Archives mensuelles : août 2019

Les Négationnistes de la Licra contestent la réalité des viols africains

Les Gens de la LICRA n’aiment pas les Négationnistes qui Révisent l’Histoire tout en faisant parti des Négationnistes qui contestent l’immigration-Invasion d’Africains Agresseurs-Tueurs sur le Sol Français.

 

Screenshot_2019-08-05 Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter

Riposte Laïque : https://t.co/4WR7774G0k

Les vaillants militants de la Licra lancent une nouvelle campagne. Il paraîtrait que d’affreux racistes feraient un lien entre l’expansion du nombre de viols et la nature de la nouvelle population qui envahit en France ! Il est pourtant de notoriété publique que nos filles, petites-filles, parfois mères et grands-mères sont avant tout victimes des violences sexuelles des Français de souche (Marlène Schiappa l’avait démontré dans ses clips), des Suédois et des Asiatiques.

Screenshot_2019-08-05 Les négationnistes de la Licra contestent la réalité des viols africains(2)

Screenshot_2019-08-05 Les négationnistes de la Licra contestent la réalité des viols africains(1)

Screenshot_2019-08-05 Les négationnistes de la Licra contestent la réalité des viols africains(3).png

Rappelons-nous que les militants de la Licra avaient obtenu, à force de pression, le vote d’une loi, dite loi Gayssot (l’alcoolo), qui interdisait, sous peine de lourdes amendes et de peines de prison, de contester la version officielle de l’Holocauste. Cette loi devait interdire ce qu’on appelait le négationnisme.

Mais nier la réalité, majoritairement africaine, des viols subis par nos compatriotes, sous le prétexte que les statistiques ethniques sont interdites, alors que la réalité éclate chaque jour davantage, n’est-ce pas du négationnisme ?

Screenshot_2019-08-05 Les négationnistes de la Licra contestent la réalité des viols africains(4).png

Rappelons que les militants de la Licra réclament aux Français un métissage dont ils s’exonèrent dans leurs structures dirigeantes.

Rappelons que les militants de la Licra se sont vus violemment attaqués par Mohamed Sifaoui (par ailleurs une bonne planche pourrie), qui rêvait de devenir président de cette officine, mais qui était musulman, et pas juif, et avait donc été retoqué pour cela.

Les dirigeants de la Licra, à cause de leur immigrationnisme, ont sur les mains le sang de toutes les victimes des attentats de l’islam, et des agressions sordides qui, tous les jours, se multiplient en France. Ils ont sur la conscience (à supposer qu’ils en aient une) le viol de nos compatriotes, qui, très majoritairement, viennent de la communauté africaine.

Dans un article intitulé « Jakubowicz-Goldman-Licra, kapos des islamistes », Paul Le Poulpe avait déjà tout dit de ces crapules. Je vous en fais profiter. Faites-en le meilleur usage…

https://ripostelaique.com/jakubowicz-goldman-licra-kapos-islamistes.html

Screenshot_2019-08-05 Les négationnistes de la Licra contestent la réalité des viols africains(5).png

Le bureau exécutif de la Licra : comme quoi on peut vouloir imposer l’immigration et la diversité à la France, et en préserver soigneusement les instances de son organisation…

Le tableau de chasse de la Licra commence à être bien rempli, depuis que Riposte Laïque existe. Il y a dix ans, cette officine était aux côtés des islamo-collabos du Mrap et de la LDH, et contribuait, avec son président local, encore un avocat, nommé Bouvier, à la ruine de Fanny Truchelut, coupable d’avoir demandé à deux militantes voilées de retirer leur uniforme dans les parties communes du gîte. Ruinée, Fanny, merci la Licra !

Screenshot_2019-08-05 Les négationnistes de la Licra contestent la réalité des viols africains(6).png

Grégoire Bouvier, président de la Licra Nancy, lors du procès contre Fanny Truchelut… où, avocat, il plaidera contre l’accusé. Elle est pas belle la vie ? La Licra dépose plainte, et ses avocats dirigeants travaillent…

Ces vaillants défenseurs de la liberté d’expression ont ensuite traîné devant les tribunaux Éric Zemmour, coupable d’avoir remarqué que la grande majorité de la surdélinquance en France a des origines nord-africaines et subsahariennes. Condamné, Éric, merci la Licra !

Screenshot_2019-08-05 Les négationnistes de la Licra contestent la réalité des viols africains(7).png

Cette fois, c’est Sabrina Goldman, aujourd’hui vice-présidente de la Licra, qui s’était sacrifiée, et avait plaidé, après que son association avait déposé plainte. C’est vraiment bien d’être avocat et dirigeant national de la Licra…

Ils ont ensuite traîné devant les tribunaux, avec toute la clique dite antiraciste, un apostat, Pascal Hilout, né Mohamed, et notre fondateur, Pierre Cassen, coupables d’avoir décortiqué les méthodes de conquête de l’islam, et d’avoir expliqué, il y a six ans (les faits leur donnant dramatiquement raison) comment résister à cette agression télécommandée depuis l’étranger. Condamnés Pascal et Pierre, merci la Licra !

http://ripostelaique.com/bien-relire-5-ans-apres-deux-editos-ont-coute-30-000-euros-a-pascal-pierre.html

sabrinagoldman

Devant la 17e chambre, c’était encore Sabrina Goldman (qui ne laisse pas beaucoup de travail à ses petits camarades, apparemment) qui officiait, en service commandé, contre Pascal et Pierre, à qui bien évidemment elle a fait le coup des Juifs des années 1930.

mariostasi

Devant la cour d’appel, c’est cette fois Mario Stasi (cela ne s’invente pas), encore un responsable national de la Licra, qui a tout fait pour enfoncer Pascal et Pierre…

Franchissant encore une étape, ils ont été les seuls à poursuivre notre directeur suisse, Alain Jean-Mairet, coupable d’avoir publié un article d’un apostat tunisien sur un site basé en Suisse, répondant du droit suisse. Maître Haddad, dans un article concis, résumait la situation : la Licra s’autoproclame police du monde, et estime donc que les lois françaises contre ce qu’ils osent appeler l’antiracisme doivent s’appliquer partout !

http://ripostelaique.com/licra-sautoproclame-police-monde.html

C’est naturellement un précédent terrible, et un premier pas vers une mondialisation de la justice, passant outre les lois nationales des pays. On pourrait imaginer un article français parlant du génocide arménien poursuivi par Ankara, ou bien l’auteur d’un texte jugé blasphématoire se retrouver devant les tribunaux de Ryad.

http://ripostelaique.com/6-avril-justice-francaise-va-t-oser-violer-souverainete-suisse.html

Le jour du procès, le professeur Sami Aldeeb, témoin de la défense, avait exprimé sa stupéfaction, devant l’attitude des avocats de la Licra (écouter les trois premières minutes).

 

Notre avocat, maître Haddad, et notre fondateur, Pierre Cassen, avaient expliqué l’énormité d’un tel procès, et démontré, fort simplement, que pas davantage la Licra que la 17e chambre n’étaient compétentes pour juger un site suisse et un ressortissant helvétique.

 

Mais les juges de la trop célèbre 17e chambre ont tranché : Alain Jean-Mairet a été condamné à 5 000 euros d’amende, et 3 000 euros de dommages et intérêts et frais de justice à verser à la Licra, qui avait déplacé trois avocats, avec leur vice-présidente Sabrina Goldman, Mario Stasi et un troisième avcat dont nous ne connaissons pas l’identité, contre Riposte Laïque.

Naturellement, comprenant les enjeux d’un tel procès, Riposte Laïque a fait appel.

http://ripostelaique.com/une-jurisprudence-trop-grave-pour-que-riposte-laique-ne-fasse-pas-appel.html

Par contre, à Vaulx-en-Velin, quand Ahmed Chekhab, adjoint au maire socialiste, qualifiera un élu de l’opposition « d’enculé de Juif », non seulement la Licra ne déposera pas plainte, mais elle signera une convention avec la municipalité (contre quelle somme d’argent ?) qui fera de l’adjoint raciste le responsable d’un plan de lutte contre le racisme, avec le partenariat de l’association présidée par Jakubowicz. Pas de plainte contre un vrai raciste musulman, mais des sous en contrepartie, merci la Licra !

http://www.bvoltaire.fr/pierrecassen/vaulx-en-velin-ahmed-chekhab-mariera-t-il-encore-ces-encules-juifs,95405

Avec un tel palmarès, on aurait pu penser que Jakubowicz-Goldman avaient donné suffisamment de gages aux islamistes, et pouvaient se tenir tranquilles. Cela aurait été mal connaître les sbires de la Licra, toujours prêts à toutes les surenchères en lèche-baboucherie…

Au lendemain de l’assassinat, barbare, de deux policiers, à Magnanville, par un islamiste qui revendiquera les deux crimes, au nom du Coran et de l’islam, dans une vidéo, Christine Tasin avait répondu à l’invitation du Siel et de son président, Karim Ouchikh, pour rendre hommage aux deux victimes, et crier notre colère.

La présidente de Résistance républicaine, multipliant les exemples précis, incontestables, avait démontré que le véritable assassin, c’était l’islam.

Aucune association musulmane n’avait jugé bon de déposer plainte, comme d’ailleurs lors du procès d’Alain Jean-Mairet. Pourquoi le feraient-elles, d’ailleurs, puisque ce sont des Juifs qui se comportent en collabos qui le font à leur place ?

Selon Jakubowicz-Goldman, le fait de dire « islam assassin » serait une incitation à la haine contre les musulmans.

Mais alors, si quelqu’un dit « nazisme assassin », c’est une incitation à la haine contre les nazis, et c’est un délit ?
« Communisme assassin », c’est une incitation à la haine contre les communistes, et c’est un délit ?
« Catholicisme assassin », c’est une incitation à la haine contre les cathos, et c’est un délit ?
« Capitalisme assassin », c’est une incitation à la haine contre les capitalistes, et c’est un délit ?
« Athéisme assassin », c’est une incitation à la haine contre les athées, et c’est un délit ?

Comme on le voit, en France, à cause des maître-censeurs de la Licra, il n’est plus possible de critiquer l’islam sans se retrouver au tribunal. À cause des militants politiques déguisés en antiracistes, seuls des Gaulois non racistes et les apostats de l’islam se retrouvent au tribunal, et jamais les vrais racistes antisémites n’y sont traînés. C’est un recul terrible, dans un pays qui n’était pas touché, à ce jour, par le délit de blasphème.

À cause de Jakubowicz-Goldman, on se rapproche à toute allure de l’application de la charia, et de l’article 22 : « Tout homme a le droit d’exprimer librement son opinion, pourvu qu’elle ne soit pas en contradiction avec les principes de la Charia ».

Dans son livre, « Le Dernier des injustes » paru en 2013, Claude Lanzmann évoquait la participation de certains Juifs d’Europe, tel Benjamin Murmelstein, à leur propre destruction, par une collaboration active avec le régime nazi.

Il parlait aussi d’autres Juifs qui, tel Chaim Rumkowski, contribuant avec énormément de zèle à l’effort de guerre nazi, fit le pari que, devenus indispensables, ils seraient épargnés par les nazis. Ainsi, Rumkowski en vint à inscrire sur la liste des déportés les plus fragiles et exhorta in fine les parents à donner leurs enfants !

Quoi qu’on pense de ces attitudes, elles se situaient dans un contexte de guerre et de lutte pour la survie quotidienne. Des excuses – ou des explications – que n’ont absolument pas les islamo-collabos Jakubowicz, Goldman et la clique de la Licra, qui se comportent en kapos des islamistes, livrant à la justice française, comme aux périodes les plus sombres de notre Histoire, les meilleurs résistants à l’islamisation de notre pays, pour le plus grand bonheur des soldats d’Allah.

Paul Le Poulpe de Riposte Laïque.

Les Gens de la LICRA, par leur Négationnisme sous couvert de leur « Universalisme » sont de Fait des CRIMINELS.

Ils n’échapperont pas au Jugement qui attend TOUJOURS les traitres.

 

Screenshot_2019-08-05 Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter(1)

Screenshot_2019-08-05 Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter(2)

Screenshot_2019-08-05 Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter(3)

Screenshot_2019-08-05 Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter(5)

Screenshot_2019-08-05 Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter(6)

Screenshot_2019-08-05 Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter(7)

Screenshot_2019-08-05 Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter(8)

Screenshot_2019-08-05 Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter(9)

A BON ENTENDEUR.

 

 

 

Les Radars Tourelles réputés Invincibles déjà Vandalisés.

Aude : le radar dernier cri de la RD 118 détruit deux fois en sept jours

Le radar dit de « dernière génération » ne semble pas être du goût de ceux qui empruntent régulièrement la route de Limoux. En l’espace d’une semaine, le mât de cet « œil » qui voit tout en hauteur a été sectionné…

Dans la nuit du 26 au 27 juillet dernier, alors qu’ils avaient été déjà incendiés ou dégradés lors du mouvement des Gilets jaunes qui pointait du doigt les taxes imposées par l’État, on se souvient que le radar de la route de Montréal, à la sortie de Carcassonne, ainsi que celui de Preixan, sur la RD 118 menant à Limoux, avaient été la cible de nouvelles dégradations les réduisant à néant… Celui de la route de Montréal avait ainsi été totalement détruit par incendie, alors que celui de la route de Preixan, un radar ‘‘nouvelle génération’’ récemment installé, avait eu son mât ‘‘fondu’’ avec ce qui s’apparente à un chalumeau.

En l’espace d’une semaine, force est de constater que le radar incendié de la route de la Montréal n’a pas changé de visage, alors que celui de Preixan a vite retrouvé sa position le long de la RD 118, après avoir été réinstallé il y a quelques jours à peine. Une renaissance de courte durée si l’on peut dire, puisque le radar en question a de nouveau été vandalisé dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 août.

Cette fois-ci, c’est la base du mât qui a été scié, couchant ainsi le pilier portant le radar proprement dit. Sur ces faits, aucune revendication n’a été faite, si ce n’est qu’ils ont été largement diffusés sur les réseaux sociaux et notamment Facebook. Une enquête de gendarmerie est actuellement en cours.

L’ Indépendant: https://t.co/cdl0qewO7E

 

Radars tourelles : jugés incassables, certains sont déjà vandalisés

Les radars nouvelle génération s’implantent progressivement sur les routes de France. Pas encore en service, certains ont déjà été dégradés, rapporte radar-auto.com.

Par

La Sécurité routière était pourtant pleine d’espoir. Malheureusement, les nouveaux radars, appelés radars tourelles, subissent eux aussi de nombreuses dégradations. Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, les radars sont dans leur viseur et sont régulièrement vandalisés. Pour y faire face, treize cabines nouvelle génération ont été installées dans plusieurs départements français depuis quelques mois. Perchés à plus de quatre mètres du sol, ces nouveaux radars sont censés être inaccessibles et ainsi ne subir aucune dégradation. Seulement, le site radar-auto.com révèle que ces radars, situés hors des agglomérations, subissent la colère de certains automobilistes.

En revanche, les tourelles qui sont installées dans les villes, pour contrôler le franchissement de feu rouge, sont beaucoup plus protégées. Pour rappel, ces nouveaux radars sont capables de contrôler jusqu’à 32 véhicules en même temps. Une nouvelle façon de surveiller les automobilistes qui ne plaît pas du tout aux Gilets jaunes ainsi qu’aux militants anti-radars.

La tourelle de Thionville en tête des dégradations

Toujours selon le site spécialisé, le radar qui comptabilise le plus de dégradations depuis son installation est celui installé sur la rocade de Thionville (57). Installé en juin dernier, il a été victime d’un premier acte de vandalisme un mois plus tard. Démontée, la cabine a seulement été réinstallée en novembre. Une fois encore, elle ne sera restée intacte que quelques jours avant de subir une nouvelle dégradation. La cabine a été recouverte d’une bâche, ouverte et affublée d’un gilet jaune. Début décembre, elle a même été entièrement vidée.

Lire aussi Sécurité routière : 400 « super-radars » vont être installés en 2019

Même sort pour la tourelle installée à Mimizan dans les Landes. Le bas de la cabine a lui aussi été entouré d’un gilet jaune et le haut recouvert d’un sac poubelle. En revanche, ce dernier ne parvient pas à recouvrir les dispositifs de prise de vue installés tout en haut de la cabine. Autre dégradation pour le moins insolite, un homme déguisé en poulet est parvenu à s’asseoir sur le haut de la tourelle de Strasbourg. Son message : faire prendre conscience aux automobilistes que les radars n’ont qu’une utilité, les plumer.

 

 

Les radars tourelles sont déjà vandalisés

Screenshot_2019-08-05 Les radars tourelles sont déjà vandalisés

Ils étaient pourtant jugés indestructibles !

Les radars tourelles qui doivent arriver sur nos routes en remplacement des radars automatiques vandalisés étaient jugés indestructibles et impossibles à vandaliser, mais il semblerait que rien n’empêche un radar d’être dégradé aujourd’hui ! En effet, 13 de ces machines ont été installées sur l’ensemble du territoire, et leur quatre mètres de hauteur devaient les empêcher d’être attaqués par les automobilistes mécontents, alors que les dégradations de ce genre se sont multipliées entre l’arrivée des 80 km/h l’été dernier et la crise des gilets jaunes, qui dure depuis l’automne.

Au sujet des radars

La France n’est pas le pays avec le plus de radars au km²

Radars : Même bâchés, ils vous surveillent !

Ces radars sont capables de surveiller 32 véhicules simultanément en ville, où ils servent surtout à détecter les passages au feu rouge, tandis qu’ils peuvent noter un excès de vitesse sur huit voies à la fois, dans deux sens différents. Sources de nombreuses contraventions à venir, ils subissent déjà l’ire des casseurs. Celui situé sur la rocade de Thionville a été dégradé en juillet 2018, un mois après son installation. Démonté jusqu’en novembre, il a de nouveau été bâché, couvert d’un gilet jaune, ouvert puis finalement vidé entre la fin d’année dernière et le début 2019.

D’autres, souvent aux abords des villes, ont également été recouverts de sacs poubelles, avec plus ou moins de succès dans la quête de troubler les capteurs destinés à verbaliser les automobilistes. Hormis celui de Thionville, les dégradations sont plutôt légères, mais cela montre toutefois que les mesures prises pour éviter lesdites dégradations ne sont pas aussi efficaces qu’espéré.

De nombreux radars du même type doivent être installés dans les prochains mois, mais ce premier aveu de faiblesse pourrait ne pas refroidir les ardeurs des militants anti-radars, qui ont réussi à dégrader 60 % de la totalité du réseau des radars fixes entre l’arrivée des 80 km/h et la fin d’année dernière. Si le pourcentage d’appareils abîmés est le même, la facture déjà élevée pourrait continuer à se corser et le problème pourrait tourner en rond.

Actualité MSN.

Screenshot_2019-08-05 1200 800 5c8ae9aaf9754dc488b3113b jpg (Image JPEG, 1200 × 800 pixels)

Screenshot_2019-08-05 radar-tourelle-masque-thionville jpg (Image JPEG, 620 × 369 pixels)

Screenshot_2019-08-05 radar-tourelle-bache-ouvert jpg (Image JPEG, 514 × 560 pixels)

Screenshot_2019-08-05 Aude le radar dernier cri de la RD 118 détruit deux fois en sept jours

Actualité Août 2019 de l’Occident Blanc Chrétien avec Scipion de Salm et Florian Rouanet.

Entretien d’été du 26 juillet 2019 entre Scipion de Salm (auteur à Rivarol) et Florian Rouanet, deuxième partie sur quatre.

Sommaire vidéo :

1:01 – Définition de l’Occident, aire de civilisation.

6:50 – L’organisation sociale européenne.

11:14 – Décadence contemporaine entre invasion et mauvaises mœurs.

18:13 – Aux sources de notre malheur.

25:53 – Actualité de l’Ouest à l’Est et les populismes.

39:50 – Objectifs et aspirations nationalistes.

 

Screenshot_2019-08-05 (2) Actualité de l'Occident blanc chrétien avec Scipion de Salm (été 2019) - YouTube

 

Revenir à la France Catholique :

Screenshot_2019-08-05 (3) Accueil Twitter

ATTENTION ! Présence d’une Tique Géante Mortelle en Occitanie.

Perpignan : attention, une tique géante a débarqué depuis 2017

La présence de la Hyalomma marginatum, une tique « géante », a été repérée autour de Perpignan par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).

Des tiques « géantes » appelées Hyalomma marginatum, plus grandes et plus agressives que nos tiques traditionnelles, prolifèrent selon nos confrères de Ouest France.

Et plus particulièrement à Perpignan et le long de la Méditerranée, des secteurs placés sous la surveillance des scientifiques ces dernières années.

La carte publiée par l'ANSES sur la distribution de la tique Hyalomma marginatum.

La carte publiée par l’ANSES sur la distribution de la tique Hyalomma marginatum. –

Dans une enquête de l’Anses, des cas épidémiologiques sévères ont été observés dans des élevages de chevaux en avril et mai 2017. Deux secteurs, l’un situé entre Nîmes et Montpellier, l’autre autour de Perpignan, semblaient alors particulièrement touchés. 

 

Toujours est-il que sur la carte, les foyers de cette tique agressive sont nombreux à Perpignan et dans le département des Pyrénées-Orientales.

La prolifération de la Hyalomma marginatum alerte, car elle est potentiellement porteuse de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, une maladie mortelle (son taux de létalité peut atteindre 40%) pour laquelle il n’existe aucun vaccin.

Screenshot_2019-08-05 Perpignan attention, une tique géante a débarqué depuis 2017.png

L’Indépendant : https://t.co/K3duKRa2RP