C’était l’époque « relâchée » de Brevnev.

L’époque où on faisait croire à l’occident que l’URSS était l’ennemi
alors que c’était juste un zoo (sous contrôle des banques juives américaines)…un pays du tiers monde en Europe, peuplé de zombies, habillés comme on l’avait été trente ans auparavant en Occident.
Herbes folles partout dans les centres villes…et des carrefours dépavés par endroit d’où ressortaient les rails de tramway.
Une espèce de dictature molle avec le bordel partout et des weekend entiers à essayer de se procurer des produits de première nécessité..
Et l’alcoolisme lourd….

Pendant que les Russes devenus des Soviétiques, manquant de tout, faisaient la queue dès quatre heures du matin pour rentrer chez eux vers midi…avec, au fond du cabas, congelé, un os à chien pour nourrir toute la famille, Leonid (Brejnev), lui, passait son temps à la chasse/Akhota, avec un fusil et des fringues qu’aucun Russe n’aurait pu acheter nulle part dans son propre pays.

Communisme: « Dites-nous de quoi vous avez besoin, on vous dira comment vous en passer! » /Coluche.
Rabbin sioniste Stephen Wise « Vous me parlez de marxisme (communisme), mais pour moi, c’est du judaïsme… »

Laisser un commentaire