Archives mensuelles : avril 2019

Il évoque la « Pédophilie d’Etat » à Pôle Emploi : il reçoit une contravention.

Il s’agit de Guillaume Couvelard.

Il conteste cette Contravention qui n’a rien à voir avec le Motif Réel et écrit à l’Officier du Ministère Public.

Contravention.png

Contestation de la contravention reçue à Pôle Emploi pour avoir osé parler de pédophilie d’État !

Madame, Monsieur l’Officier du Ministère Public,

Je vous écris en contestation d’une contravention dont j’ai fait l’objet suite à une infraction imaginaire, en plus d’être hypocrite.

Le contexte montre que cette contravention est une nouvelle tentative d’intimidation sur ma personne alors que j’essaie, difficilement, d’exercer une liberté d’opinion et d’information que devrait défendre la République des Droits de l’Homme. Malheureusement, cette République est celle des Droits des Hommes riches et de leurs confréries diverses.

J’ai accepté de participer à une entrevue avec une psychologue du travail, Cathy Duchemin, le jeudi 08 mars 2018 à neuf heures du matin — l’heure est importante — après une rencontre avec ma conseillère à Pôle Emploi, ayant été menacé d’être radié pour avoir manqué un appel téléphonique avec celle-ci. Je vous joindrai en copie le courrier que m’a remis, après lui avoir demandé à de nombreuses reprises, le vice-directeur de Pôle Emploi : preuve tangible de cet échange que l’on a voulu réduire au silence. Cette copie m’a été remise en présence de policiers, ayant attendu que l’on me remette ce papier après une discussion ubuesque où je demandais simplement le droit de faire écrire une réponse à une question que m’avait posée la psychologue. Je précise que suite à ce courrier, ma conseillère m’avait conseillé de quitter la France pour fuir les persécutions et harcèlements, malheureusement, je suis Français, et indigène profond de cette République transitoire mais surtout de ce pays qui dure.

Je précise encore que j’ai reçu dans le cadre de mon travail public des menaces de mort, de violences physiques diverses, en plus d’une censure tenace et presque permanente sous diverses formes — y compris donc à Pôle Emploi !

J’ai discuté près d’une heure et demie avec Madame Duchemin, en lisant également des passages de livres ramenés pour étayer mes propos ; je vous communique aussi ici la censure malhonnête dont j’ai été victime à La Voix du Nord, m’étant présenté avec des sources qui me permettent de tenir ces propos, sans folie aucune bien qu’avec une ténacité féroce, je l’admets, mais à ce que je sache, s’exprimer est encore possible en France — cela dit il apparaît que ce ne le soit pas pour moi. Il n’aurait pas fallu apprendre à lire et à écrire à l’enfant d’ouvriers que je suis, veuillez transmettre mes excuses les plus plates à la hiérarchie républicaine dans son ensemble.

Je pense vous avoir explicité suffisamment le contexte. Ce qui a déclenché l’intervention des forces de l’ordre, c’est à la fin de notre longue discussion : lorsque la psychologue m’a demandé mon projet professionnel, je lui ai répondu et elle a refusé d’écrire cette réponse, absolument. Je ne vous le cache pas, ce projet était d’informer sur les réseaux pédophiles de l’État, et j’indiquais, avec honnêteté, que j’en avais été empêché par l’État pédophile. Elle s’est cachée derrière une déontologie imaginaire pour refuser d’écrire ma réponse, alors je la transpose ici distinctement : que cela soit dit et écrit. J’ai évidemment refusé de partir sans qu’elle n’eût écrit ma réponse et Madame Duchemin a donc préféré appeler la police après avoir demandé l’intervention d’une supérieure, qui n’a pas réussi à me répondre, et du vice-directeur de Pôle Emploi, qui lui, a essayé de me faire partir par l’usage de la force physique. Chose que je n’ai fait en aucun cas en essayant de récupérer mes affaires, lui empêchant de me les prendre. J’ai précisé ultérieurement que l’heure de notre entrevue était importante : nous avons discuté près de deux heures avant qu’elle ne s’aperçoive que je portais atteinte à sa tranquillité ? Non, ce qui l’a embarrassée, c’est de poser à l’écrit des vérités qui dérangent certaines confréries sataniques ayant le pouvoir sur ce pays, sa justice et bien au-delà.
Nous avons attendu tranquillement la police ensemble et nous avons discuté avec eux ; je précise d’ailleurs que l’un des policiers m’a dit que les gens au RSA comme moi ne valaient pas mieux que les politiciens pédophiles francs-maçons payés et protégés par l’État à plusieurs milliers d’euros mensuels. Je ne vous cache pas que cela a aussi troublé ma tranquillité, mais je me suis retenu, je reste civilisé malgré la sauvagerie que m’impose ce système satanique dans son essence organique. Comme je vous l’ai déjà énoncé précédemment, j’ai demandé une copie du courrier que j’avais écrit à Pôle Emploi expliquant la raison m’empêchant de répondre au rendez-vous téléphonique prévu — celui-ci m’ayant valu le conseil de fuir mon pays ! Je l’ai récupéré, dit au revoir, poliment, et nous sommes descendus avec les quelques policiers mobilisés pour la personne extrêmement dangereuse que je serais apparemment. Certes, certains d’entre eux ont été quelque peu physique avec moi mais rien de notable et, surtout, ils ne m’ont dressé aucun procès-verbal, n’ont eu guère à me menotter ou me calmer : il m’ont simplement guidé en dehors de l’enceinte. Leur chef a répondu à ma question demandant ce qu’il se passerait ensuite en me disant que c’était fini, que je pouvais rentrer chez moi, ils m’avaient juste reconduit dehors.

J’ai donc été surpris de cette contravention, et encore plus de sa raison farfelue !

Dans cette affaire, c’est moi qui suis encore une fois insulté et méprisé par une République aux mains des francs-maçons, des usuriers, des réseaux pédophiles et terroristes universels.

Je ne suis pas très dupe de votre liberté de penser sur mon cas mais je vous adresse néanmoins cette missive, avec les pièces que j’ai en ma possession.

C’est la première fois que j’écris ce genre de courrier, veuillez m’excuser si j’oublie certaines choses ou si je ne suis pas suffisamment clair. Je peux cela dit apporter d’autres éléments pour justifier de la mauvaise foi profonde cette contravention inique.
Je ne me tairais pas sur les réseaux pédophiles organisés et je ne paierai pas une amende pour eux, ils ont déjà mes impôts, les impôts des Français et le gouvernement de la France ! Qu’ils se calment un peu et qu’ils n’oublient pas le jugement de Dieu.

Cordialement,

Guillaume Couvelard

 

*****

Christophe, notre Bordelais résidant à Los Angelés nous parle de la Pédophilie d’Etat au USA.

 

 

Lady Gaga

 

Agnès Cerighelli ne lâche rien !

Agnès Cerighelli s’attaque ouvertement et publiquement au Lobby homosexuel et transgenre LGBT depuis bien avant son adhésion à « En Marche ».

Elle n’a jamais caché qu’elle voulait un poste de pouvoir pour COMBATTRE ce puissant lobby arvec LES ARMES DU POUVOIR.

Son Tweet du 30 Mars lui a valu des Insultes, des signalements, et une de HAINE inouïe.

Agnès Cerighelli.png

 

Au tout début de sa lutte frontale contre ce lobby, Agnès Cerighelli a du affronter le Pire des Pires.

Une enquête à même été diligentée conte elle, et quelle enquête !

Les Foudres se sont déchainées en septembre 2018 et le clairon du « Mensonge »contre Agnès s’est fait entendre !

« TOUT EST FAUT » ont-ils proclamé !

Agnès1.png

 

Agnès2.png

 

Mais Nuance : Agnès est bien tout ce qu’elle dit être  MAIS il est expressement demandé partout de l’Exclure de Tout !

 

Nous ne saurons pas quel est ce « Membre de cabinet Ministériel » !!! Dommage.

Voilà le « récit » de Maxime Haes sur Agnès Cerighelli :

« Elle est complètement cinglée et mythomane », a assuré à franceinfo un membre de cabinet ministériel, qui assure que l’élue est perçue « comme un loup blanc au gouvernement ». Les services de sécurité ont même pour consigne de « l’éloigner dès qu’ils l’aperçoivent ». Agnès Cerighelli est pour l’instant toujours adhérente de La République en marche, mais le comité local auquel elle appartient dans les Yvelines réclame son exclusion.

L’élue a fait savoir qu’elle postulait au secrétariat d’État consacré à l’Enfance. Elle dénonce « une campagne de décrédibilisation et de déstabilisation, menée par l’extrême gauche en pleine période de remaniement ministérielle ».

C’est tout ce qu’il faut à l’engeance pour qu’elle se prouve à elle-même qu’elle a raison.

L’enquête a charge contre Agnès a prouvé l’innommable, l’inimaginable ……….

Agnès est Militante de la MANIF POUR TOUS !!!

Agnès.png

 

Lorsque la Vérité est dite, ils parlent d’intox, de HAINE, de Mensonges, de gens arriérés et cinglès, de mythomanes, de racisme, d’antisémitisme………..l’on connait la Musique.

 

Toujours Fière d’afficher ses convictions et ses principes Moraux, Agnès Cerighelli retoque, signe et persiste en ce mois d’Avril, le jour 9ème :

 

Agnès Cerighelli1.png

 

Malgré les demandes de suspension de son compte, Agnès est toujours là et plus Ardente que jamais dans sa Foi Catholique.

Les commentaires sous son tweet sont à tomber à la renverse tellement la Haine et la Hargne se font sentir.

Quelques internautes la soutiennent et rajoutent une couche sur ce qu’est réellement le Lobby LGBT : le Lobby de la Pervertion Civilationnelle.

Sagremor2.png

 

TOUT NOTRE SOUTIEN A AGNES CERIGHELLI QUI LA SEULE ELUE A COMBATTRE OUVERTEMENT LE LOBBY LGBT.

Sephora fait la promotion des Enfants Transgenres.

Sephora appartient au Groupe LVMH dont le Directeur Général est Bernard Arnaud.

Bernard Arnaud a nommé Chris de Lapuente Président-Directeur Général de SEPHORA.

 

Chris Lapuente.png

 

Membres du Comité exécutifs de LVMH

LVMH

LVMH c’est 46,8 Milliards d’euros en 2018

Actionnaires.png

 

 

Bernard Arnaud.png

 

Bernard Arnaud, Multi-Milliardaire, Mondialiste Cosmopolite anti-France a donné son consentement pour que Sephora fasse la Promotion des enfants Transgenre :

« Sephora, une société de maquillage appartenant à un conglomérat Français LVMH, aide un garçon de 11 ans a se maquiller, a avoir les cheveux d’une fille et a s’habiller comme une fille. Sa mère dit que c’est comme ça qu’il s’exprime. Il n’a aucune ressemblance avec son père. »

 

 

Prendre un enfant pour faire une promotion aussi Sordide est CRIMINEL.

 

 

 

SEPHORA, c’est aussi ça !

New-Age.png

 

Quelque part, en république exemplaire………………

En ce début Avril, Petit Résumé Illustré de ce qu’est la république maçonnique.

 

Lechevalier.png

 

Aldo Sterone.png

 

 

FdeSouche1.png

Commentaires sur le « migrant » :

Fde Souche2

 

 

Contre Info.png

 

Aurore Bergé.png

 

 

Public Sénat

 

Edwy Plenel.png

 

Edwy Plenel1.png

 

Edwy Plenel2.png

 

Adrien Desport.png

 

 

Diogène.png

 

Bellamy.png

 

 

FdeSouche3.png

 

 

Bruno Lemaire.png

 

Meyer Habib.png

 

 

 

Sputnik.png

 

Claire.png

 

 

Carolline.png

 

Carolline1.png

 

Philippe Lemoine.png

 

Samuel Gontier.png

 

Marc Le Fur.png