PATRIAM RECUPERARE – FRATERNELLE MAÇONNIQUE DE L’UNION POPULAIRE RÉPUBLICAINE

Les Francs-Maçons et Franc-Maçonnes de toutes les obédiences, membres de l’Union Populaire Républicaine (UPR), peuvent s’unir au sein de la Fraternelle  Patriam Recuperare

L’UPR est le mouvement de libération nationale qui rassemble TOUS les Français afin de faire sortir juridiquement la France de l’euro, de l’Union européenne, et de l’OTAN.

Cette fraternelle se nomme « PATRIAM RECUPERARE » en hommage au mouvement maçonnique de résistance homonyme qui, durant les années 1940-1945, s’est opposé à l’occupant du moment et aux Lois du gouvernement de Vichy. Lucie Aubrac nous disait que résister est un verbe qui ne se conjugue qu’au présent. Nous la prenons au mot.

Cette assemblée régulière se donne pour objectifs :

· Produire des travaux maçonniques en regard du positionnement de l’Union Populaire Républicaine à destination de l’édification des frères et sœurs des puissances maçonniques françaises.

· Produire des analyses accessibles par tous démontrant la compatibilité entre l’engagement maçonnique et l’adhésion à l’Union Populaire Républicaine.

· La participation des membres de PATRIAM RECUPERARE aux événements et rencontres organisés par les puissances maçonniques françaises et étrangères où la voix de l’Union Populaire Républicaine mérite d’y être entendue lorsque le thème s’y prête.

· De prouver, par la diffusion de nos analyses et de nos travaux et par l’exemplarité de nos membres, qu’être franc-maçon n’est pas incompatible avec les idéaux de libération nationale prônés par l’Union Populaire Républicaine.

 Patriam Recuperare est le nom donné en 1943 à un réseau de la résistance intérieure française (RIF). Il né de plusieurs groupes constitués à l’initiative d’Albert Kirchmeyer et du colonel Gustave Eychene autour de la loge maçonnique « L’Atelier de la Bastille » créée en 1940 et du Comité d’action maçonnique en 1941. Il implique à l’origine et principalement des francs-maçons de toutes obédiences qui s’opposent tant à l’occupation et à la collaboration qu’à la dissolution de la franc-maçonnerie française. Réseau de résistance à dominance maçonnique, il est actif durant toute la Seconde Guerre mondiale et agit dans la propagande et le renseignement, l’aide aux réfugiés, au Juifs, aux réfractaires, et engage de nombreuses autres actions de résistance. L’ensemble de ses composantes est reconnu officiellement le  par la RIF sous le nom de mouvement Patriam Recuperare. (Source Wikipédia)

Lien vers le groupe Facebook Patriam Recuperare : ou www.facebook.com/fraternelle.patriamrecuperare/

Source : GADLU.info

2 Commentaires

  • Est-ce bien l’UPR d’Asselineau ? Les Français « de souche » seraient-ils d’une léthargie si prégnante ? Tout porte à croire que tel est leur constat.

    J'aime

  • L’upr n’a pas créée de fraternelle. Tout ceci est un vulgaire montage pour nuire à François Asselineau qui a fait un communiqué de presse à ce sujet et qui s’est exprimé dans le dernier direct sur youtube. La charte de l’upr n’autorise pas de communauté, ni en son sein, ni s’en réclamant.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s