Archives mensuelles : février 2019

Nuremberg : Des Migrants poussent 3 jeunes Allemands sous un Train.

 La plupart des médias camouflent le crime :  Nach Disco-Besuch auf Gleise geschubst: Streit am Bahnsteig – 2 Fußballer tot!
« Fin janvier, trois jeunes Allemands de 16 ans ont été poussés sur les rails à la station Frankenstadion du RER de Nuremberg. Deux d’entre eux ont été happés par le train et tués. La plupart des médias allemands ont parlé de manière trompeuse d’« Allemands », en occultant l’origine migratoire des meurtriers.
Ils ont parlé d’«accident », de « tragédie » et écrit que les trois adolescents étaient
« tombés » sur les rails. Les Nürnberger Nachrichten ont qualifié respectueusement de « jeune homme » le premier meurtrier arrêté. La Süddeutsche Zeitung a parlé d’une bagarre entre jeunes ayant simplement connu une « issue tragique ». Trois jeunes de 16 ans sont « tombés » sur les voies et ont été « happés par le train et tués ».
Le Bayerischer Rundfunk estimait que les trois Allemands étaient « tombés » sur les rails : « Vendredi soir, les deux jeunes se sont disputés avec deux autres jeunes de 17 ans à la station Frankenstadion du S-Bahn de Nuremberg. En tout, trois jeunes de 16 ans sont tombés sur les voies pendant la dispute. »
Le lendemain matin, BR Online dépeignait le double meurtre comme un « accident », lors duquel « trois hommes », après une bagarre, étaient « tombés sur la voie ferrée ». La chaîne de télévision Franken Fernsehen a qualifié de même les événements meurtriers d’« accident du S-Bahn ».
Après une rixe, les deux victimes « sont tombées sur les rails » et ont été « tuées par le train qui approchait ».
Ce n’est que le lundi matin que le BILD a révélé l’horrible vérité : les assassins qui ont poussé les trois jeunes Allemands sur les rails étaient un Turc et un Grec [probablement de papiers, car Grecs et Turcs ne trainent pas ensemble – NDCI] qui étaient simplement nés en Allemagne.
Les deux victimes, Luca et Frederic, venaient de Heroldsberg. Ce vendredi soir, ils s’étaient rendus au dancing « Nightlife » de Nuremberg et, vers minuit, ils s’apprêtaient à rentrer chez eux par le train. A la gare, après avoir rencontré un troisième ami, ils se sont disputés avec les deux migrants.
Selon la police, la bagarre a commencé pour une raison « totalement futile », qui a conduit à une réaction très agressive des deux délinquants. Les images de surveillance prouvent que c’est de façon tout à fait intentionnelle que les deux migrants ont poussé les trois jeunes sur les rails, au moment où le train approchait déjà de la station à une vitesse d’environ 80 km/h.
Comme ce train ne s’arrête généralement pas à cette station, il a roulé sur Luca et Frederic à pleine vitesse. Les garçons n’avaient aucune chance et ils ont été tués sur le coup.
Leur ami a pu s’en sortir de justesse. »

Un groupuscule extrémiste juif s’en prend à un professeur en plein cours car il est « pour une France chrétienne » (video)

L’UEJF décrète un Berufsverbot contre ceux qui sont pro-chrétiens ! L’Union des Etudiants juifs de France est un groupuscule dont l’influence (voir ici ou là) est inversement proportionnelle au nombre d’étudiants représentés.
uejf1.png
Il est spécialisé dans les dépôts de plainte (traités avec zèle par la « justice ») contre les propos politiquement non conformes – même indirects (ici ou là) – ou les critiques d’Israël.
C’est un puissant lobby. Il vient de publier une video où il se montre interrompant un cours de droit des associations à l’Université de Bobigny.
Imaginez que ce fussent des étudiants nationalistes qui aient fait cela contre un professeur de gauche… Et qu’est-ce qui motive ce recours à la force ? Le professeur, maître Elie Hatem, avocat international franco-libanais, a des activités à côté de ses cours. Des activités politiques.
Est-ce interdit ? Non. Evoque-t-il ses opinions en cours ? Non. Ah, mais il y a un problème : il n’est pas dans le même camp que l’UEJF. Royaliste, maurrassien, et, ce qui choque particulièrement l’UEJF (c’est le titre de la video qu’ils mettent eux-même sur facebook) :
il est « pour une France chrétienne et catholique » (à 2’05 dans la video ci-dessous).

Hallucinant. Ces voyous haïssent ouvertement la France enracinée et le christianisme.

Qui va condamner ces propos très clairement christianophobes ?
Combien de temps les Français, et en particulier les Français chrétiens, vont-ils tolérer de tels agissements et un tel culot chez eux ?!