Laurent Wauquiez et LR acceptent que le sang des homosexuels nous soit donné.

Le Figaro :

Les députés ont voté aujourd’hui en commission la fin d’une discrimination dans les dons du sang touchant les homosexuels, à l’occasion de l’examen d’une proposition de loi LR.

La commission des Affaires sociales a adopté un amendement des socialistes, Hervé Saulignac en tête, alignant pour le don la durée d’abstinence des homosexuels sur celle s’appliquant aux hétérosexuels (quatre mois d’absence de relations avec plusieurs partenaires).

« Pour tout homme donneur et toute femme donneuse, aucune distinction ne doit être faite en fonction du genre et du sexe ou des partenaires avec qui il ou elle aurait entretenu des relations sexuelles », stipule l’amendement adopté, similaire à un amendement LFI.

Nous en sommes arrivés à un tel point, que les lois proposées par les marxistes dégénérés de la France Insoumise sont littéralement les mêmes que celles de la droite petite-bourgeoise dirigée par Laurent Wauquiez.

Depuis juillet 2016, les hommes homosexuels peuvent théoriquement donner leur sang, geste qui leur était interdit depuis 1983 en raison des risques de transmission du sida. Mais cette possibilité est soumise à des conditions fixées par un arrêté du 5 avril 2016, notamment l’abstinence d’un an, qui doit être déclarée lors d’un entretien préalable.

La question que se pose est : « Comment avoir l’Assurance de cette « abstinence » en sachant que TOUT EST VERBAL ?

Il s’agit, comme toujours, d’une légalisation a posteriori d’une pratique illégale généralisée. C’est la méthodologie standard de la gauche judéo-régressive depuis l’origine.

Jamais le personnel de Santé n’a demandé et ne demandera aux homosexuels « quand et avec qui ».  Les personnes « osant » cela seraient traîtées d’homophobes et renvoyées.

Le propre de la droite réactionnaire consiste à graver dans le marbre le dernier repli qu’elle a opéré. Ces « conservateurs » sont occupés à conserver les victoires du judéo-marxisme culturel. C’est tout.

Etudes sur le Sang :

La plupart des études mettent généralement en avant le niveau élevé de la consommation de produits psychoactifs (drogues illicites, médicaments et alcool) chez les homo/bisexuels masculins comparés au reste de la population.

Au Royaume-Uni, The National Gay Men Sex Survey, réalisé en 1999, répartit les répondants en catégories différentes en fonction du type de drogues consommées au cours des douze derniers mois. Les résultats font apparaître que seuls 11,4 % des répondants déclare n’avoir utilisé aucune substance psychoactive au cours de l’année précédant l’interview ; 26,2 % de l’échantillon déclarent n’avoir consommé que de l’alcool ; 18,1 % déclarent utiliser des poppers et de l’alcool ; 15,5 % déclarent consommer du cannabis mais aussi de l’alcool ou des poppers ; et 28,7 % déclarent avoir consommé au moins l’une des drogues suivantes : speed, ecstasy, cocaïne, LSD, kétamine, GHB, crack et héroïne.

Aux États-Unis, une étude menée à Philadelphie sur un échantillon de 3 220 gays met en évidence une prévalence de la consommation de substances psychoactivesplus importante : 89 % des répondants déclarent consommer de l’alcool, 49 % de la marijuana, 29 % des poppers, 21 % des amphétamines, 14 % de la cocaïne et 14 % des hallucinogènes.

En Australie, The Sydney Gay Community Periodic Survey confirme ce profil de consommation. Ainsi, un peu plus de la moitié des homosexuels interrogés déclare avoir consommé de la marijuana au cours des six mois précédant l’enquête, 46,2 % de l’ecstasy, et environ un quart de la cocaïne.

Certaines études font état de prévalences du VIH extrêmement élevées dans des échantillons de toxicomanes homosexuels. Ainsi, une étude menée à Denver sur un échantillon de 100 personnes observe une prévalence du VIH de 45 % ; une autre étude portant sur un échantillon de 1 594 personnes recrutées à San Francisco met en évidence les fluctuations de cette prévalence : entre 35 et 45 % en 1988-1989, 25 % en 1996, puis 42 % en 2000. Devant ces constats, différentes recommandations sont proposées, comme la nécessité de faire prendre conscience aux consommateurs des effets désinhibiteurs des substances psychoactives sur leur comportement sexuel, et la nécessité de travailler sur l’estime de soi et sur la capacité à négocier avec son partenaire sexuel.

Remercions Les Républicains, parti de la bourgeoisie retraitée, d’avoir autorisé  l’injection d’un sang qui a déjà tué des enfants, des mères, des pères, des grands-parents et des proches.

C’était vraiment ce qui manquait à un Peuple qui voit les Siens se faire voler, violer, massacrer et tuer par l’immigration massive congoïde.

Parmi les Catholiques, beaucoup adoptent une attitude passive sur cette question du péril homosexuel. Il est PIRE que celui de l’immigration pourtant. Vous ne serez ni volé, ni violé, ni massacré ni tué : vous mourrez de recevoir du sang souillé comme l’indique l’étude sur le sang. S’ajoute à cela le péril de leurs immigrés qui arrivent chez nous avec des maladies de leurs pays d’origine !

Notre devoir POUR DIEU est de DIRE LA VERITE.

Et la Vérité est un Droit Chemin QUI N’A AUCUN OBSTACLE 

Non content de l’immigration-invasion que nous devons SUBIR depuis Pompidou/Giscard, ((((( ils))))) nous font courir le risque d’être contaminés à nouveau avec le même sang qui a déjà donné la mort par le SIDA aux Français transfusés sous LAURENT FABIUS et GEORGINA DUFOIX.

C’est le Docteur Michel Garreta qui a été montré du doigt en tant que COUPABLE. L’acharnement est Edifiant alors que le principal donneur d’ Ordre, Fabius, n’a pas été inquiété !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Garretta

fr.wikipedia.org
Le D r Michel Garretta (né le 23 mai 1944 à Paris) est un médecin français, ancien directeur du Centre national de transfusion sanguine (CNTS) et principal condamné dans l’affaire du sang contaminé.Accusé d’avoir privilégié des objectifs de rentabilité financière aux considérations éthiques et déontologiques de la médecine, il a été reconnu coupable d’avoir sciemment …

La justice franc-maçonne s’est montrée clémente avec les Siens, comme toujours !

C’est sur la question du dépistage du sang contaminé que M. Laurent Fabius, ancien premier ministre, et les ex-ministres Edmond Hervé et Georgina Dufoix comparaissent devant la justice, ce mois-ci.

Consciente de ce qu’elle a permis en se taisant, Georgina Dufoix s’est tournée vers la Foi (protestante malheureusement). Elle se joint toutefois aux Réunions de Prières des Catholiques.

https://youtu.be/eHXVqjwj2bg

youtu.be
Invitée : Georgina Dufoix Animation : Roxane Déguées et Anaïs Vendel Regardsprotestants présente Les émissions radio de Protestants en fête avec la collabora…

Sang contaminé ou Pas, Laurent Fabius est Resté un Talmudiste Acharné.

Syrie Août 2015 : « Sur le terrain, « Ils » (Al Nostra) font du bon boulot ».
Plus de 10% de Chrétiens avaient déjà été EXTERMINES.
https://24heuresactu.com/2015/08/20/fabius-le-front-al-nosra-fait-du-bon-boulot/

24heuresactu.com
“même de la merde dans un bas de soie ce serait trop le flatter” Effectivement cette formule (de Napoléon 1er) s’adressait à Talleyrand. Entre la grandeur de cet homme certes trouble et la nullité de Fabius il n’y a même pas de comparaison possible.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s