Archives de Catégorie: Evangélistes

LA MICHELADE : LES PROTESTANTS, PIRES QUE LES MUSULMANS, par Laurent Glauzy

Les protestants et les évangélistes sont une secte de menteurs, trafiquant les écritures et dont la Bible Louis Second est un des multiples recueils, et de criminels pires que les accusations dont on affuble l’Islam.

Pour ne prendre qu’un seul exemple, les protestants affirment qu’il est interdit de se tailler des images des Cieux, oubliant de mentionner la seconde partie : pour les prier. Ainsi, peuvent-ils, en tordant les écritures, affirmer que les catholiques se taillent des statues. Ce passage est en lien avec l’Ancien testament, où l’on priait des statues pour les faire bouger et parler, comme pour le Golem juif.

A la lecture du Nouveau testament, les protestants affirment que les pasteurs peuvent se marier, car il est écrit que l’évêque doit être le mari d’une seule femme (1 Timothée 3,2). Bien qu’ils ne prennent pas au pied de la lettre le mot « évêque », ces vipères du mensonge que sont les pasteurs feignent de ne pas comprendre dans ce contexte que la la « femme » désigne l’Église.

Bref, ces gens du mensonge, dont les chefs de file sont des obsédés sexuels et des suicidés (Luther) ainsi que des criminels sectaires (Calvin de son vrai nom Cohin), se repassent les arguments, comme dans une  pour tromper les catholiques, et oublient bien vite que leurs mains sont pleine de sang.

Pour s’en convaincre, il suffit de se remémorer l’épisode de la Michelade : en 1567, les rues de Nîmes furent teintes du sang des catholiques. Rien de plus affreux que la Michelade, comme l’on nommée les gens du pays, massacre exécuté par les protestants en 1567, avec une horrible régularité, le jour de la Saint-Michel. Les catholiques enfermés dans l’hôtel de Ville et gardés à vue, furent égorgés par leurs ennemis d’une manière qui rappelle tout à fait les massacres de septembre, pendant la révolution dite « française ». On fit descendre l’un après l’autre, dans les caveaux de l’église, les malheureux que l’on voulait exécuter et que les religionnaires attendaient pour les tuer à coup de dague.   …La plupart fut jetée dans un puits qui avait 42 pieds de profondeur, plus de 4 pieds de diamètre, et qui fut comblé de ces victimes. L’eau mêlée de sang se répandait au dehors, et longtemps après on entendait encore les cris étouffés et les gémissements des malheureux qui se trouvaient écrasés par les cadavres… et cette tuerie dura depuis 11 heures du soir jusqu’à 6 heures du matin.

La Saint Barthélémy était une bien piètre réponse à ces criminels qui égorgeaient aussi les prêtres sur les autels des églises, etc…

LA LIBRAIRIE ANTI-MACONNIQUE DE LAURENT GLAUZY

 

Jair Bolsonaro affilié à la franc-maçonnerie

Le nouveau président brésilien affole la presse. Présenté comme un extrême-droitiste par les médias certains y voient une continuité après l’élection de Donald Trump.

La comparaison est bonne puisque Trump est un « ami d’Israël » selon les déclarations de Netanyahou. L’un de ses premiers rendez-vous consistait à rencontrer le premier ministre israélien après son élection. Il en est de même pour le président brésilien qui doit se rendre (ou s’est déjà rendu) en Israël).

Brésil: Bolsonaro se rendra en Israël après son voyage aux États-Unis

Brésil : Jair Bolsonaro promet de fermer l’ambassade palestinienne

Ajoutons que Bolsonaro est affilié à la franc-maçonnerie (GODF) et que rien ne se fait sans l’accord de la contre-église en matière de politique. Bolsonaro est un évangéliste, baptisé en Israël en 2016.

3 Commentaires

“Les “chrétiens évangélistes” sont plus proches du judaïsme et du sionisme et n’ont aucun lien avec le christianisme”

Mgr Atallah Hanna, archevêque de l’Eglise orthodoxe grecque à Jérusalem, a clarifié les choses à propos des “chrétiens évangélistes” des sectes protestantes.

“Les personnes susmentionnées n’appartiennent pas du tout au christianisme. Elles n’ont aucun lien avec les valeurs du christianisme et les principes évangéliques, qui préfèrent toujours s’identifier aux personnes démunies et malheureuses du monde. Elles sont plus proches du judaïsme et du sionisme et n’ont aucun lien avec le christianisme.”

“Les évangélistes chrétiens sont l’équivalent de chaires au service de l’entreprise sioniste. Ils sont des ennemis des valeurs chrétiennes et, lorsqu’ils se rendent en Palestine, ils ne visitent pas l’église du Saint-Sépulcre ni celle de la Nativité, mais plutôt les colonies situées sur les terres volées de notre peuple, en signe de solidarité avec le peuple de l’occupation.”

(déclarations recueillies par le quotidien Al-Hayat Al-Jadida, 24 septembre 2018)

Source

TRES BON ARTICLE DE L’ABBE PAGES SUR LES EVANGELIQUES PAR RD

MALHEUREUSEMENT CES GENS TROMPENT EN MASSE LA POPULATION D’ORIGINE AFRICAINE « SUR DES NOTES DE GOSPEL » AVEC CETTE HERESIE CHRETIENNE.

ILS DISENT QU’IL SUFFIT D’AVOIR LA FOI POUR ETRE SAUVE ET CETTE HERESIE VIENT DE MARTIN LUTHER. (16ème siècle)
Ca fera surement sourire mais ils disent qu’ils ont la religion de Jésus Christ avec une oeuvre arrivée plus de 1000 ans après!
Cette « religion » est sans pretres et ils disent ne prendre que ce qui est dans la bible. (surtout ce qui les arrange) Rien de tel pour que les gens voient les Chrétiens comme des gens crédules qui croient sans preuves!
Eh oui, un pasteur n’est pas un pretre! Il n’a pas reçu une ordination valide hors un vrai pretre a des pouvoir qui découlent de Jésus Christ.

Vous ne trouvez pas étrange qu’une religion venant soi-disant de Jésus Christ n’ait pas de pretres? Rien de tel pour que les gens puissent dire que la religion a été faite par des hommes!
N’est-il pas écrit dans la bible que Jésus a ordonné les apotres? Qu’il leur a donné le pouvoir d’ordonner? (C’est le pouvoir de l’Eveque) Celui de pouvoir faire avoir le corps du Christ dans l’hostie afin que nous puissions consommer un aliment Divin nourrissant l’ame?…(Biensur ça n’est pas écrit hostie dans la bible)

Un pasteur est un homme qui n’est pas obligé de se consacrer au Christ comme le fait un pretre et les évangéliques disent etre des apotres ce qui n’est pas très cohérent quand on sait que leurs pasteurs ne sont pas « comme des apotres ». Les fidèles sont au dessus des pasteurs?

BREF SOYONS SERIEUX JESUS CHRIST N’A PAS DIT AUX APOTRES DE FAIRE DE LA MESSE UN CONCERT!

https://www.islam-et-verite.com/les-vangliques/

Les chrétiens évangéliques, héritiers de la Réforme protestante (Ac 20.29), sont souvent caractérisés par leur grand zèle à annoncer Jésus comme le seul Sauveur, mais c’est Jésus qui dresse leur vrai portrait lorsqu’Il annonce que beaucoup de ceux qui proclament son Nom viendront au Dernier Jour si sûrs de leurs bons droits à recevoir la récompense éternelle, qu’ils Lui diront : « Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en ton Nom que nous avons prophétisé ? en ton Nom que nous avons chassé les démons ? en ton Nom que nous avons fait bien des miracles ? », toutes œuvres-là sur lesquelles effectivement les évangéliques s’appuient pour assurer qu’ils sont, eux, de vrais chrétiens, parce qu’accomplissant les mêmes œuvres que les Apôtres. Or, Jésus leur dira « en face : Jamais Je ne vous ai connus, éloignez-vous de Moi, vous tous qui faites le mal. » (Mt 7.21-23)… Il y a donc actuellement beaucoup de gens, « beaucoup » nous dit Jésus, qui croient agir au nom de Jésus, et qui se damnent…

Pourquoi Jésus leur reprochera t-Il d’avoir fait le mal, alors qu’apparemment ils auront accompli des œuvres extraordinaires, typiquement évangéliques ? Parce qu’ils auront accompli ces œuvres, aidés des illusions du Démon, de leur propre initiative, en dehors de la communion à l’Église catholique hors de laquelle il n’y a pas de salut, aussi vrai que le charismatique et génial St Paul ne s’est pas contenté de prophétiser, chasser les démons et faire des miracles pour se croire assuré de faire la volonté de Dieu, mais qu’il a voulu être en communion avec le premier pape (Ga 1.18), « de peur, dit-il, d’avoir couru pour rien » (Ga 2.2) ! Et en effet, tout ce qui est réalisé en dehors de l’obéissance à l’Église (He 3.17, 5.8 ; Ph 2.12 ; 1 P 1.2 ; Rm 16.18 ; Tt 3.1), il faudra en rendre compte comme d’œuvres perdues !

Le mal, qui sera reproché aux évangéliques, s’ils ne se repentent pas d’ici-là, est le même que celui que S. Paul faisait avant sa conversion : il croyait plaire à Dieu en persécutant l’Eglise (Ac 9.4) ! Ainsi les évangéliques haïssent-ils aujourd’hui l’Église catholique jusqu’à la traiter d’anti-Christ… Mais comment prétendre faire la volonté de Dieu, qui est le salut des hommes (1 Tm 2.4), et haïr la seule Église que Jésus a fondée pour cela (Mt 16.18), laquelle se reconnait à son unité dont le pape est le signe et l’instrument, unité qui est la condition du salut du monde (Jn 10.16 ; 13.35 ; 21.15-18) ? Et parce que Jésus n’a pas bâti son Église pour un temps seulement, mais pour durer jusqu’à Son retour, et qu’Il l’a bâtie sur Pierre, en instituant Pierre chef de son Église (Mt 16.18) Jésus a aussi institué en lui tous ses successeurs. C’est pourquoi les évangéliques ne pourront se justifier d’avoir servi la tête de l’Église qui est le Christ (Col 1.18,24) et avoir haï en même temps son Corps qui est l’Église catholique romaine…

Mais il est bien d’autres raisons encore pour lesquelles les évangéliques seront surpris au jour du Jugement Dernier : ayant rejeté le Corps mystique du Christ qui subsiste dans l’Église catholique romaine, ils se seront privés de la communion à sa Chair et à son Sang… Or, dit Jésus : « Si vous ne mangez pas ma Chair et si vous ne buvez pas mon Sang, vous n’aurez pas la Vie en vous. » (Jn 6.53) ! Jésus n’a pris chair de la Vierge Marie que pour nous la donner en communion, et que nous devenions ainsi nous-mêmes le Corps du Christ (1 Co 12.27) ! Voilà jusqu’où va le mystère de l’Incarnation, et pourquoi il n’y a qu’une Église, comme il n’y a qu’un Corps et qu’un Esprit, un seul Seigneur, une seule foi et un seul baptême (Ep 4.3-6, 11-16) !

Bref, comme dit l’Écriture : « Là où manque le savoir, le zèle n’est pas bon. » (Pr 19.2)… Il ne suffit donc pas de dire : « Seigneur ! Seigneur ! Je crois en Jésus ! Je suis chrétien ! » pour être sauvé, mais il faut faire la volonté de Dieu, qui est que nous devenions nous-mêmes le Christ, car « la réalité, c’est le Corps du Christ. » (Col 2.17 ; 1 Co 11.23-32) ! Alors, et alors seulement, Jésus pourra continuer à évangéliser, et sauver le monde ! Ainsi soit-il !