’entreprise « gardera un oeil sur ce dossier ».
  • (00:21:26) Noughton blague à propos des employés qui demandent, « Puis-je déménager au Canada » après l’élection. Elle poursuit en discutant sérieusement des options disponibles pour les employés de Google qui veulent quitter le pays.
  • (00:27:30) (((Sergueï Brin))) salue la suggestion d’un membre du public sur l’augmentation des donations par les employés de Google aux organisations de gauche.
  • (00:34:40) (((Brin))) compare les électeurs de Trump à des « extrémistes », établissant un lien entre l’origine sociale et économique des supporters de Trump et le genre d’électeurs qui soutiennent les mouvements extrémistes. (((Brin))) déclare que « le vote n’est pas un acte rationnel » et que tout le soutien dont bénéficie Trump n’est pas lié à « un écart de revenus ». Il suggère que les électeurs de Trump sont motivés par l’ennui plutôt que des raisons légitimes.
  • (00:49:10) Un employé demande si Google est désireux « d’investir dans efforts de terrain, hyper locaux, afin d’apporter des outils et des services pour comprendre les produits et le savoir de Google » de telle sorte que les gens puissent « prendre des décisions qui sont dans leur meilleur intérêt ». Le PDG Sundar Pichaï répond que Google s’assurera que des « produits éducatifs » atteindront des « segments de la population qui ne sont pas encore pleinement atteints ».
  • (00:54:33) Un employé demande si Google va faire quelque chose au sujet de la « désinformation » et des « fake news » qui sont partagées par « des électeurs peu informés. » Pichaï répond en affirmant que « les investissements dans les machines intelligentes et l’Intelligence Artificielle » sont « une grande opportunité » pour régler le problème.
  • (00:56:12) Répondant à un membre du public, Walker déclare que Google doit s’assurer que la montée du populisme ne tourne pas en « guerre mondiale ou quelque chose de catastrophique et se limite plutôt à une tâche, un hoquet ».
  • (00:58:22) (((Brin))) compare les électeurs de Trump au fascisme et au communisme, liant les deux mouvement à « l’ennui », que (((Brin))) a déjà lié aux électeurs de Trump. « Cela se faufile des fois, vraiment des trucs mauvais » dit-il.
  • (01:01:15) Un employé de Google déclare : « en parlant aux hommes blancs, de leur dire qu’il y a une opportunité pour vous maintenant de comprendre votre privilège » et demande aux employés de « passer un entraînement à l’éradication des préjugés, de lire au sujet des privilèges, de lire au sujet de l’histoire de l’oppression dans votre pays. » Le PDG, la directrice financière, les deux Vice-Président et les deux co-fondateurs applaudissent.
  • (01:01:57) Un membre du public demande aux dirigeants s’ils voient « quelque chose de positif du résultat de cette élection. » Le public des employés de Google, les dirigeants sur l’estrade éclatent de rire. « C’est très dur maintenant, » déclare (((Brin))).

Cette colère judéo-globaliste s’est depuis transformée en campagne de guerre contre tout ce qui peut représenter un obstacle aux yeux de ces talmudistes.

Ils sont entré dans une guerre mondiale pour le maintien de leur suprématie, au Moyen-Orient, avec la guerre en Syrie, en Europe, via la guerre de l’UE contre les populistes, aux USA contre Donald Trump, en Russie contre Poutine et même au Royaume-Uni contre le populiste de gauche Corbyn.

3fb6cff7-851e-49ea-a044-b123759d2126

C’est le dernier chapitre de la guerre mondiale menée par les talmudistes à l’humanité.

couv32913576

Pour la première fois, ils doivent mener leur effort de guerre sur tous les fronts, contre toutes les nations et civilisations en même temps. Cela témoigne à la fois des dimensions de l’empire global qu’ils ont édifié mais aussi de l’extrême précarité de leur situation.

Qu’ils perdent sur un seul front et toute cette structure pourrie s’effondrera sur elle-même.

84f25404521e51029fd2ec229f18e863--love-tarot-major-arcana

 

 

La Hongrie Catholique Contre la Synagogue de Satan.

Les talmudistes déclarent la guerre à la Hongrie après son refus de se laisser submerger par l’invasion congoïde et islamique !

Les talmudistes ont déclaré la guerre à la Hongrie et, à travers elle, à tous les peuples européens qui entendent se libérer de leur machine de guerre que l’on appelle l’Union Européenne.

RFI :

Ce mercredi 12 septembre, le Parlement européen a dénoncé la menace « systémique » contre les valeurs de l’UE en Hongrie, et demande à l’Union de réagir en lançant la procédure dite de l’article 7. Il s’agit du mécanisme le plus radical visant un pays bafouant les règles européennes. C’est la première fois que le Parlement européen use de son droit d’initiative pour demander au Conseil (les Etats membres) de se prononcer sur la situation de l’Etat de droit d’un pays membre.

Décision à la symbolique politique forte, le vote du Parlement à l’encontre de la Hongrie lance une longue procédure dont l’issue est incertaine mais qui peut – en théorie – mener à des sanctions à l’encontre de Budapest. La procédure, dite de l’article 7, est rarissime dans l’histoire de l’Union européenne. Néanmoins, c’est la deuxième fois en un an qu’elle est déclenchée. Fin décembre 2017 en effet, la Commission avait initié celle-ci contre la Pologne. Elle en est pour l’instant à un stade préliminaire, après l’audition de Varsovie sur ses réformes controversée fin juin par le Conseil des ministres des Affaires européennes.

Mais ce 12 septembre est un « vote historique », a réagi l’eurodéputée socialiste Sylvie Guillaume sur Twitter. Le vote de l’hémicycle s’annonçait serré, étant donné les règles strictes auquel il était soumis : outre la simple majorité des voix (376), la résolution devait recueillir au moins les deux tiers des suffrages exprimés. Elle est finalement passée avec 448 votes pour et 197 contre (et 48 abstentions).

Le rapport de l’eurodéputée Judith Sargentini (Verts) établit une longue liste de « préoccupations » portant sur le bafouement des libertés et valeurs prônées par l’Union européenne dans la presse, au sein des universités, contre les minorités, contre les migrants, mais aussi en matière de corruption et d’indépendance de la justice. Soutenue par les sociaux-démocrates, les libéraux, les Verts et la gauche radicale, mais dénoncée par les groupes souverainistes qui siègent au Parlement, le sort de la résolution dépendait surtout du vote du PPE (Parti populaire européen).

Donc pour la première fois, une nation européenne est visée par un processus de sanctions par l’UE.

Et ce pays est explicitement visé parce qu’il a commis un crime impardonnable : s’opposer à l’invasion congoïde et islamique.

Un simple coup d’oeil sur ceux qui ont voté cette attaque fomentée par les talmudistes résume tout.

Les féministes issues de leur « révolution sexuelle »  les applaudissent à tout rompre!

Tout ceci est parfaitement représenté par le prêche d’Eva Joly, qui n’a jamais été capable de parler un français correct sans bégayer comme une déficiente mentale.

Ce système n’a plus aucune espèce de rationalité.

Vous avez d’obscures boomeuses norvégiennes qui prétendent « défendre » la Hongrie contre son premier ministre, réélu triomphalement par le peuple hongrois il y a peu.

L’UE est administrée, littéralement, par des assistantes sociales fémino-communistes.

Le niveau d’insanité a dépassé sur la scène européenne tout ce qui existe politiquement sur cette terre.

L’UE est le projet le plus abouti de l’univers dystopique talmudiste. Cet enfer visant à faire de l’Europe une société composée de congoïdes, de djihadistes, de vegans, de transgenre et de féministes hystériques qui refusent de s’épiler. Le tout sous la supervision d’un état bolchevique que l’on appelle l’UE.

Cette homo-djihadisation du continent n’est devenue possible que grâce à 3 groupes, dans l’ordre suivant :

  • Les talmudistes
  • Les homosexuels
  • Les féministes

Car évidemment, c’est une conspiration intégralement talmudiste, de part en part.

Il s’agit, en premier lieu, de la réponse de Soros et de sa tribu à la nation hongroise qui a enrayé au plus haut niveau la mécanique de l’anéantissement des peuples européens par l’arme de l’immigration.

Ce vote avait un autre objectif : restructurer toutes les forces politiques inféodées aux talmudistes autour de Macron, Merkel étant virtuellement finie.

Le but est simple, c’est de permettre aux talmudistes dont les intérêts sont défendus par Macron, d’empêcher la droite parlementaire de nouer une alliance avec les populistes, sur le modèle de ce qui s’est passé en Autriche.

Libération :

Il fallait, pour que la résolution défendue par la Néerlandaise Judith Sargentini (écologiste) soit adoptée, une majorité des deux tiers des suffrages exprimés, une super majorité prévue par les traités européens […] Ce sont les députés du PPE qui ont fait la différence, 116 d’entre eux (sur 218) ayant décidé qu’Orbán et le Fidesz avaient franchi la ligne rouge, à l’image de la quasi-totalité des groupes socialiste, libéral, Verts-régionalistes et de gauche radicale. Il est à noter que les députés du Mouvement Cinq Etoiles (M5S) ont aussi voté pour la mise en accusation d’Orbán, à la différence de leurs alliés de la Ligue, avec lesquels ils gouvernent pourtant l’Italie.

En revanche, les groupes eurosceptiques de l’ECR (conservateurs britanniques, PiS polonais, etc.), les europhobes de l’ETDD (essentiellement l’Ukip britannique) et de l’ENF (constitué autour du Rassemblement national) ont massivement soutenu Orbán. Mais ils n’ont pas été les seuls : le PPE a, en effet, explosé façon puzzle. 57 députés ont voté avec la droite radicale et 28 se sont réfugiés dans l’abstention. Parmi les fidèles du Fidesz, trois élus LR qui assument la ligne extrême droitière de Laurent Wauquiez : Angélique Delahaye, Nadine Morano et Franck Proust. Parmi les abstentionnistes, six LR : Michèle Alliot-Marie, Arnaud Danjean, Rachida Dati, Geoffroy Didier, Brice Hortefeux, Philippe Juvin. Au final, sur les 18 LR présents, seuls 9 ont voté contre Orbán.

Autant dire que l’opération article 7 ressemble fort à une opération de déminage menée par Manfred Weber, qui espère être désigné en novembre par le PPE comme tête de liste pour les élections européennes, ce qui lui permettrait de devenir président de la Commission en novembre 2019. Il espère être parvenu à ménager sa gauche, en montrant qu’il combat les démagogues, sans se fâcher avec sa droite, en lançant une procédure qui n’a aucune chance d’aboutir. C’est ce qui s’appelle garder deux fers au feu.

Ce Manfred Weber est l’homme des talmudistes.

Il n’a de cesse de se proclamer premier protecteur de ces terroristes.

Et il a besoin du soutien de Macron, l’autre homme des talmudistes, pour parvenir à ses fins.

Offrir à la coalition judéo-démocratique la tête d’Orban sur un plateau, même symboliquement, était la meilleure façon pour lui de montrer sa bonne volonté en tant que possible président de la Commission Européenne et fidèle exécutant des volontés de la finance internationale.

La France sous domination depuis 1945 est devenue le pivot de celle-ci en Europe.

Guy Verhofstadt, annonce d’ores et déjà qu’aucune nation d’Europe n’échappera à sa judéo-bolchevisation politique et raciale dans le cadre de l’UE :

Il faut qu’à cette Commission Européenne succède une véritable gouvernement européen qui refonde notre Union à partir de ses valeurs. C’est le choix que nous voulons donner aux Européens l’année prochaine. Une véritable alternative à la vision étroite des nationalistes et des populistes.

33edd2be-70a6-4a80-b773-cef212cbf954

Il est le « chien de garde » des talmudistes.

Il est d’ailleurs associé aux cercles des talmudistes qui essaient de renverser Trump, CNN en tête.

b75ff5fa-a365-4f75-9a26-5d50fe084e55

Les Américains ont dressé un tableau montrant qui étaient les dirigeants, correspondants, et reporters de CNN !!!

Uniquement des talmudistes qui osent parler de « Valeurs » !!!

Evidemment, ces fameuses « valeurs » jamais énoncées sont déterminées par les talmudistes.

En France aussi, lorsque les apatrides sentent le danger, ils justifient leur répression par des « valeurs » qui, hormis celles de la bourse, sont inexistantes.

Ils oeuvrent pour contrer la révolte des peuples en Europe : la France est leur « Forteresse » sur le continent et Paris est leur quartier général.

Cette déclaration de guerre des apatrides contre la Hongrie et, en filigrane, contre l’Italie, la Pologne et tous les mouvements populaires qui s’opposent à leur politique, suit une procédure standard : si d’aventure un état parvient à se libérer d’eux au point de déterminer sa propre politique, ils font se mobiliser tous les états voisins pour se coaliser contre lui.

Les talmudistes n’avaient pas agi différemment contre Adolf Hitler dès mars 1933, seulement 2 mois après son arrivée au pouvoir. Là encore, ils utilisèrent les démocraties française, britannique et américaine pour fomenter une guerre contre la révolution socialiste allemande qui menaçait de ruine la finance apatride internationale.

Ces talmudistes ne vont pas s’arrêter d’eux-mêmes et ils vont utiliser la France comme base principale de leur campagne génocidaire contre l’Europe. Ce qui suppose, au passage, d’anéantir définitivement toute forme d’opposition intérieure.

Pourquoi s’acharnent-ils sur la Hongrie ?

Ils font PAYER au peuple Hongrois Catholique, la prière du Chapelet récité aux Frontières car le pouvoir talmudiste a bel et bien été freiné suite aux Saintes Prières à la Vierge Marie !

« Rosaire aux frontières » pour des milliers de catholiques polonais

"Rosaire aux frontières" pour des milliers de catholiques polonais AFP/Archives/GENT SHKULLAKU

Des centaines de milliers de catholiques polonais sont attendus samedi aux frontières de leur pays où ils doivent réciter le chapelet « pour sauver la Pologne et le monde », à l’appel d’une fondation, Dios Solo Basta.

« Le rosaire aux frontières » est une initiative de prière purement religieuse aux yeux de l’épiscopat, mais pour les milieux ultra-catholiques, la récitation du rosaire serait une arme spirituelle de choix contre ce qu’ils considèrent comme l’islamisation de la Pologne et de l’Europe.

La date du 7 octobre n’a pas été choisie au hasard. C’est celle de la fête du Rosaire de la Vierge Marie, célébrant la victoire en 1571 de la chrétienté sur les Turcs lors de la bataille navale de Lépante.

Une victoire (attribuée à l’époque par l’Eglise à la récitation du chapelet) « qui a sauvé l’Europe de l’islamisation », rappellent les organisateurs – la fondation Solo Dios Basta créée par deux jeunes vidéastes – sur la page web de l’événement.

L’islam est perçu comme une menace par bon nombre de Polonais, tandis que le gouvernement conservateur, soutenu par une partie importante de l’opinion, refuse d’accueillir des migrants sur le sol national, où les musulmans sont pratiquement absents.

Au total 22 diocèses jouxtant les frontières participent à l’événement. Les fidèles doivent se rassembler dans quelque 200 églises pour assister d’abord à une conférence et une messe avant de se rendre à la frontière même pour y réciter leur chapelet.

L’objectif est d’avoir des points de prière aussi nombreux que possible sur les 3.511 km des frontières polonaises avec l’Allemagne, la République tchèque, la Slovaquie, l’Ukraine, le Belarus, la Lituanie, la Russie et la mer Baltique.

En mer, des marins sur des bateaux de pêche doivent s’y joindre. Sur des rivières, des kayaks et des voiliers sont censés former une chaîne. Des prières doivent être dites aussi dans les chapelles de quelques aéroports internationaux. Des paroisses polonaises à l’étranger, jusqu’en Nouvelle-Zélande, ont annoncé leur participation à distance.

– « Briser les murs » –

Les organisateurs espèrent un million de personnes aux frontières, un chiffre qu’il sera très difficile de vérifier. La puissante station catholique Radio Maryja assure la transmission en direct de l’événement, tandis que les chemins de fer offrent des tickets pour une quarantaine de localités frontières pour un zloty symbolique (0,25 Euro).

Le but est de prier pour la paix dans le monde, a dit à l’AFP le porte-parole de la Conférence épiscopale polonaise, père Pawel Rytel Andrianik.

« L’initiative a reçu bien évidemment l’approbation de l’épiscopat polonais », souligne-t-il, et il serait incorrect de l’interpréter comme une réunion de prière pour protéger le pays contre l’arrivée de réfugiés musulmans.

« Il n’est pas question de se fermer aux autres, au contraire, aller aux frontières avec le rosaire, c’est pour briser les murs, s’ouvrir aux Russes, Belarusses, Slovaques, Ukrainiens et Allemands », insiste-t-il.

D’un autre côté, pour un militant catholique nationaliste, Marcin Dybowski, il est clair « qu’une guerre religieuse entre la chrétienté et l’Islam est de nouveau en cours en Europe comme dans le passé ».

« L’Europe est envahie par l’Islam qui ne respecte pas nos moeurs, notre civilisation. Les attentats font des centaines de victimes. L’Europe fait seulement semblant de protéger ses frontières. La vérité est qu’elle n’a pas de frontières. (La chancelière allemande Angela) Merkel les a largement ouvertes », a dit à l’AFP cet éditeur de livres religieux responsable de la Croisade du Rosaire pour la Patrie, une initiative religieuse et politique rassemblant des ultra-catholiques nationalistes.

« La Pologne est en danger, nous devons protéger nos familles, nos maisons, notre pays de toutes sortes de dangers, mais également de la déchristianisation de notre société que les libéraux de l’UE veulent imposer », pense-t-il.

« L’Autriche et la Hongrie construisent des murs avec du fil barbelé contre les réfugiés. Nous, nous édifions un barrage spirituel par la prière contre le danger du terrorisme », a-t-il ajouté.

mc/via/pg

 

Leur Tour de Babel se fissure lentement mais Surement. Si le peuple Français prend conscience que Tout Pouvoir vient de Dieu et non d’un bâtiment où ceux qui voulurent se comparer à Dieu ont été jeté à terre par la destruction totale de « leur élévation », la descente aux enfers de la synagogue de satan sera Mémorable.

Les personnes qui sévissent dans l’actuelle « Union Européenne » construite en « Tour de Babel » n’ont pas encore pris conscience que leur Déclin a déjà commencé.

Afficher l’image source

Drépanocytose : Circulez, il n’y a plus Rien à voir !

La Drépanocytose est une maladie génétique qui ne concerne que les populations Antillaises et Africaines.
 
Cette maladie s’est répandue sur notre sol depuis la vomitive loi « Giscard/Pompidou »alliés des Rothschild.
Le pourcentage de cette maladie par régions, permettait de VOIR l’ampleur du taux de naissance africain ou antillais en France Donc, de l’Immigration-Invasion voulue par la finance apatride.
 
Désormais nous ne devons plus Rien savoir.
 

Regardez-bien la carte de France et son taux AFFOLANT de naissances extra-Européennes pour la DERNIERE FOIS !

 

6a00d83451619c69e2022ad3ae1bca200b
En effet, l’Agence Française pour le Dépistage et la Prévention des Handicaps de l’Enfant (AFDPHE), en charge depuis 1972 du dépistage néonatal de 5 maladies rares à la naissance a fermé ses portes en juillet.
Site officiel AFDPHEParmi les 5 dépistages qui étaient suivis par l’agence : la drépanocytose, une maladie génétique qui ne concerne quasi-exclusivement que les populations extra-européennes : « longtemps qualifiée de « maladie des noirs », car elle a été identifiée et caractérisée en premier lieu au sein de la population afro-américaine aux États-Unis » et dont « la mutation s’est renforcée dans les populations occupant les régions du globe soumises à une forte prévalence du paludisme. C’est pourquoi la drépanocytose, surtout présente en Afrique subsaharienne, l’est également sur le pourtour méditerranéen et en Inde, mais également, héritage du commerce triangulaire et de l’esclavagisme, sur le continent américain. ».

JO Sénat du 20/06/2018 – page 6200

Les chiffres du dépistage de cette maladie (publiés par l’AFDPHE) permettaient de lever une partie du voile sur les modifications en profondeur de la population française. En effet, en raison des particularités ethniques de cette maladie, le dépistage en France métropolitaine ne concernait que les enfants à risque en raison de l’origine de leurs parents (alors qu’il est en revanche systématique chez tous les enfants naissant en Guadeloupe, Martinique, Guyane, à la Réunion, à Mayotte). Les données disponibles permettent dès lors d’appréhender la réalité du bouleversement démographique en cours en France. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certaines associations demandent un dépistage universel, aussi inutile que coûteux, afin d’éviter une « stigmatisation ».

Bilan 2016 AFDPHE

[…] D’autre part, la question du dépistage systématique de la drépanocytose à tous les enfants naissant sur le sol français a fait l’objet d’échanges au Sénat en juin dernier. Mme Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé s’est prononcé favorablement à cette systématisation :

« Le Défenseur des droits (…) a préconisé de mettre en place, à titre expérimental, un dépistage généralisé dans une région de métropole où la prévalence de la drépanocytose est élevée, par exemple l’Île-de-France, avant d’envisager une généralisation dans toute la France métropolitaine. (…) Cette préconisation a retenu toute mon attention. C’est pourquoi j’ai décidé, notamment au regard des données médicales récentes qui m’ont été apportées, de saisir de nouveau la Haute Autorité de santé (…). Il s’agira également de définir, si tel était le cas, les modalités pertinentes d’une généralisation de ce dépistage néonatal sur tout le territoire métropolitain. »

JO Sénat du 20/06/2018 – page 6200

La carte 2016 sera donc probablement le dernier témoignage de ce que certains qualifient de carte du « grand remplacement » »

 

Conservez cette carte de France du remplacement de population.

Elle témoigne de qui sont les Réels conspirateurs.

DJuBx2dN

 

« Entrées précédentes