Archives de Catégorie: Progressisme

Philippe Val et Edwy Plenel. Le racisme antiraciste par Hervé Ryssen.

Eliminer l’Antiracisme qui est le Miroir de du Cosmopolitisme est une Salubrité Publique.

 

 

Donald Trump persiste et signe.

Screenshot_2019-07-16 CLASH ÉPIQUE Trump dit et redit que les femelles marron doivent repartir dans leurs bleds pourris si [...]

RTBF : https://www.rtbf.be/info/dossier/donald-trump-president-nouvelle-page-de-l-histoire-americaine/detail_donald-trump-raciste-le-president-americain-attaque-des-elues-democrates-de-couleur?id=10271213

Le président américain a provoqué un tollé aux Etats-Unis, après avoir publié des messages à relent raciste et xénophobe contre plusieurs élues démocrates. Il les a appelées à retourner dans leur pays, alors que la plupart sont nées aux Etats-Unis. Ce n’est pas la première fois que Donald Trump est accusé de xénophobie et de proximité avec l’idéologie des suprémacistes blancs.

« Tellement intéressant de voir les élues ‘progressistes’ démocrates du Congrès, originaires de pays dont les gouvernements sont dans une situation totalement catastrophique, les pires, plus corrompus et ineptes au monde (si même ils possèdent un gouvernement qui fonctionne), désormais dire haut et fort et de manière perfide à la population des Etats-Unis, la plus grande et la plus puissante nation de la Terre, comment notre gouvernement doit être dirigé », a tweeté Donald Trump.

Il poursuit en s’interrogeant : « Pourquoi ne retournent-elles pas dans ces endroits totalement défaillants et infestés par la criminalité dont elles viennent pour aider à les réparer ? »

« Ces endroits ont vraiment besoin de votre aide, il faut y aller vite. Je suis sûr que Nancy Pelosi sera très contente de trouver rapidement des voyages gratuits », a-t-il relevé.

 

De plus en plus d’Américains se rallient à Trump car le Poids de l’Antiracisme est devenu un Fardeau trop lourd à porter : Les Blancs ne peuvent plus rien dire sous peine d’être traités de RACISTES et d’Etre Eliminés des Réseaux Sociaux.

 

 

 

 

 

 

 

Le Monde : https://www.lemonde.fr/international/article/2019/07/15/donald-trump-invite-des-elues-democrates-du-congres-a-retourner-d-ou-elles-viennent_5489442_3210.html

Les démocrates dénoncent les propos « racistes et xénophobes » de Trump contre des élues

A plusieurs reprises, le président américain s’en est pris à de jeunes élues du Congrès, estimant qu’elles devaient « retourner » d’où elles venaient et « demander pardon » à leur pays.

Screenshot_2019-07-16 Les démocrates dénoncent les propos « racistes et xénophobes » de Trump contre des élues(2).png

 

Le président américain Donald Trump s’en est une nouvelle fois pris avec virulence à des femmes parlementaires démocrates, estimant qu’elles devraient « demander pardon à leur pays ». « Quand les élues de la gauche radicale demanderont-elles pardon à notre pays, au peuple d’Israël, et même au président pour (…) les choses terribles qu’elles ont dites », a tweeté le président américain lundi 15 juillet au matin. « Tant de gens sont en colère contre elles et leurs propos horribles et répugnants », a-t-il ajouté.

La veille, les Tweet du locataire de la Maison Blanche appelant certaines parlementaires démocrates à « retourner » d’où elles venaient ont suscité un tollé dans le camp démocrate, qui a dénoncé dimanche des propos « racistes » et « xénophobes ». Ses déclarations ont également fait réagir lundi la première ministre britannique Theresa May – habituellement très mesurée dans ses critiques à l’endroit du président américain –, qui les a jugées « totalement inacceptables ».

Seuls deux élus républicains ont condamné les propos de Donald Trump. La sénatrice Susan Collins l’a appelé à retirer ce Tweet en le qualifiant de « totalement déplacé » et Tim Scott, sénateur noir de Caroline du Sud, a estimé que ses propos « à connotation raciste » étaient « inacceptables ». « Quelles que soient nos divergences politiques, viser le plus bas dénominateur ne fera que diviser encore davantage notre pays », a-t-il jugé.

« Tellement intéressant de voir les élues “progressistes” démocrates du Congrès (…) désormais dire haut et fort et de manière perfide à la population des Etats-Unis, la plus grande et la plus puissante nation de la terre, comment notre gouvernement doit être dirigé », a tweeté dimanche le président américain, estimant que ces élues étaient « originaires de pays dont les gouvernements sont dans une situation totalement catastrophique, les pires, plus corrompus et ineptes au monde (si même ils possèdent un gouvernement qui fonctionne) ».

Screenshot_2019-07-16 Les démocrates dénoncent les propos « racistes et xénophobes » de Trump contre des élues

« Pourquoi ne retournent-elles pas dans ces endroits totalement défaillants et infestés par la criminalité d’où elles viennent pour aider à les réparer », a poursuivi le milliardaire républicain, sans donner de nom. Et d’ajouter : « Et ensuite elles reviennent et nous montrent comment il faut faire. »

« Ces endroits ont vraiment besoin de votre aide, il faut y aller vite. Je suis sûr que Nancy Pelosi sera très contente de trouver rapidement des voyages gratuits. »

Screenshot_2019-07-16 Les démocrates dénoncent les propos « racistes et xénophobes » de Trump contre des élues(1).png

Les élues qui « viennent » des Etats-Unis ripostent

Il faisait très vraisemblablement référence à de jeunes élues du Congrès comme Alexandria Ocasio-Cortez de New York, Ilhan Omar du Minnesota, Ayanna Pressley du Massachusetts ou encore Rashida Tlaib du Michigan.

Ultérieurement, Donald Trump a affirmé dans un autre Tweet que les personnes qu’il vise « haïssent Israël avec une passion effrénée » mais ont de « l’amour […] pour des ennemis comme Al-Qaida ». Il a d’ailleurs visé nommément Ilhan Omar en l’accusant de « haïr les juifs », semblant faire référence à la polémique qu’ont suscitée ses propos controversés sur Israël.

Mme Ocasio-Cortez, née à New York, a des origines de Porto Rico, qui est un territoire américain. Mme Omar est arrivée aux Etats-Unis en tant que réfugiée de Somalie lorsqu’elle était mineure. Et Mme Tlaib est la première Américaine d’origine palestinienne à siéger au Congrès. « M. le président, le pays d’où je “viens” (…) est les Etats-Unis », a ainsi tweeté Mme Ocasio-Cortez. « En tant que membres du Congrès, le seul pays pour lequel nous prêtons serment est les Etats-Unis », a enchéri Mme Omar.

Les représentantes démocrates de New York, Alexandria Ocasio-Cortez, et du Minnesota, Ilhan Omar (R), devant le Capitole, le 7 février.
Les représentantes démocrates de New York, Alexandria Ocasio-Cortez, et du Minnesota, Ilhan Omar (R), devant le Capitole, le 7 février. SAUL LOEB / AFP

« Je lutte contre la corruption dans NOTRE pays », a insisté de son côté Mme Tlaib, accusant Donald Trump d’attaquer de façon « dégradante » les populations issues de l’immigration. « C’est à CELA que ressemble le racisme. NOUS sommes ce à quoi ressemble la démocratie », a renchéri Ayanna Pressley sur Twitter.

Les quatre élues démocrates issues de minorités attaquées ont répondu lundi au président américain lors d’une conférence de presse commune à Washington. « On ne nous fera pas taire », a affirmé l’élue noire du Massachusetts Ayanna Pressley.

Les démocrates fustigent des commentaires « xénophobes »

La démocrate Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, a été l’une des premières à réagir à cette série de longs Tweet. « Je rejette les commentaires xénophobes de @realDonaldTrump qui sont destinés à diviser notre nation », a-t-elle tweeté, dénonçant une « attaque » de la part du président.

« C’est un Tweet raciste, a affirmé le démocrate Ben Ray Lujan, l’un des plus hauts responsables hispaniques du Congrès. Il s’agit de citoyennes américaines élues par les électeurs des Etats-Unis d’Amérique. »

Plusieurs candidats à l’investiture démocrate dans la course à la Maison Blanche ont également critiqué le président américain. « Le racisme et la xénophobie n’ont pas leur place en Amérique », a tweeté l’ancien vice-président Joe Biden, quand la sénatrice Elizabeth Warren a condamné « une attaque raciste et xénophobe » et la sénatrice Kamala Harris a tweeté : « Nommons l’attaque raciste du président exactement par ce qu’elle est : antiaméricaine. »

Au lendemain des Tweet, un journaliste a demandé au président des Etats-Unis si cela le « dérange que nombre de gens trouvent [ses] tweets racistes ». Sans s’excuser, Donald Trump a alors répondu : « Cela ne me dérange pas car beaucoup de gens sont d’accord avec moi. »

Ce n’est pas la première fois que le président fait des commentaires controversés en la matière. Selon des propos rapportés début 2018, il a qualifié de « pays de merde » plusieurs nations, notamment d’Afrique.

*****

Le Diplomate Chinois Lijian Zhao au Pakistan vient de donner Raison à Trump :

« Si vous êtes à Washington D.C., vous savez que les Blancs ne vont jamais dans la zone Sud-Ouest parce que c’est une zone pour les Noirs et les Latinos. Il y a un dicton qui dit « Les Noirs arrivent, les Blancs partent », ce qui signifie que lorsqu’une famille noire arrive dans un quartier, les Blancs l’abandonneront et le prix de l’appartement chutera fortement. »

Screenshot_2019-07-16 Un diplomate chinois rappelle que l’Amérique marron est un trou à rats racial qui n’a rien à dire sur[...]

 

La Vérité Blesse. La cosmopolite immigrée Susan Rice vient d’en faire les Frais.

Screenshot_2019-07-16 Un diplomate chinois rappelle que l’Amérique marron est un trou à rats racial qui n’a rien à dire sur[...](1).png

 

C’est le plus souvent des cosmopolites immigrés qui sont mis au devant de la scène pour montrer combien il faut que le « MONDE BLANC » disparaisse au profit du « MONDE NOIR » qui est lui, MAGNIFIQUE.

Screenshot_2019-07-16 ( ) Twitter.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« On avale à pleine Gorgée le Mensonge qui nous Flatte et l’on Boit goutte à goutte une Vérité qui nous est Amère ».

Denis Diderot.

Screenshot_2019-07-16 3_diderot jpg (Image JPEG, 1600 × 860 pixels).jpg

Parent 1 – Parent 2 : Nous y sommes !

Nous avons en face de nous des Dégénérés de Sodome de la Pire Espèce !

Les mentions « père et mère » remplacées par « parent 1 » et « parent 2 » dans les formulaires scolaires

L'Assemblée nationale le 18 décembre 2018.

Dans le cadre des débats autour du projet de loi sur « l’école de la confiance », les députés ont voté mardi en première lecture un amendement établissant que les mentions « père » et « mère » ont vocation à disparaître des formulaires scolaires au profit de « parent 1 » et « parent 2 ».

 

§§§§§

 

Parent.png

Alors que la Famille c’est Un Père, Une Mère et des Enfants, les Gens de Sodome décident d’Opter pour le « Progressisme », c’est à dire à Mettre des Numéros aux Parents parce-que pour ces Gens de Sodome, le sexe doit être un UNISEX et donc, l’Homme peut aussi Enfanter !!

Voilà où nous en sommes !

Comme Tous les « ISME », le PROGRESSISME » est né avec le 20ème siècle dans lequel : « Il était Interdit d’Interdire » !

Et sans Rien Interdire, l’Eglise Catholique ayant été Volée, Gangrénée et Tuée de l’Intérieur dès le Décés de PIE XII car elle était LE PILIER Interdisant LA SODOMIE, les Gens de Sodome se sont multipliés et ont vite transformés LA CREATURE DE DIEU EN NUMERO.

Alors que Jean-François Copé avait alerté sur cette dérive en 2012, Laurent Joffrin, Directeur de Publication du Torchon « LIBERATION » avait Hurlé :

FAKE NEWS – INTOX !

parent1et2

 

Ce pauvre Individu est bien façonné à l’esprit de Voltaire :

« Mentez mes Amis, Mentez, il en restera toujours quelque chose » !

Ce qui ne Ment pas, ce sont LES FAITS !

Père et Mère vont être représentés par un Numéro parce-que :

LGBTQYHNDGBSHFLPKASDQAZCVBNPMKHGFDSQIORUYEFHNB……………

UNISEX !

 

Fred Pichon.png

Fred Chatillon

Adoption

Il faut bien comprendre que vivons les Derniers Jours du Monde de Lot : SODOME.

SODOME d’où vient  le mot SODOMIE.

Lot.jpg