Archives mensuelles : août 2019

SE RENCONTRER DANS LE CADRE DU MARIAGE, AUTREMENT ?, par Laurent Glauzy

Un homme et une femme ont pour vocation de se rencontrer uniquement dans le cadre du mariage et de fonder une famille.
Quelle attitude alors adopter quand le mariage n’est plus de mise ?
Dans ce cas, la réponse est claire : les deux personnes doivent se quitter et rompre toute relation. Il y a deux raisons : continuer à rencontrer une personne sans perspective de mariage consolide un plaisir qui mène très souvent au péché. Et, il faut agir en vieille prudence chrétienne. Ensuite, le fait de rompre tous les liens sans exception, permet d’entamer un travail d’oubli et de se mettre dans la perspective de rencontrer quelqu’un pour le mariage.
La peine de la personne quittée n’est pas notre affaire. Il faut uniquement obéir à Dieu et à son Eglise. Et Il fera comme bon Lui semble avec les cœurs désespérés. Cette fausse question humaniste est un piège du démon. On dit souvent en religion, que la mollesse est le coussin du diable.
Au même titre, il ne faut pas prier pour la personne que l’on quitte. Ce comportement ravive les passions. Le devoir de prière s’adresse aux personnes de sa famille en priorité. Et, dans les temps présents d’apostasie générale, il y a beaucoup à faire dans ce domaine.
Cependant, le chapelet de saint Michel que l’on prie pour les neuf chœurs des anges et le chapelet quotidien exigé par notre sainte Mère permettent de consoler (mieux qu’on ne peut le penser) les cœurs brisés.

Radio Athena reçoit : Jared Taylor, Jean-François Gariépy, Alexis Cossette, Philippe Fabry.

Trump est-il en passe de tenir ses promesses et quelles sont ses perspectives pour l’année 2020 ?

Pour en parler, Thierry Marin reçoit :

– Jared Taylor, fondateur d’American Renaissance, chef de file de l’Autre Droite américaine 2:15

– Jean-François Gariépy, docteur en neurosciences, présentateur de The Public Space 49:12

– Alexis Cossette, présentateur de Radio Québec, Doctorant (sémio) / PH.D Sciences Religions / M.A. Science Politiques 1:29:24

– Philippe Fabry, docteur en droit, historien, RAR 2:18:55

Assange, la fusillade et guerre informationnelle : l’Etat Profond joue son Dernier « Va Tout ».

Radio Québec, Alexis : Quel est le lien entre Julian Assange et les fusillade aux États-Unis?
Une guerre stratégique informationnelle est en cours : l’État profond essaie de fermer les sites qui exposent les réseaux sataniques pédocriminels.

 

L’Etat Profond Américain détourne le Dossier Epstein pour le relier à Donald Trump qui Oeuvre pour faire Tomber les Pédo-Criminels Mondiaux.

*****

The Time Of Israël : https://t.co/q1LJCBjyFZ?amp=1

USA: un élu accuse 3 milliardaires juifs d’avoir « acheté le contrôle » du Congrès.

Tom Emmer, représentant du Minnesota a mentionné, dans une lettre adressée aux Républicains, George Soros, Tom Steyer et Michael Bloomberg.

 

Tom Emmer, représentant du Minnesota, en 2015. (Crédit AP Photo/Andrew Harnik)
Tom Emmer, représentant du Minnesota, en 2015. (Crédit AP Photo/Andrew Harnik)

Une lettre envoyée par le président du Comité national républicain du Congrès Tom Emmer aux membres du parti mentionne trois « radicaux de gauche » qui, dit-il, « ont acheté aux Démocrates le contrôle du Congrès ». Ils ont en commun d’être tous les trois Juifs.

Emmer représente le 6e district du Minnesota à la Chambre des représentants. Le journal américain Jewish World, basé à Minneapolis, a été le premier à consulter cette lettre, qui aurait circulé en mars et en juillet, et qui l’a relayée vendredi.

La lettre, sur papier à en-tête d’Emmer, indiquait que « les nouvelles d’un progrès réel et signification sur le renversement de notre nation ont été contrecarrées par les médias biaisés et les centaines de millions de dollars de propagande anti-républicaine injectés par des intérêts spéciaux progressistes, financées par les milliardaires d’extrême-gauche George Soros, Tom Steyer et Michael Bloomberg.

« Ces radicaux de gauche ont simplement ACHETÉ le contrôle du Congrès aux démocrates », poursuivait la lettre.

Soros et Bloomberg sont Juifs et Steyer, dont le père était Juif, s’identifiait comme Juif. Il s’affilie aujourd’hui au mouvement épiscopalien.

La lettre évoque le cliché antisémite selon lequel les Juifs riches utilisent leur argent pour contrôler le monde.

Ces trois hommes avaient déjà été visés par la même accusation de la part de plusieurs personnalités républicaines ou conservatrices, notamment le chef de la majorité à la Chambre, Kevin McCarthy.

Ilhan Omar, représentante démocrate du Minnesota avait suggéré dans un tweet, il y a quelques mois, que le lobby pro-Israël avait acheté son influence au Capitole. Omar s’est ensuite excusée après qu’elle a appris que son tweet relevait d’un cliché antisémite. Elle a ensuite affirmé qu’elle ne regrettait pas ses propos.

Steve Hunegs, directeur exécutif du Conseil des Relations des communautés juives du Minnesota et des Etats du Dakota, a critiqué la lettre d’Emmer, tout en déclarant au journal qu’il est « un bon ami de la communauté juive du Minnesota ».

Le Comité national républicain du Congrès a, à plusieurs reprises, accusé les démocrates, et notamment Omar, d’être antisémites, a rapporté le journal.

*****

Panamza : https://t.co/pKGaLB5Ca6?amp=1

Paris, plaque tournante du pédocriminel et agent d’Israël Epstein.

SCOOP. Panamza a consulté les dernières données de vol et recensé une dizaine de séjours parisiens de l’Américain Jeffrey Epstein en seulement 18 mois. La preuve en images.

Qui connaît Isaac Kappy ?

 

Acteur fantasque des années 2010 (aperçu notamment dans le film Thor et la série Breaking Bad), l’Américain de 42 ans a été retrouvé « suicidé » dans des circonstances mystérieuses sur la célèbre route 66, au petit matin du 13 mai.

Trois jours avant, il publia une étrange et troublante vidéo pour confesser longuement -le regard pétrifié- ses « regrets », sans jamais en préciser la cause exacte.

Neuf jours auparavant -à la date du 1er mai, celui qui dénonçait (depuis l’été 2018) la pédocriminalité à Hollywood avait réalisé une vidéo-chanson satirique pour exposer ce qu’il qualifiait alors de « clé de voûte de la matrice : Epstein du Mossad ».

Deux mois avant l’arrestation spectaculaire de Jeffrey Epstein (ce millionnaire qui proposait gracieusement à ses invités –filmés à leur insu– des « massages par de jolies jeunes filles ») et onze semaines avant la confirmation (par un journaliste israélien) de sa collaboration avec le Mossad, Kappy avait déjà pointé du doigt (à partir des ses propres sources, en particulier dans la communauté « Qanon ») la spécificité du trafiquant sexuel qui fut longtemps membre de l’annexe du Bilderberg : la secrète « Commission trilatérale » (en même temps que les Français Laurent Fabius, Serge Weinberg, François Bayrou, le patron de presse Nicolas Beytout ainsi qu’André Azoulay, conseiller inamovible du roi du Maroc).

Coïncidence ?

La dernière réunion de la Trilatérale s’est déroulée du 14 au 16 juin, à Paris : Epstein venait d’atterir (le 14) pour son dernier séjour parisien.

Screenshot_2019-08-08 » Paris, plaque tournante du pédocriminel et agent d’Israël Epstein

 

Il s’agissait là d’un énième aller-retour en France pour le richissime Epstein : l’homme qui disposait de deux jets privés est un habitué de l’Hexagone, soit pour y séjourner, soit pour y faire une escale vers d’autres points de chute éphémères -quelques heures, en général.

Panamza a consulté en détail les données publiques de vol (de janvier 2018 à juillet 2019) et découvert ainsi des lieux inattendus : la Slovaquie, l’est de l’Autriche, Rabat (Maroc) à la date du 25 avril, les abords de l’île d’Oléron, la Côte d’Azur ainsi que -plus intrigant encore- le coeur de l’Occitanie, non loin de Toulouse et dans une minuscule commune visitée en septembre 2018 et dénommée Ambres

À vous de juger, sur pièces.

Voici, ci-dessous et en images, 33 cartographies obtenues par Panamza (et les sources aériennes officielles afférentes) qui témoignent visuellement de la fréquence -sur une courte période allant du 21 janvier 2018 au 6 juillet 2019- des mystérieux séjours français d’Epstein.

Au…


L’intégralité de cet article est réservée aux abonnés

 

*****

Faisant partie de la région Occitanie, la commune d’Ambres est plus précisément située dans le départementdu Tarn (81). 81500 (Code Insee: 81011 Habitants) est le code postal de la commune d’Ambres. Mairie et intercommunalité d’Ambres Le maire d’Ambres est M. Michel TOURNIER.

Le Pigeonnier « MONTPLAISIR » de la Commune d’Ambres !

Ambres

*****

Pizzagate à Paris ?

Screenshot_2019-08-08 (1) Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter(2)

Screenshot_2019-08-08 (1) Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter

Screenshot_2019-08-08 (1) Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter(1)

 

Screenshot_2019-08-08 (1) Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter(3)

*****