PELERINAGE DE LOURDES ET PROCHAINE CONFERENCE DE LAURENT GLAUZY A LOURDES

Le pélerinage de la Tradition a été d’une grande qualité et donne un grand espoir pour la France. Il est fort dommage que cette tradition soit aujourd’hui trahie par sa haute hiérarchie sans doute attirée (car il en est toujours ainsi) par des richesses plus sonnantes que celles du ciel. Je le répète, pour être clair, je pense que la Franc-maçonnerie a su pénétrer ce qui nous est de plus cher. C’est ce que pensent aussi de plus en plus de prêtres qui quittent la fraternité saint Pie X avec le regret de constater que l’oeuvre gigantesque de Mgr Lefebvre part à la ruine. Et ce n’est pas l’implication politique de l’abbé Beauvais qui y changera quelque chose car il n’y rien à tirer de la démocratie qui édulcore le langage avant d’affaiblir la pensée. Et quand un prêtre de la qualité de Beauvais commet cette erreur grossière de s’impliquer dans le jeu démocratique, on peut se demander si dans cette fraternité (où l’on parle si rarement des dangers de la Franc-maçonnerie et de la Synagogue de Satan) tout va bien. Non évidemment. Tout va très mal. Par son action politique l’abbé Beauvais montre implicitement qu’il ne croit plus au miracle de l’église. C’est pas la conversion que nous sauverons la France, car tout est surnaturel. C’est dire que cette fraternité que Mgr Lefebvre a érigé avec la force du saint Esprit connaît visiblement son dernier souffle.

Pour en revenir au pèlerinage, lors du chemin de Croix de 16h, la pluie a contribué à notre pénitence. Et le soir la récitation du chapelet aux flambeaux n’en était pas moins émouvante.

C’est cette ferveur qui vient du coeur de la France, celle de familles et d’enfants que la haute hiérarchie de la fraternité trahit avec la complicité silencieuse de ses prêtres à l’instar aussi de l’abbé Bouchacourd comparable en maints points de vue à l’évêque Pierre Cauchon. Bouchacourd qui est incapable de dénoncer les sectes qui ont tué notre Seigneur et qui assassine la France. IL s’agit d’y voir clair, avec un peu de virilité tout de même, plutôt que de parler sans courage de Mgr Lefebvre. Le fait de dénoncer la trahison de cette hiérarchie sans souffle et sans courage, c’est le seul moyen ajouté à la prière de respecter l’oeuvre de Mgr Lefebvre.

Par ailleurs, je tiens à annoncer une conférence le 10 décembre à Lourdes (1 semaine après celle de Perpignan). De plus amples renseignements seront apportés sur l’adresse et le sujet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s