Bergoglio, le Vrai pape des Migrants qui veut Tuer l’Europe Chrétienne.

Bergoglio vient de nous démontrer, par ce qu’il vient de dire, pourquoi il a été mis en place : Faire périr l’Europe encore Chrétienne sous le Poids des Migrants Musulmans protégé par la secte Vatican II.

Site : Boulevard Voltaire

Le pape et l’immigration : est-ce bien catholique ?

Du pain bénit : le pape argentin vient d’en offrir une pleine corbeille à tous ceux qui souhaitent que l’Europe ouvre toujours plus largement ses portes à l’immigration. “La sécurité des migrants passe toujours avant la sécurité nationale”, a déclaré François Ier.

D’emblée, une question me vient à l’esprit : et la sécurité des millions de personnes qui souhaitent tout simplement vivre en paix dans le pays de leurs ancêtres, elle passe avant ou après la sécurité des migrants ? Au nom même des principes édictés par le pape – “la centralité de la personne humaine […] nous oblige à toujours faire passer la sécurité personnelle avant la sécurité nationale”, a-t-il déclaré -, ne sommes-nous pas en droit de nous poser légitimement cette question ? Et si l’accueil, toujours plus large, toujours plus généreux – le pape préconise carrément le regroupement familial au sens le plus large du terme : “grands-parents, frères et sœurs et petits-enfants” et sans qu’il ne soit soumis à des contingences économiques -, met en cause la sécurité personnelle de nos concitoyens (sécurité physique, matérielle, sociale, spirituelle), comment fait-on ? Le pape se garde bien de donner la réponse.

De fait, que vient de faire le pape ? Tout simplement, sous les atours d’une charité dont on se demande comment elle pourra bien s’ordonner, de légitimer toutes les formes d’immigration, y compris illégales puisqu’il est favorable à une “offre de parcours de régularisation extraordinaire pour les migrants qui peuvent faire valoir une longue présence dans le pays”.

Par ailleurs, le pape est opposé au principe de l’assimilation qui, pour lui, “conduit à supprimer ou à oublier sa propre identité culturelle”. On comprend donc – et l’on est rassuré ! – que le souverain pontife est soucieux des identités culturelles. Nouvelle question, alors, qui me vient à l’esprit : mais si notre propre identité culturelle est menacée face à des vagues toujours plus importantes de migrations sur notre sol européen, nous concède-t-il le droit de ne pas nous assimiler afin de rester nous-mêmes et, accessoirement, de continuer à pratiquer la religion qui nous a été transmise et, à notre tour, de la transmettre ? C’est donc la fin des nations, pourtant reconnues par les Écritures (“Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit”, Matthieu 28) que l’on peut alors prophétiser.

On voit, là, que les propos du pape méritent d’être confrontés à la réalité. Pour faire court, ils ne sont pas parole d’Évangile !

Sur ce sujet des migrants, déjà en 1989, le cardinal Etchegaray, qui ne passait pas pour un affreux réactionnaire, alors qu’il présidait la commission Justice et Paix, déclarait : “Il appartient aux pouvoirs publics, qui ont la charge du bien commun, de déterminer la proportion de réfugiés et d’immigrés que leur pays peut accueillir.” Le catéchisme de l’Église catholique, lui-même, est assez précis sur ce sujet : “Les autorités publiques peuvent en vue du bien commun subordonner l’exercice du droit d’immigration à diverses conditions juridiques, notamment au respect des devoirs des migrants à l’égard du pays d’adoption ; l’immigré est tenu de respecter avec reconnaissance le patrimoine matériel et spirituel de son pays d’accueil.” On est loin de l’espèce d’open bar préconisé par le pape actuel.

En faisant passer la “sécurité personnelle” devant la “sécurité nationale”, le pape semble faire passer le bien commun au second plan, et ce, en contradiction avec ce que d’autres papes ont pu énoncer. Ainsi, Pie XII déclarait en 1946, à propos de l’immigration : “En cette matière, ce ne sont pas les seuls intérêts des immigrants, mais aussi la prospérité du pays qui doivent être consultés.” Et peut-être même en contradiction avec la doctrine sociale de l’Église. En effet, le compendium de cette doctrine ne précise-t-il pas que “le bien commun ne consiste pas dans la simple somme des biens particuliers de chaque sujet du corps social”.

*****

Bergoglio doit savoir que Rien ne dure Eternellement. Son Vatican II n’est plus qu’une antre dans laquelle pullule des pédo-criminels, des sorciers vaudoux et des vampires.

Les Catholiques ont le Devoir de reprendre le Vatican des mains de ces sbires qui font des ORGIES dans des Lieux qui ont martelé l’Histoire de la Rome Catholique depuis l’ Empereur Constantin et Sainte Hélène.

Nous devrons Marcher sur Rome et sortir avec Force toute cette prêtraille sataniste qui n’a sa place qu’en Guyane, au Bagne de Cayenne, enchaînée à la roue qu’ils tourneront jusqu’a leur mort.

Le Vatican doit être repris à cette engeance de Mort.

Vatican City - 1.jpg

 

Les Catholiques ont le devoir d’aller Libérer Rome et de jeter les ordures et les sectes maçonnes dans les poubelles de l’histoire.

vatican Rome.jpg

Marcher sur Rome

Vue du Vatican.jpg

 

La Marche sur Rome.png

Parce-que Nous Savons.

4 Commentaires

  • Jean Claude manenti

    Il est bien regrettable que l’occupant du siège de Pierre agisse ainsi mais e n’est pas un cas unique: pie Xll prétendu si Saint ne fût pas en reste comme l’attestent les messages radio diffusés de Noël 44 et 54 véritable leche aux alliés et à l’onu. Ce qui est désolant c’est qu’ils échappent avec une chance insolente aux conséquences et meurent dans leur lit et pas revolverises à katyn ou égorgés en Irak ou en Syrie. Comme d’habitude c’est le petit à qui ce triste sort est réservé…. A moins que l’autre monde leur réserve des surprises. Pour le petit qui ramasse tout au prix fort il serait consolante de voir de temps en temps ces scelerats payer.

    J'aime

  • Jean-Claude. Pourriez-vous nous expliquer (en envoyer un lien) vers ce qu’a dit Pie XII dans ces deux allocutions?

    J'aime

  • Jean Claude manenti

    Bonjour Sébastien, je vous renvoie à l’excellent livre de Philippe Prevost « l’église et le ralliement » dans lequel il commente les dits messages. Il est certain que Pie XII avait « les yeux de chimène » pour les alliés. Les travaux du père blet sont là pour le prouver. Pour Noël 44 il présente la démocratie commence qui permettra un monde plus pacifique sous l’égide de l’onu en gestation. Ce n’est pas encore du Paul VI mais cette pensée est sous jascente. Quand à Noël 54 on y trouve une condamnation du nationalisme. Il faut aussi lire Jacques ploncard d’assac dans « l’église occupée » et Adrien l’oublier dans « démocratie clerical » pour mesurer ce phénomène du ralliement qui a transformé l’église en organe liquidateur des forces qui tentent de réagir à la déconfiture politico religieuse. Philippe ploncard d’assac évoque aussi ce phénomène dans ses conférences. Disons le clairement: Vatican II est pas le fruit du hasard il y avait bien des choses graves avant( cf la salette et fatima qui dérangent bien du monde) si l’on excepté saint pie X, de Léon XIII à pie XII inclus on a eu une distorsion entre une bonne doctrine et des actes politiques en contradiction avec cette dernière c’est de la schizophrénie et ce n’est pas indéfiniment supportable: il faut faire un choix entre une politique cohérente ou une doctrine en accord avec une politique incohérente que l’on veut mener envers et contre tout. D’une certaine façon François premier assume de façon totale ce changement et toutes ses conséquences. Il est plus honnête que ses prédécesseur d’avant et d’après le concile. Le ralliement est du modernisme appliqué en politique et inversement le modernisme est la justification théologique de ceux qui veulent à la fois danser avec le diable ici bas mais régner avec le christ dans l’autre monde, cela revient à cela. Cordialement

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s