Réponse à un aimable contradicteur qui m’a conseillé cette vidéo. Par dé-Darwinisez-vous

https://www.youtube.com/watch?v=1VwQP4ikQZA&feature=youtu.be

Bonjour X,

Alors …

Je pense que la base de l’incompréhension entre créationnistes et évolutionnistes est d’origine sémantique. Nous utilisons les mêmes mots pour désigner des choses différentes. La clé du débat est là et il est vrai que les créationnistes ne prennent pas nécessairement le temps d’expliquer ce qu’ils entendent par microévolution, macroévolution, espèce ou complexité irréductible. Une fois ces questions sémantiques clarifiées, la discussion peut alors commencer. Elle ne peut pas se limiter à « selon ma définition de ce qu’est l’évolution, tu as tort », il s’agit là d’un procédé dangereux dénoncé par Orwell dans 1984.

Tu as raison, selon Wikipédia, la microévolution est l’étude de l’évolution sur une échelle de temps réduite alors que la macroévolution est l’étude de l’évolution sur une échelle de temps plus longue. Il n’y a donc qu’une seule évolution.
Les créationnistes n’utilisent pas ce vocabulaire dans le même sens mais Il n’y a selon eux également qu’une seule évolution (comme pour les évolutionnistes donc).
Pour ma part je préfère parler d’adaptation.
La microévolution (la seule évolution existant selon les créationnistes) correspond ainsi à la variabilité, à l’évolution au sein d’un même type, ou baramin, et pas nécessairement au sein de l’espèce car des spéciations (disparition de l’inter-fécondabilité entre deux populations) peuvent apparaître, cela n’a jamais été nié par personne.
Pour faire simple, nous pensons que l’évolution est limitée, qu’elle a été pré-programmée par le Créateur pour induire de la variabilité au sein de chaque type mais qu’elle ne permettra pas à de « grandes » nouveautés d’apparaître. L’évolution peut rendre une patte plus petite, plus grande, d’une autre couleur, plus solide mais elle ne pourra pas transformer graduellement une patte en aile ou des branchies en oreilles. Elle ne changera pas radicalement l’organisation d’un organisme, ne permettra pas à un moustique d’évoluer en autre chose qu’un moustique.

La grande erreur évolutionniste (selon les créationnistes) est de croire qu’une série de petites mutations, peuvent, en s’additionnant, former de nouveaux organes, de nouveaux membres et sur le plan moléculaire de nouvelles voies de signalisation, de nouvelles voies métaboliques, de nouveaux transporteurs etc. Cette idée était défendable du temps de Darwin mais est de plus en plus difficile à défendre au fur et à mesure que nous découvrons l’immense complexité des systèmes biologiques et leur régulation extrêmement fine et précise.

Cette apparition de nouveaux organes, de nouveaux membres etc. est la grande hypothèse évolutionniste et c’est cela que nous appelons « macroévolution ». C’est cela qui, selon nous, n’existe pas.
Cette hypothèse repose sur l’idée selon laquelle les mutations progressives pourraient augmenter la complexité d’un organisme, augmenter l’information contenue dans un génome (même si l’évolution ne va pas nécessairement dans le sens d’une hausse de la complexité selon la théorie). Cette croyance, au cœur de l’argumentation évolutionniste ne repose sur aucune observation ni sur aucune expérimentation. Tous les éléments dont nous disposons pointent vers la direction opposée (les mutations détruisent la complexité et l’information, ne l’augmentent jamais).

La clé de la controverse se situe ici. Est-il possible d’expliquer, de façon gradualiste et naturaliste, l’apparition de la vie puis son évolution via le développement des espèces ?

Oui, petit pas par petit pas on peut aller de Paris jusqu’à Lyon mais petit pas par petit pas, on ne pourra jamais aller de Paris jusqu’à la Lune.
Peut-on par exemple expliquer de façon gradualiste l’apparition de la voie intrinsèque de l’apoptose ? Les évolutionnistes doivent être en mesure d’expliquer scientifiquement et mécanistiquement l’apparition, l’évolution et l’intégration au sein d’un organisme (car tout est interdépendant dans un organisme) des systèmes biologiques complexes, étape par étape, mutation par mutation. Il faut connaître le rôle et l’avantage sélectif conféré par chaque étape intermédiaire. Plus un système est complexe, plus le nombre d’intermédiaires nécessaires augmente. Il faut savoir comment ces intermédiaires ont pu apparaître puis pourquoi ils ont été sélectionnés.

Les évolutionnistes croient qu’ils parviendront un jour à expliquer cela, c’est tout à fait leur droit, mais il s’agit là d’une croyance. Les créationnistes et les défenseurs de l’Intelligent Design pensent que ceci est impossible, que ces systèmes biologiques n’ont pas pu apparaître de façon gradualiste et naturaliste (à l’aide des seules forces de la nature)

Tu as très souvent recours à l’homme de paille, c’est assez amusant car c’est un reproche que l’on fait sans arrêt aux créationnistes…
Non, les créationnistes n’affirment pas que la microévolution serait « concevable ». Le fait que le vivant évolue, que les espèces changent, n’a jamais été nié par personne. Les humains (chrétiens ou non) utilisent cette capacité intrinsèque du vivant depuis toujours pour créer de nouvelles variétés, races, sous-espèces etc. Les chrétiens ont toujours défendu l’idée que nous descendons tous d’Adam et Eve, malgré les grandes disparités physiologiques existant entre les différentes ethnies (races ?) humaines. Ils ont donc toujours défendu ce que certains appellent la microévolution, qui est en réalité l’évolution tout court et qui possède des limites.

On reproche souvent aux créationnistes d’avoir bidouillé leur théorie en y incorporant la microévolution, concept qu’ils auraient volé aux évolutionnistes afin de rester « crédible ». Cette idée est absolument fantaisiste, fausse et ridicule. Encore une fois, personne n’a jamais pensé que les espèces ne variaient pas, que la variabilité n’existait pas, sinon nous serions tous des clones d’Adam et Eve.

Les chrétiens et les humains en règle général n’ont pas attendu Darwin pour constater qu’une certaine forme d’évolution existait.

Tu as également raison quand tu expliques qu’il est impossible de déterminer à partir de quand on passerait de la micro à la macroévolution. Les créationnistes sont parfaitement en accord avec cela, puisque la macroévolution n’existe pas selon eux. Il est donc impossible d’établir une distinction entre une chose qui existe et une autre qui n’existe pas. Il y a un biais logique fondamental dans ton raisonnement.

J’espère que ceci t’aura éclairé et que tu cesseras de présenter une version complètement déformée et assez peu honnête des théories créationnistes.

Le débat existe et mérite d’exister. De très nombreuses personnes ayant une bonne culture scientifique, ayant fait des études et une carrière dans ce domaine défendent cette théorie. Il faut sortir de cette vision caricaturale et fausse de l’intégriste religieux qui refuserait l’évolutionnisme pour des raisons uniquement religieuses. Cela peut jouer évidemment, mais le fond du débat se situe sur le plan scientifique.
Et ce même reproche du biais idéologique peut bien évidemment être attribué aux évolutionnistes qui sont très souvent des athées et qui ne veulent donc pas entendre parler de l’hypothèse d’un créateur car cette hypothèse serait « couteuse » selon le rasoir d’Ockham (ce qui est un argument absurde et subjectif).

Tu dénonces par exemple l’essentialisme, c’est un biais cognitif dû à ta croyance athée. Tu ne peux pas interdire aux autres personnes d’avoir une croyance différente de la tienne, l’essentialisme n’a jamais été invalidé scientifiquement (bien au contraire…)

Merci de te soucier de ma crédibilité mais je pense que, si tu veux conserver la tienne, tu devrais répondre aux vrais arguments créationnistes, et non pas aux caricatures d’arguments que tu présentes à l’aide de la figure rhétorique bien connue de l’homme de paille.

Tu es un jeune homme intelligent, tâche d’utiliser ce don de façon plus constructive 😉

L’image contient peut-être : texte

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s