Archives mensuelles : mai 2018

GIANTS AND ATLANTIS REVELATIONS OF FORBIDDEN ARCHAEOLOGY, of Laurent Glauzy

THE ENGLISH VERSION OF : LES GEANTS ET L’ATLANTIDE

Greek mythology and the legends of the Andean Indians tell of the feats of giants possessing knowledge far in advance of present-day technology. The oral traditions of the inhabitants of Easter Island describe the builders of their moai statues as men of exceptional stature.

In this book, author Laurent Glauzy provides indisputable proof of the existence of an exceptionally tall race of men, measuring up to four metres in height.

Mentioned 17 times in the Bible and described by Saint Augustine in the 5th century, by the Jesuit father Athanasius Kircher in the 17th century, as well as by archaeologists and linguists of the Church, these ancestors of humanity originated from Atlantis, the mysterious kingdom engulfed by the sea in 1226 B.C.

Elsewhere, in the Critias, Plato states that the island, which was as large as a continent, was “not a fable, but a true story”. Although innumerable documents are dedicated to the topic by Fernand Crombette, an Egyptologist and specialist in ancient Coptic, as well as by the eminent geographer Étienne Félix Berlioux and, finally, by Pastor Jürgen Spanuth, the subject occupies a very minor position in scientific thought.

With the aid of a particularly extensive bibliography, the author shows why these realities, although known to an occult Masonic elite, remain concealed from the general public, who are left to find their conclusions in New Age concepts or deceptive theories such as Darwinism. Filled with rich and rare descriptions of little-known archaeological discoveries, this book confirms the inerrancy of the Holy Scriptures while attacking the lies of “prehistory” and the myths of the “cave men”. The book also demonstrates the high degree of civilization achieved by the giants and the Atlanteans of Antiquity.

The reader will be astonished as he discovers the secret universe of the tunnels of the Mayan era, the enigmatic pyramids of Bosnia-Herzegovina and the Chinese plains of Qin Chuan.

The present work also unveils the incredible treasure of the missionary Father Carlos Crespi, who collected large numbers of gold plates over 2,000 years old, depicting miniature models of modern airplanes and other mysteries of forbidden archaeology.

LINK TO ORDER THE BOOK :

27 € (price of the book + shipping)

Paypal address : laurent-blancy@neuf.fr

 

 

La croyance athée. Par Dé-Darwinisez-vous

Il n’existe que trois opinions au sujet de l’existence ou de la non-existence de Dieu. Il faudrait préciser exactement ce qu’on entend par Dieu car il existe de grandes divergences à ce sujet et on peut tout à fait considérer que le Dieu des athées est l’univers (ou les univers), qu’il s’agit d’un Dieu non-conscient de lui-même, non personnel et doté d’une force créatrice aveugle.

Lorsque l’on parle d’un Dieu conscient de lui-même, trois choix sont possibles :
– Je crois que Dieu existe
– Je ne crois pas que Dieu existe, ce qui revient à croire que Dieu n’existe pas
– Je ne sais pas si Dieu existe (agnostique)

De nombreux athées militants affirment doctement qu’il existerait une quatrième option : « Je m’en fous ». Ceci n’est hélas pas une opinion mais est plutôt une démission de l’intelligence, un refus de penser. Partant de ce constat, aucune discussion n’est alors possible, comment engager un débat constructif avec quelqu’un refusant de penser ? Par ailleurs cette affirmation est hypocrite car, à l’instar de tout être humain normalement constitué, ils ont bien évidemment une opinion sur la question.
Certains athées militants prétendent qu’ils n’ont pas à prendre position au sujet de cette question, qu’elle n’a aucune importance. Ceci s’explique par le fait qu’ils refusent d’admettre qu’ils sont des croyants. Croire que Dieu n’existe pas est une croyance et elle ne s’appuie sur rien, contrairement par exemple à la foi chrétienne qui s’appuie sur de très nombreux éléments rationnels. L’athée militant doit donc user son temps et son énergie à tenter de prouver que les éléments rationnels sur lesquels s’appuient la foi sont faux. Le chrétien lui, n’a pas à perdre un temps précieux à tenter de prouver que les éléments sur lesquels s’appuient la croyance athée sont faux puisque ces éléments n’existent pas (l’évolutionnisme n’est pas incompatible avec l’existence de Dieu mais par contre le créationnisme est incompatible avec l’athéisme).

Il est assez facile de démontrer que l’athéisme est une croyance. L’athée militant affirme ne pas être un croyant mais son athéisme implique par exemple la croyance selon laquelle la vie pourrait émerger spontanément et progressivement à partir de la matière inerte. Or, cette croyance ne repose sur aucun élément scientifique et est impossible à défendre de façon rationnelle et pertinente (c’est bien pour cela que les évolutionnistes tentent de mettre cette question de côté et prétendent qu’elle n’a aucun rapport avec leur théorie…).

Par ailleurs, en prétendant qu’ils se foutent de la question de l’existence ou de l’inexistence de Dieu, les athées militants ne font que se mentir à eux-mêmes. Il est évident que cette question les obsède, qu’elle les ronge et qu’elle les tourmente. Si ce n’était pas le cas, ils ne ressentiraient pas le besoin de passer des heures sur des pages facebook d’athées militants ou sur des pages religieuses, à tenter de convaincre les autres du bien-fondé de leurs croyances. Ils tentent en réalité de se convaincre eux-mêmes et surtout de se rassurer. Ils ne se foutent pas de la question de l’existence de Dieu, ils ne refusent pas de prendre position, ils ne considèrent pas que ce sujet est secondaire. Ils ont un avis extrêmement tranché sur la question et se montrent parfois extrêmement virulents à l’encontre des personnes ne partageant pas leurs croyances.

Certains prétendent que « la science » a tranché cette question, qu’elle a permis de démontrer la non-existence de Dieu ou qu’elle sera un jour en mesure d’apporter des preuves permettant de répondre de façon définitive à cette question. Ceci est profondément absurde car la science étudie la matière et la nature or Dieu (si on parle du Dieu chrétien Transcendant et Trinitaire) est immatériel et surnaturel (ou préternaturel).
Les athées militants se réclament fréquemment de la science, ce qui ne contribue qu’à prouver qu’ils n’ont absolument pas compris ce qu’est Dieu, ce qu’est la science et bien évidemment ce qu’est la Foi.