Archives mensuelles : juillet 2019

« Vous êtes Fous d’Avalez ça » ! Un industriel de l’Agroalimentaire dénonce !

Matières premières avariées, marchandises trafiquées, contrôles d’hygiène contournés, Christophe Brusset dénonce les multiples dérives dont il est, depuis vingt ans, le complice ou le témoin dans les coulisses de l’industrie agroalimentaire. Ingénieur de haut niveau devenu dirigeant au sein de groupes internationaux, à 44 ans, il a décidé de « faire aujourd’hui son devoir » et de briser la loi du silence.
Piment indien rempli de crottes de souris, thé vert de Chine bourré de pesticides, faux safran marocain, viande de cheval transformée en boeuf, confiture de fraises sans fraises, origan coupé aux feuilles d’olivier, etc. Les arnaques qu’il révèle sont nombreuses mais ses conseils rassemblés dans son « guide de survie en magasin » devraient vous permettre d’en déjouer la plupart. Christophe Brusset raconte la course de vitesse planétaire entre fraudeurs pour fournir aux industriels des matières premières toujours moins chères.
Son récit effarant est une plongée saisissante et pleine d’humour dans un monde souvent sans foi ni loi.
« Soyons directs, ce qui intéresse les industriels, c’est votre argent. Pas votre bonheur ni votre santé ! »
Vous êtes fous d’avaler ça !: Un industriel de l’agroalimentaire dénonce

  • Christophe Brusset
  • Flammarion
  • Format Kindle
  • Français
Vous êtes fous d'avaler ça !: Un industriel de l'agroalimentaire dénonce
Site Planètes 360 : https://t.co/VrdAhDMJdE

Plus de six millions de Français boivent une eau contaminée au tritium.

Info sur TV Liberté : L’association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (ACRO), basée près de Caen, révèle la présence de tritium dans l’eau potable de 6,4 millions de Français, d’après les données du ministère de la Santé. Si le seuil de contamination ne dépasse pas la limite autorisée, cette contamination pose la question de la vulnérabilité du système d’eau potable, notamment en cas de catastrophe (Voir la carte).

Voir carte

Un système d’eau potable particulièrement vulnérable

La présence de tritium concerne au total 268 commune et 6,4 millions d’habitants, pour lesquels l’eau potable est puisée dans les cours d’eau. Ainsi, des zones comme la vallée du Rhône ou la Normandie, pourtant fortement nucléarisées n’apparaissent pas car l’eau est captée ailleurs.

Si la contamination reste en dessous des niveaux acceptés par les autorités sanitaires, à savoir 100 Bq/l avant d’engager des contrôles supplémentaires, le tritium est un « lanceur d’alerte«  pour l’ACRO, qui précise qu’ »En cas d’accident grave sur une de ces centrales, il n’y aura pas que le tritium rejeté et ce sont des millions de personnes qui risquent d’être privées d’eau potable« . L’association avertit qu’en cas de catastrophe, près de deux millions de personnes et des grandes villes comme Orléans, Blois, Tours, Angers et Nantes, pourraient être touchées. En Île-de-France, cela pourrait affecter quatre millions de personnes.

L’ACRO s’interroge :  « Les autorités sont-elles préparées?« . Pour l’association, il n’existe à ce jour pas de plan ORSEC eau potable. « Le risque est incroyable et montre une vulnérabilité impressionnante du système d’eau potable en France, il y a un véritable trou noir sur l’eau potable dans les plans d’urgence« .

L’ACRO lance un observatoire citoyen de la radioactivité

En attendant une réaction du gouvernement, l’ACRO a lancé un « Observatoire citoyen de la radioactivité dans l’eau », auquel vous pouvez participer en vous rendant sur son site internet.

Pour rappel : Le tritium est une forme radioactive de l’hydrogène rejeté par les installations nucléaires relativement rare à l’état naturel, mais est émis dans l’environnement par l’industrie nucléaire : dans le fonctionnement normal des réacteurs nucléaires, et lors du traitement des éléments combustibles. Il est également produit lors d’explosions nucléaires. La période radioactive du tritium est de 12,32 ans

Source : France Bleu Le Parisien
Illustration : porte-clé contenant du tritium, interdit dans certains pays, dont la France (Wikipedia)

*****

Screenshot_2019-07-19 ACROTritium.png

« J’ai juré de dire la Vérité » Yvan Benedetti.

« Le 25 avril dernier, j’étais convoqué en audition devant la Commission d’enquête parlementaire de lutte contre les groupuscules d’extrême-droite constituée à l’initiative de la France insoumise et présidée par Muriel Ressiguier. Celle que les Languedociens surnomment Miss Goulag n’a pas fait honneur au nom de son parti, en laissant cette instance parlementaire qui visait à étudier tous les mouvements identitaires et nationalistes – y compris les milices juives alliées de Marine Le Pen avec lesquelles les mélenchonistes avaient eu maille à partir – passer sous le contrôle des sionistes.

Je démontre comment l’homme de Nétanyahou en France, Meyer Habib, un des terroristes condamnés pour l’attaque – à coup de barre de fer – du cortège en l’honneur de Sainte Jeanne d’Arc de 1988, au cours de laquelle j’avais été blessé, s’est, conjointement avec le rapporteur Morenas et la député Fajgeles, emparé de la Commission, écartant de son « périmètre » d’investigation le néo-FN des ultra-sionistes Collard et Le Pen et même retournant celle-ci contre la France insoumise qui l’avait initiée et qui s’est finalement retrouvée, lors des débats, accusée à mots à peine couverts d’antisémitisme en raison de son soutien aux Palestiniens.

Je dévoile ensuite l’intégralité du compte-rendu sténographique de mon audition, publié furtivement sur le site de l’Assemblée avant d’être censuré à la demande du Crif… Mes propos, rapportés dans ce verbatim, bien que tenus dans une enceinte qui, normalement, couvre de son immunité les déclarations des personnes auditionnées, sont aujourd’hui visés – au prétexte d’une remise en cause des dogmes de la religion shoatique – par une enquête préliminaire du Parquet de paris.

Les Français vont désormais pouvoir juger sur pièce si, lors de cette audition, mes propos étaient si abjects que la presse le prétend aujourd’hui en n’en citant que de courts passages…

J’ajoute, puisque mon agenda judiciaire est plutôt chargé et que mon procès en appel pour le maintien de l’œuvre française dissoute par Manuel Valls s’est déroulé à la même période, quelques textes concernant cette affaire. »

Yvan Benedetti

 

Le Livre d’Yvan Benedetti :

Ed. du Faisceau, 18 €
120 pages de texte sur papier bouffant, 8 pages de cahier photo en couleur sur papier couché mat

Lien  vers la Boutique de Jeune Nation pour vous procurer le Livre d’Yvan :

Livre : J’ai juré de dire la vérité !

 

Site Jeune Nation : https://t.co/hMxoI5IUjt

Philippe Ploncard D’Assac dévoile l’Histoire à L’ ENDROIT : Juillet 2019.

Sa conférence : « Les Heures les plus sombres de l’Histoire ».

Le Général Maxime Weygand dira de De Gaulle :

« Catholique mais pas chrétien, militaire mais pas soldat, ce n’est qu’un usurpateur sanguinaire. Et on dira de lui plus tard que ce n’était qu’un imbécile. »

 

Bibliothèque Nationaliste de Philippe Ploncard D’ Assac : http://nationalisme-francais.com/10-bibliotheque-nationaliste.html

 

Tous les mois, Philippe Ploncard D’Assac édite le bulletin d’information « LA POLITIQUE » qui informe sur l’Actualité en cours :

Les Cercles Nationalistes publient une Lettre d’Information mensuelle, La Politique.

Elle permet la formation continue en fonction de la lecture de l’actualité à la lumière de l’analyse nationaliste.

Elle apporte les matériaux de propagande et de formation nécessaire au combat dialectique.

2° La Société de Philosophie Politique

Elle est le support de nos éditions destinées à la formation doctrinale et historique.

3° La Politique

« LA POLITIQUE » est une lettre d’information strictement interne, uniquement sur abonnement.

La politique.png

Consulter un exemplaire : La Politique Mai 2018

Abonnements :

France : 55 € ; Autres pays : 80 €

Chômeurs et étudiants : 25 €

Soutien : à partir de 70 €

Spécimen : 3 €

Par 10 exemplaires : 20 €

Chèques ou virements à l’ordre de

Société de Philosophie Politique BP 30030, 83952 La Garde Cedex

Compte bancaire :

IBAN – FR76 1009 6180 7400 0270 0510 139

BIC – CMCIFRPP

Un avocat de Marseille dénonce les « placements » d’enfants.

Il s’agit de Maître Michel Amas qui dévoile les agissements de ceux qui oeuvrent à  « l’aide à l’enfance » et qui ont toutes les « bénédictions » des juges :

 

L’école est devenue le premier Organe de la Promotion du sexe, les enfants sont en Danger, Partout !

La Secte Maçonnique, 1717-2017 : 300 ans de maçonnerie moderne

Conférences de l’Institut Mater Boni Consilii 26 novembre 2017, à Paris, par l’abbé Francesco Ricossa (directeur de la revue Sodalitium). La Secte Maçonnique, 1717-2017 : 300 ans de maçonnerie moderne En trois parties : 1ère Conférence : https://youtu.be/XQEooPaGs3E Les origines et la fondation de la secte. A 18:33 il faut lire : Les origines de la FM (24 juin 1717) et non 1917. 2ème Conférence : https://youtu.be/NU755xNReSk La doctrine de la franc-maçonnerie 3ème Conférence : https://youtu.be/Im74EaV7jKI Francs-maçons, modernistes, traditionalistes. “A notre époque, les fauteurs du mal paraissent s’être coalisés dans un immense effort, sous l’impulsion et avec l’aide d’une Société répandue en un grand nombre de lieux et fortement organisée, la Société des francs-maçons. Ceux-ci, en effet, ne prennent plus la peine de dissimuler leurs intentions et ils rivalisent d’audace entre eux contre l’auguste majesté de Dieu. C’est publiquement, à ciel ouvert, qu’ils entreprennent de ruiner la sainte Eglise, afin d’arriver, si c’était possible, à dépouiller complètement les nations chrétiennes des bienfaits dont elles sont redevables au Sauveur Jésus Christ. (…) Il en résulte que, dans l’espace d’un siècle et demi, la secte des francs-maçons a fait d’incroyables progrès. Employant à la fois l’audace et la ruse, elle a envahi tous les rangs de la hiérarchie sociale et commence à prendre, au sein des États modernes, une puissance qui équivaut presque à la souveraineté. De cette rapide et formidable extension sont précisément résultés pour l’Eglise, pour l’autorité des princes, pour le salut public, les maux que Nos prédécesseurs avaient depuis longtemps prévus. (…) Il s’agit pour les francs-maçons, et tous leurs efforts tendent à ce but, il s’agit de détruire de fond en comble toute la discipline religieuse et sociale qui est née des institutions chrétiennes et de lui en substituer une nouvelle façonnée à leurs idées et dont les principes fondamentaux et les lois sont empruntées au naturalisme”. Extraits de l’encyclique Humanum Genus de Léon XIII (20 avril 1884) Plan indicatif : • 1ère conférence : – Connaître les ennemis – Qu’est-ce que la franc-maçonnerie – Qui étaient ces francs-maçons du début : pasteur James Anderson, Pasteur Desaguliers, William Stockley, Chevallier de Ramsey, William Stukeley – La franc-maçonnerie existait-elle avant 1717 ? – Questions de la salle • 2ème conférence : – Le magistère de l’Eglise et spécialement l’encyclique Humanum Genus de Léon XIII – Le naturalisme – L’ésotérisme – question de l’athéisme ou déisme maçonnique est un faux problème – maçonnerie et kabbale – Questions de la salle • 3ème conférence : – Maçonnerie et modernisme : oecuménisme, réunions d’Assise, rabbin Benamozegh, Benson, légende des trois anneaux, Jules Marx Isaac… “modernistes et maçons même combat” – Maçonnerie et traditionalisme : Guénon, Evola, Coomaraswamy, Introvigne, Radio Spada, – Questions de la salle (et notamment sur Les Brigandes)

« Entrées précédentes