Quand De Gaulle préférait un nonce pédophile et franc-maçon, par Laurent Glauzy

Le prochain livre de Laurent Glauzy, L’ASSASSINAT DE PADRE PIO – LE SECRET DE LA TOMBE VIDE (sortie prévue en août) mentionne que le « pape » Jean XXIII était pédophile et initié à la secte ésotérique maçonne des Rose-Croix.

Quand il était nonce à Paris, un jour, Roncalli fut appelé par le président français Vincent Auriol, qui tint ces propos : Ton vice, pour nous, n’est pas un problème. (…) Si tu entres au Grand Orient, tu deviendras cardinal et je te mettrai la barrette rouge. Et, si un jour tu devenais pape, tu devras convoquer un concile.

Or, en 1944, le « général » De Gaulle souhaite voir remplacer le nonce apostolique en France, Mgr Valerio Valeri, qui avait soutenu le clergé favorable au Maréchal Pétain. Pie XII choisit Roncalli (donc le futur Jean XXIII) pour cette mission, en signe d’agacement, montrant qu’il n’envoie pas à Paris un diplomate de premier rang (« Quand on ne peut utiliser un cheval, un âne peut être utile… »).

L’ambassadeur soviétique Alexander Bogomilov, affirme même des liens d’amitiés entre Staline et Roncalli. Ce qui ne saurait nous étonner, bien évidemment, quand on connaît la perversion et l’immoralité des loges.

Voilà de quels hommes aimer s’entourer le grand « Charles », celui qui se rendit plusieurs fois lors de la 1ère Guerre mondiale et que ces soldats virent sortir des tranchées avec un drapeau blanc. De Gaulle est une légende fondée sur rien. Dans Le Libre Journal de France Courtoise, Serge de Beketch affirmait qu’il signa en 1943 un accord secret de chef de la France libre avec les Américains contre une politique de décolonisation après la guerre. Cet accord me fut confirmé par un prêtre dont le père était colonel.

Voilà les hommes d’Église et politiques que la France avait après la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui n’est que la continuité de ce travail des loges agissant en tout milieu et en sous-marin dans le seul but de combattre Dieu et de servir Lucifer.

Évidemment, les loges infiltrés dans « Vatican II » béatifièrent « Jean XXIII » en 2000 sous « Jean-Paul II ». « François » canonisa ce « pape » ami de Staline, pédophile et franc-maçon le 27 avril 2014.

Enfin, il est à préciser que « Jean-Paul II » a été béatifié par « Benoît XVI », le 1er mai 2011, jour anniversaire de la fondation de la secte supra-maçonnique luciférienne des Illuminés de Bavière, en 1776.

 

PHOTOGRAPHIE PRINCIPALE : « Jean XXIII »

PHOTOGRAPHIE CI-DESSOUS : LE TRÈS SYMPATHIQUE VALERIO VALERI, NONCE DE PARIS PROCHE DU MARÉCHAL PETAIN

Valerio Valeri

 

L’ouvrage L’ASSASSINAT DE PADRE PIO peut être réservé dès maintenant pour 14 € frais de port offert, au lieu de 18 € (fco de port) en août.

  • chèque à l’ordre de Laurent Glauzy (L. Glauzy – BP 25 – 91151 Etampes Cedex)
  • paypal : laurent-blancy@neuf.fr

Glauzy_PadrePio_Couverture_A5_R_CMJN

 

ACTUELLEMENT DISPONIBLE A LA LIBRAIRIE DE LAURENT GLAUZY POUR 33,50 € fco de port : LE RESEAU RAMPOLLA.

le-reseau-rampolla-l-eclipse-de-l-eglise-catholique

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s