Archives mensuelles : avril 2019

Des Rothschild à Théophile Gautier.

Voilà les cartes que nous présentait « The Economist » des Rothschild en 2017 .

 

 

C’est celle-ci précisément qui aujourd’hui nous intéresse :

Fullsized image

 

Un Eclair de Feu sur une Tour qui prend Feu !

Comme sur les Vidéos : L’on voit bien une personne qui crée un Eclair de Feu !

 

Les Premières images de l’Incendie de Notre Dame montrent Bien une Tour qui brûle.

Un abonné des Chroniques de Rorschach a raconté son cauchemar du 14/04/2019

 

Dans la Vidéo « I, Pet Goat », Une Eglise Catholique s’effondre :

 

Seul Bémol pour l’engeance, Notre Dame qui devait s’effondrer -les fissures de la Tour Rothschild montrent que les fissures des murs feront que la Tour s’effondrera- , la Cathédrale Catholique qui s’effondre dans la vidéo, MAIS MAIS MAIS,

Notre Dame est Debout, AUCUNE PIERRE N’EST TOMBEE.

Il ne faut pas se mentir, si Notre Dame ne s’est pas effondrée avec ses 850 ans, si Notre Dame ne présente Aucune Fissure avec les assauts des Flammes qu’elle vient de subir, ça relève du Miracle.

C’est pourquoi ils parlent Tous de « Rebâtir » de « Reconstruire » alors que les Murs de Notre Dame n’ont pas Une Fissure ! Ils avaient tous  bien appris la Leçon : « Il faudra RECONSTRUIRE »  car Notre Dame va s’effondrer !

Ce n’est pas le Franc-maçon Capuçon qui nous dira le contraire !

Jouer à quelques mètres de la Cathédrale en Feu comme jouait l’Orchestre du Titanic qui coulait, quand on est franc-maçon ça a un SENS !

 

Leur plans devaient prévoir qu’il leur faudrait reconstruire…………………..un Temple peut-être à la Place de Notre Dame ?

Peut-être même le Temple de Salomon………..allez Savoir !

MAIS MAIS MAIS les Truelles n’ont pas le Bon Livre, Le Livre d’OR, celui que conserve le Gardien des Cieux !

En parlant de Truelles, puisque Notre Dame est Plus Fière que Jamais des Gaulois de l’Âge d’Or qui l’ont Construite avec tout leur Amour pour Dieu,

Voici le Poême à la Gloire de Notre Dame de Théophile Gautier.

Théophile Gautier était un Fervent Catholique, un Anti-Maçon Féroce et dans son poême à Notre Dame de Paris il leur Crache à la Figure, il les souille d’une manière Délicieuse que je tiens à vous faire partager.

Poême dédié également à toute l’engeance de Mort, à toute la Saleté Puante qui souille et contamine tout ce qui a été créé par Notre Seigneur Jésus, Dieu du Ciel et de la Terre.

Notre-Dame

Poète : Théophile Gautier (1811-1872)

Recueil : La comédie de la mort (1838).

I

Las de ce calme plat où d’avance fanées,
Comme une eau qui s’endort, croupissent nos années ;
Las d’étouffer ma vie en un salon étroit,
Avec de jeunes fats et des femmes frivoles,
Echangeant sans profit de banales paroles ;
Las de toucher toujours mon horizon du doigt.

Pour me refaire au grand et me rélargir l’âme,
Ton livre dans ma poche, aux tours de Notre-Dame ;
Je suis allé souvent, Victor,
A huit heures, l’été, quand le soleil se couche,
Et que son disque fauve, au bord des toits qu’il touche,
Flotte comme un gros ballon d’or.

Tout chatoie et reluit ; le peintre et le poète
Trouvent là des couleurs pour charger leur palette,
Et des tableaux ardents à vous brûler les yeux ;
Ce ne sont que saphirs, cornalines, opales,
Tons à faire trouver Rubens et Titien pâles ;
Ithuriel répand son écrin dans les cieux.

Cathédrales de brume aux arches fantastiques ;
Montagnes de vapeurs, colonnades, portiques,
Par la glace de l’eau doublés,
La brise qui s’en joue et déchire leurs franges,
Imprime, en les roulant, mille formes étranges
Aux nuages échevelés.

Comme, pour son bonsoir, d’une plus riche teinte,
Le jour qui fuit revêt la cathédrale sainte,
Ébauchée à grands traits à l’horizon de feu ;
Et les jumelles tours, ces cantiques de pierre,
Semblent les deux grands bras que la ville en prière,
Avant de s’endormir, élève vers son Dieu.

Ainsi que sa patronne, à sa tête gothique,
La vieille église attache une gloire mystique
Faite avec les splendeurs du soir ;
Les roses des vitraux, en rouges étincelles,
S’écaillent brusquement, et comme des prunelles,
S’ouvrent toutes rondes pour voir.

La nef épanouie, entre ses côtes minces,
Semble un crabe géant faisant mouvoir ses pinces,
Une araignée énorme, ainsi que des réseaux,
Jetant au front des tours, au flanc noir des murailles,
En fils aériens, en délicates mailles,
Ses tulles de granit, ses dentelles d’arceaux.

Aux losanges de plomb du vitrail diaphane,
Plus frais que les jardins d’Alcine ou de Morgane,
Sous un chaud baiser de soleil,
Bizarrement peuplés de monstres héraldiques,
Éclosent tout d’un coup cent parterres magiques
Aux fleurs d’azur et de vermeil.

Légendes d’autrefois, merveilleuses histoires
Écrites dans la pierre, enfers et purgatoires,
Dévotement taillés par de naïfs ciseaux ;
Piédestaux du portail, qui pleurent leurs statues,
Par les hommes et non par le temps abattues,
Licornes, loups-garous, chimériques oiseaux,

Dogues hurlant au bout des gouttières ; tarasques,
Guivres et basilics, dragons et nains fantasques,
Chevaliers vainqueurs de géants,
Faisceaux de piliers lourds, gerbes de colonnettes,
Myriades de saints roulés en collerettes,
Autour des trois porches béants.

Lancettes, pendentifs, ogives, trèfles grêles
Où l’arabesque folle accroche ses dentelles
Et son orfèvrerie, ouvrée à grand travail ;
Pignons troués à jour, flèches déchiquetées,
Aiguilles de corbeaux et d’anges surmontées,
La cathédrale luit comme un bijou d’émail !

II

Mais qu’est-ce que cela ? Lorsque l’on a dans l’ombre
Suivi l’escalier svelte aux spirales sans nombre
Et qu’on revoit enfin le bleu,
Le vide par-dessus et par-dessous l’abîme,
Une crainte vous prend, un vertige sublime
A se sentir si près de Dieu !

Ainsi que sous l’oiseau qui s’y perche, une branche
Sous vos pieds qu’elle fuit, la tour frissonne et penche,
Le ciel ivre chancelle et valse autour de vous ;
L’abîme ouvre sa gueule, et l’esprit du vertige,
Vous fouettant de son aile en ricanant voltige
Et fait au front des tours trembler les garde-fous,

Les combles anguleux, avec leurs girouettes,
Découpent, en passant, d’étranges silhouettes
Au fond de votre œil ébloui,
Et dans le gouffre immense où le corbeau tournoie,
Bête apocalyptique, en se tordant aboie,
Paris éclatant, inouï !

Oh ! le cœur vous en bat, dominer de ce faîte,
Soi, chétif et petit, une ville ainsi faite ;
Pouvoir, d’un seul regard, embrasser ce grand tout,
Debout, là-haut, plus près du ciel que de la terre,
Comme l’aigle planant, voir au sein du cratère,
Loin, bien loin, la fumée et la lave qui bout !

De la rampe, où le vent, par les trèfles arabes,
En se jouant, redit les dernières syllabes
De l’hosanna du séraphin ;
Voir s’agiter là-bas, parmi les brumes vagues,
Cette mer de maisons dont les toits sont les vagues ;
L’entendre murmurer sans fin ;

Que c’est grand ! Que c’est beau ! Les frêles cheminées,
De leurs turbans fumeux en tout temps couronnées,
Sur le ciel de safran tracent leurs profils noirs,
Et la lumière oblique, aux arêtes hardies,
Jetant de tous côtés de riches incendies
Dans la moire du fleuve enchâsse cent miroirs.

Comme en un bal joyeux, un sein de jeune fille,
Aux lueurs des flambeaux s’illumine et scintille
Sous les bijoux et les atours ;
Aux lueurs du couchant, l’eau s’allume, et la Seine
Berce plus de joyaux, certes, que jamais reine
N’en porte à son col les grands jours.

Des aiguilles, des tours, des coupoles, des dômes
Dont les fronts ardoisés luisent comme des heaumes,
Des murs écartelés d’ombre et de clair, des toits
De toutes les couleurs, des résilles de rues,
Des palais étouffés, où, comme des verrues,
S’accrochent des étaux et des bouges étroits !

Ici, là, devant vous, derrière, à droite, à gauche,
Des maisons ! Des maisons ! Le soir vous en ébauche
Cent mille avec un trait de feu !
Sous le même horizon, Tyr, Babylone et Rome,
Prodigieux amas, chaos fait de main d’homme,
Qu’on pourrait croire fait par Dieu !

III

Et cependant, si beau que soit, ô Notre-Dame,
Paris ainsi vêtu de sa robe de flamme,
Il ne l’est seulement que du haut de tes tours.
Quand on est descendu tout se métamorphose,
Tout s’affaisse et s’éteint, plus rien de grandiose,
Plus rien, excepté toi, qu’on admire toujours.

Car les anges du ciel, du reflet de leurs ailes,
Dorent de tes murs noirs les ombres solennelles,
Et le Seigneur habite en toi.
Monde de poésie, en ce monde de prose,
A ta vue, on se sent battre au cœur quelque chose ;
L’on est pieux et plein de foi !

Aux caresses du soir, dont l’or te damasquine,
Quand tu brilles au fond de ta place mesquine,
Comme sous un dais pourpre un immense ostensoir ;
A regarder d’en bas ce sublime spectacle,
On croit qu’entre tes tours, par un soudain miracle,
Dans le triangle saint Dieu se va faire voir.

Comme nos monuments à tournure bourgeoise
Se font petits devant ta majesté gauloise,
Gigantesque sœur de Babel,
Près de toi, tout là-haut, nul dôme, nulle aiguille,
Les faîtes les plus fiers ne vont qu’à ta cheville,
Et, ton vieux chef heurte le ciel.

Qui pourrait préférer, dans son goût pédantesque,
Aux plis graves et droits de ta robe Dantesque,
Ces pauvres ordres grecs qui se meurent de froid,
Ces panthéons bâtards, décalqués dans l’école,
Antique friperie empruntée à Vignole,
Et, dont aucun dehors ne sait se tenir droit.

Ô vous ! Maçons du siècle, architectes athées,
Cervelles, dans un moule uniforme jetées,
Gens de la règle et du compas ;
Bâtissez des boudoirs pour des agents de change,
Et des huttes de plâtre à des hommes de fange ;
Mais des maisons pour Dieu, non pas !

Parmi les palais neufs, les portiques profanes,
Les parthénons coquets, églises courtisanes,
Avec leurs frontons grecs sur leurs piliers latins,
Les maisons sans pudeur de la ville païenne ;
On dirait, à te voir, Notre-Dame chrétienne,
Une matrone chaste au milieu de catins !

Théophile Gautier.

Nous pouvons dire sans sciller que Rotschild peut aller se rhabiller.

Merci Théophile.

 

 

La Ressemblance est Frappante vous ne Trouvez pas ?

Meyer Amsheld Rothschild/Alain Bauer

See the source image

 

Un Théophile est Préférable à une Lignée Misérable.

 

See the source image

Qu’est-ce que la thermite ?

Ceci est un post d’une utilisatrice de FB :

« Bon, autant que mes dix ans passés le nez dans les bouquins de physique et de chimie servent à quelque chose, donc, c’est parti!

La thermite est un mélange d’aluminium métallique et d’oxyde de fer. Sa réaction est dite « aluminothermique « , c’est une réaction typique oxydoréduction ou réaction redox est une réaction chimique au cours de laquelle se produit un transfert d’électrons, dans laquelle l’aluminium est oxydé et l’oxyde métallique réduit, a été découverte par Hans Goldschmidt en 1893 et brevetée deux ans plus tard.

Cette réaction chimique génère une chaleur intense permettant d’atteindre une température de 2 204,4 °C en quelques seconde. La thermite est utilisée le plus souvent pour souder ou faire fondre de l’acier.

Elle est extrêmement inflammable, la température atteinte lors de cette réaction est exceptionnellement haute (2200 degrés environ) permettant de brûler n’importe quel matériaux, sa combustion produit une fumée jaune caractéristique.

Elle est très facile à produire, il suffit de mélanger 50% de poudre d’aluminium et 50% d’oxyde de fer, ensuite pour amorcer la réaction, il faut utiliser une mèche en magnésium.
Tous les ingrédients sont en vente sur internet.

La cathédrale n’a pas brûlé toute seule, Quod Erat Demonstrandum.

La thermite produit des fumées jaunes … »

Intéressant !

Autre commentaire d’un utilisateur de FB :

« A mon habitude, je ne COMPLOTE pas, je ne vitupère pas, je n’invective pas
Je conserve ma raison. J’ANALYSE et je PENSE.

L’analyse des photos et vidéos (innombrables) témoignent de deux virulences de feu en éjéction ( feu montant virulent) très délimité, comme sortant d’une torchère.
Ce qui est très typique du combustible pétro chimique ou gazeux et absolument inconnu du bois. D’autre part,

Primo: le bois ancien, très ancien, et particulièrement le chêne, émet une fumée très reconnaissable: celle du bois qui brûle : blanchâtre. ( à rapprocher des fumées de vote papal au Vatican) Pas de fumées jaunes ni noires.

Secundo: la seconde partie des fermes et du poutrage datait du 12-13éme siècle. Le bois se pré-fossilise en 4 à 5 siècles. Nous sommes devant un poutrage qui a donc presque un siècle de séchage avant son emploi + 700 ans . Ce qui donne 8 siècles.
Je vous défie, et je défie quiconque de mettre un feu naturel et de voir s’enflammer un bois épais ( plus 30 cm de circonférence) de plus de 2 siècles.
Il ne brûle pas, mais, dans une grande chaleur, il se CONSUME, comme un charbon, car il en pris la propriété.

Pour l’instant, je ne dis pas qu’il y ait attentat, mais obligatoirement la présence d’autres éléments ( peinture, plastiques, polymères, produits nitrés, dans les combles.

Or que venaient-ils y faire dans les combles d’un monument du patrimoine lorsqu’on sait les soins affolants auxquels sont contraints les entreprises sélectionnées et agrées ????

Pensons, sortant nous de l’état dramatique, servons nous de nos neurones et non pas de notre peur et de notre affect.

ET NOUS TROUVERONS. »

Deux Eclairs de Lumière filmés sur le Toit de Notre Dame le jour du Drame.

Que nous dirons-ils DEVANT CES FAITS  ?

 

Encore une fois, de la webcam publique voisine sur 4/15/19 il y a une figure sombre marchant sur le toit avant le Fire-NO SAFETY VEST-et aucun autre ouvrier présent. Cette personne crée deux éclairs de lumière ou d’étincelles. Attention. Meilleure résolution vidéo.

 

Ils ne peuvent plus Mentir, nous avons LA PREUVE IRREFUTABLE de la Mise à Feu du Toit de Notre Dame.

 

1er Allumage : L’on aperçoit la personne qui active un Eclair de Lumière ou Etincelle au quasi-centre sur le screen de la vidéo :

1ère Etincelle

2ème Allumage : Encore un Eclair de Lumière ou Etincelle que la personne active, à gauche sur le screem de la vidéo :

2ème Etincelle

 

Nous n’avons encore à ce jour aucune Réponse quant à cet Homme qui se promène en « Djellaba » sur les Hauteurs de Notre Dame le JOUR DU DRAME !

 

 

« Pour l’enquête, souvenez-vous que cette vidéo montre que le Feu a commencé sur le Toit »

 

Nos Amis Américains nous avertissent quant à notre Devenir et celui de Notre Dame si nous restons les bras ballant car ils subissent le même sort que Nous :

Vernon1.png

C’est à Nous de Partir en Croisade pour le Christ, comme l’a Fait Saint Louis.

Et les Truelles interviennent….

Nous les attendions !

Les Truelles veulent « Reconstruire LE TEMPLE » !

 

 

« Notre Dame de Paris n’est pas une Cathédrale, c’est « NOTRE COMMUN ». Christophe Castaner

 

 

 

La Croisade contre les Truelles ne fait que commencer.

 

AGNES.png

 

 

Ils escaladent l’échafaudage de la Cathédrale Notre-Dame de Saint Omer pour mettre le feu !

Le 26 Mars 2018

Dans la nuit de dimanche à lundi, un groupe de jeunes a escaladé l’échafaudage qui se trouve sur le côté droit de la tour de la cathédrale Notre-Dame à Saint-Omer. Un bidon d’essence et un vêtement d’ouvrier brûlé ont été retrouvés à 50 mètres de hauteur non loin de la cabine de chantier des ouvriers. La police de Saint-Omer a ouvert une enquête.

Un groupe de jeunes a grimpé sur l’échaffaudage jouxtant la cathédrale Notre-Dame à Saint-Omer. Ils ont tenté de mettre le feu à 50 mètres de hauteur.

Au sein de la maison paroissiale, située rue Dupuis à Saint-Omer, on ne parlait que des événements de la nuit du dimanche 25 au lundi 26 mars. Aux alentours d’une heure du matin, un groupe de jeunes a escaladé l’échafaudage qui se trouve sur le côté droit de la tour de la cathédrale Notre-Dame, qui culmine à 50 mètres. Mais leur périple sur les hauteurs de l’édifice en travaux ne s’est pas arrêté là.

 

Un bidon d’essence retrouvé sur place.

La Voix du Nord

 

Il est toujours question de « Jeunes » ou de « groupes de jeunes » !!!

Mais Tout va Bien, avoir un bidon d’Essence sur un toit de Cathédrale n’est qu’un « ACCIDENT » !

 

D’ailleurs, le Sieur Israëlien Drahi dit que ceux qui disent que ces Actes sont Criminels sont des COMPLOTISTES qui ne fabriquent que des FAKE NEWS.

Les Notres Dames complot = lol.png

« Notre Dame était Très Surveillée » nous dit-on. Ah Bon !!!!!!!!!!!!!!!

Alors pourquoi deux « jeunes » ont-ils pu escalader jusqu’à la Flèche quelques jours avant l’Incendie ?

 

Nous Exigeons des Réponses.

Les « Jeunes » dans la Flèche.

Afro-maghrébins sur le toit de Notre Dame

 

Les « Jeunes » devant La Flèche.

afro-maghrébins Notre Dame

 

L’incendie a bien commencé au niveau de la Flèche, là où, justement,  sont positionnés ces « jeunes » :

See the source image

 

Les médias aux Ordres viennent de dire que circulent, je cite « Des thèses Conspirationnistes », « Complotistes ».

Les Notres Dames complot = lol

Question : Cette Vidéo réalisée par les « jeunes » eux-mêmes qui sont, le plus tranquillement du Monde montés sur le toit de Notre Dame, est-elle une Conspiration ?

Du fait que ces « jeunes » ont pu monter, Quiconque pouvait le faire aussi dans un esprit moins bien intentionné.

 

Ce n’est plus un Acte Criminel à 100%, c’est un Acte Criminel à 1Trilliard pour Cent.

 

 

Seul l’Amour pour Dieu sauvera ce Monde.

Notre Foi Catholique et notre Amour pour le Christ fait que nous sommes tous les jours les Combattants du Christ.

En cette semaine Sainte, notre Combat pour Notre Seigneur, pour Notre Sainte Mère et pour Tous Nos Saints est plus Fort que Jamais.

La Mise à Feu de Notre Dame nous démontre combien nous sommes dans le Vrai, dans la Vérité révélée de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Les sectes de Satan ne s’en prennent qu’aux Enfants de Dieu.

Mais ils ne pourront jamais brûler l’Amour qui Brûle en nous pour Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, pour Notre Sainte Mère, pour Tous nos Saints.

Notre Seigneur a mis son Amour dans chaque chose sur cette Terre : de ses Créatures jusque dans des Pierres.

Oui, jusque dans des Pierres, jusque dans du sable, jusque dans de la Chaux…..car ces matériaux servent à élever les Eglises demandées à Saint-Pierre par notre Notre Seigneur ainsi que des Maisons qui nous abritent et nous protègent.

Et c’est l’Amour pour Notre Seigneur qui a fait que l’Homme du 12ème siècle à pu Elever à la Gloire de Notre Seigneur des Cathédrales dont la Beauté résume Tout L’Amour de l’homme témoigné à notre Seigneur.

Jésus n’a t’il pas dit : « Tu es Pierre et c’est sur cette Pierre que je Bâtirai Mon Eglise ? »

Force est de constater que plus la créature de Dieu perd la Foi, perd l’Amour pour Dieu, moins elle est capable de constructions Grandioses, allant jusqu’à tolérer que des créatures de Dieu dorment Dehors.

Sans le vouloir car il n’est pas Catholique, Stéphane Bern a bien ciblé ce qui manque dans ce monde dans lequel les sectes maçonnes ont supprimé le devoir de l’homme qui est d’Aimer Dieu et de le servir.

Je cite Stéphane Bern, lequel, en une Phrase, vient de Résumer la Mal de cette Humanité privée de Dieu :

« Quand est-ce que les Gens vont Comprendre que LA PIERRE NOURRIT LES HOMMES » ?

 

Tout est là. Notre Seigneur a mis de l’Amour dans chaque chose.

Et même le Conciliaire Michel Aupetit ira jusqu’à avouer, je le cite :

« Cette Cathédrale a été édifiée AU NOM DU CHRIST.

C’est une somme de pierres habitées d’un esprit. Ce n’est pas un bâtiment fonctionnel. Certaines sculptures sont dans des endroits qu’on ne peut pas voir, c’est bien pour quelque chose de plus grand et de plus beau« .

 

Marche pour la vie

 

« Dans une Cathédrale ou une personne humaine, il y a un principe d’ORGANISATION, un principe d’Unité, UNE INTELLIGENCE CREATRICE ».

 

« Quelle est la Différence entre un Amas de pierres et une Cathédrale ?

C’est la même qu’entre un amas de Cellules et une personne humaine »

 

Michel Aupetit a tout bien Résumé : Dieu a tout Relié dans sa Création.

 

Et puis Michel Aupetit se rendra à l’Evidence :

« Nous sommes extrêmement meurtris d’avoir perdu notre cathédrale, c’est la semaine Sainte et nous sommes obligés de nous réorganiser complètement pour la prière. Ça aurait été sympathique qu’il y ait un petit mot de compassion pour la communauté catholique, car c’est quand même les catholiques qui font vivre la cathédrale Notre-Dame, qui n’est pas un musée ! Si les gens viennent aussi nombreux, c’est parce que c’est un lieu de vie, animé par les catholiques. Et le mot catholique n’est pas un gros mot ! Ça vient du grec ‘universel’. Nous sommes là pour proclamer une fraternité universelle basée sur l’amour, il n’y pas de problème de pouvoir dire un tout petit mot de compassion aux catholiques, qui souffrent. »

L’allocution était préparée, c’est donc voulu de la part d’Emmanuel Macron. « Je ne sais pas, il faudrait qu’il réponde à cette question ! Je dis simplement notre blessure, en plus de la meurtrissure d’avoir perdu la cathédrale. Les chrétiens se sont sentis un peu blessés, juste un tout petit mot de compassion, comme on l’aurait fait pour les juifs ou les musulmans j’en suis persuadé. On a été touché par sa présence lundi soir alors qu’on était en souffrance et que les chrétiens étaient autour, en train de prier. Ils ont accompagné les pompiers qui ont fait un travail remarquable« .

 

Notre Dame n’a pas a être RECONSTRUITE car Notre Dame est DEBOUT.

 

Ils ont tous dans la bouche le mot « Reconstruction » car dans leurs Plans Macabres il était écrit que Notre Dame devait s’écrouler.

Alors, en république maçonne, ils se crêpent tous le chignon, Notre Dame étant Debout, c’est donc sur la Flèche de Viollet le Duc que sont dévolus les argumentaires ainsi que pour les Vitraux !

 

Agnés Thill

Legard Michelle

Castaner5.png

Stéphane Edouard.png

David Van

Philippe Lemoine

 

Le Petit Roitelet Zélé replacé à ce qu’il est : RIEN DU TOUT sans l’Amour de Dieu.

 

C’est l’Amour pour Dieu qui fera faire à l’homme le Meilleur ………………..ou le Pire.

 

Nicolas D. Aignan

 

Les Points sur les i par Jean Messiha sont aujourd’hui tolérés !!!

 

Nous savons, Nous, Catholiques, que La France est UN MIRACLE. Elle est née en 496 du Baptême de Clovis par l’Evêque Saint Rémi.

Nous savons que l’Homme ne peut pas Vivre SANS AMOUR POUR DIEU : détourné de l’Amour pour Dieu, la créature dérive vers l’Abject, le pervers, le sanguinaire, la mort.

Nous savons que Dieu a mis son AMOUR DANS CHACUNE DE SES CREATIONS.

L’incendie Criminel de Notre Dame aura t’il fait revenir à Dieu ceux qui s’en étaient écartés ?

Est-il possible que des milliardaires qui ont Toujours ignoré Notre Seigneur Jésus-Christ, Notre Sainte Mère, Tous les Saints et les Saints Sacrements se rapprochent de l’Amour de Dieu en finançant les travaux pour Notre Dame ?

Je vous livre l’article du site « Assawra » intitulé :

« Le Miracle de Notre Dame de Paris »

La cathédrale n’était pas assurée.
L’État est son propre assureur pour les établissements religieux dont il est propriétaire. L’essentiel de la charge de la restauration de l’église, qui a pris feu lundi, lui reviendra donc.

Quelques fois, après une catastrophe, certains attendent un miracle. Surtout ceux qui y croient.
Les plus fortunés, n’attendent pas. Ils participent au miracle.

Ainsi, sitôt après l’incendie ayant ravagé Notre-Dame de Paris, plusieurs grandes fortunes de France ont annoncé qu’elles débloquaient des centaines de millions d’euros pour financer la reconstruction de la cathédrale.
Subitement, le peuple découvre que l’argent existe et qu’il est capable de couler à flot. Il suffit d’un signe.

LVMH, numéro un mondial du luxe, et la famille Arnault à sa tête ont annoncé un don de 200 millions d’euros. LVMH a en outre proposé de mettre à disposition ses « équipes créatives, architecturales, financières » pour aider au travail de reconstruction et de collecte de fonds.

La famille Pinault, qui possède le groupe Kering, a annoncé débloquer 100 millions d’euros via sa société d’investissement Artemis.

Martin et Olivier Bouygues ont annoncé se mobiliser « à titre personnel » avec un don de 10 millions d’euros via leur holding familiale, SCDM.

Marc Ladreit de Lacharrière, qui contrôle la société d’investissement Fimalac, a annoncé vouloir participer à « l’effort national de reconstruction ». Montant du don: 10 millions d’euros « pour la restauration de la flèche, symbole de la cathédrale », qui est tombée dans l’incendie de lundi.

La famille héritière de L’Oréal, les Bettencourt-Meyers, ainsi que le géant mondial des cosmétiques ont annoncé mardi un don total de 200 millions d’euros

Capgemini, le géant informatique français s’est dit « solidaire de l’effort national » et a annoncé verser un million d’euros.

Patrick Pouyanné, PDG de Total, a annoncé « un don spécial » de 100 millions d’euros.

Le Crédit Agricole Ile-de-France a annoncé un chiffre d’un million d’euros.

Vinci, le géant français du BTP n’a pas annoncé de montant mais souhaite apporter « une partie du financement » de la reconstruction et propose à tous les constructeurs de France « d’unir leurs forces ».

Le groupe Michelin a pris la décision de participer à la reconstruction via sa fondation. Le montant sera décidé par son conseil d’administration.

La fondation Fransylva appelle les 3,5 millions de propriétaires privées de forêts en France à donner un chêne.

Cette liste est loin d’être exhaustive… Elle s’allongera encore dans les heures et les jours qui viennent. Et pourtant, ces grandes fortunes ne sont pas si nombreuses… Une poignée de familles.
Cependant, l’incendie de Notre-Dame de Paris aura prouvé que ces familles sont si puissantes qu’elles sont capables de miracles, sans néanmoins perdre le nord.
Elles gardent à l’esprit que leurs dons sont déductibles des impôts.

Al Faraby

source:https://assawra.blogspot.com/2019/04/le-miracle-de-notre-dame-de-paris.html

Le « miracle » de Notre-Dame de Paris…

 

Vous avez compris pourquoi tous ces Dons pour Notre Dame ?

Pour l’Amour de Dieu ?

NON.

Pour l’Amour des DEDUCTIONS FISCALES.

 

Mais réjouissons-nous car Notre Seigneur peut faire Jaillir l’Amour pour lui là où on l’attend le moins.

Pensons très fort à Saint Paul (Saül de Tarse) qui faisait parti du Sanhédrin que Notre Seigneur a aveuglé afin de le faire Revenir à lui.

« Quand Tout semble Perdu, Tout peut être Sauvé », c’est le Message d’Amour du Christ que nous devons porter partout.

C’est cette vision de l’Amour de Dieu pour nous qui doit nous Réjouir en cette Semaine Sainte.

L’Amour de Notre Seigneur, l’Amour pour Notre Seigneur nous fait et nous fera Soulever des Montagnes.

See the source image

Ainsi Soit-il.