La justice américaine publie 2000 documents sur l’affaire Epstein : des politiciens, chefs d’entreprise, princes et premier ministre impliqués dans le scandale pédophile.

Guy Fawkes News : La justice américaine a enfin publié plus de 2000 documents dans le cadre de la plainte de Virginia Roberts Giuffre contre Epstein et son entremetteuse Ghislaine Maxwell. Dans une déclaration, Roberts affirme avoir été forcée d’avoir des relations sexuelles avec de nombreuses personnalités de premier ordre, dont un « premier ministre bien connu ».

MAJ 19H00: Epstein vient d’être retrouvé mort dans sa cellule, pendu. On peine à croire qu’il s’agit d’un suicide d’autant qu’on apprend que (comme par hasard diront certains)…une caméra de surveillance était en panne et Epstein n’était pas sous surveillance anti-suicide malgré le fait qu’il ait déjà été retrouvé inconscient et blessé dans sa cellule le mois dernier. ça c’est pas de chance. 

On va devoir nous expliquer comment un homme peut perdre la vie aussi facilement dans la prison fédérale de Manhattan étant réputée l’une des plus sûres du pays. Quand un milliardaire pouvant ruiner la vie de nombreux hommes influents meurt et que les autorités penchent d’emblée pour un suicide, c’est une histoire qui ne sent pas bon.
——-La justice américaine a enfin publié plus de 2000 documents dans le cadre de la plainte de Virginia Roberts Giuffre contre Epstein et son entremetteuse Ghislaine Maxwell. Dans une déclaration, Roberts affirme avoir été forcée d’avoir des relations sexuelles avec de nombreuses personnalités de premier ordre, dont un « premier ministre bien connu ».

 

Pour celui là, le champs de recherche n’est pas très grand car son « black book » ne contient à ma connaissance que 3 noms d’anciens premiers ministres: Tony Blair, Ehud Olmert, Ehud Barak (ce dernier étant le seul dont on est sûr de l’avoir vu aller au domicile d’Epstein à New York le même jour que des jeunes filles.)
Jean Luc Brunel

« Dans la requête en jonction, la plaignante a également allégué qu’elle avait été «forcée» d’avoir des relations sexuelles avec Alan Dershowitz, professeur de droit à Harvard, Jean-Luc Brunel, «chasseur de modèles», et hommes puissants, y compris de nombreux politiciens américains éminents, des dirigeants d’entreprise puissants, des présidents étrangers, un Premier ministre bien connu et d’autres dirigeants mondiaux.  »

13. La plaignante a déclaré qu’après avoir servi d’«esclave sexuelle» pendant quatre ans, elle «avait réussi à s’échapper vers un pays étranger et à se cacher d’Epstein et ses co-conspirateurs pendant des années « .
14. Le demanderesse a laissé entendre que le gouvernement faisait partie du «complot» d’Epstein et qu’il avait «secrètement» négocié un accord de non-poursuite avec Epstein interdisant les poursuites au niveau fédéral d’Epstein et ses « co-conspirateurs ». Selon la plaignante, le secret du gouvernement était motivé par sa crainte que la demanderesse soulève de «fortes objections» à l’accord qui aurait pu “braquer les projecteurs d’une façon disproportionnée sur Epstein et d’autres individus puissants ».
De nouveaux documents montrent que Trump a aussi embarqué dans le « Lolita Express ». au moins une fois en 1997. Roberts affirme que Trump ne l’a pas violé mais qu’il a essayé de la séduire et qu’il avait l’air de se réjouir de la vie que que menait Epstein.
Les documents évoquent également que Maxwell a activement participé dans les viols sur la plaignante et en a pris des photos. Roberts était également forcée à regarder les viols sur d’autres jeunes filles.
Nous avons aussi la confirmation que le français Jean Luc Brunel, créateur de l’agence de modèle MC2 et présent dans le « black book » d’Epstein, a eu un rôle très actif dans le réseau. A noter que celui-ci avait été financé à hauteur d’un million de dollars par Epstein lorsqu’il a crée son agence de mannequinat donc le retour d’ascenseur est évident. Il se servait de son agence pour recruter des filles pour lui et nous sommes cette fois sûr que le réseau d’Epstein s’étend jusqu’à la France (allo le ministère de la justice, on se réveille)
« Brunel offrait aux filles des jobs dans le mannequinat. Beaucoup de filles venaient de
de pays ou de milieux pauvres, et il les a attirés avec la promesse de faire
de l’argent. Epstein a forcé Jane Doe # 3 à l’observer lui, Brunel et Maxwell se livrer à des actes sexuels illégaux avec des dizaines de filles mineures. Epstein a également forcé Jane Doc # 3 à avoir des relations sexuelles avec Brunel à de nombreuses reprises, notamment au manoir d’Epstein à West Palm Beach, l’île de Little St. James dans les Îles Vierges aux États-Unis (ou avaient lieu beaucoup d’orgies avec d’autres filles mineures), New York, le Nouveau-Mexique, Paris, le sud de la France et la Californie.
« Epstein avait besoin de Jane Doe #3 afin qu’elle lui décrive ce qu’il s’est passé avec ces hommes afin qu’il puisse potentiellement leur faire du chantage. »
A noter qu’à ce jour les médias français s’intéressent très peu à l’affaire Epstein qui a pourtant des ramifications internationales impliquant spécifiquement la France. Aucun n’a parlé de la sortie de ces documents par exemple, je dis bien pas un seul. Lorsqu’il s’agit d’enquêter sur un réseau pédocriminel impliquant des gens importants et le tout lié à Israël, les enquêteurs zélés tels que Mediapart sont aux abonnés absents.

A suivre…(2000 pages c’est long)

MAJ 12H: Quelques noms

Prince Andrew

Les documents publiés citent nommément l’ancien Gouverneur du Nouveau-Mexique Bill Richardson, l’avocat et ancien démocrate conseiller municipal de la ville et de New York Stephen Kaufman, le milliardaire fondateur de la société d’investissement Dubin & Co. LP, Highbridge Capital Management et du Hedge Fund Engineer’s Gate Glenn Dubin, le cofondateur du Groupe d’intelligence artificielle du Massachusetts Institute of Technology (MIT) Marvin Minsky, le prince Andrew, « un autre prince » et carrément le gérant d’une grande chaîne d’hôtels en France (le nom n’est pas communiqué mais cela prouve une fois encore que le réseau pédocriminel d’Epstein est bien ancré en France) comme étant des agresseurs sexuels de mineurs.

Elle indique également avoir été présentée à Heidi Klum (que l’on voit ici avec le prince Andrew et Maxwell), Naomi Campbell (une amie de Maxwell, présente dans le black book d’Epstein et qui a volé sur le lolita express) et Al Gore.

Malheureusement, elle indique ne pas se souvenir de tous les noms et avoir brûlé le document ou elle les gardait pour lui permettre d’oublier cette période difficile de sa vie. Il est donc peu probable que tous les responsables soient poursuivi un jour dans cette affaire.

MAJ 22H: Selon des documents présentant des messages sur un bloc-notes tiré du manoir d’Epstein à Palm Beach en 2005 et obtenus par le Daily Mail, Brunel aurait proposé à Epstein deux fillettes de 8 ans. Donc même si la plupart des victimes semblent être des adolescentes, le milliardaire semblait également s’attaquer à des proies bien plus jeunes.

Jeffrey Epstein servait de maître chanteur pour le Mossad et la CIA

 

Publié par Fawkes News.

Un commentaire

  • dom64verona88chrysostomos

    Tout cela ne présage rien de bon dans un avenir de plus en plus proche… Si Notre Seigneur Jésus-Christ est le Prince de la paix, machin est le prince de ce monde por le lequel Jésus n’a pas prié, et est mort sur la Croix pour nous en préserver! Lisez bien bien la Sainte BNible dans une version non traffiquée, et suivez les conseils de Notre-Dame de Fatima. Le Saint Rosaire tous les jours! « De moyens, il n’y en aura pas d’autres », disait-Elle à soeur Lucie en 1931.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s