Archives de Catégorie: Maréchal Pétain

Philippe Ploncard d’Assac : La Leçon de Vichy.

Trop de gens néfastes ont évolué dans le Gouvernement de Vichy. La franc-maçonnerie était interdite mais aucune ligne stricte n’avait été décrétée pour savoir qui avait été franc-maçon. Un mélange de gens aux idées différentes au sein d’un gouvernement ne peut mener qu’à une implosion au final. Pierre Laval était de Gauche, il embrassera ensuite les idées nationalistes de Droite

Lire la suite

Jonathan Sturel : AUSCHWITZ CONTRE VERDUN. Vidéo.

Verdun, c’est NOTRE MEMOIRE. VERDUN n’est pas la Mémoire d’un passé Dépassé comme celle d’un Vieillard qui se souvient de la Première Guerre Mondiale qui DECIMA LES CATHOLIQUES D’EUROPE. Non, Verdun c’est cette Flamme que l’Histoire nous demande d’entretenir, de Toujours Raviver et de transmettre aux Générations Futures : « Pour que Nul n’oublie ». Nous n’oublions pas que le Président Emmanuel

Lire la suite

Le Maréchal Pétain mis Fin à la Maçonnerie. De Gaulle la Ressuscita.

Le rétablissement de la Franc-Maçonnerie par de Gaulle À quelques jours de distance, le Grand-Maître du Grand-Orient, Fred Zeller et celui de la Grande Loge, Richard Dupuy, aient fait quelques confidences à un journal d’un caractère assez particulier et confidentiel : Europe-Parlement, destiné à la « classe politique ». Un aveu du Grand-Maître du Grand-Orient doit d’abord retenir notre attention : « C’est le

Lire la suite

23 juillet 1945 : Ouverture de l’infâme procès Pétain.

Allocution du Maréchal Pétain à l’ouverture de son procès scélérat le 23 juillet 1945, tiré du livre « Message d’outre-tombe du Maréchal Pétain : Textes officiels, ignorés ou méconnus, consignes secrètes » (Aux Nouvelles Éditions Latines. Pages 272, 273, 274,275.) rédigé par Philippe Pétain, Monique Paillard, Jean Paillard. « C’est le peuple français qui, par ses représentants réunis en Assemblée nationale le 10

Lire la suite

Le 1er Mai du Maréchal Philippe Pétain.

Le 24 avril 1941, le Maréchal Pétain instaure officiellement par la loi Belin le 1er mai comme « la fête du Travail et de la Concorde sociale », appliquant ainsi la devise Travail, Famille, Patrie : par son refus à la fois du capitalisme et du socialisme, le Maréchal Philippe Pétain recherche une troisième voie fondée sur le corporatisme, débaptisant « la fête des travailleurs » qui

Lire la suite
« Entrées précédentes