Le protestantisme, la secte préférée de Satan, par Laurent Glauzy

Luther écrivit une nouvelle messe, pour détruire la messe catholique, sous la dictée de Satan. Ce faux prophète bouffi par l’alcool et la nourriture abondante qui demandait des femmes dans ses prières, qui fit sortir une religieuse Catherine Bora de son couvent dans une barrique, se suicida pendu au pied de son lit, comme en témoigne aussi la couleur bleue de sa langue. Dans son livre que renient aujourd’hui les protestants incultes « Die Juthen und die Lügen » (en vieil all. Les Juifs et le mensonge), il reconnaît avoir été instrumenté par la synagogue de Satan. Quant au criminel Calvin, de son vrai nom Cohin, il désirait laisser tous les cultes à l’exception du seul vrai, le catholique, qu’il fallait interdire, dans la république d’Amsterdam. Les protestants brûlèrent nos églises, jetèrent les hosties aux chiens, pendirent les prêtres et les égorgèrent sur les Autels. Lassés, nos campagnes répliquèrent. Aujourd’hui, les protestants, comme leurs frères aînés (leurs financiers apatrides), pratiquent la culture de la pleurniche, alors qu’ils ont persécuté la religion catholique. L’esclavage des Irlandais en témoigne. Autant, je n’aime pas l’Islam qui n’a fait qu’abrutir un monde particulièrement raffiné, celui du monde arabe, mais, il y a pire que l’Islam (ce qui n’est pas peu dire) : le protestantisme, une des sectes préférées de Satan, comme l’attestent les révélations (lors d’un exorcisme) tirées d’un vieux livre allemand écrit il y a cent ans :

En 1648, lors d’un exorcisme, se passa un incident digne d’intérêt. Curieux du procédé de l’exorcisme, de nombreux protestants étaient présents. Le prêtre, le P. Maurus Haiholzer (+1664) qui avait la charge de l’exorcisme, profita de cette occasion pour démontrer la vérité de la religion catholique sur le protestantisme. Il demanda au démon qu’elle était la vraie religion. Le démon cria : « La luthérienne. » Alors, le prêtre prit un cierge béni allumé dans la main et posa une clochette à proximité du possédé. Pendant qu’il tenait le cierge dans la main, il s’adressa au diable : « Si la croyance luthérienne est la seule salvatrice, alors éteins cette flamme et fait sonner la clochette ! » À travers le possédé, le démon commença à souffler sans parvenir à éteindre le cierge. Et, la clochette demeura silencieuse. Alors, le P. Maurus ajouta : « Vois-tu, père du mensonge, que tu ne peux rien faire ! Maintenant, je te demande au nom de Jésus+Christ : Dis la vérité ! Quelle religion est la vraie ? » Le démon commença à bafouiller : « la ca, la catholique. » Mais, le prêtre n’était pas satisfait : « Toi, esprit du mal, pour que tu ne trompe personne, donne une réponse claire ! Je te l’ordonne au nom de Jésus+Christ. » Alors, le démon parla de manière distincte : « La religion catholique est la seule vraie religion. » Alors, le prêtre posa le cierge allumé et la clochette loin du possédé et demanda au diable au nom de Jésus+Christ d’éteindre la lumière et de faire sonner la clochette, en guise de confirmation de son affirmation. Et les cierges s’éteignirent et la clochette retentit.

PHOTO PRINCIPALE : Satan dictant la nouvelle messe à Luther

PHOTO CI-DESSOUS : Luther  n’avait rien d’un missionnaire, mais d’un porc à la solde de la synagogue de Satan. Rien de neuf sous le soleil.

prot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s