Archives de Catégorie: Coran

De l’Ancien Testament, du Coran à Notre Dame de Paris.

A force de lire sur les Réseaux Sociaux que le Coran est, je cite « Un livre de Haine qui invite à Tuer », j’ai acheté le Coran et je l’ai lu voilà une année.

A la fin de la première lecture, je n’ai eu aucune envie d’aller commettre un meurtre.

J’ai donc fait plusieurs lectures du livre Saint des Musulmans et aucune Haine ou autre n’est venue m’envahir à chacune des lectures.

Et la lecture du Coran m’a rappelé celle de l’Ancien Testament.

Il est important de noter que dans le Coran  Notre Seigneur Jésus est LA PAROLE, LE VERBE de DIEU et un chapitre entier est consacré à notre Sainte Mère Marie.

On ne peut pas en dire autant du Talmud, c’est le moins que l’on puisse dire.

Si les internautes trouvent que le Coran est un livre haineux qui invite au meurtre, ont-ils lu l’Ancien Testament qui relate les meurtres de peuplades entières ?

Pour ne prendre qu’un passage de l’Ancien Testament, celui de Jéricho, tous les Habitants de celle ville sont tués sans autre forme de procès.

Alors, que faut-il alors en penser ? Que l’Ancien Testament est un livre de « Haine » qui « Invite à Tuer » ?

Certainement pas.

La lecture de l’Ancien Testament doit se faire dans le contexte de l’époque Tout comme la Lecture du Coran du 7ème siècle qui décrit les guerres entre tribus Arabes.

Le mot MECREANT n’est pas, comme on peut le voir sur les Réseaux sociaux, réservé à ceux qui ne sont pas Musulmans. Le mot Mécréant était réservé principalement à des tribus Arabes qui ne voulaient pas se joindre au Prophète.

Ce qui change beaucoup de chose, ce qui CHANGE TOUT.

Il est impossible de transposer les faits de l’Ancien Testament et du Coran à notre Epoque.

Ceux qui osent dire aujourd’hui que les Mécréants ne sont que les Juifs et les Catholiques sont des MENTEURS et des gens qui veulent semer la Discorde autour d’un livre du 7ème siècle.

Dire que les « Mécréants » du Coran sont les Juifs et les Catholiques serait comme affirmer que les peuples que massacraient les Hébreux dans l’Ancien Testament étaient des Catholiques et des Musulmans.

Aucun Sens.

Les lectures des Livres Sacrés sont ce que l’ HOMME EN FAIT, ni plus ni moins.

Si un abruti lit l’Ancien Testament ou le Coran, il pourra décréter qu’il lui faut tuer encore aujourd’hui.

Si un Sage lit l’Ancien Testament ou le Coran, il décrétera simplement que la guerre est inhérente à la Nature de l’Homme. 

C’est pourquoi il est DANGEREUX de donner ses livres à lire  à des gens qui ne sont pas bien construits mentalement.

A ce titre, l’Eglise Catholique a mis à disposition la lecture de l’Ancien Testament que Tardivement.

Le Monde de la Bible (juin-juillet-août 2012, 10 euros, en kiosque ou en librairie)

 

Entretien de Claude Gilliot avec Le Monde de la Bible

Le Monde de la Bible : Existe-il un Coran originel contemporain du Prophète ?
Claude Gilliot : Selon la tradition musulmane, à la mort de Muhammad [Mahomet] en 632 de notre ère, il n’existait pas d’édition complète et définitive des révélations que le Prophète avait livrées.
Des sources arabo-musulmanes nombreuses l’attestent. Il est dit que ses Compagnons les avaient mémorisées, en les apprenant et en les récitant par cœur. Certaines, toutefois, avaient été transcrites sur divers matériaux, telles des feuilles de palme ou des omoplates de chameaux.
Une première mise par écrit « complète » aurait été faite à l’instigation d’Omar qui craignait que le Coran ne disparût parce que ses mémorisateurs mouraient au combat. Il convainquit le calife Abû Bakr (632-634) de faire consigner par écrit ce que les gens en savaient et ce qui en avait été écrit sur divers matériaux. Ce travail de collecte fut dirigé par l’un des scribes de Muhammad, le Médinois Zaïd b. Thâbit.
À la mort d’Abû Bakr, ces premiers feuillets du Coran furent transmis à Omar, devenu calife (634-644), puis à sa fille Hafsa, l’une des veuves de Muhammad.

MdB : Et c’est ce recueil des versets coraniques qui s’imposa d’emblée ?
C. G.: Non, on ne peut pas dire cela. D’abord parce que nous n’avons pas de traces matérielles de cette collecte. Ensuite parce que l’objectif d’Omar était probablement de disposer d’un corpus et non de faire une « édition » définitive.
C’est sous le califat suivant, celui d’Othman (644-656), qu’on prit conscience de divergences dans la façon de réciter le Coran. Othman reprit le corpus détenu par Hafsa et le fit compléter par d’autres personnages, toujours sous la direction de Zaïd b. Thâbit. Il fit ensuite détruire tous les matériaux originels, imposa une première version « canonique » du Coran en l’adressant aux métropoles les plus importantes du jeune Empire. Mais s’imposa-t-il à tous ? La tradition musulmane affirme que oui, mais nous observons que l’idée même de collecte avait rencontré des oppositions dont celle d’Ibn Mas’ûd, compagnon du Prophète (m. 633), et que, d’autre part, les récits sur la collecte du Coran comportent de nombreuses contradictions qui contestent cette affirmation.
MdB : Cela signifie-t-il que d’autres variantes du Coran aient pu subsister et êtres récitées à cette époque ?
C. G. : La tradition musulmane reconnaît une quinzaine de textes pré-othmaniens principaux et une douzaine de textes secondaires. Nous ne possédons aujourd’hui aucune de ces variantes de la « vulgate » othmanienne. Mais nous savons par ailleurs qu’en 934 et en 935, les exégètes Ibn Miqsam et Ibn Shannabûdh furent condamnés pour avoir récité des variantes non approuvées. Ce qui montre que celles-ci ont circulé longtemps.
Il convient également de remarquer que le texte diffusé par Othman pouvait lui-même susciter différentes lectures et interprétations. Et cela pour deux raisons. La première est que le texte ne comportait pas de voyelles brèves et pas toujours les longues, ce qui induit des choix dans l’interprétation des mots. Deuxièmement, l’écriture arabe primitive n’était pas dotée des points diacritiques qui fixent la valeur exacte des signes et qui distinguent une consonne d’une autre. Des vingt-huit lettres de l’alphabet arabe, seules sept ne sont pas ambiguës et dans les plus anciens fragments du Coran, les lettres ambiguës constituent plus de la moitié du texte.
C’est sous la période omeyyade, et le règne d’Abd al-Malik (685-705) plus précisément, que l’on peut placer la troisième phase de l’histoire du Coran. Certains attribuent au redoutable gouverneur de l’Irak, al-Hajjâj b. Yûsûf (714), plusieurs modifications apportées au texte coranique, mais à ce propos, les sources sont contradictoires. Pour les uns, il aurait seulement remis en ordre les versets et des sourates et rectifié des lectures déficientes; pour les autres, il aurait précisé l’orthographe en introduisant des points. En dépit des contradictions, le califat d’Abd al-Malik constitua un moment déterminant pour la constitution des textes qui nous sont parvenus.
MdB : Sur quels points portaient principalement les oppositions musulmanes à la version othmanienne que vous évoquiez précédemment ?
C. G.: Ces critiques viennent de savants musulmans qui soulevèrent des objections durant les trois premiers siècles de l’islam. Cela commença avec des compagnons du Prophète qui avaient leur propre texte, nous dit-on. D’autres sont allés jusqu’à considérer certains textes comme inauthentiques pour des raisons théologiques et éthiques. Ils visaient notamment les versets 111,1-3 contre Abu Lahab, l’un des grands adversaires de Muhammad; et 74,11-26. Des théologiens de Bassora mirent en doute l’authenticité de ces passages, tout comme certains kharijites pensaient que la sourate 12 (sourate de Joseph) ne faisait pas partie du Coran, car, selon eux, ce conte profane ne pouvait avoir sa place dans le Coran.
On trouve les accusations les plus vigoureuses de falsification du Coran dans les sources chiites avant le milieu du Xe. siècle. Pour ces derniers, seul Ali, successeur légitime de Muhammad, détenait les authentiques révélations faites au Prophète. Cette version avait été rejetée par les ennemis d’Ali, Abû Bakr et Omar notamment, parce qu’elle contenait des hommages explicites à Ali et à ses partisans et des attaques contre leurs adversaires.
MdB : De quels textes anciens disposons-nous aujourd’hui ?
C. G.: Nous ne possédons aucun autographe du Prophète ni de ses scribes. Les plus anciennes versions complètes du Coran dateraient du IXe siècle. Des fragments, très rares, pourraient remonter à la fin VIIe siècle ou du début du VIIIe. L’un des plus anciens, daté du VIIe?siècle, est conservé à la Bibliothèque nationale de France (voir p. 32). Mais, en l’absence d’autres manuscrits antérieurs au IXe siècle, la datation de ce recueil d’une soixantaine de feuillets ne peut être estimée que par des critères paléographiques.
MdB : Il existe une forte controverse sur la langue originelle du Coran. En quoi consiste-t-elle ?
C. G.: Selon la tradition musulmane, le Coran a été écrit dans la langue de Dieu, autrement dit dans l’arabe le plus clair. Hors pour les chercheurs occidentaux, y compris pour ceux qui reprennent la thèse théologique musulmane, les particularités linguistiques du texte coranique font problème et entrent mal dans le système de la langue arabe.
Afin de surmonter cette difficulté, plusieurs hypothèses furent proposées, selon lesquelles l’origine de la langue coranique se trouverait dans un dialecte – disons plutôt une « koinè (langue commune) vernaculaire » – de l’Arabie occidentale marqué par l’influence du syriaque, et donc de l’araméen.
Le Coran est une production de l’Antiquité tardive. Qui dit Antiquité tardive, dit époque de syncrétisme. La péninsule arabique, où le Coran est censé être né, n’était pas fermée aux idées véhiculées dans la région.
Les historiographes arabes musulmans les plus anciens, soit de la première ou de la deuxième génération de l’islam, disent que La Mecque avait des relations en particulier avec la ville d’al-Hira, capitale de la tribu arabe des Lakhmides, où vivaient des païens, des chrétiens monophysites et des manichéens. Elle aurait été un des lieux de passage pour l’apprentissage de l’écriture de l’arabe primitif.
Quand Muhammad livrait ses premières prédications, un de ses premiers opposants objectait qu’il avait déjà entendu cela à al-Hira. Dans un autre passage du Coran, il est reproché à Muhammad de se faire enseigner par un étranger qui parlait soit un mauvais arabe soit une autre langue.
Il est vrai qu’un grand nombre d’expressions réputées obscures du Coran s’éclairent si l’on retraduit certains mots apparemment arabes à partir du syro-araméen, la langue de culture dominante au temps du Prophète.
MdB : Vous rejoignez ainsi les thèses de Christoph Luxenberg qui, par ailleurs, ne fait pas l’unanimité chez nombre d’islamologues ?
C. G.: Christoph Luxenberg considère en effet que des pans entiers du Coran mecquois seraient un palimpseste d’hymnes chrétiennes. Avant lui, Günter Lüling avait tenté d’établir qu’une partie du Coran provenait d’hymnes chrétiennes répondant à une christologie angélique. Cela me paraît trop automatique et trop rapide.
En revanche, Christoph Luxenberg m’a convaincu sur l’influence syriaque dans plusieurs passages du Coran, notamment dans la sourate 100 dans laquelle il voit une réécriture de la première épître de saint Pierre (5,8-9). On reconnaît dans le Coran des traces évidentes de syriaque.
À commencer par le mot Qur’an qui, en syriaque, signifie « recueil » ou « lectionnaire ». Cette influence me semble fondamentale. D’autre part, Angelika Neuwirth [NDLR spécialiste du Coran, université de Berlin] a bien souligné la forme liturgique du Coran.
Et des chercheurs allemands juifs ont noté une ressemblance forte entre le Coran mecquois et les psaumes bibliques. Serait-il un lectionnaire, ou contiendrait-il les éléments d’un lectionnaire ? Je suis enclin à le penser. Sans l’influence syriaque comment comprendre que le Coran ait pu reprendre le thème des sept dormants d’Éphèse qui sont d’origine chrétienne ? De plus, la christologie du Coran est influencée par le Diatessaron de Tatien et par certains évangiles apocryphes. On peut penser que le groupe dans lequel le Coran primitif a vu le jour était l’un des rejetons de groupes judéo-chrétiens attachés à une christologie pré-nicéenne, avec aussi quelques accents manichéens.
Propos recueillis par Benoît de Sagazan, pour Le Monde de la Bible

Aux origines du Coran : https://www.herodote.net/aux_origines_du_Coran-synthese-1739.php

*****

Ce que l’on peut affirmer, c’est que ce n’est pas le Coran que Saint Louis fît brûler sur le parvis de Notre Dame.

Pourtant, Saint Louis, par les Croisades, connaissait le Coran.

Saint Louis.jpg

 

Le seul livre qui est né aux premiers siècles et a court encore aujourd’hui est le TALMUD.

 

Shlomo Aviner, un rabbin radical, a suggéré que l’incendie de la cathédrale pouvait être la réponse divine aux textes juifs qui avaient été brûlés sur la place de Grève en 1242.

Le christianisme, a-t-il expliqué, « est notre Ennemi numéro Un à travers l’histoire.

On a tenté de nous convertir que ce soit par la parole ou par la force, nous avons été les victimes de l’Inquisition menée contre nous, on a brûlé des Talmud, il y a eu des expulsions, des pogroms. L’antisémitisme occidental est né de la haine des « assassins de Dieu ». Tout cela a aussi eu un rôle dans la Shoah ».

Le rabbin Shlomo Aviner, qui dirige la
yeshiva Ateret Cohanim à Jérusalem.
(Crédit photo: Yossi Zamir / Flash90)Rabbi Shlomo Aviner, head of the Ateret Cohanim yeshiva in Jerusalem (Crédit photo : Yossi Zamir/Flash90)

Il a suggéré que l’incendie de Notre-Dame pouvait être le châtiment de Dieu sanctionnant l’autodafé des Talmud qui avait eu lieu aux abords de la cathédrale en 1242, à la suite de ce que les historiens ont appelé le « Procès du Talmud ».
« Le premier important autodafé de textes du Talmud s’est déroulé à Paris, sur la place de la cathédrale Notre-Dame », a expliqué Aviner. « Il a résulté de la disputation de Paris, au cours duquel des sages juifs avaient été contraints de débattre avec des sages chrétiens, et ces Talmud en flammes en avaient été la conséquence. Des volumes du Talmud avaient été transportés dans 20 charrettes et brûlés : 1 200 volumes du Talmud. Et cet incendie est donc la démonstration ‘qu’il y a une justice et qu’il y a un juge’ », a-t-il indiqué, citant une référence de la littérature juive faite à la justice divine.

Une illustration de Jean Fouquet datant de 1450 environ
représentant la cathédrale Notre-Dame et Paris en arrière-plan.


La disputation de Paris (1240), durant laquelle des rabbins avaient été dans l’obligation de se défendre contre des accusations qui affirmaient le caractère anti-chrétien du Talmud, avait été un traumatisme pour les Juifs au Moyen-Age. Le « procès » public avait débouché sur un gigantesque autodafé au cours duquel 1 200 volumes du Talmud et autres textes sacrés étaient partis en fumée.
Dans une période où l’imprimerie n’avait pas encore été inventée, la destruction d’un si grand nombre de manuscrits avait été considérée comme une attaque significative contre l’enseignement juif dans la région.
Aviner, qui avait quitté la France dans les années 1960 pour s’installer en Israël, est un auteur et commentateur prolifique de l’actualité. Il a souvent adopté des positions radicales qui, insiste-t-il, trouvent leurs racines dans la loi religieuse. Il a ainsi clamé que la Halakha (loi juive) interdisait aux Juifs de louer des appartements aux Arabes en Israël – une affirmation dénoncé par un grand nombre d’autres rabbins sionistes religieux. Il prône également les « thérapies de conversion » à l’encontre des homosexuels.
Alors qu’il a déclaré ne pas se réjouir des incendies touchant les églises à l’étranger, Aviner a estimé que la « question est plus compliquée » en Israël, qualifiant « d’idolâtre » le christianisme.
« Parmi les arguments du Rebbe Satmar [antisioniste] s’opposant au retour sur la terre d’Israël, il y a le commandement d’y brûler les églises et cette idée que ne pas le faire s’apparente à une transgression » – avec cette logique que les Juifs, qui ne désirent pas mettre le feu à des églises, ne peuvent donc envisager d’immigrer en Israël.
Aviner a également ajouté qu’incendier des églises n’était pas une solution à retenir dans la mesure où, ce faisant, les auteurs du sinistre ouvraient inconsciemment la porte à la reconstruction.
Construire une église sur la terre d’Israël « est une transgression plus importante que de la laisser intacte », a-t-il clamé.

Graffiti disant « les Chrétiens sont des singes, »
peint à la bombe sur l’Abbaye de la Dormition à Jérusalem,
en mai 2013 (Crédit : Autorisation Abbaye de la Dormition)


Il y a eu, ces dernières années, une série d’actes de vandalisme qui ont pris pour cible les églises chrétiennes en Israël, commis par des extrémistes et terroristes juifs présumés. Ils ont été largement condamnés par les responsables israéliens et autres mais les tentatives d’identifier et de poursuivre les auteurs – qui appartiendraient à des groupuscules de militants d’extrême droite – se sont avérées vaines jusqu’à présent.
Au mois de février 2015, par exemple, les responsables de l’abbaye de la Dormition, à Jérusalem, avaient retrouvé une partie du séminaire brûlé et des slogans de haine en hébreu peints à la bombe sur les murs.

Parmi ces messages, « mort aux chrétiens », « mort aux Arabes » et « Jésus est un singe ».

L’abbaye de la Dormition est située à proximité du Cénacle, près de la Porte de Sion qui donne accès à la Vieille ville – un complexe vénéré à la fois par les Juifs parce qu’il accueille le site mortuaire du roi David et par les Chrétiens comme le lieu ayant accueilli la Cène. De nombreux actes de vandalisme, en particulier des graffitis, y ont été commis au cours de la dernière décennie. En 2014, quelques heures après une messe célébrée par le pape François au sein de cette abbaye bénédictine – où la vierge Marie aurait rendu son dernier souffle – des incendiaires avaient mis le feu au complexe, un sinistre qui avait entraîné des dégâts mineurs.
Times of Israël / https://fr.timesofisrael.com/writers/times-of-israel-staff/

*****

Contrairement à ce qui est Véhiculé sur les réseaux sociaux, la HAINE n’est Pas dans le Coran et les « Porteurs de HAINE » ne sont pas Musulmans.

*****

Notre Dame : un évènement sous faux drapeau. Le sataniste Macron brûle le cœur de l’humanité. Le Deep State est désespéré.

Le sataniste Macron a-t-il brûlé le cœur de l’humanité pour se sauver et sauver l’état profond ?
Robert David Steele, ancien officier d’infanterie du Corps des Marines et espion de la CIA, ainsi qu’activiste pour Open Source Everything Engineering (OSEE), répond régulièrement aux questions du Téhéran Times.
Interview réalisée par Javad Heirannia
Téhéran Times, 19 avril 2019, reproduit avec permission.
Q. : Dans votre interview précédente sur «l’événement sous un faux drapeau en Nouvelle-Zélande» (“New Zealand False Flag Event,” Tehran Times, 20 mars 2019), vous avez fourni des liens de votre passé de la CIA avec de faux drapeaux et vos publications sur les événements sous de faux drapeaux. Aujourd’hui, nous voudrions vous demander quelle est votre compréhension de haut niveau de l’événement de Notre Dame ?
R. : J’ai publié un long article avec des graphiques et des liens qui est disponible pour vos lecteurs à l’adresse suivante: “Notre Dame Cathedral Burning False Flag, Complicity of Pope, Organized by Macron, Merkel, & May, Each a Satanist, Goal of Saving EU & Central Banks UPDATE 6,” Phi Beta Iota Public Intelligence Blog, 16 avril 2019. Ma source principale est le ministre français des Affaires étrangères de l’ombre, mais j’inclus également des informations provenant de multiples autres sources.
J’ai demandé que la photo ci-dessous soit utilisée, à la place de mon visage, pour indiquer que tout le toit avait été brûlé simultanément, de manière à montrer cette «croix en feu» dans les Cieux. C’était une profanation rituelle satanique du «cœur» du christianisme, une profanation équivalente à ce que les sionistes prévoient d’atteindre à Jérusalem par d’autres moyens.

Commençons par le fait que Notre Dame appartient à l’État et non à l’église ; le fait que le bâtiment a été virtuellement condamné (tout comme les Twin Towers à New York à partir de 1988); et le fait que l’État refuse les demandes de l’Église pour financer les rénovations nécessaires pour assurer la sécurité du site pour les citoyens et les touristes, tout en protégeant les artefacts inestimables. Nous avons appris que Notre Dame n’est assurée par aucune organisation commerciale – l’État de France «s’auto-assure».
Ajoutons maintenant à cela la situation désespérée de Deep State, en particulier de l’Union européenne (UE), des banques centrales et des gouvernements individuels de la France (Macron), de l’Allemagne (Merkel) et du Royaume-Uni (May) – Ces trois derniers individus sont des satanistes et des pédophiles présumés, très impliqués au service de Deep State.
La coïncidence de l’incendie de Notre-Dame à la même date que le naufrage du Titanic – considéré depuis longtemps comme une initiative des jésuites visant à éliminer les chefs des familles les plus riches opposées à la création des Banques Centrales – et la coïncidence du passage par là de Michelle Obama Dame lors d’un dîner-croisière sur la Seine, juste au moment où Notre Dame brûlait- ont été remarqués instantanément en France. On sait que les Rothschild avaient une suite donnant sur le 11 septembre et prenaient leur petit-déjeuner sur le balcon pendant cet événement; il a été rapporté que Barack Obama avait été embauché par les Rothschild pour les représenter pendant le processus de réinitialisation de la monnaie mondiale (Global Currency Reset GCR), raison pour laquelle il est resté à Washington plutôt que de retourner à Chicago. Les Rothschild possèdent les Obama comme ils possèdent Macron.
Nous avons un jésuite en France, qui, citant le personnel de l’Église à Notre-Dame, affirme clairement que l’incendie avait été intentionnellement allumé. Nous assistons au fait qu’une restauration symbolique est en cours et a pour effet vital de retirer tous les précieux artefacts du bâtiment avant l’incendie ; la police et les services d’incendie prétendent sauver le monument culturel le plus épique de France – et pas seulement religieux – en le laissant brûler. Nous avons l’histoire non vérifiée, mais rapportée et crue, de deux personnes retrouvées mortes à l’intérieur, chacune avec deux balles dans la tête. Et nous avons ces deux faits supplémentaires :
01 à la suite de cette atrocité artificielle, Macron a pu éviter toute discussion publique sur l’issue défavorable du récent débat avec les Gilets Jaunes et s’emploie actuellement à réprimer d’autres manifestations des Gilets Jaunes qui exigent notamment la sortie de la France de l’UE ; et
02 L’UE s’attend à perdre des élections européennes au mois de mai. L’UE est finie, les différents États sont prêts à suivre les Britanniques, et le Deep State est à présent désespéré. Cette atrocité planifiée pourrait retarder d’un an l’effondrement de l’UE.
En conclusion, voici ce que ma source française prédit : que l’Allemagne en particulier, avec les Britanniques (et peut-être même contre la volonté de leurs publics), offrira rapidement de payer pour la restauration de Notre-Dame en tant que geste d’unité, et ce « Nous sommes UN avec Notre Dame ” vise à sauver les positions de Macron, Merkel et May, et à sauver l’UE ainsi que les Banques Centrales.
L’incendie de Notre-Dame pour la France est l’équivalent de celui du Reichstag pour l’Allemagne en 1933- un faux drapeau destiné à maintenir unie l’UE criminelle pour une nouvelle année de pillage et de bellicisme.
Q. Est-il possible d’enquêter sur de telles questions? Comment prévoyez-vous qu’une telle enquête pourrait se dérouler?
R. Il y a des signes précoces que «l’enquête» sera totalement contrôlée, on «accusera» l’entreprise de restauration d’être négligente. Ma source française a déjà établi qu’il n’y avait pas d’électricité dans la zone où l’incendie aurait pris naissance. En regardant la façon dont le toit a brûlé si rapidement, je vois un toit en bois du XIIIe siècle qui a été légèrement aspergé de liquide ou de poudre incendiaire. J’attribue les deux morts à une tentative d’arrêter toute discussion sur la mise à feu initiale.
En effet, alors que je répondais à votre question, l’architecte en chef de Notre-Dame a déclaré publiquement que ce n’était pas un accident ; qu’il n’y avait aucune soudure ou autre cause possible ; et ce bois vieux de 800 ans est comme une roche pétrifiée, impossible à brûler sans un accélérant. D’autres ont évoqué la possibilité d’utiliser une arme à énergie dirigée (DEW), en plus des accélérants appliqués au préalable, pour garantir que le toit tout entier soit complètement brûlé sous la forme d’une croix visible de l’espace. C’était un feu rituel satanique sous faux drapeau brûlant un site saint.
Toute enquête sérieuse prendrait en compte chaque minute des quatre-vingt-dix derniers jours de Macron, chaque appel téléphonique, chaque SMS, chaque e-mail et montrerait rapidement le réseau de collaboration, y compris le pape lui-même accusé d’être sataniste, Merkel et May, et probablement de très hauts francs-maçons [1] et des chevaliers de Malte, ainsi que des jésuites, qui ont tous prêté serment de loyauté envers le Deep State et contre les républiques indépendantes et les États souverains tels que l’Iran ou les États-Unis.
Ce ne sera pas une enquête correcte menée par l’État. À l’instar de l’assassinat de John F. Kennedy, du 11 septembre, de Charlie Hedbo et d’autres événements sous fausse bannière dans le monde, l’État tentera de dissimuler cette atrocité et de l’utiliser pour répondre aux besoins des satanistes et du Deep State.
CEPENDANT, je viens d’apprendre qu’il y a des gens extrêmement riches qui ne font pas partie du réseau Deep State et Rothschild qui contrôlent le sataniste et pédophile Macron.

Ils sont tellement en colère à propos de cela qu’ils ont juré de ne faire aucune dépense, aucun effort pour aller au fond de celui-ci.

OTAN GLADIO [2] (le réseau néonazi qui reste derrière et qui s’est transformé en un terrorisme de gauche sous un faux drapeau visant à promouvoir une gouvernance fasciste autoritaire et des pouvoirs policiers) est maintenant sur la liste des collaborateurs présumés.

Je dois dire que, contrairement au 11 septembre où les gens sont des moutons et que les médias et le FBI (Robert Mueller) étaient totalement complices de la dissimulation, celle-ci est différente. Cela pourrait bien être le facteur décisif qui place les populistes – et leurs nouveaux amis très riches et très en colère – au-dessus de l’état profond européen – cela affectera lourdement tous les pays d’Europe, à commencer par la Belgique, l’Italie et Allemagne. Cela pourrait aussi faire tomber le gouvernement britannique.
Q. Vous dites que vous et des sources de la société secrète asiatique croyez que le pape est complice. Dans quel contexte un pape voudrait-il collaborer à la destruction du monument catholique le plus sacré au monde ?
R. Cet événement est lié à la récente libération de Julian Assange de captivité. Bien qu’il y ait eu des déclarations sur le fait qu’Assange ait été sous le contrôle du Mossad et de la CIA par le passé [3], tout porte à croire qu’il a été sauvé par ordre du président Donald Trump, dans le but de se rendre aux États-Unis afin de témoigner devant le Congrès, obtenir une grâce présidentielle et participer à un programme très confortable de protection des témoins. Assange, outre le fait qu’il va exonérer la Russie par rapport au SpyGate, il va ensevelir les Britanniques, les Allemands et le Vatican. Je ne suis pas sûr de ce qu’il a sur Macron.
Je peux dire au mieux mon soutien à la rédaction du livre Pedophilia & Empire: Satan, Sodomy, and the Deep State (Pédophilie et Empire: Satan, la sodomie et l’état profond), de Joaquim Hagopian, et mes efforts dans ce domaine en tant qu’avocat principal de la Commission d’enquête judiciaire sur la traite des êtres humains et des abus sexuels sur des enfants, et à la lumière du récent procès et de l’incarcération du cardinal Pell, numéro deux du Vatican, il est de plus en plus évident que l’ensemble de la base du complexe du Vatican est diversement complice de crimes graves et au moins de dissimulation pour les auteurs d’atrocités contre les enfants. Ces crimes graves comprennent non seulement les abus sexuels forcés, mais également la torture et le meurtre d’enfants lors de rituels sataniques qui ne sont pas propres à l’Église catholique [4]. En effet, des mormons, des juifs et des protestants auraient également maltraité, torturé et assassiné des enfants en toute impunité – et ce, depuis des générations.
Je crois que les rouages de l’histoire vont fini par faire tomber les sionistes et l’Église catholique. Les mormons et d’autres en seront des «dommages collatéraux». J’ai entendu un témoignage à Londres de l’ancien banquier néerlandais Ronald Bernard, et j’ai eu deux impressions: D’abord, que l’Église catholique, les Rothschild et tous les services de renseignement secrets nationaux contrôlés par des francs-maçons et des chevaliers de Malte et d’autres sociétés secrètes plus sataniques, se sentent très exposés à la sensibilisation du public quant à la propagation de leurs crimes. Ils sentent que la fin est proche. Ensuite, et plus concrètement, ici aux États-Unis, je constate une très forte réduction des dons en espèces à l’Église catholique – ils ont des problèmes financiers et le jour viendra où les victimes commenceront à s’en prendre au Trésor papal et à tous les artefacts inestimables enfouis dans les tunnels. sous le Vatican.
Q. Vous dites dans votre message que vous avez prié à Notre-Dame. Que pensez-vous de l’état du monde et de la signification de l’incendie de Notre Dame pour nous tous ?
R. Je crois que le monde est en guerre à trois niveaux : séculaire, écologique et spirituel. Deep State est en train de perdre ces trois guerres parce que le public se réveille. Au niveau séculaire, le public réalise que les guerres, les pénuries, les taux d’intérêt et tout ce qui concerne le modèle économique occidental défaillant sont conçus pour enrichir le 1% les plus riches et pour contrôler et appauvrir les 99% autres. Au niveau écologique, malgré les efforts des sionistes pour contrôler l’information dans les médias traditionnels et sur les plateformes de médias sociaux où la Ligue anti-diffamation (ADL) sert de «police secrète» ou de Gestapo contre la vérité, la 5G est devenue le cri de ralliement que le changement climatique ne pourrait pas être. Le public comprend que la 5G est une technologie dont le but principal est le génocide et l’écocide ainsi que le contrôle. Outre ses effets meurtriers sur les tissus vivants, la 5G permet de rationner l’argent, l’énergie, la nourriture et l’eau au niveau individuel. La 5G sera un problème électoral aux États-Unis en 2020 et Donald Trump perdra s’il ne renverse pas sa position à ce sujet. Enfin, sur le plan spirituel, je crois que les peuples autochtones sont en train de monter, que le lien entre les peuples autochtones et la Terre nourricière et l’énergie positive du cosmos se renforce après des siècles de dilution par les attaques sionistes contre la famille, la communauté et la sécurité du monde (agriculture, sexe, et tout le reste).
Q. Que peuvent faire l’Iran, la Turquie, la Russie, la Malaisie, l’Indonésie ou l’Inde ? Quelle est votre vision de l’avenir du Moyen-Orient et de l’avenir de l’humanité ?
R. Nous avons besoin du Web 3.0, un Web distribué qui ne peut pas être censuré, qui est basé sur une technologie open source librement disponible au public. Un Premier ministre malaisien a appelé à un service de presse musulman il y a plusieurs années, car il avait bien compris que les médias occidentaux étaient contrôlés et pleins de mensonges. Nous avons besoin d’une Agence Open Source (OSA) dans chaque région qui soit responsable de la vérité historique, des analyses globales, de la véritable économie des coûts et de la fin de la vente du futur de nos enfants au nom du capitalisme corrompu, profitant aux 1% maintenant au détriment de toute l’humanité. Nous devons appliquer ma vision d’OSEE (Open Source Everything Engineering) – neuf domaines principaux et vingt-sept sous-domaines – afin de lever les cinq milliards de pauvres – les 99% – – de 10 à 20% du coût du modèle économique occidental corrompu et défaillant.

Je serais heureux de voir les empires persan (principalement musulman) et ottoman (principalement musulman) et byzantin (principalement chrétien) réaliser une renaissance avec mes idées. La paix et la prospérité sont possibles sur la base de la vérité, combinées avec de l’énergie gratuite et de l’eau propre pour tous, chose que je sais comment réaliser.

Plus d’informations :

  1. https://robertdavidsteele.com/
  2. https://phibetaiota.net/

Source : Notre Dame False Flag Event – Satanist Macron Burns Heart of Humanity — Deep State is Desperate : Veteran Today : https://www.veteranstoday.com/2019/04/19/notre-dame-false-flag-event-satanist-macron-burns-heart-of-humanity-deep-state-is-desperate/

*****

Robert David Steele, ancien officier d’infanterie du Corps des Marines et espion de la CIA nous confirme que les Alliés des Chrétiens sont LES MUSULMANS et NULS AUTRES.

 

C’est Trop Tard Jacques.

Opera Instantané_2019-11-02_050911_twitter.com

 

L’ Abattage rituel « Halal » et l’Habillage des Femmes n’existent pas dans le Coran : C’est Une Fable.

Alors que les Pays Européens se plient Tous au Halal soit disant Musulman, le Danemark a décidé, en 2014, de mettre fin à cette Fable qui fait souffrir les Animaux.

L’Abattage rituel des animaux n’est NULLE PART mentionné dans le Coran. Il n’existe que dans le Casher.

C’est un peu comme si, 250 ans après nos Âpotres, quelqu’un était venu expliquer les Evangiles en disant qu’il connaissait quelqu’un qui avait entendu dire que Saint Paul aurait dit un ami de la Famille d’untel que Jésus aurait dit à Saint Jean………….. etc, etc, etc.

C’est une Fable.

Le Coran fait état d’Hygiène alimentaire seulement, il ne demande en Rien un Abattage Rituel comme il est demandé dans la religion juive :

« Sont interdits pour vous les animaux qui meurent d’eux-mêmes, le sang, la viande de porc et les animaux dédiés à d’autres qu’Allah. Celles qui ont été étranglées, frappées avec un objet, tombées d’une hauteur, encornées, attaquées par un animal sauvage (…) ; ce qui a été immolé aux autels des idoles ; tout cela vous est défendu. Interdit aussi est le partage de la viande en consultant des flèches, car ceci est une impiété. » Ainsi parle le Coran (sourate « Le festin » 5 ;3) : celui qui obéit à Allah ne doit manger ni bêtes mortes de maladie ou de vieillesse (en cela, rien d’étonnant), ni porc, ni encore moins de boudin puisqu’il ne faut pas manger de sang. Exit, donc, le canard au sang et autres recettes savoureuses. D’autres versets interdisent également de se nourrir d’animaux domestiques comme l’âne et le mulet.

Le massacre d’Animaux à la Fin du Ramadan est une escroquerie de grande envergure.

Le Point : https://www.lepoint.fr/societe/ce-que-dit-le-coran-4-le-porc-et-le-vin-30-10-2015-1978062_23.php

Boukhârî a pris des passages du Coran  les a modifiés par des « Untel aurait dit à un autre Untel » qui a étendu dire …….!!!

Boukhârî a changé tout le sens du Coran et y en ajoutant ses « lois »-Sunnah-

« D’après son père, d’après son grand-père qui a dit »….. » voyez vous même jusqu’où va la Fable !

Cas d’échangisme dans Sahih Boukhari

 

Le Monde : https://t.co/HDF6PTzrGT

Au nom de la protection des animaux, le Danemark a rendu obligatoire, à compter du 17 février, l’assommage des animaux préalable à leur abattage, afin de limiter la souffrance. Ce décret revient à interdire l’abattage rituel tel qu’il est pratiqué par les juifs et les musulmans. Leurs représentants ont protesté en chœur à la télé danoise : atteinte à la liberté religieuse d’un côté, applaudissements de l’autre, car la viande halal dans des hôpitaux danois avait fait les gros titres à l’été 2013.

Conscient des risques de récupération, le ministre danois de l’agriculture, Dan Jorgensen, précise que « l’abattage halal demeure légal au Danemark, tant que l’animal est d’abord assommé ». Les importations d’animaux abattus sans assommage demeurent, elles, autorisées.

De grosses quantités de viande halal sont produites au Danemark et exportées dans les pays musulmans. Les abattoirs danois s’assurent simplement que les animaux, quoique assommés, sont encore vivants au moment d’être égorgés, ce qui leur permet de bénéficier du label halal. Ce procédé est admis par certains responsables religieux musulmans, à condition que chaque animal soit strictement contrôlé.

Mais le sérieux des contrôles a été remis en question ces dernières années tandis que des scandales récents, notamment du kebab contenant de la viande de porc, mobilisent les consommateurs musulmans. « Le gros problème avec la viande halal est l’absence de standards à ce jour, note Benyones Essabar, président de l’organisation Danish Halal, représentant cinquante-deux organisations musulmanes au Danemark. Du coup, n’importe qui peut mettre une étiquette halal sur de la viande dont on ne connaît pas toujours la provenance. »

Les pays musulmans se soucient du problème depuis peu, mais réclament désormais plus de transparence sur la viande halal. Au sein de l’Organisation de la conférence islamique, l’Institut de normalisation et de métrologie pour les pays islamiques (Smiic), dont l’un des sept comités techniques a pour mission de publier des standards sur la nourriture halal, n’a été créé qu’en 2010. Le siège du Smiic est à Istanbul, en Turquie, pays musulman où cette question est traitée avec le plus de rigueur, en raison notamment de l’importante production de viande halal.

 

Seule la Nourriture Casher est un Fait depuis 2000 ans.

Les 3 Leaders du marché Halal en France sont juifs, il s’agit de :

Halal : Isla Délice ……. Zaphir Herzog
Halal : Wassila ……….. Casino Naouri
Halal : Réghalal ………. LCD Lévy-Lambert

 

*****

« L’Habillage » des Femmes musulmanes n’est nullement mentionné non plus dans le Coran.

Le Coran est un livre imagé : il fait appel à la part Terrestre à la part Céleste : il a une lecture qui fait appel au Visible et une une lecture imagée qui fait appel à l’Invisible. Si on lit le Coran qu’avec un part Terrestre, encrée sur Terre, on déformera la compréhension du livre.

Si je vous dis : « Je vais jeter sur vous un voile » ne signifie aucunement que je vais vous vous habiller, vous vêtir ! Cela signifie que je vous demande de n’être pas bavards, de peser les mots que vous sortez de votre bouche, d’être dans la retenue, cela sous-entend que je vais peut-être vous cacher ce que vous ne devez pas savoir afin que vous ne sachiez juste que le Principal. Cette phrase fait appel à l’Invisible et non au Matériel, au Terrestre.

Voilà les passages dans lesquels il est demandé simplement aux Femmes Musulmanes d’être Pudiques, Humbles, Retranchées et non de se vêtir en tchador et toute la panoplie de mensonges imposés. Rabattre le voile sur la poitrine signifie de pas livrer ses sentiments à n’importe qui, savoir peser le pour et le contre, garder ses émotions et sa pudeur pour les seuls membres de la Famille et non les livrer aux inconnus.

Coran

33. Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l’Islam (Jahiliyah).
Sourate 33 : Les coalisès (Al-Ahzab)

59. Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.
Sourate 33 : Les coalisès (Al-Ahzab)

31. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Dieu, ò croyants, afin que vous récoltiez le succès.
Sourate 24 : La lumière (An-Nur)

 

Toute la Fable « Habillage »,  se trouve dans Boukhârî :

Voyez vous-même comment sont détournés le sens des mots : « Rabattre le voile » qui signifie Pudeur, effacement  dans le Coran devient « elles découpèrent un drap pour se couvrir » dans Boukhârî.

Dans Boukhârî, tout le Monde RACONTE une Histoire !!!!

Boukhâri rapporte : « Qu’Allah fasse miséricorde aux premières femmes émigrées ; dès que le verset « qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines » fut révélé, elles découpèrent le drap qu’elles portaient (au dessus de leurs vêtements) et l’utilisèrent pour se couvrir la tête (ainsi que leur cou et leur poitrine). »

le Hijâb est une invention d’Aboû Dâoûd, tout comme Aïcha d’ailleurs :

Aïcha raconte qu’une fois, , Asma entra chez le Prophète Mouhammad avec des vêtements transparents. Le Prophète Mouhammad se détourna d’elle et dit:

« Ô Asma, quand la fille devient pubère, il ne convient pas de voir d’elle une autre partie que celles-ci (et il lui indiqua le visage et les mains). »

Hadith de Boukhârî qu’il raconte être du  prophète Mahommed qui n’a Jamais foulé cette Terre :

« Il y aura dans ma communauté des femmes habillées, mais nues, sur leur tête il y a comme des bosses de chameaux, maudissez-les car elles sont maudites » et il ajoute : « Elles n’ ’entreront pas au Paradis et ne sentiront pas son odeur, bien qu’on puisse sentir son odeur de telle et telle distance. »

Le Seul Habillage Féminin qui existe est LA FRUMKA Juive venue bien avant l’habillage imposé aux femmes musulmanes.

 

Mediapart Avril 2017 : https://blogs.mediapart.fr/rachid-barbouch/blog/060417/la-frumka-ancetre-de-la-burqa

 

La frumka ancêtre de la burqa ?

 

Les talibans sont-ils d’origine juive ? C’est à cette question que le gouvernement israélien tente de répondre depuis longtemps en orientant et finançant des recherches en ce sens.Par leurs tenues vestimentaires, leurs rites, leurs traditions et leur gastronomie populaire, les Pachtouns d’où sont en grande partie issus les talibans ont souvent été identifiés à l’une des 12 tribus perdues d’Israël.

Non non vous n’êtes pas en Afghanistan, mais bien en Israël.

frumka

La « frumka » est une sorte de burqa adoptée par certaines femmes juives appartenant à des groupes ultra-orthodoxes appelés « Haredim ».

On trouve ces femmes portant la frumka regroupées surtout dans certains quartiers radicaux tel que Mi’a Cha3rim. Les femmes juives y circulant en niqab intégral sont légion. Les laïcs israéliens les appellent  » les femmes talibans ».

Ces femmes sont tenues de porter un voile couvrant presque totalement leur corps. Parfois elles sonts drapées d’un large manteau cachant entièrement leur silouhette.

Pas question de se mélanger aux hommes. Pas question de regarder à la télé. Pas question d’utiliser un téléphone. Le maquillage leur est interdit. Et même en famille, elles évitent autant que faire se peut toute promiscuité avec les « mâles ».

On se croirait vraiment chez les talibans d’Afghanistan…

femmes-israel2

Ces similitudes frappantes dans les traditions et les modes de vie ont suscité la curiosité des autorités israéliennes qui entendent aller plus loin dans leur désir d’identifier l’ensemble des douze tribus d’Israël.

Les investigations israéliennes veulent se baser sur des données scientifiques. . Besoin de preuves irréfutables. Et en cela la génétique peut apporter des réponses plus que convaincantes.

*****

Voilà comment les Musulmans sont Trompés.

Je parlais justement hier du Maroc………………………….

Et voilà ce qui vient de « Tomber » du Maroc venant de l’Enseignement de Boukhârî au lieu de l’Enseignement du Coran qui est, je le répète LA CONFIRMATION de la Thora et du Nouveau Testament de Notre Seigneur.

Oui, l’enseignement de Boukhârî en appelle à la pédophilie puisque il encourage les musulmans à faire « comme le prophète ».

Prophète qui n’a jamais foulé cette terre. Prophète humain inventé de toute pièce par une secte malfaisante.

Le mahommed du Coran est le Messager de Dieu qui vient confirmer la Thora et le Nouveau Testament.

Voilà où en est réduit le monde musulman auquel l’on ment à coups de « religion du sexe d’un prophète pédophile » qui n’a jamais mis un pied sur cette Terre.

Il faudra bien crever cet Abcés purulent et le plus tôt sera le mieux.

Pourquoi le mot « Délinquance » est-il de plus en plus associé aux Musulmans ?

Norvège : expulsion des musulmans délinquants « 31% de baisse des crimes violents en un an » !

Autre politique menée par ce VRAI premier ministre  à poigne, traitée de raciste par les libéraux et d’islamophobe par Al Jazeera, qui prend à cœur la sécurité de son peuple : depuis un peu plus d’un an Erna Solberg a lancé un programme visant et déportant les musulmans qui fréquentent les mosquées radicales et menacent les mécréants de violence, les renvoyant d’où ils viennent avec leurs familles.

Résultat époustouflant

Une baisse des crimes violents en Norvège de 31 % en une année depuis le début des rapatriements !

«Le plus grand gang de voyous, de meurtriers et de violeurs au monde se fait passer pour une religion de paix», a déclaré Adrian Stavig, un résident d’Oslo.

À partir de janvier dernier, la nouvelle Premier ministre norvégienne, Erna Solberg, a lancé un programme qui cible et déporte les musulmans liés à des groupes radicaux.

Depuis, quelque chose qui n’a rien d’étonnant s’est produit : les crimes violents dans le pays ont diminué de plus de 31%, depuis le début des déportations de musulmans!

Les libéraux du monde entier crient au « racisme ! ». Al Jazeera blâme Solberg pour sa soi-disant «islamophobie», mais elle a poursuivi en expulsant tous les musulmans appartenant à des mosquées radicales ou menaçant la violence contre les « non-croyants. »

D’après les nouvelles locales d’Oslo :

Un nombre record de personnes ont été expulsées par les autorités norvégiennes en octobre, ont indiqué des sources gouvernementales.

Le Service de l’immigration de la police nationale norvégienne (Politiets Utlendingsenhet – PU) a déporté 824 personnes en octobre, ce qui constitue un nouveau record.

Lire aussi:  « L’UE devrait cesser l’organisation de la migration »

Le précédent record avait été établi en septembre, le mois précédent, alors que 763 personnes avaient été rapatriées, a rapporté Dagsavisen.

PU estime qu’il est également devenu plus facile pour les autorités norvégiennes de renvoyer des personnes en Afghanistan et au Nigéria.

Kristin Kvigne, responsable du PU, a déclaré à Dagsavisen : « Ce mois-ci nous aide à atteindre notre objectif pour cette année. »

Le gouvernement a décidé que 7 100 personnes seraient expulsées en 2018. À la fin du mois d’octobre, le PU avait déjà renvoyé 5 876 personnes non grata du sol norvégien.

Tout le monde en Norvège n’est pas satisfait de l’augmentation des déportations des musulmans. Un enseignant universitaire a critiqué cette nouvelle politique répressive :

«Les femmes norvégiennes doivent assumer la responsabilité du fait que les hommes musulmans trouvent leur tenue vestimentaire provocante. Et puisque ces hommes croient que les femmes sont responsables de ces viols, elles doivent s’adapter à la société multiculturelle qui les entoure. » – Unni Wikan, professeure d’anthropologie sociale à l’université d’Oslo.

Kristin Kvigne : Donc, Docteur Wikan, en utilisant votre logique, ce serait donc la faute des victimes si elle ont été violées ? Pas dans cet univers. Vous faites peut-être preuve d’une bonne intelligence dans vos livres, mais vous n’avez sûrement aucun bon sens…

Traduction Fabrice Drapel pour alter INFO

Source Conservative Papers vu sur Resistance republicaine

*****

Etude du Coran et Boukhârî.

Au début du « Règne de Sarkozy », ce dernier a insisté pour avoir, je le cite « Un Islam de la république », un « Islam de France ».

Mais bien avant Sarkozy, un homme puissant était déjà installé au Maroc et tout le problème est là.

Islam, les manoeuvres de l’ami de Sarkozy, maitre Chems-Eddine Hafiz

https://www.liberation.fr/planete/2009/11/13/un-islam-compatible-avec-la-republique_593274

Ayant des amis et connaissances musulmanes j’ai pu comprendre que les Imans de France étaient TOUS formés au Maroc.

Au Maroc………………………….comme c’est étrange..Pourquoi au Maroc ???..!

 

C’est au même Maroc qu’a été signé le PACTE DE MARRAKECH :

https://fr.blastingnews.com/politique/2018/12/pacte-de-marrakech-le-texte-adopte-malgre-de-nombreuses-tensions-002793757.html

et également au même Maroc où Bergoglio est venu signé avec le roi Mohammed VI « une déclaration commune » :

à « préserver » Jérusalem comme « patrimoine commun des trois religions monothéistes ». Les deux hommes soulignent l’« unicité et la sacralité », de la Ville sainte, dans un contexte tendu.

http://www.rfi.fr/afrique/20190330-maroc-pape-mohammed-vi-signent-une-declaration-commune-jerusalem

Comment se fait-il que dans un Etat dans lequel le roi se dit être le descendant de Mahommed du Coran ne désigne t’il pas en premier lieu  et OFFICIELLEMENT LA MECQUE en tant que VILLE SAINTE DE L’ISLAM , la Mecque étant en ARABIE SAOUDITE ?

 

 

 

Eh bien Non, c’est Jérusalem, aussi surprenant que cela puisse paraitre !

A QUI profite le pélerinage à la Mecque ?

Site : Le Libre Penseur : https://www.lelibrepenseur.org/requiem-pour-le-hajj-devenu-commerce-juteux/

« Le hajj, ou pèlerinage annuel à la Mecque, est devenu un business, un très bon créneau qui rapporte beaucoup d’argent à des parasites opportunistes qui ne s’en privent pas.

 

Mohammed VI est-il le Vrai dirigeant du Maroc ?

 

Voilà le drapeau du Maroc !

drapeau-maroc.jpg

 

Regardez bien le Drapeau du Maroc :

Drapeau du Maroc.jpg

Ne vous rappelle t’il pas ce drapeau là ?

drapeau-de-lisrael.jpg

En creusant au Fond, l’on s’aperçoit que le Personnage incontournable du Maroc est Monsieur AZOULAY. Monsieur André Azoulay qui serait le « Conseiller du Roi du Maroc » ! Un Roi Musulman avec un conseiller qui a pour religion Le Judaïsme ?????, qui a travaillé pour L’ONU ?????……………………………………………………………….

André Azoulay.png

Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Azoulay

 

De plus, la fille d’André Azoulay, Audrey Azoulay a été la « Conseillère Culturelle » de François Hollande entre 2014 et 2016, puis ministre de la Culture et de la Communication entre 2016 et 2017.

Audrey Azoulay.png

 

Désormais, Audrey Azoulay est DIRECTRICE GENERALE DE L’UNESCO …………

https://fr.unesco.org/director-general/

Et a pour Nationalité : La Nationalité Française !

Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Audrey_Azoulay

Audrey Azoulay, née à Paris1,2 dans une famille juive marocaine originaire d’Essaouira3,4, est la fille du journaliste et homme politique André Azoulay, conseiller du roi du Maroc Hassan II à partir de 19915, puis de Mohammed VI6, et de la femme de lettres Katia Brami7. Sa tante, Éliane Azoulay, est journaliste à Télérama1. Elle indique avoir « grandi dans un milieu très à gauche », « politisé sur le conflit israélo-palestinien », dans le quartier de Beaugrenelle à Paris avec ses deux sœurs aînées2 : Judith, qui a travaillé au sein de l’Association française d’action artistique (AFAA)8, et Sabrina9 qui est productrice10. Elle n’a pas la nationalité marocaine, contrairement à ses parents1,11. Elle a un fils et une fille2 avec son époux François-Xavier Labarraque, haut fonctionnaire, enseignant et consultant5.

 

En « Grattant un peu » l’on s’aperçoit que Tous les Imans de France sont bel et bien formés AU MAROC !

 

 

1 – https://www.dna.fr/religions/2018/01/06/des-imams-francais-formes-au-maroc

2 – https://www.medias24.com/MAROC/Quoi-de-neuf/188538-Une-premiere-promotion-d-imams-francais-formes-au-Maroc-sortira-en-decembre.html

3 – Les Imans d’Afrique sont également formés au Maroc : https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/maroc/au-maroc-un-institut-forme-des-imams-dafrique-et-de-france-pour-promouvoir-un-islam-modere_3263197.html

4 – https://www.slateafrique.com/944844/au-maroc-un-institut-forme-les-imams-

5 – https://www.parti-de-la-france.fr/Des-imams-a-la-francaise-mais-formes-au-Maroc-_a1102.html

 

Et que dit-on au Maroc à ces Imans qui prêcheront ensuite en France, en Europe et dans le Monde ?

DE REFUSER TOUTE INTEGRATION DANS LES PAYS EUROPEENS.

 

Europe Israël : https://www.europe-israel.org/2017/12/allemagne-autriche-les-imams-prechent-contre-lintegration-a-lexterieur-de-la-mosquee-il-nest-question-que-dintegration-mais-a-linterieur-cest-le-contraire-qui-est-preche/

 

Et l’on s’aperçoit que ces Imans font délaisser Le Coran a leurs ouailles au profit des Hadiths de Boukhârî QUI SONT DES FABLES ECRITES PAR ???

Œuvres de Bukhari

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Al-Jâmi’us-Sahih, contenant près de 7275 hadiths considérés comme authentiques selon sa méthodologie
  • Al-adab al-mufrad, traité sur le bon comportement en islam
  • Al-târikh ul-kabîr, traité sur la bibliographie des rapporteurs de hadiths
  • Al-târikh us-saghîr, synthèse de Al-târikh ul-kabîr
  • Al-du’afâ’ us-saghîr, collection de hadiths faiblement authentiques (selon sa méthodologie)
  • Tawarih wa-l ansâb, traité sur certains rapporteurs de hadiths
  • At-tafsir’ul kebir, exégèse du Coran, disparu
  • Raf’il yadayni fis-salâh, concernant la position des mains pendant la prière
  • Kitab al-qiraati khalf al-imam, concernant la récitation derrière l’imam
  • Al Aqîda, le dogme musulman
  • Khalq al-af’alil-‘ibad wa’l raddu ala’jahmiya, réfutation aux Jahmites
  • Akhbârus sifat, traité sur les Qualités Divines
  • Al-târikh fi ma’rifati Ruwad’il hadith, au sujet des rapporteurs de hadiths

Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouhammad_al-Boukh%C3%A2r%C3%AE

 

        Oui, Tout le Coran a disparu avec Boukhârî.

Les hadits de Boukhârî ont été écrits environ 250 ans après la mort du Prophète.

C’est comme si quelqu’un venait, dans la Religion Catholique, interpréter à sa façon Notre Evangile, en y retanchant des passages et en y ajoutant des DOGMES HAINEUX HUMAINS QUE DIEU CONDAMNE !!!

Car Oui, les Hadiths de Boukhârî sont un Dogme, une Fable, un Conte de Mauvaise Augure ! Tout ce qui est Ordonné dans la Sunnah (la Loi) de Boukhârî n’existe pas dans le Coran.

Et les Imans formés au Maroc ont donc  l’Obligation de prêcher Boukhârî  et non Le Coran dans lequel l’on s’aperçoit, si on sait lire, QUE MAHOMMED N’A JAMAIS FOULE CETTE TERRE.

Le Visible et l’Invisible sont mêlés dans la Coran.

Le Coran est le livre qui est venu après l’Evangile, en langue Arabe,  pour le monde Arabe pour UNIFIER TOUS LES CROYANTS : « NE VOUS DIVISEZ PAS ». Il est demandé aux Musulmans de s’unir à la Thora et à l’Evangile pour que Tous les Croyants de cette Terre se rallient à Notre Seigneur Jésus-Christ annocé dans l’Ancien Testament.

Musulman signifiant : « Soumis à Dieu et à Dieu Seul ».

Il ont fait se soumettre les Musulmans à un Boukhârî, un Humain.

– Donc, lorque l’on lit le Coran, on s’aperçoit qu’il n’y a pas de Foulard ni autre habillage rustique à devoir porter (C’est dans Boukhârî)

– le Halal n’existe pas (c’est dans Boukhârî). A qui profite le Halal ?

– l’on s’aperçoit qu’un Chapitre Entier d’ Honneur et d’Amour est dédié à Notre Sainte Mère Marie,

– l’on s’aperçoit que Notre Seigneur Jésus-Christ, contrairement au Talmud, est cité en tant que VERBE DE DIEU, SOUFFLE DE DIEU étant aux Cotés de Dieu et Honoré Tous les Jours « Que la paix et la Grâce soit sur lui » doivent dire les Musulmans

– l’on s’aperçoit que les Kouffars, les Mécréants et les associateurs  :

  • sont les musulmans eux-mêmes qui ne suivent pas la Parole de Dieu (et non le monde Chrétien comme l’on veut nous le faire croire)
  • et les juifs : « Maudits par la Bouche de Dieu, David et Jésus Fils de Marie »

– l’on s’aperçoit que les sourates parlant des mécréants en ces termes « Tuez-les » doivent être prises au second degré car il s’agit de l’Invisible : « Tuez leur croyance érronée » et qu’elle ne visent en fait que les musulmans eux-mêmesqui suivent une autre parole que celle de Dieu et absolument pas le monde Chrétien

– l’on s’aperçoit que nulle part dans le Coran il est écrit « Tuez les juifs »   par contre cela est écrit dans les hadiths de Boukhârî. Dans le Coran les juifs sont Maudits pour attester ce qu’il a été fait à Notre Seigneur Jésus-Christ dans le Nouveau Testament) et aucune Sourate ne parle de « Tuer les juifs ». Cà n’existe pas.

– l’on s’aperçoit que les Musulmans doivent suivre la Loi d’Abraham, le Messager de Dieu, et la Parole de Dieu, celle de Notre Seigneur Jésus-Christ : « Avant qu’Abraham fut, JE SUIS »

– l’on s’aperçoit qu’il est demandé aux musulmans, pour les éventuels dangers qu’ils devront affronter, d’avoir toujours avec eux « Le Bâton de Moïse pour traverser les Flots » et de le jeter à Terre (Pharaons/ Moïse) si un danger est imminent pour qu’il devienne un serpent

– l’on s’aperçoit, si l’on sait lire et que l’on veuille ne pas se mentir, que le Coran confirme la Thora et le Nouveau Testament.

Comment ces Imans peuvent-ils se dire « Musulmans » et Obéir aux écoles d’André Azoulay qui éduquent à la Haine, aux Fraudes, aux Mensonges et à la Sauvagerie en vantant que le prophète était un pédophile alors qu’il n’a JAMAIS FOULE CETTE TERRE ?

Les conséquences des prêches de ces Imans formés au Maroc se répandent et Dans le Monde Occidental et en Afrique.

Ce n’est pas aux Musulmans qu’il faut en vouloir, c’est à tous les Imans qui suivent honteusement la Synagogue de Satan en prêchant faussement du Boukhâri au lieu du Coran.

Bien évidemment ils sont payés pour former des futurs « musulmans délinquants » !

Comment ne pas devenir délinquant lorsque l’on vous vante dans des prêches les « bienfaits » de la pédophilie collée à l’image d’un prophète ?

Comment ne pas devenir délinquant lorqu’on vous vante dans des prêches les « bienfaits » de prendre une épouse de 4 ans et de faire un mariage avec elle lorsqu’elle aura 9 ans pour faire »comme le prophète » ?

Comment ne pas devenir délinquant lorsque l’on vous vante « les bienfaits » d’avoir plusieurs femmes et de les obliger à obéir avec la Force et la Cruauté si nécessaire ?

Comment ne pas devenir délinquant lorsque l’on vous dit dans des prêches que la femme doit être voilée de la tête au pied et de la « lapider » si elle n’obtempère pas ?

Comment ne pas devenir délinquant lorsque vous dit dans des prêches » « Il faut tuer les Kouffars, les Mécréants et les Associateurs » ?

Comment ne pas devenir délinquant lorsque l’on vous dit dans des prêches que sans Bouhkârî il n’y a pas de Coran qui n’est pas « la Parole de Dieu » ?

Comment ne pas devenir délinquant lorsque l’on vous dit dans des prêches « Qu’il ne faut pas qu’il reste un seul juif sur Terre » ?

 

N’est-ce-pas cette « Délinquance » qui sévit  aujourd’hui ?

 

 Les Imans de la république dite Française et du Monde, Tous Formés chez Azoulay au Maroc sont Responsables des malheurs qui endeuillent de plus en plus de Familles dans le Monde.

Nous savons Tous d’Où vient « Daesh », c’est l’Etat Islamique nous dit-on !!! Bien Sur !

Il suffirait juste qu’il soit Prêché le Coran Seul aux Musulmans dans lequel parle LE VERBE DE DIEU, Jésus-Christ, pour que ce Monde Musulman, ne fabrique plus de Délinquants.

« Il n’y a de Dieu que Dieu » dit le Coran.

Cette simple affirmation : « Il n’y a de Dieu que Dieu » supprime toute la Fable Haineuse et Meurtrière de Boukhârî.

Puisse cette étude du Coran toucher le coeur des Musulmans qui n’ont pas encore étaient atteints par le Poison Boukhârî qui est diffusé dans les mosquées « de la république » en France et dans le monde.

Le Seul livre Saint pour les Musulmans est LE CORAN -dans lequel Le Verbe de Dieu, Jésus-Christ Fils de Marie leur parle- et Non la sunnah de Boukhârî du Maroc qui est une prolifération de Haine digne du Talmud.

 

Chers Amis Musulmans n’oubliaient jamais d’où vient Boukhârî.

Drapeau du Maroc

 

A quoi sert le Roi Mohammed VI, Musulman, pourquoi laisse- t’il se propager un pareil Poison ?

Qui est-il réellement et qui sert t’il en sachant qu’il ne peut être le descendant d’un prophète qui n’a JAMAIS Foulé cette Terre ?

Pourquoi un homme de confession juive est-il le bras droit du Roi du Maroc, pays dans lequel l’on Forme Tous les Imans ?

André AZOULAY1.jpg

 

Mohammed VI

 

Chers Amis Musulmans, Revenez à Dieu et à Dieu Seul. Désertez les mosquées des Imans de la république dite « Française » qui propagent les « recettes » pour « Daesh », « Isis », « Etat Islamique » et j’en passe.

Musulmans du Monde, Sauvez vos enfants d’une Barbarie certaine et Sauvez-vous en Revenant à Dieu et à Dieu Seul.

Un site « Antifa » se hisse contre Yvan Benedetti.

Yvan Benedetti2

 

L’irrécupérable vermine fasciste Benedetti n’a donc pu s’empêcher de provoquer à plaisir la commission d’enquête parlementaire contre les groupuscules d’extrême-droite (dont je suis attentivement les travaux ici) par sa négation de crimes contre l’humanité. Mais ce n’est pas le seul registre dans lequel il a étalé avec complaisance pour le pire de l’humanité ses immondices idéologiques. Il est difficile d’isoler tel ou tel propos répugnant, comme l’ont fait plusieurs articles de la presse main-stream tel que celui visible ci-dessus,  tant ils le sont tous…

Benedetti, en petit orateur baveux, si convaincu (la marque des imbéciles : leurs certitudes, aucune place pour le doute) par son aveuglement idéologique haineux, est peu avare d’ignominies. Ainsi, prétendre dans son incroyable louange de Faurisson, sans le moindre recul d’aucune sorte, qu’il s’agit de travaux sérieux…   On sait quoi en penser ici. Il n’y a pas débat.

L’ensemble de l’audition a été rendue publique sur le site de l’Assemblée nationale, ici. Vous pourrez donc constater par vous mêmes ce que je dénonce ici. J’ai cependant isolé plusieurs blocs d’extraits, qui démontrent factuellement que cette ordure cumule les registres de l’immondice : négation de crimes contre l’humanité, antisémitisme radical, racialisme, nationalisme et suprémacisme blanc (auquel il prétend ne pas adhérer tout en s’en prévalant jusque dans le crops des femmes enceintes.. Bref), toutes caractéristiques propre à son racisme viscéral.  Mais il est aussi contre les droits des femmes, ce qu’on pourrait qualifier d’anti-féminisme primaire et, comme tous ces virilistes à deux balles, homophobe….

« Benedetti : car si ce génocide – je parle bien des chambres à gaz homicides – n’a pas eu lieu, c’est selon moi une grande nouvelle de savoir que l’homme n’est pas capable d’une chose aussi abominable ; telle est ma position. J’ai lu et beaucoup étudié le travail de Robert Faurisson et de cette école révisionniste, et je pense qu’il s’agit de travaux sérieux.

« En tant que nationalistes, nous sommes tout à la fois défenseurs de la chrétienté, de la souveraineté nationale et d’une ethnie historique en Europe, qui est la race blanche, même si ce sont peut-être des gros mots pour vous ou pour d’autres.

« Le terme d’antisémitisme est complètement biaisé. Il s’agit d’un anathème que l’on vous tatoue au fer rouge pour vous discréditer, vous couper la parole et vous liquider. À l’époque, c’était en fusillant, maintenant, c’est médiatiquement et socialement.

Pour ma part, je parle plutôt d’idéologie, de judaïsme politique. C’est une idéologie qu’il faut éradiquer, parce qu’elle est le moteur du mondialisme. Les représentants du « judapo » en France sont la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA), le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), qui convoque tout le monde pour son repas ; enfin, quasiment tout le monde, certains ne sont pas les bienvenus, vous en savez quelque chose, madame le député. Mais ce sont eux qui imposent aujourd’hui la tyrannie du judaïsme politique en France.

D’ailleurs, les donneurs d’ordre de la dissolution de l’Œuvre française sont à chercher outre-Atlantique. C’est le président du Congrès juif mondial (CJM), M. Ronald Lauder, qui, le 6 février 2013, a reçu la Légion d’honneur à l’Élysée, et a demandé au Président de l’époque, M. Hollande, de mettre hors d’état de nuire ceux qu’il appelle les antisémites – la révolution de la quenelle prenait à l’époque une ampleur qui effrayait beaucoup de monde. C’est donc suite à cette visite, à cet ordre du patron du Congrès juif mondial et à l’affaire Méric, à laquelle nous sommes totalement étrangers, que la dissolution de l’Œuvre française a été prononcée. Cette dissolution a été revendiquée par Valls dans son discours d’université d’été, en septembre, à La Rochelle.

«  benedetti : Ceux qui ont courbé la tête et qui sont passés sous les fourches caudines du judaïsme politique. Tous ces grands meneurs fréquentent le mémorial de Yad Vashem et entretiennent la religion holocaustique, que nous combattons, puisqu’elle veut se substituer au catholicisme et à la chrétienté.

 » Mme Élise Fajgeles. Vous dites que l’antisémitisme est caricatural. Quand des personnes sont tuées en France parce qu’elles sont juives, est-ce pour vous caricatural, de l’antisémitisme avéré et condamnez-vous ces meurtres ?

M. Yvan Benedetti. Il y a une loupe grossissante sur tout ce qui peut arriver à la communauté juive en France et engager cette communauté. C’est dommageable, car cette loupe grossissante entretient et nourrit un sentiment contre cette communauté. Tous ceux qui prétendent lutter contre ce qu’ils appellent l’antisémitisme ne font que participer à la montée des griefs qui existent et qui sont de plus en plus nombreux contre cette communauté.

Vous me parlez des nombreuses études et documentaires, mais cela ne veut pas dire grand-chose. Un film avec un bon scénario et de bons acteurs, vous lui faites dire ce que vous voulez. Ce qui est évident, c’est qu’il y a eu beaucoup de morts. L’engagement du judaïsme politique, de certains représentants autoproclamés de la communauté juive, qui a engagé la communauté dans la guerre avec les nationalismes de guerre contre les nationalismes en Europe a fait qu’il y a eu un affrontement et que, dans la volonté de neutraliser ce judaïsme politique, il y a eu de nombreux morts. Ça, c’est évident. Mais la Seconde Guerre mondiale a fait de nombreux morts, et je ne vois pas pourquoi un mort français, un mort allemand, les femmes violées en Allemagne, ou le bombardement de Dresde ne seraient pas abordés avec le même humanisme avec lequel certains juifs ont été traités.

Mme Élise Fajgeles. Vous reconnaissez le chiffre de 6 millions de juifs morts ?

M. Yvan Benedetti. Non, bien sûr que non ! C’est complètement pipeau ! Je ne veux pas aborder la question du révisionnisme, mais en 1943, dans les Cahiers de la Ligue internationale contre l’antisémitisme (LICA), publiés à Alger, les 6 millions de morts sont déjà annoncés. Je vous transmettrai les Cahiers de la LICA, si vous le souhaitez. C’est bidon ! C’est complètement bidon ces 6 millions de morts. Il y a eu des morts, bien évidemment, mais pas six millions. Regardez les chiffres qui ont été annoncés pour le camp d’Auschwitz : on est parti de 4 millions de morts, et aujourd’hui le chiffre officiel est de 200 000. Tous les chiffres officiels diminuent dans chacun des camps, sauf le chiffre de six millions. Il faut laisser aux historiens la possibilité de travailler sur ce sujet. Il n’appartient pas aux politiques de le faire ; c’est grave, quand les politiques se chargent de l’histoire. Très grave. On en arrive à des dérives aujourd’hui.

Mme la présidente Muriel Ressiguier. Le PNF a publié les propos suivants : « la femme doit être soutenue dans son rôle de mère » ; « les lois réprimant l’apologie de l’avortement et la promotion de l’homosexualité doivent être intégralement rétablies ». Et parlant des femmes nationalistes, je cite : « le premier de leur rôle se joue avant tout à l’intérieur de leur ventre, dans l’attente d’une progéniture blanche ». Vous associez-vous à ces propos ? Comment voyez-vous le rôle de la femme ?

M. Yvan Benedetti. Oui, je m’associe à ces propos. C’est le respect d’un ordre naturel. Il faut donner la possibilité aux femmes de s’accomplir dans la maternité, à travers un salaire maternel, défendre une politique familiale forte d’accès à la propriété, entre autres. La politique qui a été menée ces dernières années est une politique de mort, une politique contre la famille. L’avortement est un crime, selon nous, du point de vue de la morale, puisqu’il s’agit de l’assassinat d’un être en devenir, mais c’est aussi un crime politique, puisqu’il fait partie du génocide ethnique que nous vivons aujourd’hui.

 » Mme la présidente Muriel Ressiguier. Que pensez-vous de l’homosexualité ?

M. Yvan Benedetti. L’homosexualité est une affaire personnelle, particulière. À partir du moment où elle déborde des chambres à coucher et veut imposer un ordre social, une référence politique, nous luttons contre. Tout comme celui qui aime se balader nu chez lui ; libre à lui de le faire mais sortir de la maison dans cette tenue est matière à troubler l’ordre public.

De même, toutes ces lois relatives au mariage homosexuel, et de propagande entretenue par une coterie politique de plus en plus puissante, la coterie LGBT – je ne sais plus ce qu’il faut rajouter –, sont une erreur politique et sociale grave que nous allons payer très cher.

(source)

On ne peut pas ne pas penser que l’attitude du nazi Benedetti face à la commission d’enquête sur les groupuscules d’extrême-droite n’a pas de lien avec l’insupportable déni de justice dont a bénéficié son collègue en inhumanité Soral… qui lui aussi peut se permettre toutes les outrances racistes. Comment voulez-vous qu’il craigne quoi que ce soit d’irrémédiable, si fort qu’il peut être du total sentiment d’impunité que ses déclarations les plus sordides, les plus ordurières, les plus insupportables pour tout humain digne de ce nom,  n’entraîneront au pire pour lui qu’une peine qui ne sera jamais appliquée ?

On remarquera également qu’il se revendique expressément des gilets jaunes, dont il dit avoir été présent aux deux tiers des manifestations. Il s’en est pourtant fait virer à coups de pompes dans le cul… à la suite de quoi il se dit victime de violences intolérables… Ils osent tout. Leur marque.

Pour terminer, on notera que la commission parlementaire a décidé à l’unanimité de saisir le procureur pour  ses propos constitutifs notamment de négation de crimes contre l’humanité :

Adrien Morena1.pngAdrien Morenas2.png

https://gauchedecombat.net/

 

Conclusion

Tout ce qui représente la Société Française d’avant 1789 est d’emblée rejetée par toute cette caste Rouge Ecarlate qui n’ont qu’un mot d’Ordre : COMBATTRE LES FRANCAIS POUR CE QU’ILS SONT, c’est à dire :

 

« C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns.
Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France . Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne.

Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées.. CHARLES DE GAULLE

 

…………..Et DEFENDRE CEUX QUI SONT CONDAMNES POUR MENSONGES ET AUTRES PECHES DANS LA BIBLE ET MEME DANS LE CORAN :

« Avant qu’Abraham fut, JE SUIS ». Jésus-Christ.

« ABRAHAM N’ÉTAIT PAS JUIF »

« Abraham n’était pas Juif », a insisté le membre arabe de la Knesset, Ibrahim Sarsur, chef du parti de la Liste Arabe Unie, dans un communiqué publié dans les médias israéliens la semaine dernière.

Sarsur répondait à une récente affirmation des membres juifs de la Knesset, Naftali Bennett et Uri Ariel, deux membres du Parti du Foyer Juif, que la revendication d’Israël envers Jérusalem et la Judée-Samarie (la Cisjordanie) est soutenue par la Bible.  « Cette affirmation amène contre Israël un demi-milliard de musulmans et l’ensemble du monde chrétien », a déclaré Sarsur.

Dans les médias israéliens, le différend historique et religieux sur la possession et le contrôle de ces zones est souvent discuté.  Les Juifs et les Musulmans se disputent la même terre promise et les deux basent leurs prétentions sur leurs livres saints respectifs, la Bible et le Coran.  Cet aspect du conflit est bien compris en Israël, mais, il est souvent passé sous silence par l’Occident Chrétien qui cherche à imposer un compromis politique sur ce qui est essentiellement une bataille religieuse.

Et, selon l’interprétation islamique de l’histoire, les Juifs n’ont aucun héritage dans ce pays, qui a été plutôt promis aux Musulmans.  « Selon le Coran, Abraham n’était pas Juif, mais Musulman », a fait valoir Sarsur.  « Abraham croyait en Allah, tout comme l’ont fait son fils, Isaac, et son petit-fils, Jacob. »

Au-delà du Coran, Sarsur fonde également son argumentation sur le fait qu’Abraham a vécu 1,300 ans avant l’existence historique d’un groupe connu sous le nom du « peuple juif ».  Comme Sarsur le voit, ceci signifie que « la terre appartient aux Palestiniens ».  Rappelez-vous que cela vient d’un citoyen israélien ayant un salaire en tant que fonctionnaire de l’état d’Israël.

Sarsur a poursuivi en expliquant comment le Coran établit une distinction claire entre les enfants d’Israël sous la conduite de Moïse et les Juifs plus tard dans l’histoire : « Moïse a apporté la Charia (loi islamique) au peuple d’Israël.  Mais, après que cette nation ait rejeté la Charia et l’Islam, c’est alors seulement que le Coran se réfère à un peuple connu comme les Juifs. »  En tant que tel, le Coran voit les « Juif » comme un terme négatif, un peuple qui a péché contre Allah.

Comme beaucoup d’apologistes pour la cause palestinienne, Sarsur commodément ignore le fait que le Coran et l’Islam sont arrivés dans le décor quelques 2,700 ans après l’époque d’Abraham et environ 2,200 ans après Moïse et l’Exode.

« Les différents théologiques entre Juifs et Musulmans, entre la Bible et le Coran, déterminent le climat politique dans le pays et dans cette région, et que beaucoup de gens à l’étranger ne peuvent pas comprendre, » a déclaré Avichail, un jeune rabbin de Jérusalem, a Israël Today.  « Le fait que nous (les Juifs) vivons maintenant à nouveau dans la terre biblique d’Israël a été annoncé par les prophètes de la Bible et non par le Coran. »

http://www.wnd.com/2013/10/abraham-was-not-a-jew/?cat_orig=faith

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Quel esprit Dieu avait-il donné a Abraham sinon celui de Notre Seigneur Jésus Christ, SEUL ET UNIQUE VERBE DE DIEU ?

Notre Seigneur n’a JAMAIS était juif.

Où est-il écrit dans La Bible qu’Abraham était juif ?

 

« AVANT QU’ABRAHAM FUT, JE SUIS ».

 

Ca Change Toute une Histoire……………….

ILS ÉTAIENT BLANCS ET ESCLAVES, ILS ÉTAIENT JUIFS ET NÉGRIERS (partie 1), Laurent Glauzy, et le Coran légitime l’esclavage

Peut-on réduire l’histoire de l’esclavage à l’homme noir ? Des esclaves blancs ont existé. Ont-ils moins souffert que les esclaves noirs ? Qui furent les véritables mercantis de l’esclavage ?

Rien n’interdit encore d’aborder la question de l’esclavage dans un esprit révisionniste et libre. L’IHR (Institute for Historical Review) propose deux ouvrages qui démontent le mythe de La Case de l’Oncle Tom : They Were White and They were Slaves (Ils étaient blancs et ils étaient esclaves) de Michael A. Hoffman et The Secret Relationship Between Blacks and Jews (Les relations secrètes entre les Noirs et les juifs) de Farrakhan. Dans Les différenciations raciales entre les Noirs et les Blancs, Thomas Jefferson relève que sous l’Empire romain au siècle d’Auguste, la condition des esclaves est bien pire que celle des Noirs dans le continent américain. Malgré cela, Epictète, Térence et Phèdre, esclaves de race blanche, furent les précepteurs des enfants de leurs maîtres. Au IXe siècle, des dizaines de milliers d’esclaves sont vendus sur les terres occupées par l’Islam, comme dans le Royaume de Cordoue. Les Vikings participent à ce commerce juteux. Les captifs sont blancs. Ils viennent d’Islande, d’Écosse et d’Irlande. Les enfants, non rentables, n’ont pas été embarqués mais tués sur place et les drakkars s’en sont retournés chargés de denrées et de bijoux.
Du Xe au XVe siècle, la majorité des esclaves est issue des peuples slaves, d’où le mot tire son étymologie. Les femmes sont vouées à la prostitution, les hommes aux galères. La castration est courante. Peu y survivent. Avec la disparition des sociétés traditionnelles et le recul du catholicisme sous la poussée des protestantismes, des populations entières sombrent dans une profonde misère.

L’Angleterre concentre tous ces signes. Sa monarchie, très tôt liée aux desseins de la franc-maçonnerie, contribue à accentuer les souffrances d’un peuple contraint à un esclavage aujourd’hui cadenassé dans les amnésies du politiquement correct. Pourtant, cet esclavage, non répertorié comme tel et se développant en Angleterre, est bien plus cruel que celui qu’ont subi les Noirs d’Amérique. En 1765, sur vingt-trois enfants employés par l’entreprise St Clément Dane’s, dix-huit sont mortellement blessés. Soixante-quatre des soixante-dix huit enfants ouvriers d’une entreprise d’Holborn connaissent le même sort.

À St Qeorge’s Middlesex, seize enfants sur dix-huit meurent d’accidents du travail. En Angleterre, le taux de mortalité de cette main-d’œuvre enfantine est estimé à 90 %. Les rythmes imposés sont insoutenables. Les journées de travail durent en moyenne seize heures. Les enfants sont employés à nettoyer les conduits de cheminées dont, par souci d’économie, les foyers ne sont pas éteints. Les accidents sont nombreux. Mal ou pas rémunérés, les petits ramoneurs qui doivent mendier leur nourriture sont décimés par la tuberculose et le cancer des bronches. Dans The White Slaves of England, John C. Cobden décrit la cruauté des patrons. En 1833, dans une usine de Manchester, un garçon de moins de dix ans est en retard. Il est contraint de porter autour du cou des poids de dix kilos. D’autres, meurent roués de coups. Dans les mines des dizaines de milliers d’enfants servent de bêtes de somme, attelés à des chariots. Dans les cimetières, les épitaphes témoignent de l’âge de ces esclaves : « William Smith, huit ans, mineur, mort le 3 janvier 1871 ». À l’entour, des enfants de quatre ans reposent dans les autres petites tombes. Dans The Factory System Illustrated William Dodd note qu’en 1846 plus de dix mille ouvriers anglais (en majorité des enfants), ont été blessés, mutilés ou déchiquetés par des machines. En 1840, un médecin de Stockport voit mourir une jeune fille la chevelure happée par le roulement à billes d’une machine. John Randolph, Virginien de Roanoke, voyage en Irlande et en Angleterre, accompagné de son serviteur. Il écrit : « Je ne pensais pas être autant choqué par la misère des paysans du Limmerick et de Dublin. Johnny est même fier d’être un esclave noir de Virginie. Il était horrifié de voir des taudis avec des blancs mourant de faim ». La vie des paysans du Sud de l’Angleterre, témoigne l’historien anglais William Cobbet, est pire que celles des esclaves noirs américains. En 1834, des fermiers du Dorset tentent de former un syndicat pour préserver de la famine les veuves et les orphelins. Ils sont déportés en Australie. Outre-Atlantique, le sort des esclaves blancs, premiers déportés dans le nouveau monde où l’appât du gain a aboli toute morale, est tout aussi inhumain.

En 1645, dans un courrier adressé au gouverneur du Massachusetts, John Winthrop, un certain George Downing conseille aux propriétaires qui veulent faire fortune dans les Antilles d’acheter des esclaves provenant d’Angleterre. En 1640, dans les plantations de canne à sucre des Iles de La Barbade (actuellement haut lieu de la Jet Society), 21 700 blancs sont recensés sur 25 000 esclaves. De 1609 à 1800, près des deux tiers des blancs arrivent en Amérique comme esclaves. Ils constituent la grande majorité de cette main-d’œuvre : il est moins difficile d’obtenir des esclaves blancs que des Nègres. Les chefs des tribus africaines doivent être saoulés par les marchands de « bois d’ébène ». Les Noirs ne sont capturés qu’après des traques qui durent de longues semaines dans des conditions excessivement périlleuses à travers les forêts et les savanes africaines. Le « rendement » est très mauvais. La plupart des captifs meurent, à bout de force, avant d’atteindre les bateaux. Les pistes sont jonchées d’ossements. Une bonne partie des survivants succombera pendant la traversée. En revanche dans les villes et la campagne irlandaise ou écossaises, les kidnappers – que l’édition 1796 du Dictionary of vulgar longue définit comme : « Personne volant des enfants pour les envoyer dans les colonies ou les plantations des Antilles » – fournissent à moindre frais des esclaves moins coûteux à livrer.

Selon History of the United States, d’Edward Channing, dix mille enfants kidnappés ont été déportés aux Etats-Unis en 1670. Michael A. Hoffman évoque le négoce du capitaine Henry Brayne : « En novembre 1670, son bateau quitte la Caroline. Il est alors chargé de charpentes qui doivent être livrées aux Antilles anglaises en échange d’une cargaison de sucre pour Londres. Ici, le Capitaine prend à bord deux cents à cinq cents esclaves blancs à destination de la Caroline ». Toutes ces raisons conjuguées au fait qu’un esclave blanc a moins de valeur qu’un noir habitué au climat tropical de la Virginie ou de la Floride, expliquent le prix très bas des esclaves blancs. Par conséquent, les esclavagistes ne les ménagent pas : il les affectent aux tâches les plus dures et les plus répugnantes, les soumettent à des actes de maltraitance et de sadisme.

esclavess

Des enfants seront pendus par les mains à une corde, amputés et tués. Le trésorier de l’Etat de Virginie, George Sandys, atteste du peu de valeur d’un esclave blanc : il en échange 7 contre 150 livres de tabac. Dans A True and Exact History, Richard Ligon mentionne en 1657 le troc d’une esclave blanche contre un cochon. Dans les Antilles anglaises, les quatre cinquièmes des esclaves blancs meurent l’année de leur arrivée. Dans Sugar and Slaves : The Rise of the Planter Class in the English West Indies, l’historien Richard Dunn démontre que les plantations de canne à sucre des Antilles anglaises étaient le tombeau des esclaves blancs. Ecœuré par ces pratiques, le colonel William Brayne écrit en 1656 aux autorités anglaises pour demander l’importation d’esclaves noirs. Mais l’esclavage des blancs est encouragé par les hautes instances politiques et la Couronne. En 1615, le parlement anglais, soutenu par Charles Ier, donne tout pouvoir aux magistrats pour permettre la déportation des Anglais les plus pauvres. Sous le règne de Charles II (1630-1685), même le petit Pays de Galles n’est pas épargné. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, des économistes insistent sur le « bien-fondé » de l’esclavage des blancs, main-d’œuvre qui permet le développement des colonies anglaises et favorise l’expansion de l’Empire britannique. En 1618, des aristocrates adressent une pétition au Conseil de Londres exigeant que les enfants qui errent dans les rues soient déportés en Virginie. En janvier 1620, des enfants tentent de s’enfuir de la prison de Briedewell. Une mutinerie éclate. On craint que le mouvement se généralise. Un courrier est envoyé au secrétaire du Roi, Sir Robert Naunton. Le 31 janvier, le Privy Council autorise à titre d’exemple le recours aux sentences capitales. Cela durera jusqu’au XIXe siècle, époque à laquelle les propriétaires d’usines de Nouvelle-Angleterre militent pour l’abolition de l’esclavage noir tout en exploitant sans vergogne les enfants blancs. Ce n’est pas une attitude nouvelle. Dès février 1652, les propriétaires des plantations ont obtenu la légalisation et l’extension du kidnapping des blancs. Les villes du Commonwealth voient les plus pauvres, accusés de mendicité partir chaînes aux pieds pour l’Amérique. Les juges perçoivent les pots-de-vin liés à ce trafic. La part de Sa Majesté n’est pas la moindre.

Extrait de l’Atlas de géopolitique révisé (T. 1) de Laurent Glauzy

L’ESCLAVAGE ET L’ISLAM

Comment un « dieu » qui soumet, peut-il créer des hommes rendant libres d’autres hommes ?

Le mouvement d’émancipation des esclaves n’aurait jamais pu trouver son origine dans l’Islam non seulement parce qu’Allah enseigne que les Musulmans sont des hommes supérieurs (Coran 3.139), mais parce qu’il interdit explicitement l’abolition de l’esclavage (Coran 16.71). L’islam légitime l’esclavage (Coran 4.3,24,25,36,92 ; 16.71,75,76 ; 30.28)

L’esclavage est encore pratiqué en nombre de pays musulmans et de leurs ambassades en pays non-musulmans où il alimente notamment des harems à l’instar de celui de Mahomet. Mahomet lui-même s’est enrichi de cet abominable commerce (Coran 8.70 ; 16.71 ; 33.52) ; « Quand il fut en position de force, Mahomet tira l’essentiel de ses revenus de la traite d’esclaves, considérant comme butin les veuves et les orphelins qu’il capturait et qui furent vendus par dizaines ou par centaines à la fois. Il fut ainsi le plus grand esclavagiste d’Arabie, sinon du monde de son temps. » Jusqu’à aujourd’hui, à la suite de Mahomet, « Modèle des Musulmans » (Coran 33.21), l’esclavage a toujours été pratiqué par les Musulmans.

 

 

 

« Entrées précédentes