L’avortement passe dans l’Irlande catholique. Que penser ?, par Laurent Glauzy

L’Irlande aurait massivement voté, à l’occasion du référendum historique du 25 mai 2018, en faveur de l’abrogation du 8e amendement de la Constitution, qui prohibe, de fait, tout avortement. Ainsi, plus des deux tiers des 3,3 millions d’électeurs, soit 68 % d’après The Irish Times auraient voté pour le crime de l’enfant à naître, « le crime contre Dieu » pour reprendre le titre de l’ouvrage du Dr Xavier Dor.

Il est évident que les avortoirs ne sont pas assez remplis, faute notamment de médecins  (et malgré les salaires alléchants proposés), et que la Synagogue de Satan appelle au meurtre. L’Irlande devait donc tomber. Et comme pour l’élection de Macron où certains observateurs me faisaient observer une différence de résultats entre le dépouillement de localités et la retranscription des pourcentages dans la presse, nous pouvons remettre en cause les chiffres du référendum irlandais.

Nous savons que la franc-maçonnerie qui est le fondement de toutes les guerres et massacres, peut se servir d’élections truquées pour assommer toute velléité populaire.

Nous ne devons par conséquent pas tenir compte des résultats, électoraux ou référendaires, car au besoin ces derniers peuvent être tronqués.

Quoi qu’il en soit l’Irlande gênait. Elle gênait à tel point et par souci d’opérer leurs crimes rituels, il y a dix ans, qu’une certaine Rebecca avait organisé un bateau « clinique » prenant des Irlandaises pour pratiquer des avortements en dehors des eaux territoriales.

Cette information était alors relayée par l’association Youth Defence, fondée par de jeunes Irlandais n’hésitant pas à demander des comptes sur l’avortement aux députés jusqu’au parlement de Dublin. J’ai connu à titre personnel ces jeunes lors d’une journée pour la vie, organisée pour la vie, il y a plus de vingt années, à Paris.

Enfin, toutes les mauvaises nouvelles ne doivent en rien altérer notre détermination, car elles proviennent de la démocratie, une des armes de Satan pour parvenir à l’évènement de l’Antéchrist. Nous devons continuer sans relâche nos prières et notre combat. D’ailleurs, une jeune maman convertie est en train d’organiser une marche pour la vie à Biarritz, en juin 2018. Notre site Pro fide catholica ne manquera pas de vous en informer.

La France a connu le génocide des Chouans où 600.000 d’entre eux ont été assassinés. Des prêtres et des femmes déshabillés étaient attachés face à face avant d’être noyés. La peau des femmes et des enfants alimentaient les tanneries pour faire des scelles à chevaux. Et pourtant, la France n’est pas morte. Elle vit encore, comme l’a démontré le succès du 36e pèlerinage de Chartres, le 21 mai 2018. Les premiers chiffres parlent d’une augmentation de 10% par rapport à 2017, avec plus de 20.000 participants. Voilà une réponse aux colonnes meurtrières de la république, il y a deux siècles, en Vendée.

Nous ne nous en rendons pas toujours compte, mais la France devient de plus en plus catholique, comme l’atteste l’augmentation de la fréquentation des messes traditionnelles, tandis que les temples de la secte protestante se vident et que les loges connaissent une baisse d’adhésions. Et de l’autre côté des Alpes, le nouveau gouvernement italien refuse en son sein les frères à la truelle. Cette surprise rappelle de mauvais souvenir. Car si Mussolini avait été franc-maçon et que la Marche sur Rome fut organisée par les loges, le Duce les fit fermer en 1923. Et ce dernier se convertit pour devenir catholique à la fin de ses jours. (cf. site de Deus Vult, art. Le Duce Mussolini, père du fascisme, au Paradis ?)

De beau jour nous attendent à condition de ne pas écouter les annonces mensongères des mass-médias et de continuer notre travail de prières. Nous sommes véritablement en train de gagner.

Témoignage d’une lectrice de PRO FIDE CATHOLICA, professeur d’allemand sur le dernier pèlerinage de Chartres :

« Au pèlerinage le weekend dernier, un éboueur qui passait par la, a demandé ce qu’il se passait. Une fois expliqué le rassemblement, il déclare être aussi croyant et en jeûne pour le ramadan. Je lui demande s’il est bien question de Maryam dans le Coran. Il répond que Oui, c’est la Sainte Vierge Marie. Je lui remet une médaille miraculeuse dans la main, surpris, il l’a gardée avec joie. »

VIDEO ET PHOTOGRAPHIE DE YOUTH DEFENCE EN IRLANDE.

 

 

 

Un commentaire

  • Il s’agit plutôt du génocide des vendéens : les chouans, c’était au nord de la Loire, les Vendéens, au sud de ce fleuve. Les colonnes infernales du sinistre Turreau ont exterminées beaucoup de civils entre janvier et mai 1794, et Carrier à Nantes, a fait massacré entre décembre 1793 et février 1794 beaucoup de monde également. Sans le sacrifice des Vendéens et des chouans également , la religion catholique aurait disparue de la surface de la France, et remplacée par le culte de la Raison, ou par le culte de L’Être suprême. Grâce aux habitants fidèles de la religion chrétienne à l’ouest de la France, et à leurs sacrifices, les églises existent toujours, et le catholicisme n’est pas encore tout à fait mort en France.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s