Archives de Catégorie: Anglais

LES ANGLOIS NOUS ONT VOLE L’ HYMNE DE LULLY ET LES PAROLES DE MADAME DE BRINON / LOUIS XIV

LES ANGLOIS NOUS ONT VOLE L’ HYMNE DE LULLY ET LES PAROLES DE MADAME DE BRINON / LOUIS XIV

quiz-louis-xiv

Le plus Puissant des Souverains, au 17ème siècle, était Louis XIV.

La France, le Roi et la Cour étaient enviés et Copiés par le Monde Entier.

La Mode était à la Cour de France,

L’ Art, c’était la France,

Le Savoir, l’Education, l’ Erudition, c’était la France.

Tous les Grands des Nations Etrangères venaient dans le Royaume de France pour s’inspirer du Talent et de la Magnificence Française.

                          A l’âge de 48 ans, le roi Louis XIV eut une fistule anale !

Il a été contraint de stopper ses activités comme la chasse, les balades à cheval, la marche dans les jardins de Versailles !

Il devait être transporté dans son bureau par des porteurs pour pouvoir être à même de pouvoir continuer à gouverner le Royaume.

Pour le soigner, il fallait l’opérer mais l’opération était très risquée à l’époque, malgré que le fait que les fistules soient déjà connues depuis l’ Antiquité.

mv_2109_008

L’ ablation de la fistule était souvent dangereuse et pouvait occasionner d’importantes hémorragies.

Aussi, Louis XIV retarda t’il longtemps cette opération.

Aprés plusieurs mois de Calvaire et de douleur, Louis XIV demanda a être opéré.

L’intervention consistait à ouvrir la plaie afin de la nettoyer.

Ce fut finalement le chirurgien du roi, Charles-François Félix, qui convint Louis XIV. L’issue de l’opération était cruciale pour le chirurgien qui mettait en péril sa carrière et sa vie. Pendant des mois, Charles-François Félix s’entraînait sur des sans-abris – leur nombre est toujours inconnu, mais certains moururent.

« La Grande Opération » se déroula dans le plus grand des secrets à Versailles le 18 novembre 1686. Elle dura trois heures et fut un véritable succès grâce à l’invention de Charles-François Félix ; le scalpel-extracteur.

 

 

gHm-l

La réussite de l’opération se célébra dans tout le royaume et il devint, pendant un temps, la mode parmi les nobles français de se faire retirer des fistules. Plus généralement, le succès de Charles-François Félix permit une grande revalorisation de la chirurgie en tant que science.

Charles-Francois_Félix_de_Tassy
Les prières demandées et faites à Dieu par les Peuples de Frances pour le Roi Louis l’ avaient guéri !

Pour fêter ce Grand Evènement, en 1686, Madame de Brinon, supérieure de la Maison Royale de Saint-Louis à Saint Cyr (Maison Royale fondée par Madame de Maintenon, épouse morganatique du Roi) décida de Remercier Dieu en écrivant un poème pour le Roi Louis.

L’oeuvre fut accueillie avec succés par Louis XIV qui la fit mettre en musique par son compositeur Lully.

Voilà les paroles écrites par Madame de Brinon, supérieure des demoiselles de Saint Cyr sur la musique composée par Lully !

Mettez le « God Save the Queen » et chantez !

Grand Dieu sauve le Roi !

Longs jours à notre Roi !

Vive le Roi

A lui la Victoire

Bonheur et Gloire

Qu’il ait un règne Heureux

Et l’Appui des Cieux !

Grand Dieu Sauve le Roi

Grand Dieu venge le Roi

Vive le Roi

Que toujours glorieux

Louis Victorieux

Voye ses ennemis

Toujours soumis

Grand Dieu, sauve le Roi !

Grand Dieu, venge le Roi !

Vive le Roi !

LE PLAGIAT

godsavetheking

Et en 1714, l’ Etranger entre « En Action » en s’appropriant l’ Hymne composé par Lully et en plagiant le texte de Madame de Brinon !!!

Les paroles angloises de 1714 et la musique de Haendel en disent long sur le « God Save the King » devenu « God Save the Queen » !!!

La preuve :

God save our gracious King

Long life our noble King

God save the King !

Send him victorius

Happy and glorious

Long to reign over us

God save the King !

Le compositeur musicien allemand Haendel entendit l’Hymne de Lully et les paroles de Madame de Brinon lors d’une visite à Versailles en 1714 !

Les Demoiselles de Saint Cyr étaient venues à la Cour pour chanter l’immortel Cantique au Roi De France.

Haendel était alors le compositeur officiel du Roi d’ Angleterre Georges 1er.

De retour à Londres, il demanda à un certain Carrey de lui traduire le poème et présenta « l’oeuvre » au Roi Geoges en signant la musique de SON NOM SANS EN CHANGER UNE NOTE !!!

Le texte anglais suit fidèlement la version Française à quelques mots près.

Le chant eut un énorme succés et fut joué dans toutes les cérémonies officielles angloises pour Georges 1er.

L’ Hymne spolié à Lully avec les paroles spoliées à Madame Brinon est aujourd’hui l’ Hymne le plus Connu et le plus Aimé au Monde !

Il a influencé de nombreux Hymnes comme celui du Liechtenstein (Oben am jungen Rhein) qui se chante sur l’air de « Dieu Sauve le Roi » ou de la Suisse (Rufst Du, mein Vaterland) basé sur la musique de Lully.

Notre Hymne fut également repris et réadapté par des groupes comme Queen ou les Sex Pistols (un de leurs plus grand tube).
Alors que nous devons nous « coltiner » « La Marseillaise Maçonne» d’un Rouget De L’ Isle ou peu importe de qui, (certains assurent qu’il l’a copié),

les anglois claironnent fièrement Notre

« Dieu Sauve le Roi »

MADE IN MADAME DE BRINON

AND

MADE IN LULLY

=

MADE IN FRANCE

DO YOU UNDERSTAND ?

Mais cela ne pouvait pas passer sous Silence pendant des siècles, quand Même !

Nous sommes Français, Catholiques et Fiers de nos Saints Héros et Héros !

C’est pourquoi nous laissons la Conclusion qui s’impose à la Magnifique Marquise de Créquy :

                                                                                          h-3000-crequy_renee-caroline-victoire-de-froulay-de-tesse-marquise-de-_souvenirs-de-la-marquise-de-crequy-de-1710-a-1803_1860_edition-originale_1_52365

HymneAnus

Que DIEU nous Donne un Roi pour gouverner la France afin que N.S. Jésus-Christ redevienne ROI DE FRANCE pour Régner à jamais sur Toutes les Nations de la Terre.

« A lui la Victoire

Bonheur et Gloire

Qu’il ait un règne Heureux

Et l’Appui des Cieux ! »

AMEN.

Saviez-vous pourquoi l’un des sept archanges majeurs, Saint patron de la France est aussi celui de la Normandie ? Par le berger catho

Importés par les moines bénédictins lors de l’évangélisation de la Neustrie, son culte deviendra populaire dans ce qui deviendra plus tard, avec le baptême de Rollon, la Normandie; entre temps, l’Archange deviendra saint patron des Gaules sous Charlemagne et ornera les bannières des armées de Charles Martel.

En 708, Saint Michel fait une apparition à Aubert, évèque d’Avranches et lui ordonne la création d’une chapelle en son nom sur le Mont Tombe; monticule entre terre et mer, à la juste frontière de la Normandie et de la Bretagne, déjà connu des Celtes et ancien lieu de culte païen dont les vestiges remontent au Néolithique; mais le prélat, choisit d’ignorer ce qu’il tient pour une probable hallucination.

Tant et si bien que la troisième nuit, Saint Michel laisse à Aubert une preuve de son pouvoir en enfonçant son doigt dans le crâne du prélat: celui-ci décide aussitôt de s’atteler à la construction de la chapelle, consacrée en 709: le Mont-Saint-Michel est né.
Les chanoines sont remplacés sous Richard 1er par des moines bénédictins venus de l’Abbaye de Saint Wandrille près de Jumièges.
Et faisant donc du Mont, une abbaye.
Ils y construisent une église, l’aménagent tout au long du Moyen-Age alors que les pèlerins affluent de plus en plus. Quant à la relique d’Aubert – son crâne troué – elle est conservée à l’église Saint-Gervais d’Avranches.

A la fois merveille de la chrétienté et place forte imprenable: Jamais les anglais ne purent s’en emparer, malgré les sièges successifs tout au long de la guerre de Cent ans et grâce à l’héroïque résistance des chevaliers du Mont.

Ainsi, l’an 1425, encerclés par la flotte anglaise, les réserves d’eau épuisées et sous les bombardements, les Montois tiendront des mois, repoussant les assauts anglais et lançant des sorties éclairs, démoralisant les anglais, et capturant même Nicolas Burdett, bailli du Cotentin qui organisait le siège.
Le Duc de Bretagne et les habitants de Saint-Malo viennent briser le blocus avec leurs navires et ravitailler les habitants: c’est une première victoire pour le Roi de France.
Le prestige de l’archange Saint Michel est immense: il a amené à la France la victoire sur les Anglais.

Neuf ans plus tard, le Mont-Saint-Michel est repris d’assaut.
La cité subit un intense bombardement, les murs s’ébrèchent; les Anglais arrivant en grand nombre avec du matériel de siège s’y engouffrent, prennent pied dans la cité; mais le piège se renferme sur eux, ils sont repoussés dans les ruelles escarpées par les français luttant comme des diables: au matin du 17 juin 1434, la grève se retrouve jonchée de cadavres anglais.
C’est la débâcle, et alors que toute la normandie fut anglaise, le Mont-Saint-Michel restera tout au long de la guerre un ultime bastion français.

En théologie catholique et orthodoxe, Saint Michel est le chef de la milice céleste qui, lors de la révolte des anges déchus, terrassa Satan sous la bannière du christ (Satan souvent représenté dans les iconographies comme prenant la forme d’un dragon).
L’archange doit son nom à son cri de guerre « quis ut deus » en latin – « Mîkhâ’êl » dans l’ancienne loi ou qui est comme Dieu / “qui es-tu pour te prendre pour Dieu?”
Auquel répondrait l’ange rebelle:  » Non Serviam « ,  » Je ne sers pas « .
Cet Archange magnifique et majeur de la hiérarchie céleste (décrit comme le prince de archanges) est un des trois dont l’on connait le nom et qui apparu à plusieurs reprises. (Apparitions en Italie, à Jeanne D’arc, etc.) à qui l’on attribue des vertues d’humilité, de bien et de justice (chargé de la psychostasie).
Il est notamment le Saint Patron de la France, des parachutistes, de l’ordre de chevalerie, et de Kiev en Ukraine. V.R.