Archives mensuelles : septembre 2018

Fuyez le très-maçonnique Lourdes pour Bétharram, par Laurent Glauzy

Ce week-end, la presse s’est fait abondamment l’écho d’un acte inqualifiable tellement nous atteignons l’obscène, et dont une soi-disant artiste franco-luxembourgeoise, du prénom qui en dit long, Déborah, est l’auteur : elle s’est exhibée nue devant la sainte Vierge à Lourdes.

Aucune réponse ne peut se nourrir d’un sentiment de haine, car notre religion catholique, la seule vraie, a maintes fois montré la toute puissance de Dieu punissant ces actes. Ce fut le cas, quand les deux organisateurs dont un député européen organisaient les occupations des églises par des immigrés en 1996. Ces deux affiliés des loges sont morts de mort violente.

Ou encore, en 1986, quand le dictateur communiste du Mozambique, Samora Machel, dans un discours lance : « Dieu si tu existes, tue moi ! » Sa conférence terminée, il prend un Tupolev qui se crashe. Bilan : aucun survivant.

En Californie, un médecin Irving Moore Feldkamp, ayant fait fortune dans l’industrie de « l’avortement qui tue des goyim », perd toute sa famille dans un accident d’avion dont la cause reste inconnue. Peu avant l’atterrissage, l’engin se crashe dans un cimetière, dans le carré réservé aux enfants (cf. http://www.contre-info.com/de-lavi-tass-au-catholic-holy-cross-cemetery-par-laurent-glauzy). Comme quoi, déjà avant l’enfer éternel, il s’agit de payer ici bas la facture.

Contrairement aux hérésies, Dieu est tout puissant, comme il le démontre dans les miracles à l’intérieur de la foi catholique. Nous n’avons donc à nourrir aucune haine, mais à prier pour que le ciel punisse ce geste et rende la France et le monde catholique. C’est par exemple, le chapelet qui a permis à l’Autriche de ne pas être communiste au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et c’est encore le chapelet, sous l’initiative de Pie V, qui a refoulé la peste ottomane mahométane.

Pour reprendre le fil de notre sujet, il est à souligner que Lourdes est devenue un lieu de marchands et de pharisiens, se haïssant les uns et les autres, à tel point que la sorcellerie serait de mise pour s’arracher les meilleures affluences. Quoi de plus normal avec des « étalagistes » vulgaires qui n’ont rien de catholiques. Je tiens ces confidences de commerçants eux-mêmes voulant vendre leur affaire tellement l’ambiance est délétère dans une ville où rien n’échappe à la franc-maçonnerie.

Concernant les touristes, on y voit les tenues les plus excentriques, posant comme devant un monument historique, devant la grotte. La Très Sainte Vierge Marie faisant de fait office de décorum le temps d’une pose. Quelle tristesse ! Vatican II et la franc-maçonnerie ecclésiastique ont bien réussi leur travail de sape visant à conduire le plus d’âmes à la damnation. Heureusement, Dieu qui ne nous abandonne pas, a sauvé l’Eglise par Mgr Lefebvre. Preuve supplémentaire que l’église catholique est bien le corps christique de notre Seigneur Jésus+Christ.

Et, comme ce délabrement ne suffit pas, les frères maçons, aux dépens de Lourdes, travaillent maintenant au développement de Medjugorje, lieu (démoniaque) des fausses apparitions mariales, où nombre de débiles charismatiques prétendent avoir trouvé la foi : « j’ai senti une main se poser sur mon épaule. C’est la sainte vierge ! » Voilà la profondeur de foi des modernistes.

Pour échapper à cette ambiance de destruction de Lourdes, les catholiques traditionalistes peuvent se rendre dans un autre lieu marial à une vingtaine de kilomètres, au sanctuaire de Bétharram. La sainte Vierge apparut depuis le moyen-âge dans ce village de Bigorre très peu fréquenté et pourtant magnifique et propice à la prière par sa quiétude où coule avec lenteur le Gave, bien moins tourmenté qu’à Lourdes. C’est à Bétharram, où le sanctuaire fut détruit par la haine de la secte satanique protestante, que saint Michel Garicoïts (1797-1863) fonda une congrégation qui s’occupait des pèlerins, mais aussi pratiquait des retraites selon la spiritualité des Exercices spirituels de Saint Ignace, et des missions de rechristianisation au niveau des écoles.

En 1838, saint Michel Garicoïts fonda la congrégation des Prêtres auxiliaires du Sacré-Cœur de Jésus, qui devint en 1841 la société des Prêtres du Sacré-Cœur de Jésus.

garricoïts

Il eut à subir d’énormes difficultés, à vaincre de nombreuses réticences et à convaincre tous ceux qui se mettaient en travers de ses projets. Il disait lui-même « Que l’enfantement d’une congrégation est chose laborieuse ! ». Toutefois, sa patience, et sa bonté finirent par venir à bout de l’adversité, et l’institut des prêtres de Bétharram s’étendit dans le diocèse d’abord, puis ailleurs en France et en Europe ; enfin le Père put fonder des collèges en Argentine et en Uruguay afin de venir en aide aux émigrés basques qui y étaient partis.

Bétharram, qui est donc le lieu d’apparitions mariales antérieur Lourdes, est propice à l’esprit du pèlerin catholique traditionaliste. Le charme de ce village isolé et engoncé entre les collines de la Bigorre peut donc être un nouveau refuge en terre lourdaise, loin des magasins des commerçants de mauvais goût propre à ce qui est levantin. Et, à Bétharram, les stations du chemin de Croix qui s’enfonce dans la montagne (photo en image principale et en haut à droite) est marqué par des petites chapelles. Bétharram est un vrai paradis sur terre.

 

Enquête sur la vaccination – Épisode 1- Le principe de la vaccination & la Variole

Au départ, c’est un père qui se questionne…

Jusqu’à, présent je me suis toujours intéressé à, la santé, aux moyens d’y parvenir.
Je n’ai pas fait cas des maladies, des médicaments et de la médecine, ce n’est pas mon métier, je ne suis ni compétent pour cela ni intéressé. La santé d’abord…

Il y a un an je suis devenu papa. C’est la plus belle expérience de toute ma vie.
j’ai été comme tous les pères confronté à, la question de la vaccination, et j’entends tout et son contraire.
Cela va du discours classique sur l’évidence et le caractère absolument incontournable et anodin des vaccins jusqu’au témoignages les plus inquiétants.
je me rend compte que je n’ai pas les éléments pour faire un choix en terme de vaccination.
Pour mon fils je veux le meilleur, la pleine santé et je ne veux pas faire de choix au hasard, jouer à la roulette russe…

Ce qui m’a d’abord sauté aux yeux c’est que on est soi pro vaccin soit anti vaccin ! Et si on n’est pas pro vaccination on devient anti- vaccination automatiquement. Y a t il une place pour la discussion, la réflexion, sans tomber dans la caricature ?
On parle de consentement libre et éclairé, alors puisque personne ne semblait pouvoir m’éclairer sans prendre parti je me suis lancé dans une enquête, avec toute l’énergie que me donne l’amour pour mon fils. Je voulais savoir enfin ce qu’il en était et connaître la  » vérité sur la vaccination  »
Mon opinion n’a aucune importance, mes choix non plus, ce que je veux c’est donner à, chacun des informations claires, rationnelles et basées sur des faits scientifiques afin qu’il puisse faire un  » choix éclairé « Je ne suis pas  » anti vaccin « , je suis pro science, pro santé publique, pro enfant heureux et en bonne santé, et donc je vais poser des questions et essayer d’y répondre !
Nous voulons tous que nos enfants soient en bonne santé, n’est ce pas ?
J’ai appelé mon grand ami Alex, afin qu’il vienne filmer mon enquête et qu’il puisse rendre compte du chemin que j’avais emprunté pour dénouer le vrai du faux. Ces films que je vous propose sont le témoignage de cette enquête, c’est mon chemin vers la vérité !
Vus trouverez en dessous des vidéos l’intégralité de mes documents de recherche avec les références de toutes les études citées à, télécharger. Je vous propsoe les versions intégrales ainsi que des versions « allégées » plus accssibles.

Source : http://www.enquete-vaccination.com/

regenere.org

Drépanocytose : Circulez, il n’y a plus Rien à voir !

La Drépanocytose est une maladie génétique qui ne concerne que les populations Antillaises et Africaines.
 
Cette maladie s’est répandue sur notre sol depuis la vomitive loi « Giscard/Pompidou »alliés des Rothschild.
Le pourcentage de cette maladie par régions, permettait de VOIR l’ampleur du taux de naissance africain ou antillais en France Donc, de l’Immigration-Invasion voulue par la finance apatride.
 
Désormais nous ne devons plus Rien savoir.
 

Regardez-bien la carte de France et son taux AFFOLANT de naissances extra-Européennes pour la DERNIERE FOIS !

 

6a00d83451619c69e2022ad3ae1bca200b
En effet, l’Agence Française pour le Dépistage et la Prévention des Handicaps de l’Enfant (AFDPHE), en charge depuis 1972 du dépistage néonatal de 5 maladies rares à la naissance a fermé ses portes en juillet.
Site officiel AFDPHEParmi les 5 dépistages qui étaient suivis par l’agence : la drépanocytose, une maladie génétique qui ne concerne quasi-exclusivement que les populations extra-européennes : « longtemps qualifiée de « maladie des noirs », car elle a été identifiée et caractérisée en premier lieu au sein de la population afro-américaine aux États-Unis » et dont « la mutation s’est renforcée dans les populations occupant les régions du globe soumises à une forte prévalence du paludisme. C’est pourquoi la drépanocytose, surtout présente en Afrique subsaharienne, l’est également sur le pourtour méditerranéen et en Inde, mais également, héritage du commerce triangulaire et de l’esclavagisme, sur le continent américain. ».

JO Sénat du 20/06/2018 – page 6200

Les chiffres du dépistage de cette maladie (publiés par l’AFDPHE) permettaient de lever une partie du voile sur les modifications en profondeur de la population française. En effet, en raison des particularités ethniques de cette maladie, le dépistage en France métropolitaine ne concernait que les enfants à risque en raison de l’origine de leurs parents (alors qu’il est en revanche systématique chez tous les enfants naissant en Guadeloupe, Martinique, Guyane, à la Réunion, à Mayotte). Les données disponibles permettent dès lors d’appréhender la réalité du bouleversement démographique en cours en France. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certaines associations demandent un dépistage universel, aussi inutile que coûteux, afin d’éviter une « stigmatisation ».

Bilan 2016 AFDPHE

[…] D’autre part, la question du dépistage systématique de la drépanocytose à tous les enfants naissant sur le sol français a fait l’objet d’échanges au Sénat en juin dernier. Mme Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé s’est prononcé favorablement à cette systématisation :

« Le Défenseur des droits (…) a préconisé de mettre en place, à titre expérimental, un dépistage généralisé dans une région de métropole où la prévalence de la drépanocytose est élevée, par exemple l’Île-de-France, avant d’envisager une généralisation dans toute la France métropolitaine. (…) Cette préconisation a retenu toute mon attention. C’est pourquoi j’ai décidé, notamment au regard des données médicales récentes qui m’ont été apportées, de saisir de nouveau la Haute Autorité de santé (…). Il s’agira également de définir, si tel était le cas, les modalités pertinentes d’une généralisation de ce dépistage néonatal sur tout le territoire métropolitain. »

JO Sénat du 20/06/2018 – page 6200

La carte 2016 sera donc probablement le dernier témoignage de ce que certains qualifient de carte du « grand remplacement » »

 

Conservez cette carte de France du remplacement de population.

Elle témoigne de qui sont les Réels conspirateurs.

DJuBx2dN