Beltrame, ce Bastien-Thiry « bis », par Laurent Glauzy

Le Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame quittait la secte des pédosatanistes de la franc-maçonnerie pour rejoindre le camp de la vraie religion, le catholicisme de Tradition.

Il est par ce simple acte un exemple de courage et d’intégrité, surtout à un moment où l’armée est un refuge de petites pédales carriéristes, sans idée, sans talent, sans colonne vertébrale, sans flamme, sans générosité, sans nationalisme et sans religion.

Il faudra un jour se débarrasser des loges et faire des charrettes de ces frères, petits golem de M et adeptes du Baphomet.

Le Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame a-t-il été exécuté en réprimande de ses nouvelles positions ? Poser la question est déjà y répondre.

 

3 Commentaires

Laisser un commentaire