Archives mensuelles : février 2019

Les secrets de l’île de Pâques, un autre nouveau livre + vidéo de Laurent Glauzy

LE MYSTERE DE L’ÎLE DE PAQUES A LA LUMIERE DU CREATIONNISME (160 p. + 16 p. en couleur) de Laurent Glauzy, révèle tous les mystères que l’on vous cache sur l’île de Pâques.

Cet ouvrages paraît en avril 2019.

Vous pouvez dès lors le commander pour la modique somme de 14 € + 5 € de frais de port.

Paypal : laurent-glancy@neuf.fr

4e de couverture :

Quel est donc ce mystère lié à l’île de Pâques que veulent nous cacher les élites occultes et supra-maçonniques ? Quand furent construits les moaï ? Pourquoi la pierre qui compose ces statues est-elle si dure qu’il faudrait, selon le Dr Clifford A. Wilson, archéologue et psycholinguiste australien, une année entière à six hommes pour en sculpter la seule tête ? Dans ces pages inédites, Laurent Glauzy fournit des explications tout aussi logiques qu’inattendues sur l’histoire de la Terre, notamment à partir des visions de la sainte allemande du XIIe siècle Hildegarde de Bingen, qui se recoupent parfaitement avec la Bible et avec les arguments du géologue américain, le Dr Andrew A. Snelling. L’auteur expose pourquoi l’île de Pâques – située sur l’axe Gizeh, Nazca, Machu Picchu – dissimulerait des pyramides enterrées, comme le pensait déjà le capitaine Felipe González y Haedo, en 1771. Cette théorie fut soutenue dans les années 1960 par Louis-Claude Vincent, ancien professeur à l’École d’Anthropologie de Paris et membre de la Société des océanistes. Le célèbre Smithsonian Institute, institution américaine de recherche scientifique, avait mené une expédition sur l’île de Pâques en 1886 et produit le croquis d’une pyramide faite de pierres taillées. Cet ouvrage permet également de résoudre l’énigme posée par des moaï aujourd’hui immergés sous les eaux du Pacifique. Il prouve que l’existence de statues enfouies a été présentée de façon mensongère comme une « découverte » en 2010, alors que ce fait était connu depuis 1913 ! Il en est de même pour les écritures pascuanes qui, d’après la vulgate officielle et darwiniste, seraient demeurées indéchiffrables. Or, au XIXe siècle, les travaux de Mgr Tepano Jaussen et au XXe siècle ceux de Fernand Crombette, linguiste ayant étudié les hiéroglyphes à l’aide du copte ancien, établissent le contraire. De plus, ces écritures revêtent un aspect magique…

 

Depuis l’âge de 4 ans, Arthur dessine pour les sans-abri.

Arthur à aujourd’hui 10 ans et vit à Cambrai.

Le but d’Arthur : Aider les sans-abri, leur donner à manger et réunir de l’argent pour leur payer une maison.

Et pour cela, il dessine et vend ses dessins avec sa maman :

C’est un enfant qui est obligé de montrer le chemin à suivre aux adultes.

Emmanuel avait promis que s’il était élu Président, il n’y aurait plus de sans-abri.

Emmanuel a été élu et il y toujours des sans-abri.

Il est allé les voir hier soir avec le samu social de Paris.

Il n’a pas dit qu’il ferait quelque-chose pour les aider.

Tandis qu’Arthur 10 ans peint pour aider les pauvres, Emmanuel 40 ans donne aux riches.

A chacun ses priorités.

Maraude.png

Maraude1.png

 

MERCI ARTHUR.

Arthur.png

Alain Escada fait annuler le passage de Laurent Glauzy sur Radio Courtoisie.

Communiqué de Laurent Glauzy

Pour être poli, j’écrirai que les bancs de l’opposition catholiques n’ont jamais été aussi féminisés.

Je devais passer sur radio Courtoisie pour parler du satanisme dans la politique et de mon prochain livre, LE POUVOIR DE SATAN avec le Dr Dickès.

Mais, visiblement, ma présence dérange Alain Escada à l’égard duquel je n’ai eu aucune expression de protestation virulente. J’ai seulement exprimé, il y a un an, que sa manière de mettre les revendications catholiques au niveau des urnes étaient contraires à la foi des miracles.

Aujourd’hui, j’ai reçu un courriel du Dr Dickès m’exposant qu’il préférait reporter mon émission, car le grand courageux Alain Escada pense que je vais le déranger dans ses développements.

En fait, voilà comment je vois les choses. Escada, lors de la fête du Pays réel, invite les écrivains qui vont à la gamelle. Ainsi, ces derniers vendant leur camelote n’oseront jamais le critiquer. C’est une forme de troc : silence contre fric. Mais, à titre personnel, j’ai refusé de marcher dans cette combine, peu franche. Pour moi, Alain Escada pompe le vivier de la Tradition pour faire de la politique. La seule question est de savoir s’il agit seul ou s’il est télécommandé. L’attitude de refus de partager quelques minutes d’antenne sur radio Courtoisie montre en tout cas un comportement d’évitement laissant supposer le pire. A moins que le sujet que j’allais développer, le satanisme dans la politique et la franc-maçonnerie l’aurait mis mal à l’aise. Je l’ignore.

En tout cas, cet homme n’est pas un vrai résistant, et il est encore moins un Cristeros des temps modernes. Alors, pourquoi est-il autant médiatisé ?